AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [Aventure] Lord of War (avec Aerdris)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lily Kerrigane

avatar

Messages : 57
Expérience : 124
Localisation : Haut-le-Fort

Feuille de personnage
Écus: 1572
Réputation: 0
Rang du personnage: D

MessageSujet: [Aventure] Lord of War (avec Aerdris)   Dim 25 Oct - 1:04

Avec cette guerre et les pertes dû à cette dernière, c'était une chance que quelques milices se soient reformé au bout de deux ans d'occupation. Qu'elle soit en partie Ashenwalle pour éviter toute éventuelle révolte avait en quelques sortes un bon côté: avec le carnage et le chaos provoqué par le Grand Dragon a mis tout le monde à la même enseigne dans le Bourbier. La région est inhospitalière avec ou sans guerre, la population de la région ne faisait aucune exception par rapport au communauté se trouvant perdu dans les plaines enneigés ou reculés à l'autre bout de Ravey près des Terres Désolées, ce qui fait que l'envahisseurs et la population ont dû bien vite se serrer les coudes malgré quelques tensions compréhensibles si ils ne voulaient pas que les quelques fortins qui servent de refuges à la population ne se retrouvent dominer par la faune quelques peu hostiles de la région. Les Ashenvanes auront beau avoir des tendances belliqueuses et conquérants, ils ont dû se mettre à la page et s'habituer aux mœurs des gens du Bourbier car si c'était un quelconque renforts d'Oflren, ils peuvent l'attendre longtemps! Le Bourbier faisait sans Beau-Château déjà à cette époque! En même temps difficile de trouver plus paumé...

Pas étonnant que certains tentent leurs chances et se mettent à jouer aux seigneur de guerre en tentant d'imposer leurs influences dans cette région inhospitalière. L'ambiance dans les communautés aux alentours est nauséabondes et cette odeur n'avait, pour une fois, rien à voir avec les marais! Rien qu'à voir les gros bras qui rançonnent les habitants en pleine rue sous le nez de la milice en ait la preuve et pourtant à voir la main posé sur le manche de l'épée ou les mains serrer davantage les lances, ce n'était pas l'envie d'agir qui manquait à la garde. En se renseignant un peu plus et en allant voir le maire, Lily a très bien vite compris la situation. Certaines familles ont disparu, souvent des familles de personnes influentes en ville et de haut gradé. Là, l'Ashenvane moyen qui s'était intégré à la population avec la famille pour maintenir l'ordre avant le Grand Cataclysme s'était bien vite retrouvé dans la même situation que les habitants de cette région. Si il n'en a pas et se décide à agir? C'est un coup à avoir une petite émeute sous les bras et à se voir trancher la tête par la population et voir sa tête donnée à ce soit disant Baron Rouge pour éviter toute vengeance sur les membres de leurs familles kidnapper. Voilà une belle ironie quand on est un envahisseur et qui se décide de faire son travail pour maintenir l'ordre...

Le Maire s'est décidé malgré tout d'agir et même si le nombre de personnes derrière lui sont minces pour plus de discrétion, il a promis à Lily et un autre mercenaire une petite somme trébuchante. Pour Lily seule importe la paix dans la région, étant elle même originaire de cette région mais il semble que ça ne soit pas le cas pour Aerdris. Dans tous les cas elle est à la même enseigne que lui, mercenaires malgré elle pour ne serait ce qu'avoir les moyens de survivre. Et c'est ainsi qu'elle et ce mercenaire se sont mis en route en pleine après midi pour rejoindre ce vieux fortin abandonné servant de planques pour ce Baron Rouge, avec comme pour mission, trouver un moyen pour que les miliciens n'aient plus les mains liés.

Durant plusieurs kilomètres, Lily mènera la marche en dégageant le passage de quelques coups de serpes pour facilité la traversée des marais. Déjà la moitié du trajet de fait que la nuit sera présente d'ici quelques heures. Se fut à ce moment là qu'elle se décida d'engager un semblant de conversation avec Aerdris en lui tendant sa serpe pour qu'il prenne le relais. Chacun son tour après tout!


