AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Never can a lonely hand hold up the world † ft. Samaël Kerberos

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Aksel E. Winther
Soldat
Soldat
avatar

Messages : 30
Expérience : 58
Localisation : Les Ellès

Feuille de personnage
Écus: 0
Réputation: 0
Rang du personnage: D

MessageSujet: Never can a lonely hand hold up the world † ft. Samaël Kerberos   Ven 23 Oct - 4:37


 

Never can a lonely hand hold up the world

Here we stand in the ashes of a world that once was


Aksel contemplait les ruines de son enfance.

Il ne s'était pas attendu à ce que l'église soit épargnée, mais ce serait mentir que de dire qu'il ne l'avait pas espéré. Il voyait clairement dans son esprit la scène de ce bâtiment offrant sécurité et de ses hommes offrant compassion à ceux qui en avaient besoin. C'était ainsi que les choses avaient toujours étés, et il semblait presque incongru que l'église soit tombée au moment où tous en avaient le plus besoin.

Il ignorait ce qui se trouvait sous les débris. Des corps, peut-être. Des corps d'hommes et de femmes religieux à qui on avait refusé une sépulture, même basique. Cela semblait profondément injuste et fondamentalement irrespectueux. Aksel ne pouvait tolérer une telle chose.

Il savait qu'une pelle se trouvait auparavant dans une petite remise derrière l'église. Il ne pensait pas que la remise elle-même soit toujours debout, mais il avait espoir de trouver la pelle. C'est d'un pas lourd qu'il fit le tour des décombres, lentement, son regard les parcourant déjà à la recherche de ceux qui avaient péri en dessous.

Par miracle, un des murs de la remise tenait toujours, et Aksel n'eut pas à chercher longtemps pour trouver la pelle. Il la laissa là, cependant, parce qu'il devait savoir combien de tombes creuser.

Il retrouva seulement trois corps. Deux hommes et une femme qu'il auraient reconnu dans n'importe quelle circonstance: le premier grâce à un bijou particulier qu'il portait toujours à son doigt, le deuxième grâce à une cicatrice de chasse qui courrait le long de sa jambe, et la troisième par ses yeux, qu'il ne pouvaient méconnaître même dans la mort. Il les couvrit.

Les autres, sans aucun doute, avaient fuit l'église avant qu'elle ne tombe. Un petit espoir naquît dans le coeur d'Aksel, que peut-être certains avaient pu s'en sortir. Il ne le fit jamais taire.

Il s'affaira à dégager une parcelle de terre assez grande pour les trois tombes. Il savait très bien que le sol ne serait pas facile à creuser, mais il savait aussi que cette maigre sépulture qu'il construisait ne serait jamais digne des gens qui l'occuperait. C'était un mal qu'il était près à risquer, plutôt que de disgracier encore plus les gens qui l'avaient élevé.

Il se mit au travail à cet instant, tôt le matin. Lorsque le soleil commença à se coucher, il avait réussi à creuser une tombe et demi. Il sortit du trou qu'il était en train de creuser d'une grande enjambée, déposant la pelle sur une pile de terre et se dirigeant vers son manteau qu'il avait laissé choir un peu plus loin.

Alors qu'il s'assit afin de manger un peu de ses provisions, les pensées d'Aksel se portèrent vers Samaël. Il n'avait pas vu son ami depuis un bon moment déjà, et ignorait où il se trouvait lors du Grand Cataclysme. Son sort lui était inconnu, ainsi que celui de sa petite fille: il se demandait souvent ce qui leur était arrivé.

Il refusait de croire qu'ils avaient péri. Il le sentait dans ses os, dans son coeur: ils s'en étaient sortis. C'était une certitude étrange, qui ne se basait sur aucun fait existant, mais elle était là. Il les retrouverait. Et ensembles, ils pourraient aider à reconstruire le monde, complices comme quand ils étaient enfants.

 © Code par Dehvi sur Never-Utopia
 

_________________

even if the morrow is barren of promises
nothing shall forestall my return
to become the dew that quenches the land
to spare the sands, the seas, the skies
i offer thee
this silent sacrifice
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Samaël Kerberos

avatar

Messages : 6
Expérience : 9

Feuille de personnage
Écus: 0
Réputation: 3
Rang du personnage: D

MessageSujet: Re: Never can a lonely hand hold up the world † ft. Samaël Kerberos   Lun 26 Oct - 17:53

L’amitié perdure à travers les âges, subsistant malgré les temps difficiles, par-delà la distance. Les épreuves que l’on traverse jour après jour nous sculptent et nous forment, mais celles que l’on surmonte avec un frère nous lient à jamais.

Il ne savait pas pourquoi il revenait sans cesse en ce lieu plein de souvenirs impossibles à décrire. Cette église, il y avait passé une grande partie de son enfance. Et toujours, malgré les aléas de la vie, il y était revenu. Ici se trouvait une part de lui-même qu’il n’assumait pas complètement. Ou du moins qu’il n’arrivait pas à déchiffrer en lui. C’était ici qu’il s’était fait un ami.

Bien plus qu’un ami d’ailleurs parce qu’ils s’étaient toujours considérés comme des frères, même s’ils ne partageaient pas le même sang. On les appelait même les « Jumeaux ». En y repensant, Samaël ne put s’empêcher de rire. Son sourire était sincère et il rendait son cœur léger. Cette sensation lui faisait énormément de bien. Surement parce que ça faisait très longtemps qu’il ne s’était pas « lâché » ainsi. Toujours à être froid avec autrui, ne dévoilant pas la moindre parcelle de son moi intérieur, il s’était renfermé sur lui-même avec les années. Surtout depuis la mort de sa tendre épouse. Heureusement, sa fille l’empêchait de sombrer totalement dans les ténèbres. Elle était son ancre qui le maintenait à bon port. Il ne vivait plus que pour elle.

