AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [Quête N°5] Recréation d'un barrage à Haut-le-Fort [Connor]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Elain Belth

avatar

Messages : 10
Expérience : 16

Feuille de personnage
Écus: 0
Réputation: -2
Rang du personnage: D

MessageSujet: [Quête N°5] Recréation d'un barrage à Haut-le-Fort [Connor]   Jeu 3 Sep - 17:46

Hey ho ! Hey ho ! On part au boulot !

Cela faisait déjà plusieurs jours qu'Elain voyageait en voiture afin de se rendre à Haut-le-Fort. En effet, la jeune femme ressortait de son année sabbatique et avait décidé de reprendre ses petites affaires. Malheureusement pour l'instant, elle ne pouvait pas réellement faire marcher son véritable business et devait prendre donc des Quêtes relativement "clean" pour le moment.

Ainsi, elle avait décidé de se diriger à Haut-le-Fort où un barrage était en reconstruction. Le but de la mission était donc de veiller à la sécurité des lieux et aider. Elain se doutait bien que la reconstruction de ce barrage ne serait pas forcément chose aisée car elle avait entendu dire que certains étaient contres. Bon dieu, mais quels idiots, pourquoi donc vouloir empêcher ce genre d'actions ? Enfin, si elle rencontrait un empêcheur de tourner en rond, elle ne se dérangerait pas pour le lui demander.

Il faisait bien plus chaud ici que dans son pays natal et l'air était assez humide. Elain transpirait donc un peu car elle n'avait pas l'habitude de ce genre de climats, mais au final, ça restait assez léger : en somme elle ne puait pas. Le voyage dura en tout et pour tout dix ours, dix jours d'ennuis total pour Elain qui n'avait pour seule occupation que de regarder les mouches volées. Mais finalement, lorsqu'elle arriva à l'endroit en question, elle vit que les ouvriers étaient déjà là, en train de s'installer.

Du regard, elle cherchait une silhouette bien précise : on lui avait dit qu'un jeune homme, un archer l'aiderait pour accomplir cette tâche. Ça la dérangeait un peu de devoir partager la prime en deux, mais elle ne pouvait pas vraiment faire la fine bouche pour le moment. Au bout de quelques instants, elle vit effectivement un jeune homme de son âge avec un arc et des flèches. Ce devait être lui. S'approchant le plus discrètement par derrière de ce dernier, elle finit par poser une main sur son épaule, afin d'attirer son attention puis, tout en lui offrant un sourire énigmatique prit la parole.

- Je suppose que tu es Connor n'est-ce pas ? Je suis Elain, ta partenaire pour cette Quête.


Fiche de RP (c) Miss Yellow
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
An Hyi
Mage
Mage
avatar

Messages : 240
Expérience : 109

Feuille de personnage
Écus: 150
Réputation: 1
Rang du personnage: D

MessageSujet: Re: [Quête N°5] Recréation d'un barrage à Haut-le-Fort [Connor]   Jeu 3 Sep - 22:28

À ma grande surprise, l'évacuation s'est plutôt bien passée. La quinzaine de personne qui me suit est en bonne forme et c'est le plus important. Bien sûr la plupart de ces gens sont dévastés intérieurement, ont tous perdu un être proche cependant ils ont bonne figure. De mon côté j'essaie de les aider du mieux que je le peux le temps qu'ils repartent chacun de leur côté. Car oui, je leur ai demandé et il est évident qu'ils ne resteront pas avec moi. C'est tant mieux en un sens car je ne me sens pas assez fort pour être un leader. Ces gens ont besoin de reconstruire quelque chose et je ne suis pas la personne pour les guider. Certaines familles iront plus à l'est rejoindre les Elles, d'autres iront je ne sais trop où afin de voir si oui ou non leurs proches ont survécu. Dans tous les cas, je serai très bientôt seul. Cela me soulage de savoir ça et en même temps cela m'attriste. D'un côté je n'ai pas envie d'être responsable du sort des autres et de l'autre, j'ai peur de ne jamais trouver ma place auprès d'un groupe. J'oublie mes craintes pour un temps et continue ma marche. Nous ne pouvons pas rester aussi près de Beau-Château. Des bandits viendront peut-être nous attaquer si c'est le cas. Je préfère que notre groupe s'éloigne des routes usuelles.