"On devrait arriver au fortin au moment la nuit aura bien tomber. Dans un sens c'est mieux ainsi: je ne tiens pas à finir embourber dans du sable mouvant. C'est peu être un peu tôt pour en parler mais c'est quoi ta méthode de fonctionnement? C'est que j'aimerais en savoir le plus possible de mon partenaire avant de prendre l'épée avec lui."


Dernière édition par Lily Kerrigane le Mar 27 Oct - 21:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aerdris Daedran
Soldat
Soldat
avatar

Messages : 100
Expérience : 262
Age : 24
Localisation : Là ou la mort rode

Feuille de personnage
Écus: 538
Réputation: -1
Rang du personnage: B

MessageSujet: Re: [Aventure] Lord of War (avec Aerdris)   Dim 25 Oct - 20:21

La justice sans la force est impuissante, la force sans la justice est tyrannique

Tyran, meurtrier, envahisseur, tel était la seule récompense que pouvait, généralement, attendre un ashenvan par les populations du bourbier. Certains appelleraient cela un juste retour des choses, d'autres un choc des culture, mais chacun accepteraient tout ceci comme une chose communément admise à l'encontre d'un type même d'ashenvan, les soldats des forces de pacification.

Dépourvu du titre d'humain, traqué et massacré, ces hommes et ces femmes qui avaient mené impitoyablement non la justice impériale mais la sentence vengeresse d'un homme, Galdion. Ces hommes et ces femmes qui avait abandonné leur humanité pour commettre les pires des crimes, et participé à la création de la plus absolue des tyrannies, celle de la domination d'un peuple sur un autre pour le simple raisonnement d'une supériorité arbitrairement décidée.

Pourtant malgré tout cette haine engrangée, ces massacres qui découlèrent d’une frustration trop longtemps réprimée, la paix put être atteinte, et un gouvernement tout à fait unique vit le jour. Une ville devint la synthèse des deux cultures, une forme particulière de symbiose, une qui se trouve capable de dégénérer à tout moment en le plus horrible des déchainements, un progrom.

Mais toute chose connait un début, un milieu et une fin, un cycle naturel et éternel, et le nouvel ordre né du chaos et de la mort ne possédait ni les fondations les plus solides ni les esprits les plus ouverts, aussi la fin était perçu par un grand nombre non comme une fin en soi mais la suite logique d’une anomalie imprévisible. Aussi peu faisait réellement l’effort de consolider les fondations pourtant prometteuses qui s’offraient à eux, et la violence et la haine gagna aisément son combat contre la justice.

Une situation qui pouvait décevoir, démoraliser les plus courageux des hommes, mais pas Aerdris. Non cette situation était celle qui convenait à un homme vivant de la mort et du sang, un mercenaire parcourant le monde afin d’améliorer ses capacités, remplir sa bourse et rencontrer l’objet de ses rêves. Aussi une telle vision de la violence humaine ne fit qu’attirer les charognards et les profiteurs.
Très vite le serpent blanc trouva manière de gagner sa vie, et le sang coula, la violence se propagea, mais tout cela n’était pas le désir véritable de l’impérial. Non, le soldat désirait plus que ça, aussi se retrouva-t-il très vite appâté par la plus belle offre de la contrée, provenant directement du dirigeant du coin, un citoyen typique du bourbier, mais étonnement entouré d’anciens soldats impériaux.

Très vite la situation s’éclaircit, et la vérité se révéla. Un homme en particulier était le charognard le plus vorace, et le premier fossoyeur de la tentative courageuse d’union culturelle. Toutefois il n’était pas le seul élément perturbateur, de multiples disparitions causaient un trouble ravageur, et la situation menaçait régulièrement de dégénérer alors qu’une haine palpable rongeait peu à peu la population. La haine de l’autre, la peur de l’inconnue, menaçait chaque jour un peu plus d’enterrer définitivement la paix commune.

Toutefois le Maire semblait s’être finalement décidé à demander de l’aide alors que ses propres forces piétinaient à comprendre la situation, l’ennemi semblait être ce mystérieux baron rouge, plus puissant bandit des environs, mais s’il possède véritablement tous les disparues alors les soldats ne pouvaient agir, d’autres se devaient de découvrir la vérité, et si possible récupérer les importants disparues.