Voilà pourquoi il ne savait pas quoi faire avec cette nostalgie rafraichissante qu’il rejetait instinctivement. Ce n’était pas lui, ce n’était plus lui. Mais devait-il pour autant rejeter une amitié précieuse ? Simplement parce qu’il avait changé ? De toute façon, ce n’était pas la peine de se prendre autant la tête, Aksel était probablement mort lors du Grand Cataclysme…

Et pourtant, il ne pouvait s’empêcher de revenir régulièrement devant les restes de cette église. De son église. Il se l’appropriait volontiers au vu des nombreux souvenirs qu’elle contenait, des trésors à ses yeux. Tandis qu’une larme glissait le long de sa joue, son regard perdu dans le ciel crépusculaire, il entendit un bruit inattendu. Le son d’une pelle qui creuse la terre ! Curieux de voir de quoi il en retournait, il s’avança vers la source de cette distraction.

Pour se retrouver face à celui auquel il pensait quelques secondes plus tôt. Il était vivant !? Comme figé sur place, il ne savait plus comment réagir…

« Aksel.. ? »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aksel E. Winther
Soldat
Soldat
avatar

Messages : 30
Expérience : 58
Localisation : Les Ellès

Feuille de personnage
Écus: 0
Réputation: 0
Rang du personnage: D

MessageSujet: Re: Never can a lonely hand hold up the world † ft. Samaël Kerberos   Mar 27 Oct - 22:17



Never can a lonely hand hold up the world

Here we stand in the ashes of a world that once was


La pelle fendait la terre, presque machinalement, sans s'arrêter. Aksel était couvert de terre, ses vêtements, sa peau et même ses cheveux, qu'il avait attaché en une queue de cheval pour ne pas être dérangé par eux. La deuxième tombe avançait, et il pensait terminer la troisième avant le matin. Ensuite, il prendrait un peu de temps pour dormir, puis irait à la recherche d'âme en peine afin de les aider.

Il n'entendit pas les bruits de pas s'approchant de lui, trop absorbé dans sa tâche. Mais il entendit son nom prononcé, et ce par une voix qu'il connaissait par coeur.

Il lâcha la pelle, se retournant lentement vers son frère. Lorsque les traits de celui-ci apparurent sous ses yeux, au sein de la poitrine d'Aksel naquît une grande chaleur, qui explosa et se répandit jusqu'au bout de ses doigts. Un grand sourire fendit ses lèvres, et c'est presque à la course qu'il sortit du trou d'un bon et fondit vers Samaël.

Il le prit dans ses bras d'un geste, le serrant contre lui comme l'on serre un ami qui aurait pu être perdu.

▬ Mon frère!

Il s'exclama d'une grande voix, son soulagement et sa joie y résonnant clairement. Il sentit en son coeur qu'il avait eu raison d'espérer, et il n'en était que plus heureux. Sa certitude avait été vraie, et il n'aurait pas à continuer en sachant qu'il n'avait pas pu être la pour protéger cet homme qui lui était cher.

Il finit par se détacher de lui, l'observant de la tête au pied, comme pour s'assurer que tout y était. Son sourire ne quitta jamais son visage, même si des questions se faisaient pressantes. Pas qu'il hésitait à les poser, mais son esprit était entièrement occupé à être heureux.

Néanmoins, il ne pouvait ignorer ces questions, élémentaires, qu'il avait à poser.

▬ Comment vous en êtes-vous sortis? Et comment va la petite?

Parce qu'il ne pensait pas, une seconde, qu'elle avait pu périr. Le fait que son ami se tenait devant lui prouvait à Aksel qu'elle était en vie, et bien probablement en santé. Il aurait affiché un air bien plus morose si elle n'était pas intacte, et la déesse savait que l'aventurier savait lire son ami.

▬ Dis-moi tout, mon frère. Nous avons amplement de choses à nous raconter.

C'est à ces mots qu'Aksel pointa vers l'endroit, un peu plus loin, où il avait laissé sa cape et son grand manteau, pour signifier à son ami d'y prendre place, le rejoignant. Ils avaient beaucoup de choses à se dire. Il y avait bien plusieurs mois qu'ils ne s'étaient pas vu, peut-être même une année, et Aksel brûlait de prendre des nouvelles.

© Code par Dehvi sur Never-Utopia

_________________

even if the morrow is barren of promises
nothing shall forestall my return
to become the dew that quenches the land
to spare the sands, the seas, the skies
i offer thee
this silent sacrifice
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Never can a lonely hand hold up the world † ft. Samaël Kerberos   

Revenir en haut Aller en bas
 
Never can a lonely hand hold up the world † ft. Samaël Kerberos
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» I knew the pathway like the back of my hand . Le 24/12 à 14h
» Such a lonely day ...
» (M) DYLAN O'BRIEN ▬ Take my hand and come with me
» [Flash-back] Such a lonely day, the most loneliest day of my life [Anya ♥]
» such a lonely day • ROKSANNA

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fire Emblem : L'épopée des héros :: G O R A H :: Ashenwall :: Ruines d'Olfren-