La nuit tombe et nous décidons de camper près d'un des nombreux marécage de Haut-le-Fort. Demain sera une longue journée, il faut donc que nous prenions tous des forces. Tous sauf moi puisque je suis de garde ce soir. Je reste ainsi éveillé toute la nuit quand, à l'aube, je vois passer au dessus de ma tête un oiseau. Notez que je reconnais là ce type de piaf. Il s'agit d'une espèce bien singulière de volatile souvent utilisée par les nobles de Haut-le-Fort pour communiquer entre eux. Curieux, je me mets en tête d'intercepter ce message. Il est peu probable à mon sens que ce dernier contienne une communication privée entre deux individus. Pour cause, beaucoup ont été évacué à Haut-le-Fort et je vois mal quelqu'un – en des temps aussi troubles – envoyer un piaf donner une lettre à X ou Y pour lui conter ses mésaventures. Non, je pense plutôt qu'il s'agit d'un SOS. Ceci-étant je me saisis de mon arc, prends une flèche et tire. L'oiseau est touché et ne tarde pas à s'écraser au sol. Mince. Moi qui voulais simplement détacher le message de ses serres, je l'ai malheureusement blessé. À croire que je ne suis pas encore assez habile avec mon arc. Cela viendra bientôt je l'espère à force d'entraînements. Pas le temps de s'apitoyer sur le sort de ce pauvre volatil, je m'empare du message qu'il gardait et le lit. Comme prévu, il ne s'agissait pas d'une communication privée, loin de là. Selon la lettre, un barrage a cédé et est en cours de reconstruction. Cependant des groupes plus ou moins importants voient d'un mauvais œil la récréation de cet édifice. Toujours selon ce document, une femme du nom d'Elain a déjà été engagée afin de s'assurer que le barrage soit bien recrée. Une note indique que des places sont encore à pourvoir. Pour faire simple, si je souhaite superviser la recréation de ce barrage, je le peux et serai payé en conséquence. La somme indiquée est plus qu'honorable. L'argent en ces temps obscurs à encore plus grande valeur qu'auparavant et tout ceux qui me suivent auront besoin d'écus s'ils veulent survivre dans ce monde. De fait je ne peux fermer les yeux sur pareil travail. Je contacte un homme de confiance afin que ce dernier protège le groupe en mon absence et m'en vais vers l'est, là où est censé se trouver le chantier. Une fois le travail terminé et la récompense en poche, je reviendrai vers mon groupe.

***

Deux ou trois jours de marche plus tard, me voici au chantier. Le chemin a été des plus tranquille. Je n'ai pas eu à user de mon arc car aucun coupe-jarret n'a pointé le bout de son nez. En outre les arbres à baies furent nombreux sur mon chemin ce qui m'a permis de me sustenter sur la route, sans prendre de pause excessivement longue. J'observe autour de moi les hommes s'agiter et sens soudain une pression sur mon épaule : une main.
▬ En effet c'est bien moi. Ravi de te rencontrer. Vu que nous sommes réunis, nous pouvons commencer. Allons voir le chef de chantier, il pourra peut-être nous en apprendre plus sur la nature de ce travail.
Qui sont ces groupes mafieux ? Combien de jours prendra la création de ce barrage – et donc ipso facto, combien de jours devons nous rester ici pour assurer leur protection ? Ont-ils déjà eu des problèmes avec les fameux groupuscules ? Si le chef de chantier peut répondre à toutes ces interrogations, nous aurons déjà bien avancer et saurons à qui nous aurons à faire face.


Dernière édition par Connor Kaynes le Ven 4 Sep - 20:16, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elain Belth

avatar

Messages : 10
Expérience : 16

Feuille de personnage
Écus: 0
Réputation: -2
Rang du personnage: D

MessageSujet: Re: [Quête N°5] Recréation d'un barrage à Haut-le-Fort [Connor]   Ven 4 Sep - 10:35

Premiers Travaux

Connor donc. L'instinct d'Elain ne l'avait pas trompé. En l'écoutant, la jeune femme put se faire une première idée approximative de cette personne : ce devait être un homme intègre et qui avait le sens du devoir. Bon, au moins il ne semblait pas être un idiot car il continua sur sa lancée en arguant le fait qu'ils devaient aller se renseigner auprès du chef de chantier. Bien, très bien même. C'était aussi l'idée d'Elain et elle lui fit une légère révérence, lui signalant ainsi qu'il ouvrirait la marche, puisque c'était son idée.

Alors que les deux mercenaires, car c'était le terme le plus exact en cet instant précis commençaient à marcher en direction de celui qui semblait être le chef de chantier, Elain observait à la fois tout le monde et à la fois rien du tout. En fait, elle ne laissait jamais son regard s'attarder sur une seule chose à la fois mais regardait la scène d'un point de vue global en oubliant aucun détail et en ne se focalisant sur rien de particulier en même temps. C'était une habitude acquise au cours des missions qu'elle avait effectuées et plus d'une fois cela l'avait aidé.

