AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Une bien charmante et impromptu visite {Leïla et Godfrey}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Godfrey Lenoir

avatar

Messages : 50
Expérience : 89

Feuille de personnage
Écus: 477
Réputation: +2
Rang du personnage: D

MessageSujet: Une bien charmante et impromptu visite {Leïla et Godfrey}   Lun 8 Fév - 15:50

Quelques nuages, une belle journée à travailler et souffrir sous le poids de l'administration en intérieur. Tout ce que je peux faire, c'est observer l'extérieur en soupirant. J'ai accumulé du retard et bien que je l'aie rattrapé, maintenant j'ai le travail présent à faire avant de me faire encore une fois déborder. L'homme en créant le papier à donner le bâton pour se faire battre, jamais mes doigts n'auront était autant taché d'encre et pourtant je prends toutes les précautions possibles pour les maintenir loin de la substance couleur nuit qui me permet de répondre à des demandes qui en amène indéfiniment d'autres.

Je m'assoupis, je me retrouve dans un monde sans couleur, où je dirige une armée de fonctionnaire en armure de papier et armée de bouclier en presses papier, d'armes formées de magnifiques plumes de taille, forme et teinte toute différente pour marquer les différents grades et spécialités de chacun. Alors que nos sorciers lancent des sorts, constitués de diffèrent absorbeur d'encre tels le sable ou de la sciure de bois, que les mages blancs soignent les blessures noires à grand coup de chiffon et autres nettoyant. Tout cela, en faisant face à une armée de monstres horribles noirs d'encre qui semble être un flot infini, une situation sans espoir.

Réveillé par Boniface, je sursaute et me rétame au sol en pointant une direction aléatoire avec une plume comme s'il s'agissait de ma fidèle lance. Mon assistant cache à peine un petit rire amusé avant de me prévenir.




Est-ce qu'elle arrive à l'improviste, ou est-ce que je dormais quand on m’a prévenue de son arrivée ? Aucune idée, mais je dois me ressaisir alors que je lui indique d'entrer avec les cheveux en bataille, ma tenue chiffonner et une grosse marque d'encre bien visible sur le visage. Mon pauvre scribe n'a pas eu le temps de me prévenir.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leïla Embrasse-Ténèbres

avatar

Messages : 16
Expérience : 32
Localisation : Nalseht - Les Elles

Feuille de personnage
Écus: 48
Réputation: -1
Rang du personnage: D

MessageSujet: Re: Une bien charmante et impromptu visite {Leïla et Godfrey}   Lun 8 Fév - 23:55

La silhouette encapuchonnée pénétra dans la salle d’un pas traînant. Le visage dans l’ombre, ses yeux balayaient ce qu’il semblait être un bureau administratif. Des papiers, des papiers et encore des papiers. L’enfer pour ceux qui travaillaient dedans. A Nalseht, Leïla ne s’embêtait pas avec tout ça. A vrai dire, il n’y avait pas grand-chose à administrer non plus. Ce n’était pas plus mal. La vie était déjà assez dure sans.

Elle faisait face à un fonctionnaire. Un grand fonctionnaire. Aussi grand que large, l’homme devait être un homme d’action, de guerre. Peut-être un général de l’armée de Jouvence. Il aurait pu être plus imposant encore si quelques détails ne ruinaient pas totalement sa crédibilité, comme ses cheveux ébouriffés, ses petits yeux qui trahissaient un réveil récent ainsi que la magnifique tâche d’encre sur une joue qui en disait long sur le sérieux du fonctionnaire dans son travail. Leïla ne put s’empêcher de pouffer devant l’air hagard de l’autre. Elle s’avança vers l’homme et entreprit de tirer sa chemise débraillée pour la remettre en place.

« Bien le bonjour, je suis à la recherche de Godfrey Lenoir, Baron de Jouvence. Aurais-tu l’amabilité de me guider à lui ? »

Une fois la chemise remise correctement en place. Elle posa une de ses mains gantées sur le torse du fonctionnaire, désormais plus présentable.

