AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le coup de Poker [ Pv Samael ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Le Joker

avatar

Messages : 9
Expérience : 19

Feuille de personnage
Écus: 37
Réputation: 0
Rang du personnage: D

MessageSujet: Le coup de Poker [ Pv Samael ]   Mar 13 Oct - 22:37

Je me trouve dans la forêt gelée d'Ashenwall, dans une taverne connus par les voyageurs et les vagabonds. Quelques cartes en mains et une choppe en main, je regarde chacun de mes adversaires. Dernièrement ce qui s'est passé, j'ai récemment eu une prime pour des loyaux services à un noble. Il m'a payé une belle somme pour voir quelques bandits à ces pieds. Je me suis acheté un costume qui va me à ravir et le reste de mon argent est parié dans ce jeu de carte. Auquel je ne suis pas vraiment bon mais quand on est un joueur, j'accepte volontiers une partie de cartes. Toujours le sourire aux lèvres, même quand ça ne va pas, Il me reste quelques écus sur la table. Les sueurs dégoulinant sur mon visage, heureusement j'ai gagné ce jeu mais ce n'est pas fini. Je reprend quelques sous en poche mais ils vont partir rapidement. Autour de cette table, il y a cinq personnes, moi compris.

Memphis dit " Le vagabond du désert ", provenant de Ravey, c'est un mercenaire du désert. Ils sont redoutables, il se bat avec deux poignards de qualité, imbibé de poison de scorpion de chez eux. Il est connu pour ces méfaits sanguinaires, des services payés par des têtes des criminels à Ravey. Daruinn dit " le raisin dans la bouche ", un mage provenant de haut-fort, un homme distingué aimant le jeu de cartes et l'alcool. Son pouvoir " Servitude " est une sorte de manipulation des cerveaux faibles - humains faibles. Il les utilise pour se combattre et le servir. Oni dit " Le gros carreau ", provenant des Elles, une chasseuse de gros gibier, elle tue tous les bandits qui ont la côte. Son arbalète en guise d'arme, elle n'a jamais réussi à attraper Memphis. Pendant ses parties de cartes, ils n'ont pas de droit de se battre ou de tuer. Des tensions se créent facilement. Le dernier, Makkaï dit " Le bonhomme de neige ", un mage provenant Ashenwall, il contrôle la neige. C'est le principal fautif des quenelles entre Oni et Memphis, c'est un parfait manipulateur. C'est lui qui gagne la partie pour l'instant. Les regards s'entremêlent et mon sourire reste en place sans broncher. Je bois une gorgée de ce nectar alcoolique et regarde mon jeu. Là vous voyez quand on voit ce genre de carte, on a un peu envie de découper la gorge d'un mec. Un jeu de merde.

On perd toujours des sous même si on ne paris ce tour-ci. Je me retrouve avec la moitié de ma somme de départ, ce n'est pas vraiment fameux. Le jeu continue, les tensions montent entre Oni et Memphis. Le mage de neige a raflé les mises de ces deux derniers et son rire de hyène a fait monter le ton de la voix. Le réel problème dans cette partie, dès qu'on perd, on doit une certaine somme, décidé en début de partie qui est de 100 écus. Pour sortir de cette taverne, il faut payer cette somme pour quitter cette table. Je suis un peu fauché, espérons que j'ai de la chance ce tour-ci. Recevant mes cartes, je ne me permet pas de réagir positivement et cache ma joie en restant le même. Quand on a ce genre de jeu, on se dit directement dans la tête que personne peut avoir meilleur que vous. On reste et on pose quelques écus sur la table. La première tournée des paris faite, trois cartes sont dévoilé. Il me manque une seule carte pour pouvoir finir ma suite. Elle va arriver, j'en suis conscient. J'augmente ma somme et pose l'argent au milieu de la table. À la fin du jeu, j'obtiens ma carte et dépose mes derniers écus sur la table. Un rire satanique et je pose violemment mes cartes.

Le problème c'est que Makkaï pose un jeu meilleur que le lien, mon visage se décompose. Je n'ai plus rien dans les poches, il me faut une porte de sortie. Il y a quelques personnes dans ce bar, une personne au bar et les autres boivent du saké autour du table, totalement sous l'effet de l'alcool. Je me tourne vers la personne solitaire près du bar. Près à dégainer l'une de mes lames en cas de problème, je ne peux pas faire autrement.

