AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Quand les miracles n'arrivent pas tout seuls | PV Aksel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ashera E. Caerith

avatar

Messages : 13
Expérience : 22
Age : 20

Feuille de personnage
Écus: 98
Réputation: 1
Rang du personnage: D

MessageSujet: Quand les miracles n'arrivent pas tout seuls | PV Aksel   Mar 27 Oct - 13:50

Tout n'était que chaos et désolation. C'est ce qu'Ashera voyait lorsqu'elle a remis les pieds à Ashenwall et plus précisément dans sa capitale, Olfren. Le hasard a fait que la jeune femme, qui avait l'intention de se rendre en ces lieux au cours de son voyage, est arrivée une semaine après le Grand Cataclysme. Et elle était loin, très loin d'imaginer ce qu'elle y trouva. Des ruines, aucune structures ou presque n'avaient survécu. Plus Ashera avançait, plus les pas étaient difficiles à faire tant son coeur était meurtri par ce qu'elle voyait. Beaucoup portaient des bandages, sûrement à cause de leurs blessures qui leurs ont été infligées lorsque les maisons se sont effondrées. Ashera pouvait vite deviner que la plupart étaient des survivants.

La jeune femme s'est assise un moment afin d'observer ce qu'elle avait devant elle, puis soupira. Elle n'arrivait pas à croire que tout cela soit réel. Elle aurait voulu que tout cela ne soit qu'un mauvais rêve, quitte à se réveiller en sursaut et voir que tout ce qui l'entourait était intacte. Mais non. Puis Ashera pensait aussi à sa famille. Sur le chemin, celle-ci avait entendu dire que tous les royaumes - sans exception - avaient subi le courroux de la Déesse en leur envoyant cette bête effroyable venue tout droit des Enfers. En plus de cela, elle n'avait plus de nouvelles de son père, ni de sa mère avec qui elle correspondait régulièrement "Calme-toi Ashera...Père est un homme occupé, tu le sais, et mère n'a peut-être pas eu le temps non plus..." se disait-elle pour se rassurer. Inconsciemment, la danseuse toucha son précieux pendentif orné auquel elle tenait tant, pour la simple et bonne raison que cet objet lui rappelait ceux qui lui avaient donné la vie. Puis elle s'est mise à fredonner une chanson que sa mère lui chantait durant son enfance lorsque tout allait mal en fermant les yeux, afin d'apaiser ses tourments comme elle a toujours fait.

The footsteps of the lost child cease to be heard
Replaced only by that song of prayer
The song soon becomes the burning lamp
Guiding on that wandering traveller [...]

I gave wings to my heart and -

- Wouah ! Tu chantes trop bien !!

Surprise, la jeune femme se leva d'un coup. Elle avait cru sur le moment avoir entendu la voix d'un petit garçon, et lorsqu'elle ouvra les yeux, c'était effectivement le cas. Il devait avoir dans les six ou sept ans, mais ce qu'elle remarqua immédiatement était dans l'état où étaient ses vêtements : délabrés. Cela lui portait à croire qu'il s'agissait d'un orphelin ou l'enfant de personnes pauvres. Malgré tout, un sourire trôna sur le visage d'Ashera qui n'avait pas l'intention de rappeler de douloureux souvenirs à cet enfant en préférant le laisser dans son innocence.

- Merci beaucoup, ton compliment me va droit au coeur.
- Tu peux continuer ? Dis ouiiiii s'il te plait ! 
- Euh...Hé bien...

Elle hésita un instant, mais lorsqu'elle a vu le regard insistant du petit, la blonde s'est laissée attendrir. Le visage illuminé de ce garçon n'avait pas de prix, et si chanter lui donnait de la joie, alors qu'il en soit ainsi. Ashera acquiesça alors, avant de reprendre ce qu'elle était en train de chanter.

If you feel afraid, just shout it all out loud
And you will know that I am right by your side
Holding you close with this trembling body of mine
To let you know that your are not alone 
It's alright if we can't smile like before
For isn't this was how we lead our lives thus far...

Pendant qu'elle chantait, Ashera s'est mise à accompagner ses paroles en dansant élégamment, comme si les deux allaient de paire. Cela attira les foules et rapidement, elle était entourée. La danseuse voyait les gens heureux pour une fois depuis qu'elle était arrivée, et cela lui donna encore plus l'envie de continuer. Ce qu'elle fit. Après avoir fini et s'être faite acclamée, Ashera enchaîna avec une autre chorégraphie et un autre chant, en utilisant cette fois-ci sa magie de vent afin de donner plus magnificence à ses mouvements, ce qui avait l'air d'avoir grandement plus à son public. Mais parmi ceux qui la regardaient, elle remarqua quelque chose - ou plus précisément quelqu'un - d'étrange. Un inconnu, avec une capuche noire qui couvrait une bonne partie de son visage tentait de dérober le sac d'un vieil homme.

" Un voleur..."