« S’il te plait » Ajouta t-elle.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Godfrey Lenoir

avatar

Messages : 50
Expérience : 89

Feuille de personnage
Écus: 477
Réputation: +2
Rang du personnage: D

MessageSujet: Re: Une bien charmante et impromptu visite {Leïla et Godfrey}   Mar 9 Fév - 0:50

Si j'avais été dans une situation plus convenable, j'aurais surement fait comprendre à la dame qu'il est assez particulier et malpoli de tutoyer un Baron et de le toucher sans sa permission... Sans parler du fait qu'elle débarque sans crier gare et que je n'ai pas la moindre petite idée de son identité. Sortant de ma torpeur, j'interroge mon esprit en vain pour essayer de me rappeler de cette silhouette, de cette voix, mais rien ne me vient.

Elle me demande de voir Godfrey, sauf que je suis devant elle. Je jette un œil vers mon second, il me fait vite comprendre qu'il n'a certainement pas eu le temps de lui dire dans le bureau de qui elle se dirigeait et je ne suis pas sûr que ça l'aurait empêché de faire tout ce cirque. Je soupire, respire un instant pour remettre mes idées en place je la regarde droit dans les yeux ou où doivent être. Un regard perçant, qui fait clairement comprendre que je ne suis que peu amusée par cette situation.

D'un geste légèrement sec, mais sans être violent, je viens prendre sa main et la retirer de ma personne, puis prend dans une poche un mouchoir pour retirer un peu d'encre, mais sans que ce soit suffisent.


Je me sers d'une vitre après avoir refermé un volet pour voir à peu près l'ampleur du désastre et retirer le plus gros de l'encre et faire un semblant de coiffure sur mes cheveux. Tout cela avant de tirer la chaise en face de mon bureau pour installer celle dont je ne connais pas le nom et l'installer, avant de m'installer à mon bureau en face d'elle.


Il est bien gentil de demander à voir quelqu'un, mais il est bien de se présenter avant... À moins qu'elle se soit dit qu'il n'est pas important de se présenter à un simple sous-fifre ? Peu importe, maintenant elle est devant moi.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leïla Embrasse-Ténèbres

avatar

Messages : 16
Expérience : 32
Localisation : Nalseht - Les Elles

Feuille de personnage
Écus: 48
Réputation: -1
Rang du personnage: D

MessageSujet: Re: Une bien charmante et impromptu visite {Leïla et Godfrey}   Mar 9 Fév - 14:39

Oh. La. Bourde. Jamais Leïla n’avait imaginé que le fringant débraillé qu’elle avait devant elle pouvait être le dit Baron de Jouvence. Décidemment, le monde avait beaucoup changé durant son exil chez les Sœurs. La noblesse surtout. Enfin, changé, c’était un bien grand mot. Les gestes brusques, dont la retenue ne trahissait que l’énervement du noble ainsi que sa façon de parler en disait long sur sa pensée. Malgré les apparences, le Baron semblait encore très attaché aux politesses démesurées d’antan. Fichtre. Leïla n’aimait pas les hommes comme ça. Ils n’avaient rien compris. Mais il n’était jamais trop tard pour faire bouger les choses. Elle refusa de s’asseoir sur le siège proposé par Godefrey et soupira.

« Au diable ces manières archaïques. Le monde change Godfrey, et les hommes devraient en faire autant. »

Passablement énervée par la soit disant noblesse de l’autre. Leïla fit les cents pas dans la salle, sous le regard du Baron et de son sbire, avant de s’arrêter près d’une fenêtre, observant la cité de Jouvence dans son quotidien. Elle y resta un instant, perdue dans ses pensées, jusqu’à ce que le sbire de Godfrey toussote. Elle se reprit. Toujours le regard au lointain, elle finit par néanmoins prendre la parole.

« Milles excuses pour cette confusion Godfrey. Mon nom est Leïla Embrasse-Ténèbres du village de Nalseht. Si mon nom de ne te dis rien, cela veut dire qu’Isaac ne t’a pas encore prévenu de mon existence. »

Elle se tourna vers Godfrey, puis vers son subalterne. Elle répéta le manège un certain nombre de fois. Jusqu’à s’arrêter sur le sbire de la cour du baron.

