AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

  •• i should not forget things so soon, i can never say things right.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Elle Irmess

avatar

Messages : 3
Expérience : 0

Feuille de personnage
Écus: 0
Réputation: 0
Rang du personnage: D

MessageSujet: •• i should not forget things so soon, i can never say things right.    Mar 1 Sep - 11:06





INFOS GÉNÉRALES


Prénom : Son prénom ressemble à s'y méprendre à un pronom personnel, mais c'est bel et bien son appellation.
Nom : Irmess, ressemblant au prénom du dieu messager Hermes.
Age : Dix-neuf douces années, bien qu'elle fasse plus jeune.
Patrie d'origine (s'il en a une) : Haut-le-fort, bel endroit que voilà qu'elle chérie de sa beauté.
Métier : Peintre, s'il on peut appeler cela un métier, bien que sa vie ressemble plus à celle d'une vagabonde.
Classe : Archer, seule classe l'intéressant.
Arme : Un arc, qu'elle manie avec une excellente dextérité, prenez garde ô voyageur de cette demoiselle.



DESCRIPTIONS


Description physique (10 lignes minimum) :


Te voilà, à parcourir la forêt, les cheveux aux vents. C'est drôle quand on y pense, tes beaux cheveux longs, coupés pour une question de pratique, désolant. Ces beaux cheveux bruns, courts sont ils désormais. Coupés à la garçonne pour être prise au sérieux, tant ta chevelure te donnait une apparence juvénile et fragile, jolie poupée de cire. Il est sûr que maintenant, tu peux faire comme bon te semble, cet encombrement n'étant qu'un lointain souvenir. Souvent, tu pleures ce passé lointain, ta fragilité était légion et ton innocence n'était point tâchée d'un putain de sang, t'ayant fait redescendre trop rapidement sur terre. C'est dur quand on se heurte à la réalité hein ? Ça te prend à la gorge, comme des odeurs d’ammoniacs, tu chiales comme une merde quand ton monde s'effondre. C'est violent, et beaucoup broient du noir à ce moment de leur vie, les plus lâches se taillent les veines ou prennent des médicaments pour que la douleur s'en aille doucement. Et pour radier cet aspect, l'enfance pourrie gâtée que t'as eu, ben, tu t'es coupé les cheveux, le dernier truc qui te rattachait à ces conneries que sont les contes et les princesses. T'es pas une princesse, juste une gamine un peu rêveuse qui rase les murs sans faire de vague, à dessiner des arbres et des couchers de soleil en ne rêvant de rien d'autre que le voyage. Tu l'as eu ton voyage, mais à quel prix ? T'as fui, tu les as tous lâchés du jour au lendemain, avec une lettre et trois mots gribouillés à l'arrache, tant t'en avais rien à foutre. Deux biscuits, quatre pièces et une bouchée de pain pour survivre, c'était ton trésor qui n'a pas fait long feu.

Tes beaux yeux verts mousseux couleur forêt. Ceux que tu rattaches sans cesse à la nature, ce petit verdâtre parsemé de cercles noisette. C'est beau, c'est comme ci les couleurs de la vie se reflétaient dans tes iris. J'aime bien regarder tes yeux, souvent, je me perds dans ton regard en pensant à nos longues ballades main dans la main. Ces prunelles qui regardaient toujours les nuages, sans aucune autre émotion que celle du rêve. C'est beau de rêver, t'es toujours à la recherche d'un épiphanie qui pourrait te tirer du bourbier dans lequel tu t'es fourrée. Tes beaux yeux, on se perd dedans, on en oublie de respirer parfois. Je te jure, dès fois, j'ai l'impression de voir une forêt tout entière dans le reflet de tes pupilles, des arbres, des plantes et pleins d'autres choses belles comme toi. C'est le fouillis dans tes yeux, qui sont souvent à la recherche d'un ange ou d'un satellite pour pouvoir t'enfuir de ce monde.