Ashera suivait patiemment du regard tous ses faits et gestes sans perdre une miette, mais continua tout de même son spectacle comme si de rien n'était. Cependant, lorsque le larcin a été commis et que le coupable essayait de fuir ni vu ni connu, la jeune femme s'arrêta soudainement sous le regard confus de ses admirateurs puis traversa frénétiquement la foule afin de stopper l'homme qui l'avait remarquée et qui commençait déjà prit la poudre d'escampette.

- Hé vous ! Arrêtez-vous !!

Sans hésitation, Ashera lui courra derrière et une course-poursuite au travers de la ruelle principale s'entama. Sur son chemin, le voleur tenta de lui faire embuscade en faisant tomber tout ce qu'il pouvait trouver, mais cela n'était pas efficace. Elle pouvait essayer de se servir de sa magie pour le stopper mais en plein mouvement, il y avait beaucoup plus de chances pour que son attaque rate plutôt qu'elle ne réussisse. Mais heureusement pour elle - ou presque - l'homme qui se sentait se faire rattraper s'arrêta net avant de lui faire face, épée à la main prêt à en découdre avec celle qui le poursuivait. Ashera connaissait ses faiblesses et si cette dernière ne prenait pas suffisamment de distance, cela pouvait se jouer à sa défaveur pour la simple et bonne raison qu'elle n'avait aucune notion en escrime. C'est dans un moment pareil que la blonde regretta de ne pas avoir eu son père à ses côtes...Enfin la mage savait tout de même réfléchir et fit un grand bond en arrière puis lui balança une grande rafale de vent histoire de le déséquilibrer pour ensuite, dans son instant de confusion, lui dérober ce qu'il avait voler et partir à toute vitesse sans que personne ne soit blessé. Mais c'était délicat car si la jeune femme se loupait, elle pouvait en payer le prix fort parce que l'homme en question avait l'air de tout sauf gentil. Mais c'était d'Ashera dont nous parlions et prendre des risques était loin de l'effrayer, au contraire même !

Néanmoins, ce que la demoiselle redoutait arriva. Elle était à deux doigts de reprendre le fameux bien mais le voleur a repris ses esprits plus vite qu'elle ne l'aurait espéré. De ce fait, celle-ci s'est retrouvée dans une position très délicate. Evidemment, l'inconnu profita de son moment de faiblesse pour l'attaquer et là, Ashera n'a pas eu d'autre choix que d'esquiver. Heureusement que ses longues années de spectacle lui ont octroyé une certaine agilité, sinon il y a un moment déjà que l'inconnu l'aurait laissée s'empaler sur sa lame. Dès que la jeune femme en a eu l'occasion, elle tenta de faire à nouveau un bond en arrière mais n'avait pas pensé sur le moment à la prévisibilité de son mouvement, et l'homme en profita pour foncer sur elle. Et la façon dont il tenait son épée ne présageait rien de bon, surtout qu'Ashera n'avait pas eu le temps de lancer une nouvelle incantation plus puissante pour le mettre à terre.

" Bon sang ! J'ai vraiment été une idiote sur ce coup-là ! O Grande Déesse, pardonnez mon imprudence..."

La jeune femme n'espérait qu'une seule chose : que quelqu'un se décide enfin à intervenir pour l'aider. Dans un moment pareil, il était dur de croire qu'un miracle pouvait arriver mais Ashera a toujours eu foi à ce genre de chose.

Elle ferma les yeux.

_________________
Ashera Enyra Caerith
" Yesterday's night turns to light
Tomorrow's night returns the light
Be the light -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aksel E. Winther
Soldat
Soldat
avatar

Messages : 30
Expérience : 58
Localisation : Les Ellès

Feuille de personnage
Écus: 0
Réputation: 0
Rang du personnage: D

MessageSujet: Re: Quand les miracles n'arrivent pas tout seuls | PV Aksel   Mer 28 Oct - 6:46



Quand les miracles n'arrivent pas tout seuls

Miracles are but the light of men's heart


Les ruines d'Olfren étaient comme un poignard au coeur d'Aksel. Cette ville où il avait vécu son enfance, dont les souvenirs le hantaient, maintenant un amas de pierres et de tristesse. Les centaines de cadavres enfouis sous les décombres... Il aurait voulu tous leur offrir une sépulture digne de ce nom. Tous ces gens, morts sans nom et qu'on ne retrouverait probablement jamais...

Il errait à travers les rues, prêtant attention à tout le peu de vie qu'il rencontrait sur son passage. Son visage assombri par une souffrance qu'il partageait, son coeur se tendait vers tous ceux qui avaient perdu tellement. Il avait eu de la chance, personnellement, il n'avait pas grand chose à perdre. Mais toute cette douleur... Il la ressentait comme si c'était la sienne.