« J’aimerais m’entretenir seule avec le Baron Godfrey. Merci. »

Elle s’inclina légèrement vers le pauvre type qui subissait un peu les humeurs de la femme.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Godfrey Lenoir

avatar

Messages : 50
Expérience : 89

Feuille de personnage
Écus: 477
Réputation: +2
Rang du personnage: D

MessageSujet: Re: Une bien charmante et impromptu visite {Leïla et Godfrey}   Mar 9 Fév - 15:43

J'essaye d'être aussi patient que je le peux. Mais même moi j'ai mes limites, non seulement elle continue de me manquer de respect, mais en plus elle le fait de manière si outrageusement ouverte que ça en devient risible. Pourtant, j'essaye réellement de ne pas m'emporter, pas parce que c'est une femme, mais simplement que tout être humain mérite une petite part d'indulgence. Sauf qu'au fur et à mesure que je l'entends et la vois agir chez moi comme si elle était chez papa maman ,elle consume bien vite celle-ci.

 

Je ne suis pas seul, je représente. Si je laissais le premier ou la première venue faire à sa guise, ce serait comme laisser n'importe qui cracher à leur figure. Sérieusement, elle fait les cent pas ? Ce n'est pas possible, je ne sais pas sur quel pied danser tellement cette situation est ridicule et extraordinaire de non-sens. Mais le plus beau dans tut cela, c'est qu'elle se permet aussi de vouloir dicter sa manière de faire jusqu’à vouloir congédier l'homme en qui j'ai le plus confiance sur ce continent, même devant Isaac c'est peu dire. C'est donc dans un élan de cynisme que je réponds.


Je me lève alors, une posture droite, un regard furibond et les bras croisés. Il est indéniable que je n'aime pas du tout sa manière de faire et que seul mon sang-froid me retient de ne pas faire un geste que je regretterai amèrement sur une personne, en apparence en tout cas, sans défense.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leïla Embrasse-Ténèbres

avatar

Messages : 16
Expérience : 32
Localisation : Nalseht - Les Elles

Feuille de personnage
Écus: 48
Réputation: -1
Rang du personnage: D

MessageSujet: Re: Une bien charmante et impromptu visite {Leïla et Godfrey}   Mar 9 Fév - 19:36

« Soit, il peut rester. Mais je vais vous demander de ne ni crier, ni appeler la garde, s’il vous plait. »

Si le Baron Lenoir exigeait que son sbire reste dans la pièce, c’est qu’il ne devait pas être le dernier sur l’échelle de la hiérarchie de la cité. Il se pouvait même qu’il en soit un des membres les plus importants. Mais soit, s’il était digne de confiance, elle pouvait concéder sa présence, tant qu’il saurait taire ce qui allait suivre.

Car la pièce était chauffée, et Leïla commençait à suffoquer en dessous de sa  tenue de voyage. Elle retira ses gants qu’elle alla déposer délicatement sur la chaise qui était censée accueillir son modeste postérieur. Ses mains libres, elle défit lentement le nœud de sa cape qui enserrait son cou, afin de le laisser un peu respirer. Elle poussa un soupir de soulagement. Elle dirigea ses mains vers sa tête, agrippa sa capuche et la rabattit en arrière, faisant lumière sur son visage meurtri. Elle secoua la tête afin de libérer complètement ses longs cheveux noirs de l’emprise de son habit. Enfin, elle laissa sa cape glisser le long de son corps jusqu’à tomber au sol, à ses pieds, révélant ainsi la dirigeante dans ses habituels apparats, portant une simple besace en bandoulière. Le haut était composé d’un ensemble bleu-violet comprenant un corset très court et serré qui ne cachait, en partie, que ses rondeurs et de longues manches qui recouvraient ses bras. Le bas était habillé d’une longue robe fendue, de la même couleur que le haut, qui laissait paraître en dessous une paire de longues bottes de cuir noir qui remontaient plus haut que les genoux. Enfin, à l’instar de son visage, lézardaient sur la totalité de son corps de fines scarifications dont l’arrangement n’aurait rien à envier aux plus beaux motifs gravés sur les meilleurs meubles. Sauf que là, ça avait été fait à vif, de façon barbare, sur sa propre peau.

Leïla se baissa pour ramasser sa cape de voyage, qu’elle plia ensuite soigneusement avant de la déposer sur le dossier de sa chaise. Chaise sur laquelle elle prit place ensuite, face au Baron de Jouvence, les jambes croisées.