« Heureusement que j'ai ramené mon collaborateur, un homme puissant dans ce vaste monde, il va payer ma somme. »

J'en profite pour m'avancer en sa direction, sa tête ne bouge pas, il n'a même pas réagir à mes paroles. Une tapette sur le dos et j'essaye de franchir la porte de sortie.

« Paye donc ses personne de ma part ! »

Situation délicate en vue, je n'ai que très peu de chance de survivre.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Samaël Kerberos

avatar

Messages : 6
Expérience : 9

Feuille de personnage
Écus: 0
Réputation: 3
Rang du personnage: D

MessageSujet: Re: Le coup de Poker [ Pv Samael ]   Mer 14 Oct - 1:43


La malchance c’est comme l’océan. Parfois, elle peut vous laisser tranquille et vous laisser profiter des beaux jours. Mais à d’autres moments, elle peut se déchainer à tel point que vous avez peur pour votre vie. La solution, c’est de toujours garder le sourire. Au moins dans son cœur…

Etre Duc n’était pas de tout repos, surtout en ces temps troublés. Il fallait gérer les soucis de tous les survivants parmi son petit peuple. Et ces fameux soucis avaient le malheur de se multiplier. D’une certaine façon, la balance était toujours équilibrée à cause du nombre conséquent de morts qu’il y avait eu lors du Grand Cataclysme. Mais ce n’était pas pour cette raison que Samaël s’était éclipsé aussi loin de son adorable fille, la laissant aux soins de son majordome Catelyn. S’il s’était aventuré jusqu’à la forêt gelée d’Ashenwall c’était pour remettre en ordre son ancienne entreprise : ses multiples boutiques de confiserie. Il avait appris que son homme de confiance auquel il avait confié son « bébé » lors de sa nomination en tant que Ministre des Finances, et bien cet homme-là avait misérablement péri sous les décombres de sa maison. Du coup, il voyageait pour remettre la machine en marche. Bien sur, il n’était plus question de vendre des confiseries, ce ne serait plus approprié. Et puis, il n’en avait plus les moyens à cause des nombreux dégâts. Non, il allait simplement transformer ses nombreuses confiseries en de simples boulangeries !

Ainsi, les gens pourraient avoir du pain pour pas cher. Il mettait tout en œuvre pour faire le recensement de ses ouvriers encore en vie, pour les remettre au travail et pour organiser tout le bordel créé par ce foutu dragon. Il se doutait qu’il n’allait pas avoir le bras assez long pour atteindre les autres continents, il n’avait pas non plus le temps disponible pour faire de si longs trajets alors il déléguait tout cela à des hommes de confiance. Il n’avait pas de grands espoirs pour les autres pays mais en tout cas, en ce qui concernait Ashenwall, il avait concentré tous ses efforts pour solidifier les bases de la renaissance de son entreprise. Et puis, il restait toujours quelques friandises dans certaines boutiques qui avaient été relativement épargnées alors il avait toujours de quoi ramener à la maison, pour le plus grand bonheur de sa petite Aby !  Il savait que ce n’était pas avec des friandises qu’il pouvait acheter le pardon de sa fille pour son absence prolongée mais c’était un mal nécessaire pour son futur à elle et c’était véritablement sa préoccupation principale.

Samaël était donc en train de réfléchir à tout cela pendant qu’il savourait un modeste hypocras, néanmoins le meilleur que ce tavernier avait en sa possession. Quand une main venue de nulle part vint l’interrompre dans ses réflexions. Un étrange individu venait de le sommer de payer ses dettes. En tournant la tête, il comprit rapidement que cette espèce de bouffon avait perdu à une partie de cartes. Cela devenait évident lorsque l’on observait la tête de ses nombreux « partenaires ».

Repoussant sa main froidement et d’un geste sec, comme s’il s’agissait d’un lépreux, le duc se tourna vers son auditoire, plus particulièrement vers l’insolent profiteur, pour lui dévoiler quelques vérités cruciales en ce monde.

« Désolé mais un homme doit toujours payer ses dettes. C’est d’ailleurs ma devise. Si vous n’êtes pas capable de faire face à une telle situation, vous n’êtes qu’un moins que rien. »

Sa réponse était sans appel. Son attitude devint d’ailleurs si hautaine que le pauvre homme en détresse devait sentir son regard désapprobateur le transpercer de part en part. Ses yeux se tournèrent ensuite vers les quatre individus qui s’étaient levés de leur table de jeu. Sur le même ton, Samaël les réprimanda, comme on le fait à un enfant.