C’est ainsi qu’Aerdris s’était retrouvé embarqué dans une affaire particulièrement dangereuse, avec pour seule alliée une femme plus proche d’un enfant que d’une adulte. Si évidemment le serpent blanc avait toujours évité de juger l’autre sur sa seule apparence, la situation se révélait plus ardue qu’habituellement et laissé un goût amer au soldat. Incapable de se laisser aller à sa grivoiserie qu’il affectionne, l’impérial se contenta de garder le silence alors que l’improbable duo quittait la sécurité toute relative de la ville pour gagner le repère du baron.

C’est ainsi que plusieurs kilomètres furent parcourus sans qu’aucun mot ne sortit des deux compères, une situation inhabituelle pour Aerdris généralement bavard. Finalement ce fut la femme qui rompu le silence en premier et pour entrer directement dans le vif du sujet. Alors qu’il s’occupait de l’ennuyante action de couper les herbes gênantes à la machette, le serpent blanc s’arrêta net au son de la voix de son alliée et se retourna tout sourire vers elle. Une profonde courbette servant de préambule, l’impérial se décida à entrer enfin dans le jeu.

« Avant toute chose, je pense qu’il est important que je me présente en personne à vous madame. Je suis Aerdris Daedran, ashenvan, mercenaire et aimable compagnon de voyage. »

Le ton amusé et le large sourire pouvait paraitre à la fois moqueur et amical, tout cela n’étant que des possibles interprétations que pouvait faire la femme. D’ailleurs Aerdris se rappela qu’il ne se souvenait aucunement du prénom de sa compagne de voyage.

« Mais, ma chère, il n’est jamais trop tôt pour parler plus avant de notre coopération et pour nous mettre au diapason. Pour ma part, et mon arme doit parler pour moi, je suis un épéiste privilégiant la défense. J’aime aussi particulièrement frapper vite et aux endroits clés pour ensuite me mettre hors de portée.

Si tu veux, je suis tel le serpent, frappant une seule fois mais mortellement. Mais je peux tout autant me battre de manière traditionnelle, même si cela n’est nullement ce que je préfère. J’excelle aussi dans la discrétion et ce que cela implique. Au final je suis plus un duelliste ou un assassin qu’un combattant de mêlé.

Est-ce que j’ai satisfait ta curiosité camarade ? »

Mais sans attendre la moindre confirmation, ni la moindre réponse, le mercenaire regagna à son occupation première, le découpage acharné et éreintant des irritants végétaux rebelles. Au final la femme pouvait très bien répondre sans avoir à rester plus longtemps sur place.

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lily Kerrigane

avatar

Messages : 57
Expérience : 124
Localisation : Haut-le-Fort

Feuille de personnage
Écus: 1572
Réputation: 0
Rang du personnage: D

MessageSujet: Re: [Aventure] Lord of War (avec Aerdris)   Lun 26 Oct - 19:40

Il ne fallut pas grand choses pour que son partenaire se montre bavard. Il manquait seulement cette petite étincelle pour rendre la traversée plus agréable mais aussi plus instructive. Pour quelqu'un qui aime discuter de tout et surtout de rien comme Lily, c'était mieux ainsi. Ainsi le Serpent était Ashenvan, certainement un de ses nombreux soldats qui avait terminer par prendre les armes pour soit même au moment de la chute de l'Empire de Galdion. L'ancienne noble malgré elle était malgré tout quelqu'un de très ouvert, peu importe envers les Ashenvans: pour avoir passer une partie de sa vie incognito parmi eux avant de retourner le Bourbier, la néccessité de ne pas se fier à sa nationalité était nécessaire. Et pourtant Lily ne chercha pas à en savoir plus, nombreux sont ses hommes qui avait décider de changer de vie voir d'identité lors du Grand Cataclysme.

"Enchantée Aerdris, je suis Lily Kerrigane, mercenaire dans le but de voir du voyage et de découvrir le monde dans l'espoir, un jour, de découvrir la voie qui m'est destinée. Je suis native du Bourbier, même si j'ai dû m'absenter pendant quelques années j'ai fini par y revenir avec mon maître d'arme. La région n'a beau pas être agréable, à croire qu'un habitant du Bourbier finit par revenir à ses origines."

Au moins, elle venait d'avouer qu'elle avait eu la chance d'avoir un maître d'arme, ce qui laisse sous entendre qu'elle ne faisait pas parti de ses pseudos guerriers qui décident de partir à l'aventure après un pari débile lors d'une soirée arrosée.