« Bien que j’en sois la dirigeante, les citoyens de Nalseht ne me traitent pas avec plus d’égards qu’un autre. Ils me tutoient, ils m’appellent par mon prénom. Et c’est mieux ainsi. Et pourtant, je sais qu’ils me respectent, autant que moi, je les respecte. J’en ai assez des nobles qui veulent qu’on leur lèche les bottes sous prétexte du respect alors que c’est pour satisfaire un quelconque égo. Le monde a changé. Ne sommes-nous pas tous égaux aujourd’hui ? N’avons-nous pas tous tout perdu dans le cataclysme ? Nous menons le même combat aujourd’hui. Ancien nobles, comme la plèbe, comme vous aimez l’appeler. Tous travaillent à survivre, main dans la main. Il n’y a plus de différence. Alors pourquoi s’affubler de tant de manières futiles alors que nous avons tant de travail à faire ? Nous repartons tous de zéro. Le monde repart de zéro. Il faut veiller à ne pas refaire les erreurs du passé. »

De sa besace, Leïla sortit une bouteille qui contenait un liquide rouge sombre. Elle le tendit au Baron.

« Ne te méprends pas, Godfrey, malgré mes manières que tu juges peu révérencieuses, tu as mon respect. Tes actes le méritent. Tu as su faire survivre Jouvence après cette tragédie. Que dire de plus ? J’espère sincèrement que tu comprendras mon point de vue sur la chose. Quoi qu’il en soi, repartons sur de bonnes bases. Voici du vin, présent de la modeste production du village de Nalseht dont moi, Leïla Embrasse-Ténèbres, en suis la représentante, ici, aujourd’hui auprès du Baron Godfrey Lenoir dont je demande une audience. »

_________________


Dernière édition par Leïla Embrasse-Ténèbres le Dim 14 Fév - 16:58, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Godfrey Lenoir

avatar

Messages : 50
Expérience : 89

Feuille de personnage
Écus: 477
Réputation: +2
Rang du personnage: D

MessageSujet: Re: Une bien charmante et impromptu visite {Leïla et Godfrey}   Mar 9 Fév - 20:54

Ni crier, ni appeler à la garde ? Qu'est-ce qu'elle pouvait bien faire pour amener à l'un ou l'autre des possibilités ? Je dois avouer que mon esprit retord à commencer à concevoir le pire de ce qu'un homme peut croire venant d'une femme. Surtout quand elle commence à se dévêtir je vous laisse imaginer... Il m'a fallu un long instant avant de comprendre ce qui l'a gênée, trop occupé à essayer de trouver au début une arme cachée qui aurait dû me mettre en garde comme elle le disait... Mais nulle dague, gourdin ou autre à l'horizon.

C'est à ce moment-là que mon regard et mon esprit se portent sur ses courbes et invariablement sur sa peau. Quelle est cette chose ! Non je ne parle pas des vêtements, même s'ils sont scandaleusement courts... Mais bien de sa peau, j'ai déjà vu bien des pratiques, mais là ? Je ne comprendrai jamais les magiciens... À moins que ce soit un rituel d'une autre sorte... Une secte ? Je ne saurais le dire et honnêtement je ne veux pas savoir. La stupeur est telle que je maugrée un juron sans savoir le tenir, à voix basse, mais quand même un peu audible.


J'arrive à garder mon calme, j'ai déjà vu bien des horreurs, par contre ce n'est pas le cas de mon assistant qui lui aussi sait où est la porte. Ainsi d'une voix peu compréhensible s'excuse puis quitte la pièce. Nul ne saura ce qu'il a fait, mais cela a certainement un vague rapport avec un sceau, une teinte blanchâtre et un rinçage de gorge à l'eau claire.

Sa peau, c'est à la fois horrible et fascinant, à se demander si c'est réel, est-ce que ça a une texture au touché, mais la pire des questions qui me vient, mais que je n'expliciterai pas : est-ce que ça a été fait à vif ? Ainsi, alors qu'elle prend la parole, je ne réponds rien, ni même à la fin de son léger monologue sur les manières et tout. Non, a la place j'essaye de penser à autre chose, par exemple le fait qu'a la vue de perles de sueur, j'imagine, le pourquoi de sa tenue. Du coup, je vais verrouiller la porte, ouvrir la fenêtre en tirant les rideaux pour que ce ne soit pas visible de l'extérieur. J'en profite aussi pour passer mon mouchoir sous mon nez, ça doit être la chaleur...