« Mais on ne peut pas s’appeler un homme également si on se met à plusieurs pour battre un seul individu. Aussi grotesque et pitoyable soit-il. Je vous propose donc de régler cela autrement. Combien d’écus y a-t-il en jeu ? Il se pourrait que je sois intéressé… ».

Il posait la question seulement pour dévoiler à ses interlocuteurs qu’il avait l’intention de les dépouiller de leur or… m’enfin… de jouer contre eux !  En vérité, il avait déjà une estimation précise du montant de la cagnotte. Qui s’avérait exacte, à deux écus près. Et c’était une somme suffisante pour qu’il déploie ses talents. Se tournant à nouveau vers le joyeux bouffon, il lui cita les clauses de leur contrat oral.

« Très bien. J’accepte de me joindre à la partie pour gagner plus d’argent qu’il n’en faut pour te libérer de leur colère. Mais en échange tu me seras redevable ! Et sache que je prends très au sérieux cette dette que tu auras envers moi. Si tu n’envisages pas de me rembourser, n’accepte pas mon offre ou tu le regretteras ! »

Le regard qu’il lui lança à ces mots avait de quoi provoquer des sueurs froides. Il était vraiment sérieux, et il voulait absolument que son interlocuteur comprenne cela. On pourrait même croire que sa vie serait en péril s’il ne respectait pas sa part du marché après l’avoir accepté…  C’était peut être bel et bien le cas !

Quoi qu’il en soit, le fameux bonhomme ne pourrait pas jouer un Joker sur ce coup là. Il fallait qu’il se décide et vite.

_________________


Dernière édition par Samaël Kerberos le Lun 26 Oct - 16:11, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Joker

avatar

Messages : 9
Expérience : 19

Feuille de personnage
Écus: 37
Réputation: 0
Rang du personnage: D

MessageSujet: Re: Le coup de Poker [ Pv Samael ]   Lun 19 Oct - 22:57

Me voilà dans une situation délicate. Essayant une pression physique peu commune, l'homme dévoile totalement mon plan avant de franchir la porte. À la seconde près où je pose mon pied près de la porte, une flèche se plante devant ma seule sortie. Éraflant ma joue, je me retourne lentement, du sang dégoulinant de ma joue droite. Je n'ai plus aucune moyen de m'enfuir, de m'évader de cette confrontation épineuse. Je suis prêt à me battre, mes doigts touchant le bout de ma lame, le froid du fer m'enflamme déjà. Je me vois abattre un par un tous ces vauriens avec leur cœur de pierre, qui ne peuvent pas laisser un clown s'en aller. Mon honneur en prend un coup, il se fait piétiner. Je prend sur moi-même, n'échappant aucune rictus sur mon visage souriant. Pour l'instant, ça se présente mal. Je fais face à quatre joueurs de cartes prêt à découper ma tête sur la table de jeu et un noble qui m'insulte de bon à rien. Soit la grande déesse est avec moi et j'arrive à affronter ces gaillards avec ces maigres couteaux. Soit ma vie est fini et mon corps jonchera sur ce bois glaçant, vidant de mon sang tel un cochon égorgé. C'est la première fois que je vais prier cette déesse.

Ma mort est reculé pour un moment, le solitaire est prêt à jouer ma dette avec son propre argent. Je reste muet face à ce changement brutal. Je suis joueur mais cette partie va un peu décider du sort de ma tête, allait-elle se détacher de son tronc ? Nous allons le voir au prochain épisode. L'inconnu jouant ma vie a l'air d'appartenir à la haute famille, un bourgeois aux pièces d'or a de long cheveux blond. Aucune arme apparente sur lui, je doute que ce soit un combattant du corps à corps ou encore un adepte d'arme à distance. Je ne sais rien du tout sur son identité, c'est un homme élégant appartenant à la caste noble. Une chevelure blonde, méconnaissable avec une femme de loin, il s'installe sur mon ancienne chaise et demande la valeur de ma fuite. Cent pauvre écu. Pour entrer une entrée fracassante dans cette région, on peut dire que c'est réussi. On me connait pour avoir perdu une partie de carte et m'en aller comme un fuyard.

