AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Mémoires et vestiges... Et un peu de turbulences [Pv Hescene]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lygatt Tol Scaeva
Mage noir
Mage noir
avatar

Messages : 97
Expérience : 120
Age : 25
Localisation : Ravey

Feuille de personnage
Écus: 298
Réputation: 2
Rang du personnage: D

MessageSujet: Mémoires et vestiges... Et un peu de turbulences [Pv Hescene]   Dim 1 Nov - 15:32


Le vent soufflait sur les vastes plaines. Lygatt trouvait ce lieu curieux, malgré le grand cataclysme les champs étaient intacts... Les croyances populaires disaient qu'il s'agissait du bienfait de la Déesse, car de nombreux autels lui étaient dédiés ici et là. Tout ceci était étrange, et l'étrangeté attirait Lygatt. Le plus simple était sans doute de trouver la ville la plus proche, Vestilles. Il y avait peu de chance que cette dernière soit encore debout, mais même en ruine, on pouvait encore y apprendre beaucoup sur la région. L’épervier vagabond s'était donc mit en tête de trouver cette ville.




Il se mouvait avec un air curieux et inquisiteur, regardant les gens qui travaillaient encore plus ou moins aux champs et ceux qui traversaient les routes. L'inquiétude se lisait sur leur visage, ce n'était pas étonnant, puisque des rumeurs parlaient du fait que les côtes étaient dangereuses depuis quelques temps... Nous étions relativement loin des côtes, mais les souvenirs des habitants de Les Ellès étaient encore frais et amers, avec ce qui était arrivé autrefois. Soudain...


- Monsieur ? Vous semblez être un pharmacien itinérant... Sauriez-vous où je peux trouver Vestilles ?
- Vestilles ? Cette ville a décidément du succès depuis peu. Continuez sur la route par ici, il y a encore pas mal de marche mais vous ne pourrez pas la louper.

Lygatt s'inclinait et reprenait donc la route, marchant tranquillement. Ce lieux n'était pas autant stigmatisé par le cataclysme que d'autres endroits, c'était donc agréable de s'y mouvoir... Les panorama restaient agréable et les jeune paysannes et voyageuse étaient parfois un délice supplémentaire au regard, mais ce n'était pas le moment de se préoccuper de ça. L'homme arrivait en effet devant une petit série de maison proche d'un court d'eau... Ce n'était plus opérationnel, mais visiblement c'était un ancien moulin à eau.

- J'imagine que je ne suis plus très loin... Je vais faire une pause ici.

Il constatait cependant quelque chose d'étrange... Des signes de présences mais... C'était bizarre. La porte était forcé et à peine entrait-il qu'il eu une mauvaise sensation. Il se baissait et regardait une trace de suie, comme si quelque chose avait été traînée au sol, mais vivante... En suivant encore cette piste, un lit de paille tâché de rouge et des fers ainsi que de nombreuse traces de pas orientée vers ce tas, marquées dans la poussière.

- Il semblerait qu'il n'y ait pas que l'agriculture et l'architecture des moulins à eau qui intéressent les gens du coin c'est...

Il était facile de se dire que quoi qu'il pouvait se passer ici, c'était sans doute quelque chose de morbide. Il ne semblait pas y avoir de corps, et il y avait trop peu de sang pour penser à des sacrifices... C'était peut-être le "dernier des déshonneur" qu'on pouvait faire subir à une femme... Ce n'était pas étonnant avec les temps qui courent. Lygatt quittait l'édifice et ouvrait son livre, formant un pentacle et psalmodiant quelque chose... Rapidement une liquide noir jaillissait et allait frapper la batisse pour la faire s'écrouler sur elle-même. Non sans remarquer qu'il n'était pas seul dans le coin

- A présent cette battisse ne servira plus à ces sombres desseins, bien que ce ne soit là que retarder l'inévitable... Hm ?