Je retourne m'installer à mon fauteuil, l'air encore un peu troublé et même si j'essaye, je ne peux m'empêcher de laisser mon regard vagabonder sur ses courbes, arabesque qui... Je parle des scarifications hein ? Oui bon, aussi sur ses autres formes avouons-le, mais c'est... C'est la surprise ! Oui, autant ne pas essayer de faire illusion, ce mélange étrange de sensation m'ensorcelle allez savoir pourquoi, comme si je ne savais pas comment réagir et que du coup je reste bloqué sans le faire.

Finalement, je me relève à nouveau pour aller prendre deux verres et les poser sur la table, puis y servir le vin qu'elle a amené, l'esprit encore ailleurs et le regard encore un peu baladeur. Entre l'habitude des robes longues allant jusqu'aux chevilles et ce genre de tenue il y a un cap à passer surtout après une telle surprise qui donne du mal à se concentrer sur ses bonnes manières.


Changement de sujet ? Oui et non, c'est en rapport avec son propre plaidoyer.


C'est vrai qu'à y penser cela à du être comique, si j'aime les bonnes manières il me semble que c'est bien pire dans son cas. À moins que ce soit l'impression qu'il m'ait donnée ? Ah, enfin soit. Je prends mon verre et un certain sourire se créer sur mon visage, un tout autre que l'habituel, avec un peu plus de gêne.


Je suis loin de l'archétype du soldat, officier même qui boit pour oublier. Je ne me suis jamais réfugié dans l'alcool pour oublier, car ça aurait été lâche... D'un autre côté, il y a une raison bien plus terre-à-terre à cela, je supporte très mal ce genre de boisson et je suis persuadé que malgré ma carrure, deux verres suffiraient à me faire aller dans des excès que je ne peux en rien me permettre. J'observe le breuvage pourpre qui danse dans le verre alors que je fais tourner celui-ci, créant une sorte de petite valse dans ma main.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leïla Embrasse-Ténèbres

avatar

Messages : 16
Expérience : 32
Localisation : Nalseht - Les Elles

Feuille de personnage
Écus: 48
Réputation: -1
Rang du personnage: D

MessageSujet: Re: Une bien charmante et impromptu visite {Leïla et Godfrey}   Lun 15 Fév - 15:53

« J’espère sincèrement que ton… assistant ? Saura garder le silence sur ce qu’il a pu voir à l’instant. »

Leïla n’avait pas dit ça d’un air agacé ni courroucé, mais plutôt d’un ton gêné, embarrassé. Certes, le juron que le Baron Lenoir avait laissé échapper l’avait contrarié, mais elle ne laissa rien transparaître. Après tout, ce n’était pas une chose que l’on pouvait voir à tous les coins de rue. Elle se pinça la lèvre légèrement ensuite, se demandant si elle n’avait pas fait une grosse erreur en se dévoilant ainsi à son futur allié. Finalement, devant le regard étrange du Baron qui se baladait sur l’entièreté de son corps, elle décida de remettre son vêtement de voyage. Enfin, sans l’attacher, elle remit sa cape sur ses épaules pour recouvrir une bonne partie de son corps et encapuchonna sa tête pour ne laisser que le bas de son visage à vue. En l’espace d’un instant, elle avait perdu toute la confiance qui semblait se dégager d’elle jusqu’à présent.

« Avec Isaac... les choses se sont passées… hum… différemment dirons-nous. »

Elle resta assez évasive sur le sujet. Elle n’avait pas vraiment envie que sa crise de panique dont elle fut victime à Château Falcard s’ébruite. Elle but une gorgée de vin avant de reprendre.

« Mais passons. Pardonne ma maladresse pour ce présent. Je ne savais pas que tu ne buvais pas ou peu d’alcool. Je pensais que les gens bien placés aimaient ce genre de boisson. Navrée j’aurais dû me renseigner auprès d’Isaac. »

Il était vrai qu’elle n’avait pas cherché à savoir qui était le Baron Lenoir avant de chevaucher jusqu’à Jouvence. Enfin, l’intention était là, elle n’avait pas cherché à les mettre tous deux dans l’embarras.