Dans ces yeux, on ressent une certaine énergie positive, une envie de vaincre ses adversaires. Il a l'air d'avoir besoin de ce beau pactole, tous le monde en a besoin, surtout moi. Mes poches sont vides, je vais devoir accepter quelques contrats. Je suis un pitoyable mercenaire mais un mercenaire quand même. Mon sauveteur ne vient pas du même monde que moi, il ne peut pas connaitre ce qu'a fait de se sculpter soi-même. C'est assez difficile. Oni rigole et s'empiffre de cacahuètes, on ne l'appelle pas gros carreau pour rien. Daruinn et Makkaï observent et restent muet à ce changement de situation si soudaine. Ils n'ont pas l'air dans leur assiette alors que Memphis sourit à ce nouveau joueur, demandant qu'on distribue les cartes. Ils vont commencer à jouer pour ma tête. Alors que le barman s'empresse de distribuer les cartes, l'inconnu prend la parole en ma direction et propose une sorte de contrat. Une dette que je devrais payer pendant un certain temps. Je me gratte le haut de ma tête, réfléchit quelques secondes et tend ma main en direction de l'homme.


« Je vous suis redevable, mes chances de vivre ont subitement augmenté avec votre proposition. Je vous paierais jusqu'au moindre centime, vous avez ma parole ! »

J'allais devoir bosser pour ce bourgeois, d'un côté, je serais un peu son larbin pendant un moment. D'un autre point de vue, cela va me permettre de connaitre la personne. Sans savoir sa réelle identité et malgré ces propos indécent en ma personne, j'aime comment cet homme agit. Il n'a pas froid dans le dos ni de ces regards de charognard. Au cas où, je me préparais à sortir l'une de mes lames, dès maintenant j'étais un peu le garde du noble. S'il perdait, on sortait tous les deux. À moins qu'il trébuche malencontreusement devant la porte de sortie et se fait tuer par ces joueurs borgnés. Le pire des quatre est Ravey, il a un sens du terme combat assez chelou. Il est du genre à vous torturer en plein combat, vous tuant goutte par goutte, éraflure par éraflure. Oni est seconde, son énorme taille et sa corpulence athlétique, elle mange comme trois hommes. Elle adore viser le genou et voir sa cible fuir, la peur dans les yeux. Daruinn et Makkai sont nettement plus normal que ses deux-là. Je les regarde un par un, j'ai de chance de survivre mais la mort peut rapidement nous arriver sur la gueule.

Je ne déconcentre pas le blond et me tient à ses côtés. J'attrape une chaise et la positionne à ses côtés. Je m'assis et regarde les mises.


« Je ne pense pas que ça soit le bon moment mais qui êtes-vous ? Vous n'avez pas l'air d'appartenir au peuple ! »

Jouant avec mon couteau avec ma main droite, je tente d'attirer l'attention des imbéciles du groupe. Memphis est dans le coup, son cerveau n'est pas du genre à réagir à la vitesse de lumière.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Samaël Kerberos

avatar

Messages : 6
Expérience : 9

Feuille de personnage
Écus: 0
Réputation: 3
Rang du personnage: D

MessageSujet: Re: Le coup de Poker [ Pv Samael ]   Lun 26 Oct - 17:22


Ce n’est pas toujours évident de faire tourner la roue de la fortune dans son sens. Pourtant, il existe certains individus qui sont doués pour faire croire que c’est le cas. Qui arrivent à provoquer leur chance. Rien qu’avec leur langue.

« Je vous prierais de ne pas vous empiffrer comme la truie que vous êtes pendant que nous jouons sérieusement s’il vous plait !!! »

Il s’était adressé à l’imposante Oni qui n’arrêtait pas de se goinfrer de cacahuètes depuis tout à l’heure. Enervée qu’on lui donne des ordres, elle allait enclencher un carreau dans son arbalète quand le sage Daruinn l’arrêta. Ils n’avaient pas le droit de se battre ni de tuer qui que ce soit pendant une partie et Samaël avait déjà posé sa mise de départ sur la table. Memphis se moqua ouvertement de la chasseuse de prime, avant de poser la mise de départ à son tour. Tandis que les autres firent de même, le duc se présenta aux autres, répondant par la même occasion à son nouveau sous-fifre.

« Je crois que nous n’avons pas été présenté en effet. Je suis le Duc d’Oakvale, Samaël Kerberos. Enchanté.»