Et il était impuissant. Tellement impuissant. Il ne pouvait pas arrêter la mort, et à vrai dire non seulement ça lui tordait le coeur, mais ça le mettait en colère. Il y avait cette frustration qui brûlait au fond de lui, dirigée strictement vers lui-même. Le plus souvent, c'était de la culpabilité. Mais parfois, dans des moments comme ceux-ci, où la souffrance des hommes était trop grande à porter et qu'elle lui glissait entre les doigts, c'était de la hargne, de la rage. Pourquoi?! Pourquoi ne pouvait-il pas transporter le monde?!

It's alright if we can't smile like before
For isn't this was how we lead our lives thus far...


Une voix le sortit de son tourment.

Absorbé dans le bouleversement de son âme, Aksel ne prêtait plus attention à ce qui l'entourait. Mais cette voix, cette chanson l'avait soudainement ramené sur terre. C'était de la musique, de la beauté dans ce monde de ruines, et une lueur d'espoir. Cela rappela à Aksel que la beauté était toujours dans ce monde, et que le coeur des hommes était bon. Et si le coeur des hommes était bon, ils pouvaient surmonter n'importe quoi.

Il s'arrêta, se joignant à la foule qui s'était rassemblé autour de la chanteuse. Il l'écouta, sans dire un mot, l'observant, et sentit la blessure dans son coeur doucement se refermer. Il regarda autour de lui, cette foule qui se rassemblait pour se rappeler que la douleur n'était pas tout ce qui existait. Et en cet instant, Aksel décida qu'il fallait qu'il remercie cette jeune femme, bien plus amplement que ce qu'il ne le pouvait.

Elle remarqua le voleur avant lui. Le blond, trop occupé qu'il était à la regarder, ne s'en aperçu que lorsqu'elle bondit vers lui. Aksel n'eut pas le temps de comprendre ce qui se passait, que déjà il se lançait à leur poursuite.

C'est alors qu'il courrait derrière la chanteuse et l'homme qu'elle poursuivait qu'il comprit. La cape et la capuche noires à part, cet homme transportait à bout de bras un sac qui n'était clairement pas le sien. Mais plutôt que de se sentir mal parce qu'il ne l'avait pas vu, les yeux d'Aksel s'éclairèrent d'une étincelle lorsqu'il réalisa que non seulement cette jeune femme guérissait les coeur d'une façon à laquelle il n'avait pas accès, mais en plus elle avait un penchant pour la justice.

Son coeur se réjouit de trouver quelqu'un qui incarnait ce qu'il voulait pour le monde. Et il se mit à courir plus vite, parce qu'il ne voulait pas les perdre. Ils tournèrent une ruelle alors qu'Aksel commençait à se rapprocher d'eux, mais il avait encore quelques mètres à couvrir.

Il tourna le coin au moment où le voleur se jetait sur la jeune femme, lame au clair, alors qu'elle essayait de reculer pour s'en éloigner. La trajectoire de l'épée était claire, et elle ne manquerait pas sa cible.

Aksel, cependant, ne prit pas le temps de l'évaluer. Il se jeta en avant tout en dégainant son épée d'un geste vif, envoyant le pommeau s'écraser sur le nez du voleur dans un craquement retentissant. L'homme laissa échapper un cri, propulsé vers l'arrière par la force du coup et du momentum du blond, atterrissant sur le derrière avec un glapissement. Il porta ses mains à son visage en gémissant, laissa son butin derrière et se leva d'un bond pour fuir à toute jambe.

Aksel ne s'en soucia pas, lui jetant simplement un regard un peu triste pendant qu'il pouvait encore le voir. Il rengaina ensuite son épée, qu'il n'avait pas totalement sortie de son fourreau, tout en se tournant vers la chanteuse. Il ramassa le sac volé au sol, vérifiant d'un coup d'oeil son contenu pour voir si rien n'avait été pris, puis le tendit à la jeune femme, lui offrant un sourire bienveillant.

▬ Rien de cassé? Je suis affreusement désolé, j'aurais dû détecter ce voleur dès le départ. J'oserais penser qu'il est partit pour de bon, maintenant, et que mon coup n'aura pas été inutile et lui aura appris une leçon.

© Code par Dehvi sur Never-Utopia

_________________

even if the morrow is barren of promises
nothing shall forestall my return
to become the dew that quenches the land
to spare the sands, the seas, the skies
i offer thee
this silent sacrifice
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Quand les miracles n'arrivent pas tout seuls | PV Aksel
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les problèmes n’arrivent jamais seuls [PV Ma maitresse N°1]
» Alizée ¤ Tout est possible quand tu sais qui tu es, tout est possible quand t'assumes qui tu es. (délai jusqu'au 25.10)
» Loan et Arthur ◭ « Les amis sont les anges qui nous soulèvent quand nos ailes n'arrivent plus à se rappeler comment voler. ».
» Caverne de Nascien vs Gorges d'Uther
» Les amis sont les anges qui nous soulèvent quand nos ailes n'arrivent plus a se rappeler comment voler... [DAWN]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fire Emblem : L'épopée des héros :: G O R A H :: Ashenwall :: Ruines d'Olfren-