« En parlant de lui, c’est Isaac qui m’a parlé de toi et de votre… alliance, la Grande Baronnie ? C’est le mot je crois qu’il a utilisé. Enfin, il m’a proposé de faire partie de cette alliance. L’idée ne m’a pas déplu. Ensemble, nous sommes plus forts n’est-ce pas ? C’est pour cela que j’ai cherché à te rencontrer. Après tout, ne sommes-nous pas de futurs alliés désormais ? »

Leïla sourit sous sa capuche.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Godfrey Lenoir

avatar

Messages : 50
Expérience : 89

Feuille de personnage
Écus: 477
Réputation: +2
Rang du personnage: D

MessageSujet: Re: Une bien charmante et impromptu visite {Leïla et Godfrey}   Lun 15 Fév - 17:22


Je ne mets pas ma confiance en n'importe qui. Boniface m'a prouvé sa loyauté, sa discrétion et son efficacité depuis bien assez d'années pour en être plus que persuadé, et ce malgré son jeune âgé. Je sens une pointe de gêne sur elle et mon comportement soit en être la cause, non c'est certainement le cas. Décidément même avec tout mon sang-froid je n'en reste pas moins un homme avec une part de satyre qui sommeille plus ou moins dans mon cœur. J'espère juste que celle-ci ne sera pas trop importante ou éveillée lors de mon entrevue et certainement des suivantes à venir.


Même pas ma propre famille, il faut dire que même parmi ma fratrie aucun d'entre nous n'a jamais était très porté sur l'alcool et encore moins mon père qui n'en a jamais bu la moindre goutte si on exclut celui présent dans les plats cuisinés bien évidemment. Je commence à m'interroger, est-ce que mon comportement a été grossier ? Ou plutôt à quel point a-t-il pu l'être ? Déjà je n'ai pas eu l'indélicatesse d'aborder le sujet le plus bancal possible, ce qu'il y a sur sa peau et qui semble se dessiner partout sur celle-ci, aussi loin que j'ai pu le voir.

J'écoute ses paroles, sans en perdre un seul mot avant de me terrer un instant dans un certain silence. Celui évident de la réflexion, et cela, sur plusieurs points importants. Il s'agit plus de ma manière d'être par rapport à elle que réellement la porté de ses paroles, il est bien sûr évident qu'un allié de plus est toujours la bienvenue, surtout face à ce destin incertain qui s'annonce.


Bien que ce soit encore indirect, c'est une forme d'excuse un début timide dira-t-on. Mais je ne suis pas homme à faire ce genre de chose sur une demi-teinte. Je ne souhaite pas que ce genre de déconvenue puisse ternir nos futurs rapports, alors autant être franc.


Il est encore trop tôt pour venter ses charmes surtout après un enchaînement de circonstances comme il vient de se dérouler. Je ne souhaite pas passer pour un mâle libidineux et encore moins appuyer un sujet qui semble si sensible pour elle, surtout lors d'une première rencontre. Dans un autre temps, sa présence soulève une question dans mon esprit : est-ce que je suis réellement apte à évoluer, à laisser choir sur place les vieilles méthodes...


Il y a des choses qu'il ne faut pas faire, la première c'est laisser son corps agir sans réfléchir ou se laisser aller à une bien vilaine curiosité surtout quand une discussion est aussi importante. Je me suis fait exactement cette réflexion seulement après que ma main ait décidé de se placer délicatement sur la joue de Leïla juste pour répondre à une question stupide qui parcourait ma tête a ce moment-là... Il est bien évident que je ne me déroberai pas a la juste représaille qu'elle jugera nécessaires, même s'il y a de fortes chances que cela soit douloureux.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leïla Embrasse-Ténèbres

avatar

Messages : 16
Expérience : 32
Localisation : Nalseht - Les Elles

Feuille de personnage
Écus: 48
Réputation: -1
Rang du personnage: D

MessageSujet: Re: Une bien charmante et impromptu visite {Leïla et Godfrey}   Ven 19 Fév - 15:36

« Mais qu’est-ce que… ? »

Lenoir agissait de plus en plus bizarrement au fil de la discussion. Leïla découvrit bien assez vite ce qu’elle pensait être les intentions de son vis-à-vis lorsque ce dernier vint poser de manière inopinée une main sur sa joue meurtrie. Sur le coup, elle se raidit et sa peau se recouvrit de chair de poule. Elle agrippa le poignet de la main qui qui la touchait. Elle enfonça ses ongles légèrement dans la peau du Baron. Elle dit d’une voie aussi froide que la colère qui la gagnait.