En dévoilant délibérément son titre, le blondinet avait calmé toute son assemblée. Tout en éveillant en chacun d’eux une flamme avide qui embrasait leurs cœurs, leur faisant imaginer des montagnes d’écus, tout ça à portée de main. Même Makkai le manipulateur semblait s’exciter légèrement. Tout allait comme Samaël l’avait prévu. Il avait beau être dans ses pensées quand il était au bar, juste avant, ça ne l’empêchait pas de cerner rapidement les caractères à la fois simplets et basiques de ses compagnons de jeu. Seuls Makkai et Daruinn devaient être pris au sérieux.

Les cartes étaient lancées. Observant brièvement celles-ci sans que même le clown derrière lui ne les voit, il les posa face cachée sur la table et attendit que son tour vienne pour augmenter la mise, confiant. Il n’affichait pas un sourire, aucun indice d’un quelconque tressaillement, ni d’une légère joie camouflée. Son visage était impénétrable. Il restait simplement d’un sérieux à toute épreuve. Et on sentait que cette attitude faisait son petit effet. Les autres autours s’étaient tus complètement et on aurait dit qu’ils réfléchissaient à des stratégies trop complexes pour leurs petits neurones. Makkia semblait confiant. Daruinn se coucha.

Voyant qu’Oni et Memphis allaient suivre l’exemple du mage de Haut-le-fort, Samaël lança une nouvelle petite pique.

« Je pensais que des gens aussi célèbres que vous réussiraient quand même à gagner quelques écus en jouant contre moi, mais il faut croire que je vous ai surestimé. »

Le mercenaire et la chasseuse de prime lui jetèrent un regard de tueur mais au moins, ils ne se couchèrent pas. Et sans broncher, Samaël augmenta la mise à nouveau. La tension commençait à monter en même temps que le précieux pactole au milieu de la table. Finalement, au tour d’après

Memphis se coucha. Se fut au tour d’Oni de se moquer de lui ouvertement. Elle prenait ça pour une victoire personnelle apparemment.

« Tu sembles doué pour manipuler les autres mais tu ne m’auras pas. Je suis sur que tout cela c’est du bluff !! On va voir si tu as les couilles d’aller jusqu’au bout ! Tapis !!! »

Makkai était bel et bien énervé et c’était plutôt bon signe. Il n’avait pas arrêté de changer de cartes dès qu’il en avait la possibilité alors que Samaël ne l’avait fait qu’une seule fois depuis le début. Oni ne comptait pas, le blondinet savait qu’elle ne suivait que par fierté. Affichant un petit sourire moqueur en coin, le duc poussa toute sa petite fortune pour faire tapis lui auss. Oni fit de même…

Le moment fatidique arriva enfin ! Les cartes étaient dévoilées !! Oni n’avait qu’une paire de sept. Makkai détenait une double paire, rois et valets ! Et Samaël, une double paire également… as et dames. C’était donc le mage blond qui gagnait la partie !!!

« Merci à vous pour cette agréable partie. Voila la somme due pour que mon camarade et moi puissions quitter la table. Bonne fin de journée ! »

Récupérant tout son butin en laissant les deux cent écus prévus, il quitta ensuite la taverne, accompagné de son nouveau garde du corps.

« Bien, maintenant que cela est fait, que diriez-vous de partir d’ici assez rapidement ? Monsieur… ? »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Joker

avatar

Messages : 9
Expérience : 19

Feuille de personnage
Écus: 37
Réputation: 0
Rang du personnage: D

MessageSujet: Re: Le coup de Poker [ Pv Samael ]   Sam 31 Oct - 2:07

Je passe mon temps à rire pendant cette partie, même si ma tête est en jeu. Je n'ai jamais vu Oni aussi nerveuse, elle s'empiffre de cacahuète comme une truite. Elle a peur de son nouveau adversaire, elle n'a aucune information sur lui. Elle ne peut pas agir comme elle le veut. Ce blondinet provoque ces adversaires, on sent une certaine tension dans ses regards rapide et douteux. Il y a un beau pactole d'argent en jeu, soit je meurs, l'un des quatre se barre avec son énorme bourse. Soit je vis et je deviens le larbin de cet homme, je ne le connais pas. Son nom m'est inconnu pour l'instant, je ne tarderais pas à le savoir. Sa façon de parler et de s'habiller, il ne vient pas de la caste du peuple. Il doit en avoir dans la poche. Les mises de départ se posent rapidement, même Memphis en profite pour se moquer d'Oni avant de lancer ses pièces au centre de la table. On va bien s'amuser pendant cette partie, mes yeux observant chaque gestes des joueurs, il ne faut rien rater.