"Mon style de combat a tendance à plus s'orienté vers l'attaque que la défense. Je sais aussi les rudiments de combat face à un soldat en armure métallique. Sans être duelliste, on va dire que je connais un certain raffinement dans la maîtrise de l'épée. Enfin il parait."

Suivant de nouveau Aerdris, elle continua à parler.

"J'imagine que je n'égale pas une personne qui a plus d'années d’expérience que moi mais je peux vous aidez dans ce milieu. Même si de nuit, la traversée est dangereuse et que l'on peut tomber sur des sauvages ou autres animaux tout aussi désagréable, je saurais certainement mieux nous guider que les pillards si jamais tout devait dégénérer. Je serais même d'avis à dire que cela pourrait tourner à notre avantage."

Le fortin était maintenant visible sur une petite colline. Délabré comme il était, avec un peu d'observation il y avait moyen de rentrer incognito. Quand à ressortir ceci allait être une autre histoire.

"C'est le genre de fortin qui servait d'avant poste pour mater le sauvage en plus de servir de poste d'observation il y a plus d'un demi siècle. Comme Haut le Fort estimait que le Bourbier était une défense naturel contre Ashenwall, au fil des années les nobles locaux ont fini par laisser ce genre de lieu en abandons faute de soldats. Dans un sens, les Belfort n'avait pas tord: l'armée de l'Empereur a contourner le Bourbier puisqu'il avait la voie libre après avoir annexer les Ellès. Par contre depuis que ce genre de fort est abandonnée, les marais sont devenus de plus en plus dangereux mais les nobles de la capitale s'en moquait un peu que l'ambiance se dégradait au fil des années."

Lily ricana nerveusement avant de passer son gantelet dans ses cheveux, se décoiffant d'avantage au passage.

"Héhé, désolée. Les monologues historique sur cette région, ça ne doit pas forcément être très intéressant pour toi. Et puis le Bourbier, il y a mieux comme sujet de conversation. C'est que j'ai tendance à être parfois un peu trop bavarde."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aerdris Daedran
Soldat
Soldat
avatar

Messages : 100
Expérience : 262
Age : 24
Localisation : Là ou la mort rode

Feuille de personnage
Écus: 538
Réputation: -1
Rang du personnage: B

MessageSujet: Re: [Aventure] Lord of War (avec Aerdris)   Mar 27 Oct - 9:57

Un maître d’arme, la chose n’évoquait pas de bonnes choses, non loin de là même. En monde ou l’inégalité est enlevé en justice divine, la grande majorité des hommes et particulièrement les femmes, n’avaient ni l’argent, ni même le temps à dépenser pour se payer les services d’un maître d’arme. Ce métier était une espèce de professeur, et dans ce monde le savoir n’était pas à la portée de tous.

Tout cela révélait donc tout simplement les véritables origines de la fillette, la noblesse. Mais pourtant tout cela était aussi contrebalancé par son lieu de naissance, le bourbier. La noblesse de ce lieu était considérée comme inférieure, de la petite noblesse tout juste bon à servir de noblesse d’épée ou accumuler de l’argent pour que les familles payent le voyage à leur enfant afin qu’ils rejoignent, et surtout restent, à la capitale.

Peut-être était-elle venue ici pour retrouver ses parents, ce qui impliquait une loyauté extraordinaire de la part de ce maitre d’arme, ou une fortune conséquente dans la famille. L’une des hypothèses attira plus l’intérêt que l’autre chez le serpent blanc.

« Le bourbier est comme une deuxième maison pour moi. Depuis le Grand Cataclysme je l’écume de long en large, peut-être est-ce les gens comme nous qui y sont attirés. »

Mais la jeune fortaise ne se laissa pas entrer dans un débat philosophique et continua sa présentation, de son côté Aerdris continuait sa mission de taille et commençait à sentir le temps passer alors que ses bras faiblissaient. L’homme n’était pas constitué pour ces missions d’endurance.