« Tu sais ce que je ressens quand quelqu’un me touche ? J’ai l’impression de ressentir la lame froide du poignard qui se baladait sur mon corps avant qu’il ne se réchauffe du sang qu’il m’a fait couler des marques qui resteront à jamais gravées sur ma peau. »

Elle resserra l’étreinte sur le poignet de Godfrey.

« Et je pourrais te lancer un sort qui te ferait décrépir sur place pour ce que tu viens de faire. Mais je vais m’abstenir. En tout cas j’en ai assez de cette entrevue. Changer les choses pour moi ne signifie pas faire les choses de la couche avec le premier venu. »

Elle se dégagea du Baron, se leva et rejoignit la porte par laquelle elle était rentée dans la pièce.

« Je suis très déçue. Je pensais que la Grande Baronnie était quelque chose de sérieux, mais je ne veux pas m’allier avec des gens qui regardent les femmes comme des vides-bourses. »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Godfrey Lenoir

avatar

Messages : 50
Expérience : 89

Feuille de personnage
Écus: 477
Réputation: +2
Rang du personnage: D

MessageSujet: Re: Une bien charmante et impromptu visite {Leïla et Godfrey}   Ven 19 Fév - 17:30


J'ai vu et entendu bien des choses dans ma vie, mais là... Il y a bien des manières de faire, elle a juste trouvée le moyen de se décrédibilisée à mes yeux encore plus que personne ne la jamais fait de mon existence. Même les jeune noble et officier du tyran pourpre au milieu de leurs victoires ne se seraient jamais permis un tel comportement... Si elle n'avait était qu'une femme parmi les autres j'aurais au choix haussé les épaules et fermé les yeux. Plus probablement que j'aurais ri et me serait excuser... Mais venant d'une femme qui a la responsabilité de tout un village ce comportement est tellement stupide que ça en est risible. Il n'y a nulle colère, pas un mot plus haut qu'un autre contrairement à elle. Je dois avouer que j'ai presque envie d'en rire ou de penser qu'en réalité je suis encore en train de rêver...



Elle aurait pu s'offusquer, me réclamer des excuses, se montrer simplement froide ou distante... Mais non, si on met tout ce qui est arrivé bout à bout :


Avant le cataclysme et même maintenant ou les titres ne valent absolument rien, une grosse portion des personnes ayant un minimum de pouvoir l'aurait déjà mise dans une cellule pour moins que ça. Pire si elle avait l'outrecuidance de vous sortir une arme ou lancer un sort puisqu'elle se proclame à voix haute occultiste, raccourcie d'une tête. Non seulement elle arrive sans avoir la politesse de prévenir, elle rentre et agit chez les autres comme si elle était chez elle et en plus se permet de lâcher des paroles irréfléchies comme la progéniture cajolée de sang bleu... Quoi que non eux au moins apprennent la retenue et comment se comporter face a d'autres personnes.


Sort tu ferez mieux effectivement, décidément si elle se comporte pareillement avec tous ceux qu'elle est amenée à croiser pour former des liens et aider son peuple, je plains sincèrement les citoyens de Nalseht.


Qu'elle sorte la tête haute si ça la chante, je n’en ai rien a faire et quelle ne compte pas sûr moi pour la retenir bien au contraire. Ah et avant qu'elle ne soit effectivement réellement sortie.



Il y a une grande différence entre le franc parlé et l'idiotie pure... Si c'est une plaisanterie, Isaac va m'entendre, je ne pense pas qu'il soit du genre à me tester en m'envoyant la première venue et je suis même à peu près certain qu'il ne sait rien de cette entrevue. Mais cela ne sera que partie remise, il va très bientôt recevoir une missive pour lui demander des explications.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une bien charmante et impromptu visite {Leïla et Godfrey}   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une bien charmante et impromptu visite {Leïla et Godfrey}
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Impromptu, si on peut dire. [Dudu/Eva/Ezio]
» Une visite surprise qui porte bien son nom... [Ewan]
» DE GABRIEL BIEN AIME A MARC BAZIN LES PRIMAIRES SANG UN CONSEIL ELECTORAL !e
» Réfléchie bien !
» Faut bien trouver une occupation... [ PV : Patte d'Hiver ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fire Emblem : L'épopée des héros :: G O R A H :: Les Ellès-