Après quelques secondes, les deux associés finirent par arriver en face de l'homme en question. D'une carrure solide, il semblait pouvoir tuer un bœuf d'un unique coup de poing. Une perspective fort peu réjouissante, pensa la jeune voleuse. Elle devrait éviter de l'énerver sous peine de risquer d'avoir quelques côtes cassées. Finalement, l'homme en question prit la parole et ce qu'on pouvait dire, c'était que sa voix ne trahissait pas l'impression que l'on pouvait avoir de lui.

- C'est vous les jeunes ? Parfait ! Venez, on va se mettre dans un coin pour discuter tranquillement...

Ainsi, les trois individus se déplacèrent une dizaine de mètres plus loin afin de ne pas être gênés par le bruit des hommes installant le matériel. L'homme se présenta alors sous le nom de Jack et expliqua grossièrement la situation. Selon lui, la construction du barrage ne plaisait pas à certains illuminés qui vouaient un culte tellement immense à la nature qu'ils refusaient la moindre construction en ciment. Ce détail fit soupirer la belle, bon Dieu ce que les gens pouvaient être idiots parfois. En tout cas, elle comprenait au moins le problème. Quelle plaie. Finalement, l'homme aux cheveux grisés s'éloigna afin de reprendre les choses en mains,, les laissant seuls juges de la marche à suivre.

C'est alors que le regard d'Elain se tourna vers Connor et son attitude changea du tout au tout. Elain semblait en effet légèrement plus imposante, sa présence était plus grande aussi alors que sa gestuelle s'affirmait de plus en plus, trahissant ainsi une certaine dextérité.

- Pour commencer, nous devrions vérifier s'il n'y a personne aux alentours, comme des fouineurs. Ce que je te propose, c'est d'aller en repérage pour vérifier qu'il n'y a personne, en grimpant aux arbres par exemple. De mon côté je vais discuter avec les travailleurs pour déterminer si...

Le reste de la phrase mourut dans la gorge d'Elain. Fronçant les sourcils, elle pointa du doigt un groupe de personnes, pas plus de dix assez mécontents qui se dirigeaient d'un pas ferme vers le chantier. Ils avaient un problème...

Fiche de RP (c) Miss Yellow
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
An Hyi
Mage
Mage
avatar

Messages : 240
Expérience : 109

Feuille de personnage
Écus: 150
Réputation: 1
Rang du personnage: D

MessageSujet: Re: [Quête N°5] Recréation d'un barrage à Haut-le-Fort [Connor]   Ven 4 Sep - 19:29

Elain et moi partons voir le chef de chantier. Ce dernier se prénomme Jack et, après nous être éloignés du reste du groupe, nous fait un bref topo de la situation. Selon lui des religieux un tantinet extrémistes ne souhaitent pas voir l'avènement de ce nouveau barrage. Ceci-étant ils sont prêts à tout pour empêcher les ouvriers de travailler, y compris à user de la violence et des stratagèmes les plus vils.

Suite à ce briefing des plus concis, le grand gaillard prend congé de nous et retourne à ses occupations. J'aurais aimé parler un peu plus avec lui, lui demander plus de détails cependant le chef de chantier semble avoir mieux à faire. Il retourne auprès de ses hommes et supervise la création d'une première structure nécessaire à la réalisation du barrage. Bon. Bha ce sera pour une autre fois ai-je alors pensé sur le coup. Dans tous les cas, il est important maintenant de sécuriser le périmètre. C'est d'ailleurs ce que propose ma partenaire. Grimper aux arbres ? Pourquoi pas. Je peux parfaitement faire ça. De son côté, elle va interroger les ouvriers pour obtenir plus amples informations. Du moins c'était le plan jusqu'à ce qu'un groupes d'hommes se pointe. Tous sont recouverts de vase et superficiellement blessés.