Finalement, oscillant entre une écoute attentive de la jeune femme et sa découpe aliénante, l’impérial aperçut enfin le fort recherché, et connut une satisfaction totale de voir sa tache touchait à sa fin. Très rapidement une clairière fut atteinte et Aerdris put ranger, non sans joie de ne pas avoir craqué au long du chemin, la machette. Le soldat espérait fortement ne pas en avoir besoin au retour.

« Nos styles de combats sont donc différents, c’est une bonne chose en théorie. Toutefois j’espère que nous serons complémentaires dans les faits. Il serait tellement dommage de se gêner une fois au combat. »

La jeune femme entra alors dans unmonologue tout à fait intéressant sur la situation du bourbier, tentant en même temps de se recoiffer, fort maladroitement, ce qui eut pour effet de lui donner un air très particulier. Se rendant compte qu’elle avait débuté une discussion forte intéressante mais guère adaptée à la situation, Lily s’excusa tout aussi maladroitement. La nervosité de la très jeune femme amusa Aerdris qui fut amadoué. Le serpent blanc se mit à rêvasser, s’il devait avoir une fille, il désirait qu’elle soit comme celle-là.

« Il n’y a aucun soucis, j’aime énormément apprendre, le savoir est une chose qui me tient particulièrement à cœur. Je ne suis pas un noble aussi je n’ai pas eu accès à une éducation normale, ainsi je profite des moindres informations que je peux glaner lors de mes voyages.

Toutefois, il est vrai que la situation actuelle n'est pas particulièrement propice à une longue séance d’enseignement. Mais une fois notre mission achevée, ce serait avec plaisir. »

Un large sourire sur le visage, Aerdris tentait de paraître le plus amical possible, il était encore important de fonder une relation de confiance  alors que la partie dangereuse de la mission n’allait pas tarder à débuter. Amusé par la coiffure de sa camarade, le soldat se laissa aller à une lubie personnelle, la déstabilisation.

Avec rapidité, et sans laisser le temps à Lily de dire quoi que ce soit, l’impérial attrapa la tignasse de la jeune femme et entreprit de la recoiffer correctement. Une fois satisfait de son travail, Aerdris s’éloigna d’elle et reprit la marche vers le fortin.

« Je ne voulais pas que les gardes rigolent tant en te voyant qu’ils préviennent l’ensemble du fort. Et puis tout mercenaire se doit l’honneur de présenter correctement en venant ôter la vie de ses victimes, c’est une question de bienséance. »

Avançant, en prenant soin de rester le plus discret possible, le serpent blanc délaissa Lily pour se concentrer sur la mission, Le fort ne possédait pas d’enceintes particulièrement haute, mais seul un homme ne pouvait l’escalader, aussi deux options s’offraient à eux. Se retournant vers son alliée, Aerdris entra de suite dans le vif du sujet.

« Tu connais mieux que moi les forts du bourbier. Quelle stratégie pour y pénétrer ? »

_________________




Dernière édition par Aerdris Daedran le Jeu 29 Oct - 16:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lily Kerrigane

avatar

Messages : 57
Expérience : 124
Localisation : Haut-le-Fort

Feuille de personnage
Écus: 1572
Réputation: 0
Rang du personnage: D

MessageSujet: Re: [Aventure] Lord of War (avec Aerdris)   Mer 28 Oct - 19:55

Lily arriva a déceler la petite pic concernant son éducation mais à bien y réfléchir, difficile d'en vouloir à l'épéiste puisque ce n'était pas donner à tout le monde. Son éducation s'était arrêter avant même qu'elle n'ait 10 ans, le reste elle ne le doit seulement qu'à la loyauté de Miller. Loyauté... Lily a plusieurs fois doutées puisque cela allait bien au delà d'une simple promesse entre un suzerain et son second, elle irait jusqu'à dire qu'il n'a agit seulement par respect à la mémoire de son père et avant tout ami. Il n'aborda pas plus que cela le sujet, Aerdris n'avait pas non plus totalement tord.

Le fait que l'on la recoiffe sans la prévenir la gêna, ou plutôt l'agaça au point qu'elle répondit au tac à tac.


"C'est comme donner un coup de boule dans une bagarre de taverne, je crois que celui qui le reçoit se moque bien de savoir si celui qui lui a donner est bien coiffé ou non."