Le blondinet se présente en tant que Duc d'Oakvale, se nommant Samaël Kerberos. Son statut en vaut le détour, ils sont assez étonné du tel personne autour de cette piteuse et de cette piteuse taverne. Je suis devenu le larbin d'un riche entrepreneur, ce n'est pas la pire situation dans ce bas monde, j'aurais pu retrouvé dans une cage où l'on torturait avec des lances. On peut croire que je suis tombé sur le gros lot pour un début, je suis du genre à attirer la merde vers moi. Il va sans doute apaiser ces symptômes-là. Je vais devoir lui rendre l'argent qu'il m'a avancé, avec ce statut, je vais surement avoir des avis de recherche sur mon faciès de clown. Pendant qu'il distribue les cartes, je négocie un petit verre et arrive à mes fins. Il me sert une chope de bière et je retourne à ma place, observant le jeu.

Je n'interrompt pas le jeu, reste silencieux, respectant les joueurs. C'est un jeu de fourberie, de mise en scène, une seule pique peut suffire pour balancer la balance de votre côté. La chance est le plus gros facteur mais le bluff peut tous changer. Forcément, je regarde les meilleurs joueurs de cette table. Makkaï est plutôt confiant et ça ne semble pas être une bonne nouvelle. Il n'est pas du genre à bluffer. Quant à Daruinn, il n'a pas hésité à jeter ses cartes au milieu de la table. Les deux derniers hésitent mais Samaël profite de ce moment d'hésitation pour jouer de sa comédie. Il allume les bidons d'essence d'une simple étincelle, Memphis et Oni n'aiment pas la provocation. Ils y répondent facilement.

Malgré la haine dans ces yeux, Memphis pose violemment les cartes sur le bois froid et ronchonne dans son coin. Alors qu'Oni se lève, pointant du doigt le noble, elle s'exclame en dévoilant ces pensées. La chasseuse pense que notre invité est un menteur et qu'il n'a aucune jeu. La chance nous le dira très bientôt. On a presque envie de croiser les doigts mais je n'aime pas ce genre de croyance, la chance ne se commande pas.

« Ma tête va-t-elle tomber dans les secondes qu'y suivent »

Un enchainement de tapis, une grosse somme au milieu de la table, on ne sait pas encore qui va gagné cette belle partie de carte. Le moment fatidique arrive à grand pas, les cartes sont dévoilé lentement, je ne connais pas le jeu de Samaël. Son sourire moqueur présent au cours du jeu, il doit avoir un bon jeu pour être aussi certain. Les jeux dévoilés, un long sourire se dessine sur mon visage, la vie est avec moi. Alléluia. Un peu de travaux pour ce noble, je me dois de fonder ma guilde de mercenaire. Coute que Coute.

Quelques signes d'adieu, je fini ma choppe en la déposant sur le comptoir. L'air frais me fait réaliser un peu de chance que j'ai, d'avoir rencontre ce noble doué aux cartes. Il se tourne en ma direction et me questionne sur mon identité.

« Appelle-moi Le Joker, ça suffira. Je suis maintenant ton garde-corps, j'aimerais savoir où est ce que tu compte aller ? Je n'ai pas vraiment voyager sur ses terres, j'ai vaincu toute ma vie au Ellés. »

Le froid glaçant, on commence à marcher dans une direction inconnu afin de ne rester congeler sur place. Ashenwall est une terre rude et froide, depuis le temps que j'y suis, je commence à m'adapter à cette température négative.

« Ashenwall n'est pas une terre prolifique en travaux, je ne pense pas que ce soit une bonne idée de rester en ses lieux ! »

Je ne donne que mon avis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le coup de Poker [ Pv Samael ]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le coup de Poker [ Pv Samael ]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le coup marketing de Leslie Voltaire ; un coq comme symbole électoral
» Coup raté, coup réussi, — “coup d’Etat” sans Etat
» Coup d’État en Haïti « revisité
» Zimbabwe-Mugabe : La Nécessité d’un Coup d’état
» Ricardo Seitenfus claims coup against Préval was suggested

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fire Emblem : L'épopée des héros :: G O R A H :: Ashenwall :: Forêt gelée d'Ashenwall-