De loin ils n'ont pas l'air d'être les fanatiques dont a fait mention l'homme aux cheveux gris mais sait-on jamais. Il faut rester prudent. Je m'avance afin de les stopper quand le chef du chantier m'arrête d'un geste de la main. Il prend alors la parole et demande à ces personnes ce qui leur est arrivé. Je comprends alors que ces gens ne sont pas nos ennemis mais bien des ouvriers du chantier. Selon leurs dires, ils partaient simplement à la recherche de matériaux dans la forêt – peut-être du bois, qu'en sais-je – quand un groupe armé les a intercepté. Il s'en est suivit un affrontement à sens unique. Comprenez par là que les religieux n'ont fait qu'une bouchée de ces six hommes robustes. À notez qu'ils ont épargné leur vie en affirmant qu'il s'agissait là « du dernier avertissement ». La technique d'intimidation des fanatiques semble fonctionner puisque les autres ouvriers, d'accoutumés stoïques, montrent des signes de peur. Certains tremblent, d'autres paraissent fébrile toutefois le chef ne tarde pas à remonter le moral de ses troupes en affirmant que les renforts tant attendus sont enfin là. Je ne suis pas certain qu'il parle de nous mais si c'est le cas, je crains que les manutentionnaires ne se satisfassent pas de notre simple venue. Pour cause, deux personnes en guise de « renfort », cela paraît bien maigre. Et quand bien même il est vrai que la valeur n'atteint pas le nombre des années, nous paraissons bien jeune, un peu trop d'ailleurs au goût des ouvriers.
Après avoir grommelé plus d'un juron, les hommes reprennent leur calme et leur esprit. Je leur demande alors par où sont allés leurs assaillants. Si nous avons un peu de chance, nous pourrons peut-être retrouver la trace des religieux et ainsi les capturer avant qu'ils ne causent plus de troubles. Un des hommes – le plus clame de ceux qui se sont fait agresser – m'indique le chemin emprunté avec une précision plus que satisfaisante. Peut-être ont-ils un campement dans cette espèce de forêt marécageuse. Si tel est le cas, il serait bon de le trouver et d'y mettre le feu, ou encore de les attaquer pendant la nuit. Après avoir obtenu cette information, je me tourne vers Elain et lui demande :
▬ Ils ont peut-être un campement là-bas. Je vais y jeter un coup d’œil. Tu préfères rester ici ou venir avec moi ?
Sait-on jamais, ils sont probablement déjà loin. En outre il est peut-être préférable qu'un d'entre nous reste avec les hommes du chantier afin d'assurer leur protection. D'un autre côté, je ne serai peut-être pas très long. En effet si je ne trouve aucun trace d'eux, je rebrousserais chemin assez vite de peur de me perdre dans cette forêt qui m'est inconnue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elain Belth

avatar

Messages : 10
Expérience : 16

Feuille de personnage
Écus: 0
Réputation: -2
Rang du personnage: D

MessageSujet: Re: [Quête N°5] Recréation d'un barrage à Haut-le-Fort [Connor]   Sam 5 Sep - 11:20

Remous

Au début, Elain n'avait pas remarqué que les hommes qui s’avançaient semblaient superficiellement blessés. Étrange, était-ce des voyageurs itinérants pour le coup ou d'autres ouvriers. C'est ainsi qu'Elain relâcha un peu la pression, tandis qu'ils arrivaient. Néanmoins, elle était comme à son habitude méfiante. Normal étant donné sa profession, il fallait se méfier de tout et avoir constamment les sens alertes. Après quelques instants, les hommes en question arrivèrent et le moins que l'on puisse dire, c'est qu'ils ne semblaient pas avoir démérité, car il s'agissait bien d'autres ouvriers qui venaient donner un coup de main. Selon leur dire, ils avaient été plus ou moins attaqués par les religieux, ceux qui justement étaient contre la création de ce barrage. Bon sang, ce que les gens pouvaient être idiots parfois. Tout ça pour l'équilibre du monde, des grands idiots...

Finalement, après un moment où le chef de chantier réussit à plus ou moins calmer le jeu, l'un des nouveaux ouvriers nous indiqua la direction d'où venaient les fanatiques. Parfait, au moins ils n'auraient pas à les chercher pendant trois cents ans. Après avoir obtenu ces informations, mon collègue redirigea son attention vers moi et j'étais assez d'accord avec lui, comme en témoignait le hochement de tête que je lui octroyais. Il lui demanda alors si elle souhaitait l'accompagner, bah, elle n'avait rien de mieux à faire de toute façon. 

- Je t'accompagne. Notre présence n'est pas nécessaire ici de toute façon. 


Simple, net et concis, c'était largement suffisant. Après avoir signalé au maître des lieux qu'ils partiraient en reconnaissance, les deux jeunes gens se mirent en chemin. L'odeur pestilentielle des lieux était fort peu agréable et la belle se doutait qu'ils finiraient par l'avoir sur eux au bout d'un moment. Enfin, ce n'était pas très grave. Alors qu'ils marchaient, à l’affût d'une piste quelconque, Elain prit la parole. 

- Dis-moi Connor, pourquoi avoir accepté pareille mission ? Après tout, ce n'est guère palpitant et assez dangereux, n'est-ce pas ?