Quelle grâce de savoir que cette ancienne noble, comtesse malgré elle qui plus est, a déjà participer à une bagarre de taverne pour utiliser une méthode toute sauf féminine. Par réflexe, elle se replaça les cheveux malgré que l'impérial l'ait déjà fait auparavant.

Une longue vue étant hors budget pour le duo, se fut surtout au feeling que Lily que Lily allait proposer ses solutions.

"De toute façon, il y a une des solutions qui consiste à rentrer par les latrines mais ni toi ni moi on est assez souples pour y rentrer. Pour en sortir en revanche..."

Niveau classe et badassitude, on pouvait repasser et pourtant elles n'ont pas dû être utiliser depuis maintenant plus d'un demi siècle!

"Les remparts n'ont jamais été bien haut et avec la végétation environnante, il doit bien y avoir du lierre suffisamment solide pour escalader tout ça."

Avec l'absence de douves, c'était tout à fait possible. Ce genre de lieu ne s'était jamais vanter à pouvoir résister à une armée: ce n'était pas son but.

"Sinon en faisant le tour il y a peu être moyen d'avoir une brèche vu la ruine mais je ne pense pas que ce Baron soit suffisamment stupide pour ne pas poster quelques uns de ses hommes. Sinon il y a peu être moyen de trouver une meurtrière qui n'a pas tenu avec le temps mais il faudra tout retraverser: les geôles se trouvent au sous sol."

Quelques torches commenceront à s'allumer sur les remparts. Une part côté, c'était maigre. En partant du principe qu'une patrouille devait certainement se faire à deux, la surveillance est au minimum, ce seigneur de guerre ne s'attendant pas à recevoir une visite discrète de nuit de la part de deux mercenaires.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aerdris Daedran
Soldat
Soldat
avatar

Messages : 100
Expérience : 262
Age : 24
Localisation : Là ou la mort rode

Feuille de personnage
Écus: 538
Réputation: -1
Rang du personnage: B

MessageSujet: Re: [Aventure] Lord of War (avec Aerdris)   Ven 30 Oct - 11:55

Comment jauger avec précision la mentalité d’une personne ? Juger sa conscience et sa maturité ? Des questions qui avaient toujours intéressé Aerdris, lui qui avait toujours apprécié les échanges, les discussions interminables, les débats de tout type, mais aussi et surtout se lancer dans des luttes verbales. Et pour la première fois depuis longtemps, le serpent blanc avait vraiment du mal à jauger une personne.

La femme, ou l’enfant, qui lui faisait face était un mystère complet pour le moment, et cela plaisait profondément au mercenaire, qui s’intéressait déjà plus à déchiffrer sa partenaire du moment qu’accomplir sa mission pour un village auprès duquel il n’avait que peu à gagner. Toutefois l’impérial remerciait tout de même la quête pour lui permettre de se divertir ainsi, c’était aussi la raison pour laquelle il déambulait encore depuis le Cataclysme.

« Soit, mais nous ne sommes ni dans une taverne, ni ici pour déclencher une vulgaire bagarre. Si j’agis alors je fais toujours preuve du plus profond respect pour mes adversaires. S’ils doivent mourir alors je fais en sorte qu’ils soient terrassés de manière à ce que leur dernière vue soit celle d’un guerrier et qu’ils puissent se dire, C’est ainsi que je devais mourir. »

De bien grandes déclarations pour une chose aussi triviale que la mort, mais au fond Aerdris avait toujours aimé représenter une forme de guerrier parfait. Et s’il ne l’était aucunement, il n’en était pas moins utile de donner l’impression de l’être. En vérité, le serpent blanc se moquait de l’honneur, des combats menés sans tricheries, et n’hésitait jamais à poignarder autrui de dos, mais cela la femme n’avait nul besoin de le savoir.

Pour le reste de la discussion, le duo se lança enfin dans la construction de ce qui devait s’apparenter à un plan. La ruine qui servait de repère au bandit mégalomane se nommant le baron rouge, avait un nombre conséquent d’entrées et ne serait au final nullement difficile à infiltrer, la question véritable était la manière de rejoindre le sous-sol sans être découvert.