T'es pas parfaite, faut avouer que t'es pas franchement la femme idéale. Avec tes cheveux coupés n'importe comment, ton corps plutôt maigre et tes yeux brillants souvent de colère, tu fais peur. Surtout quand t'es malade et toute pâle, c'est comme si tu voyais la mort devant toi. Dans ces moments-là, j'aimerais t'offrir le soleil pour réchauffer ton petit corps. T'es pas très grande, pas très fournie niveaux formes, t'as juste une belle gueule, mais rien de très extra. Alors je sais pas pourquoi je te trouve jolie, peut être à cause de tes grands yeux, de ton petit nez en trompette ou de ta bouche en forme de cœur.

 
Description du caractère (10 lignes minimum) :

Elle, délivre-toi toute entière, que nous puissions enfin te connaître et comprendre la demoiselle qui se cache en toi.

méfiante : Tu ne te confies à personne hein ? Tu fuis, tu te voiles la face en disant des conneries pour te trouver des excuses. La vérité c'est que t'as peur de tout le monde, tu vois le présage de ta mort dans les yeux de tout être vivant. Ta confiance, faut bosser pour l'avoir, le prouver et faire quelque chose qui compte à tes yeux, afin que tu puisses ne serait-ce que révéler ton nom et ton lieu de naissance.

débrouillarde : Tu fais ce que tu peux pour vivre dans ce monde, tu voles, et t'essaies de manger ce que tu trouves. Après tout, ça va faire longtemps que tu vis ta vie de bohème sans attache, voyageant ici et là sans jamais t'arrêter vraiment sur un endroit. Tu te fais à manger, tu te soignes et tu trouves ton chemin toute seule, c'est bien ça, enfin je crois.

franche : Si t'as un truc à dire, t'es pas le genre de personne à te retenir hein ? Tu dis tout haut ce que tout le monde pense tout bas, quand quelqu'un te dérange t'as aucune gêne à le lui faire remarquer. Aucune frontière et aucune barrière entre ta pensée et ta parole, douce arme que tu uses avec assiduité.

fidèle à ses convictions : Tu crois en tes rêves, en tes espoirs. Jamais tu les remets en doute, ce pourquoi tu te bats chaque jour. Tu défies ce qui te traite de menteuse ou de naïve, et bien souvent tu gagnes tant ta témérité les surprends.

indépendante : Besoin de rien n'y personne à part deux bouchées de pain et quelques pièces. T'es pas le genre de femme dépendante et qui a besoin d'un homme pour vivre, non toi, tu vas et viens, comme le vent et le soleil sans jamais te retourner. Tu vis ta vie comme tu l'entends, avec tes habits miteux et tes cheveux souvent gras, jeune vagabonde téméraire qui rêve d'une vie libre.

silencieuse : T'es pas du genre causante toi hein ? Quand t'as quelque chose à dire, tu l'ouvres, mais autrement, faut batailler pour te faire sortir un mot. T'aimes pas parler, ce sont des armes que tu utilises de temps en temps, mais jamais trop souvent, car les pics sont à doubles tranchants.

bagarreuse : Tu sors tes poings pour tout et n'importe quoi, quand quelqu'un t'emmerde t'hésites pas à le faire taire par la manière forte, avec la même gueule comme si t'en avais rien à foutre, car à vrai dire t'en as rien à foutre de tout. La vie, c'est la vie, si quelque chose de mal arrive, il finira toujours par se soigner, rien n'a d'impact dans la vie pour toi, tout n'est qu'une péripétie qui disparaîtra aussi vite arrivée. Les blessures mettent du temps à guérir, mais elles se soignent, se recouvrent d'une croûte bienfaisante, c'est beau parfois, et ça fait pleurer aussi de guérir.