Il se tournait au terme de son monologue, remarquant qu'il y avait quelqu'un non loin... Une petite créature à la crinière flamboyante, qui devait faire au mieux cent soixante centimètre de haut... Mais donc la posture semblait indiquer qu'elle n'était pas une paysanne. Lygatt la regardait fixement tout en faisant claquer son grimoire en le refermant.

- J'ai quelque chose sur le visage, peut-être ? Oui, il ne se justifiait pas pour la destruction du bâtiment, après tout il n'avait pas à rendre de compte, et puis il avait peut-être effectivement quelque chose sur le visage.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hescene de Vestilles

avatar

Messages : 6
Expérience : 9

MessageSujet: Re: Mémoires et vestiges... Et un peu de turbulences [Pv Hescene]   Dim 1 Nov - 22:34

Après plusieurs jours de voyages et de questions posées aux hasard à des voyageurs ou des marchands ayant un semblant de sympathie, la jeune guerrière qui se donnait des airs chevaleresque finit par trouver le chemin de sa ville natale. Il avait toujours voulu y retourner, mais lorsqu'on l'avait emmenée en Ashenwall après la chute des Ellès elle n'était qu'une captive et la lumière du soleil ne lui avait pas trop effleuré la peau durant le voyage. Dire que cela avait été fait pour célébrer son mariage à l'époque. Le partie de son mari, Ashenvan, avaient eu peur qu'elle ne tente de s'enfuir. Elle qui était à l'époque, une simple monnaie d'échange pour préserver le statut de la cité de Vestilles ainsi que le statut social de la famille de son époux. Elle fut un butin de guerre en somme.

Aujourd'hui elle touchait presque au but, elle le savait. Bien qu'enfant elle n'ait que très peu voyagé, elle reconnaissait les collines alentours, et le petit bois plus loin à l'est ou son père lui avait apprit l'art des trappeurs, bien qu'elle ne fut pas très douée pour ça.

Hescene tentait tant bien que mal de continuer à avancer en se tenant droite et fier, surtout devant les cultures paysannes se faisant de plus en plus fréquentes. Elle avait l'impression de retrouver son peuple même si elle n'était plus rien pour eux. Sa cotte de maille lui pesait sur les épaules à force de ne rien avaler. Oui, ce "chevalier" n'avait plus un sous, plus de provisions et son ventre lui donnait l'impression de s'ouvrir tout seul pour réclamer de la nourriture.
Peut être s'arrêterait elle à la prochaine ferme pour offrir ses services contre un peu de nourriture. Elle était forte et pas assez gourde pour pouvoir aider dans des travaux manuels. Aussi elle savait lire et écrire, mais pas mal de gens n'en avaient cure aujourd'hui.

Au loin elle aperçut un moulin. Elle fut heureuse de cette trouvaille, le bâtiment était ancien mais magnifique. Ce serait elle l'espérait, un endroit parfait où offrir ces services. Elle préférait travailler là que dans les champs, d'autant plus que le temps se gâtait de plus en plus et l'hiver grondait. Aujourd'hui il faisait beau, mais un temps frais pour les Ellès. Partant d'Ashenwall, la femme était au moins équipée pour le froid, c'était un point positif.

Lorsqu'elle arriva à une centaine de mètre du moulin, ce dernier s'effondra sur lui même, non de manière naturelle. Un homme en sortit presque au même moment avec une synchronisation intéressante. Aucuns débris ne vola vers lui. C'était clair aux yeux de la chevalière, un mage.
Elle s'approcha prudemment de lui, l'air alerte. Mais il remarqua son arrivée, quand bien même il ne semblait pas hostile, aucuns signes amicaux ne furent montrés.

Hescene n'aimait pas la magie, des êtres imprévisibles, voilà ce qu'ils étaient pour elle au fond, bien que leur nature humaine lui importait bien plus. Elle n'avait pas forcément rencontrée beaucoup de mage dans sa jeune vie, et l'apparence juvénile de son interlocuteur l'interpela. Rien à voir avec le vieux sorcier d'Olfren qu'elle connaissait et qui avait dans son imagination été le mage type que l'on rencontrait.