« Si je pouvais éviter les latrines cela m’arrangerait énormément. Je n’ai pas suffisamment de tenues de rechange pour avoir le désir particulier d’en perdre une. Toutefois pour le retour je pensais à suivre les histoires traditionnelles de quêtes en donjon. Dans les histoires il y a toujours une sortie cachées ou verrouillées qui permet de partir sans reprendre le même chemin. »

Même dans le sérieux de la situation, Aerdris ne pouvait s’empêcher de rigoler. Toutefois, et afin de ne pas tester de suite les limites à la patience de sa partenaire, le mercenaire se reprit rapidement pour revenir dans le sérieux de rigueur en une telle situation.

« Je pense que nous devrions escalader les remparts, afin d’avoir à minima une vue de l’intérieur. Une fois que nous aurions jugé les forces ennemies, et leurs emplacements, alors nous pourrions décider plus avant d’un plan de secours, ou simplement continuer par les remparts, si nous avions suffisamment de sécurité. »

Et sans attendre sa camarade, le serpent blanc se dirigea vers les remparts afin d’y trouver ses lierres capables de supporter son poids. Bien qu’il ne soit guère conséquent, ce n’était au final par le principal problème. En effet les planches de bois servant de support à l’enceinte du fort, était dans un état calamiteux et menaçaient de se briser à tout moment.

Revenant vers sa partenaire, Aerdris lança d’une voix amicale, mais non sans amusement :

« Il est évident que l’endroit n’est guère entretenu avec compétence, aussi il semblerait qu’il soit plus sûr que tu passes en premier. Ton poids risque moins de faire s’effondrer une portion de l’enceinte. »

Une courbette termina l’assertion, et un petit rire discret quitta les lèvres de l’impérial.

« Après vous madame. »

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lily Kerrigane

avatar

Messages : 57
Expérience : 124
Localisation : Haut-le-Fort

Feuille de personnage
Écus: 1572
Réputation: 0
Rang du personnage: D

MessageSujet: Re: [Aventure] Lord of War (avec Aerdris)   Ven 30 Oct - 21:37

Lily regarda le serpent du coin de l'oeil comme si elle avait remarqué qu'il n'avait pas abordé le sujet de la bonne manière. Difficile de croire qu'en voyant la rouquine un homme chez les Kerrigane a tendance à mesurer dans les un mètre 90 tout en étant large d'épaule mais pourtant c'était belle et bien le cas. Elisabeth faisait parti de ce genre de famille où les individus avaient tendance à mourir plus souvent sur un champs de bataille après s'être pris le bec avec son voisin ou avec un couteau dans le dos que pendant un duel. Il faut dire que des individus en armure complète de près de deux mètres avait tendance à en refroidir plus d'un noble, ayant plus peur d'être humilier après avoir vu son champion finir en morceau face à de telle gros molosse. Le fait qu'elle se soit faite écraser après avoir échanger quelques coups avec Dimitri n'avait rien de rabaissant, même Miller avait eu du mal à lui arriver à la cheville malgré son expérience de vétéran. Hors, Aerdris avait beau la prendre pour une gamine, elle savait très bien ce que c'était un assassin.

"Un point de vue bien noble qui diffère beaucoup de la réalité. A croire que les hommes qui meurent de votre katana sont chanceux mais je n'en dirais pas autant de ceux qui meurent d'une dague dans le dos venant d'un assassin."

La suite du plan convenait bien à Lily: la raison étant surtout un "on rentre discrètement mais on avisera le moment venu." qui lui convenait parfaitement.

"N'espérez pas trop pour le passage secret: ce genre de fortin n'a jamais prétendu tenir un siège mais je crois que l'on pourra arranger ça le moment venu."

Le sol ne convenait pas non plus pour un tunnel, trop coûteux en hommes pour un si petit résultat mais elle ne s'étala pas sur le sujet. Pour le poids, il n'avait pas non plus tord au point que Lily ne prit pas cela pour une remarque: même avec ses morceaux d'armures de plates et ses gantelets, ça devait lui rajouter dans les cinq kilos de protection sans compter l'épée.

Elle attrapa les épaisses lierres avant de monter dessus. Les pierres étaient de mauvaises qualités, peu entretenu, ce qui rendait l'escalade assez simple au bout du compte si ce ne fut que Lily s'arrêta à trente de centimètres du haut de la muraille, entendant les pas approcher là où la lueur de la torche était à priori assez éloigné. La guerrière resta cloitrer dans son coin si ce n'était qu'elle sentait le lierre commencer à craquer. Changeant de position ne fit pourtant qu'un bruit infime et pourtant visible, les pas s'arrêtant. Une main se posa sur le muret, l'autre tenant une dague sortit pour l'occasion pour jeter un coup d'oeil en ne se fiant qu'à la lueur de la lune.