Fiche de RP (c) Miss Yellow
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
An Hyi
Mage
Mage
avatar

Messages : 240
Expérience : 109

Feuille de personnage
Écus: 150
Réputation: 1
Rang du personnage: D

MessageSujet: Re: [Quête N°5] Recréation d'un barrage à Haut-le-Fort [Connor]   Sam 5 Sep - 20:51

Elain préfère m'accompagner. La jeune dame n'a rien de mieux à faire selon elle. Soit. Je pense qu'il aurait été préférable qu'un d'entre nous reste ici mais qu'à cela ne tienne. À deux nous aurons plus de chance de trouver leur campement. Ainsi donc nous pénétrons tout deux dans la forêt à l'odeur nauséabonde. Quelques minutes s'écoulent quand miss Belth décide de rompre le silence et la monotonie de cette quête en engageant une conversation. La jeune femme désirait savoir pour quelle raison avais-je accepté cette quête. Ne sachant trop quoi répondre, j'hausse les épaules et rétorque :
▬ Pour les mêmes raisons que toi je suppose, l'argent en premier lieu. Et puis il faut bien aider à la reconstruction. Je ne sais pas ce que ce barrage offre de spécial à la région mais si les nobles de Haut-le-Fort souhaitent le voir à nouveau en état de marche, c'est qu'il doit être important.
Je ne suis pas expert en la matière mais il me semble que ce type de construction favorise la rétention de fluide dans certains puits importants. En somme, grâce à lui, il sera plus aisé d'obtenir de l'eau potable aux alentours ce qui, vous en conviendrez, est une bonne chose pour tout le monde.

La conversation se poursuit quand, après une bonne demi-heure de recherche et de galère, je crois apercevoir une tente au loin. Les végétaux sont nombreux et la visibilité est réduite. Il est donc fort probable que je sois dans le faux. Peut-être n'est-ce rien de plus qu'un tronc d'arbre ou je ne sais trop quoi encore. Dans tous les cas, il nous faut nous assurer que les fanatiques ne soient pas dans le coin. Ceci-étant, je m'avance lentement, arc en main. Sait-on jamais, il se peut qu'on soit vu et qu'il faille attaquer. Accroupi, je m'avance à allure lente, tentant tant bien que mal de me fondre dans le paysage. Je me trouve bientôt à quelques mètres de l'objet marron non identifié et il s'avère bien vite que ce dernier est, comme je le pensais, une tente. Je note par ailleurs que plusieurs maisons de fortune de ce type ont été installées à quelques mètres les unes des autres.
En supposant qu'il y ait à deux personnes par tentes, notre groupe de religieux est composé d'au moins huit personnes. Je ne suis pas certain de pouvoir venir à bout de tout ce beau monde, même avec l'aide d'Elain. Il va donc falloir ruser. À l'aide d'un silex, j'enflamme la pointe d'une de mes flèches. Le sol sur lequel est installé le campement est humide mais pas assez pour empêcher le feu de se propager. Oh qu'on soit bien clair, je ne m'attends pas à créer un feu de forêt des plus fantasques, loin de là. Je souhaite simplement les faire sortir de leur tente. Ainsi je pourrais les prendre par surprise et en mettre un ou deux hors d'état de nuire.

J'exécute donc mon plan et … Personne ne sort des tentes. Un petit feu se propage et cela commence à sentir toutefois aucun fanatique ne se montre.
▬ Ils sont tous partis ? Personne ne garde leur campement ?
Étrange. Les ouvriers blessés nous avaient pourtant bien confirmés que leurs agresseurs se trouvaient ici. Je sors de ma cachette, me dirige vers le campement et éteint le feu avant qu'il ne se propage de manière excessive. Dans le même temps, j'en profite pour observer le sol, voir s'il n'y a pas de traces de pas. Malheureusement rien de spécifique sur le sol n'est visible dans la direction opposée à celle que nous avons empruntés. Je communique tout cela à Elain de la façon suivante :
▬ Il n'y a personne. Et pas de traces par là-bas. À en croire les traces, ils ont pris un chemin similaire au notre. On aurait dû se rencontrer sur la route.
… C'est peut-être le cas. Je suggère à ma camarade de retourner au chantier. Je ne sais pas pourquoi, j'ai un mauvais pressentiment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Quête N°5] Recréation d'un barrage à Haut-le-Fort [Connor]   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Quête N°5] Recréation d'un barrage à Haut-le-Fort [Connor]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Règles de création de persos
» La boutique de création de Musika {Ouvert}
» Demande de création d'un club
» création persos
» création de tables de wargames

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fire Emblem : L'épopée des héros :: G O R A H :: Haut-le-Fort-