Gardant une main sur le pommeau de sa lame, la jeune femme s'inclina respectueusement.
Elle ignora la remarque du possible mage.

-" Salutation voyageur. C'est un plaisir que de tomber sur une autre personne partageant le goût de la route. Hescene pour vous servir." dit-elle en concluant fièrement. Elle ne s'était pas présentée comme d'habitude, son image ne correspondant pas à ce qu'elle voulait faire ressortir d'elle. Une armure de maille sale d'un voyage de plus de deux semaines déjà, des bottes qui demandaient grâce, des cheveux en bataille, mal disposé. Seul sa lame adorée brillait de milles-feux. Elle l'entretenait comme sa vie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lygatt Tol Scaeva
Mage noir
Mage noir
avatar

Messages : 97
Expérience : 120
Age : 25
Localisation : Ravey

Feuille de personnage
Écus: 298
Réputation: 2
Rang du personnage: D

MessageSujet: Re: Mémoires et vestiges... Et un peu de turbulences [Pv Hescene]   Dim 1 Nov - 23:14

La méfiance... Bien que c'était relativement léger, elle se lisait un peu dans les yeux de la jeune fille. Ou bien était-ce son postural, main sur son épée, qui indiquait qu'elle n'était pas dans une posture tout à fait pacifique ? Pas étonnant finalement, compte tenu que le garçon venait de faire s'écrouler un vieux moulin. Il la regardait et l'écoutait, elle le saluait et se présentait. L'étiquette voulait qu'il ne fasse de même, quel ennuie. Se frottant l'arrière du crâne dans un premier temps puis soupirant intérieurement après coup, il s'inclinait légèrement, juste assez pour être poli mais pas au point de présenter ses respects à un empereur.

- Lygatt Tol Scaeva. C'est un plaisir de vous rencontrer.

Il se redressait et la détaillait rapidement, de haut en bas, comme à son habitude il analysait du regard toute chose qui attirait son attention, comme c'était le cas de la bretteuse. Cette dernière portait une armure intermédiaire, de maille à première vu... Des bottes qui hurleraient volontiers si elles le pouvaient, des cheveux que seul la foudre saurait rendre plus chaotiques... Mais un détail était en revanche plus marchant, le pommeau de son épée et ce qui concernait cette dernière était plus brillant qu'un astre dans la nuit.

- Cela étant, il n'est pas si rare de croiser des gens ayant le goût de la route depuis quelques temps, tout du moins, lorsqu'on prend le temps de s'arrêter

Car en effet c'était l'impression qu'elle dégageait... Du zéle dans son voyage ? Faisait-elle des pauses convenables ? Il ne le savait pas. Il poussait un soupire inaudible mais visible de part le voile immaculé qui s'échappait d'être ses lèvres, la température n'était pas au beau fixe, quand bien même le temps était agréable et les rayons de soleil perçants. C'était alors qu'il allait prendre la parole qu'un vieil homme arrivait, très visiblement un fermier désemparé.

- Qu'avez-vous fait... Les bâtiments encore debout son si rares et vous... Vous...
- Il ne m'importe peu qu'un bâtiment soit parmi les derniers ou non, j'ai mes raisons de l'avoir saboté, peut-être devriez-vous être plus regardant sur les activités pratiquées en son sein lorsqu'il était debout et laissé à l'abandon.

Il ne sous-entendait rien de ce qu'il avait vu à l'intérieur, et personne ne pourrait aller voir. Ils étaient libres de décider si son acte était du barbarisme ou non... Dans tous les cas, son ton était calme et son regard assuré, il avait ses raisons et assumait parfaitement ses actes. De toute manière, un bâtiment autant usé se serait tôt ou tard écroulé, sans que quelqu'un le rénove, et qui irait rénover ceci à cette époque ?