épineuse : Tu te laisses pas marcher sur les pieds, t'as l'habitude de faire redescendre l'énième trou du cul qui se croit supérieur à toi. Tu lui dis des trucs, tu fais des choses sans jamais penser aux conséquences, avec la seule idée que tu dois le remettre en place. Alors tu gueules sur lui, des mots, des bouts de phrases, jamais de monologue c'est pas ton genre après tout.

mature : La vie, c'est quelque chose de pas très jolie. Et t'en as conscience, c'est peut-être pour ça que t'es jamais vraiment là, toujours à regarder le soleil pendant des heures, j'aime bien te regarder dans ces moments-là.

rêveuse : T'es jamais tout à fait là, ton esprit flotte au-dessus de ta tête et s'imagine toujours des tas de trucs pas net, à la recherche d'une épiphanie qui pourrait sauver ta vie.

sauvageonne : On t'a élevé à la dure, alors les conneries que sont les bonnes manières c'est pas ton truc. Tu grognes, tu manges avec les mains et t'utilises tes dents pour tout et n'importe quoi. L'espèce humaine ne t'a jamais vraiment intéressée, et tu te considères plus comme une enfant de mère nature qu'une enfant de Dieu.




HISTOIRE (LIBRE)


▬ Naissance le deux février à Haut-le-fort.
▬ Grand cataclysme.
▬ Vit chez ses grands-parents dans un forêt paumée dont la position c'est perdue au fil du temps.
▬ Parents disparus, elle ne les a jamais connus.
▬ Vie solitaire et vie de sauvageonne, ayant l'habitude de dormir dans la forêt et de s'amuser avec les animaux.
▬ S'entraîne dur à l'arc, se perfectionnant tout les jours jusqu'à devenir particulièrement adroite.
▬ Décide de quitter ses grands-parents pour voyager à travers le monde.
▬ Voyage encore aujourd'hui à travers le monde.



QUI ETES-VOUS DERRIÈRE L'ECRAN ?


Prénom : Appelez moi Shy, Blue Shy
Age : Majeur dans le corps, mineur dans la tête.
Sexe  : Nana.
Passions : JEUX JEUX JEUX JEUX JEUX
Connaissez-vous Fire Emblem ? : Absolument pas, j'ai dû jouer à une obscure démo sur ma vieille 3DS.
Comment avez-vous connu le forum ? : Top !
Un petit mot pour la route ? : Le forum est très beau tout ça, même si je suis perdue vu que courge que je suis, je connais pas du tout l'univers du forum.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elle Irmess

avatar

Messages : 3
Expérience : 0

Feuille de personnage
Écus: 0
Réputation: 0
Rang du personnage: D

MessageSujet: Re: •• i should not forget things so soon, i can never say things right.    Mer 2 Sep - 17:59

yoo,

je pense avoir terminé ma présentation, si faut changer un truc ou quoi dites le moi.

la bise.

_________________
icone 1princess
j'y arrive pas sans toi, j'arrive plus à encaisser.
Lady
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
An Hyi
Mage
Mage
avatar

Messages : 240
Expérience : 109

Feuille de personnage
Écus: 150
Réputation: 1
Rang du personnage: D

MessageSujet: Re: •• i should not forget things so soon, i can never say things right.    Mer 2 Sep - 19:38

Sympathique personnage que voilà, hâte de la voir agir IRP. Tout est bon. Ta fiche est validée. Tu peux dès maintenant RP et faire ta fiche de personnage quand l'envie t'en prend.

Oh et ne t'en fais pas, il n'y a pas vraiment besoin de connaître l'univers du jeu pour s'intégrer =)
Ta réputation est de 0 (en somme tu es inconnue et vu ni comme bonne ni mauvais). Bien sûr celle-ci peut augmenter en fonction de tes agissements et ne détermine en rien ta force.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: •• i should not forget things so soon, i can never say things right.    

Revenir en haut Aller en bas
 
•• i should not forget things so soon, i can never say things right.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Why Haiti Can't Forget Its Past
» 1.06 All Good Things Must Come to an End
» Damon Moon - "It's time to forget about the past"
» ENEYA • « never forget where you came from »
» ♥ - Forget Your Past

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fire Emblem : L'épopée des héros ::   P R O L O G U E :: Présentations :: Validées-