- Quant à vous, Dame Hescene, je suis navré que vous arriviez pour entendre tel spectacle. Je crains ne pas pouvoir révéler ce que j'ai vu à l'intérieur à une jeune femme, si bien sûr vous comptiez prendre parti auprès du vieil homme.

Même si les choses tournaient mal, il ne comptait visiblement pas lâcher le morceau facilement. Ce qui ne l'empêchait pas de s’asseoir non loin. Ni belliqueux, ni fuyard, il attendait qu'ils se décident à faire autre chose que pester. Les rares survivants devaient être habitués à la destruction, même dans un lieu qui avait été grandement épargné par cette dernière... Ils devaient cependant comprendre que c'était parfois nécessaire.


- Moi qui comptait simplement me rendre à Vestilles, me voilà à épiloguer en ayant fourré mon nez là où il n'aurait pas dû être. Soupirait-il finalement, toujours calme et posé, mais un peu évasif, comme blasé.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hescene de Vestilles

avatar

Messages : 6
Expérience : 9

MessageSujet: Re: Mémoires et vestiges... Et un peu de turbulences [Pv Hescene]   Jeu 26 Nov - 15:49

Rapidement, la personne d'un certain âge prit la parole, scandalisée par les actes de Lygatt. Pour sa part, la guerrière n'en avait cure, si elle était méfiante dans un premier temps, c'était par pure prudence, un inconnu sur une route restait un danger potentiel et elle se relâcherait d'ici quelques minutes seulement.

La rousse prit le vieil homme par les épaules.

- Ce n'est pas très important mon bon monsieur, et je doute que vous l'utilisiez encore. Mettez ça sur la vieillesse du bâtiment, il vaut mieux qu'il soit ainsi détruit, plutôt que de le voir s'effondrer sur des voyageurs innocents croyants trouver un abris pour la nuit.

Les mots du mage l'intriguait, elle s'imaginait tout ce qu'il avait pu trouver à l'intérieur, ce n'était pas dur. Des cadavres ? Un ancien camp de pillards et les restes de leurs victimes ? Quelque chose de morbide ou monstrueux ? Très probablement, malgré sa bonté et son optimisme, Hescene n'était pas dupe, elle savait très bien dans quel monde elle se trouvait, et c'est pour ces même raisons qu'elle restait prudente vis à vis du mage.

Le petit vieux parti finalement sans demander son reste et on le vit s'éloigner vers un petit regroupement de fermes vers le sud.

- Je me fiche de ce bâtiment mon bon monsieur. Qu'était il hormis une ruine de plus inutilisée ? Soit, vous éveillez ma curiosité, que voulez vous accomplir au sein de la ville de Vestilles, en imaginant qu'il en reste quelque chose de concret ?

La situation prenait un air intéressant, elle était pleine de questions et l'objectif du mage était surprenant. Vestilles n'offrait rien qu'une vie paisible en temps de paix mais elle n'avait jamais eu une importance particulière. Elle ne produisait pas de ressources fondamentale, n'était pas l'objectif d'un culte religieux important et surtout, elle ne possédait plus aucunes richesses. Il y avait aussi fort à parier que les anciens camps militaires des Ashenvans postés autour de la ville aient servit de bastion pour soit les civils, soit des brigands quelconque.
En fait, se questionner sur les raisons de Lygatt de se rendre à Vestilles, faisait peur à la jeune femme, elle n'avait que très peu réfléchit à comment serait sa ville chérie lors de son retour. Si seulement elle n'était pas fantôme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mémoires et vestiges... Et un peu de turbulences [Pv Hescene]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Mémoires et vestiges... Et un peu de turbulences [Pv Hescene]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les mémoires d'un tyran
» Le Japon, mémoires d'un Empire secret
» Mémoires de Victoire de Noailles-Norfolk
» Journal d'un archéologue [PV]
» [Mémoires de Philippe d'Orléans]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fire Emblem : L'épopée des héros :: G O R A H :: Les Ellès :: Les plaines-