Si il y avait une chose que l'on ne pouvait pas reprocher à Lily, ce n'était pas le genre de femmes à hésiter puisque l'une des mains attrapa le gorgerin du garde avant de lui attirer le visage vers le muret de sorte qu'il se fracasse le menton sur la pierre pour l'empêcher de crier. La suite fut facile à deviner: Aerdris vit une masse tomber et se ne fut pas la rouquine. Si Lily grimpa, se fut en grimaçant: ce truand possédait un gorgerin... Dans quoi elle s'était fourré? Pour avoir ne serait la moindre pièce d'armure de ce genre, il s'agissait soit d'un mercenaire, soit d'un déserteur... Comme elle le redoutait.

Regardant autour d'elle et ne se préoccupant pas pour le moment de ce qu'il y avait dans la cour, elle voyait l'autre déserteur faire sa ronde à une douzaine de mètres lui tournant le dos. Qu'Aerdris se dépêche, il ne va pas falloir traîner car l'autre, hors de question de le tuer sans que les autres gardes ne se posent de questions en ce qui concerne l'absence d'une torche sur les murailles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aerdris Daedran
Soldat
Soldat
avatar

Messages : 100
Expérience : 262
Age : 24
Localisation : Là ou la mort rode

Feuille de personnage
Écus: 538
Réputation: -1
Rang du personnage: B

MessageSujet: Re: [Aventure] Lord of War (avec Aerdris)   Dim 1 Nov - 21:04

Aerdris s'amusa de la réponse de son interlocutrice, cette dernière semblait très sceptique quant à la chevalerie de son interlocuteur, ce qui au fond n'étonnait pas l'impérial. En effet nombre de citoyens avaient une vision fort péjorative des ashenvans, et à plus forte raisons des soldats.Au final le serpent blanc n'était pas plus dérangé que ça par la remise en cause, simplement amusé du mordant de la femme.

"Et pourtant, l'assassinat est une forme d'art. Ceux qui y succombent ne peuvent maudire la malchance, simplement l’inattention ou les talents de son bourreau."

La suite se déroula rapidement, alors que Lily tentait l'escalade, elle fit la rencontre malencontreuse d'un garde faisant sa patrouille. Avec une surprenante force pour sa carrure et son âge, la femme attrapa le garde par la gorge et le fit basculer de l'autre côté de l'enceinte. Toutefois aussi courageuse et belliqueuse était sa réaction, la hauteur n'était pas suffisante pour tuer un homme sur le coup, aussi Aerdris dégaina sa lame et la planta avec vélocité dans la gorge du pauvre hère.

Assuré que le garde ne causerait plus le moindre ennuis, le serpent blanc nettoya sa lame et grimpa avec agilité à l'aide des lierres atteignant à son tour le haut des remparts. Il y retrouva une Lily complètement absorbée par l'observation des alentours. Ignorant sa partenaire, Aerdris gagna la première tour de guet qu'il vit, aucune torche n'y brillait indiquant une absence curieuse de sentinelles.

Une fois sur place, le serpent blanc découvrit une trappe donnant sur l'intérieur de la tour, de cette entrée se fit entendre plusieurs voix. Le ton indiquait clairement que plusieurs individus s'y trouvaient et s'amusaient, il était donc proscrit de passer par là. Assuré de la chose, le soldat revint vers son alliée.

"Alors la suite madame la guide ?" murmura-t-il. "Peut devrions nous nous séparer pour couvrir plus vite le terrain ? Toutefois je peux me contenter de suivre la marche s'il le faut."

Aerdris avait envie de se battre, sa lame le démangeait et il commençait à avoir du mal à tenir son rôle devant Lily. En vérité il n'était véritablement qu'un assassin mais n'en ressentait aucune honte. L'homme aimait la guerre, le sang et la fureur des batailles et il ressentait peu à peu ce plaisir l'envahir alors qu'il se savait aussi près d'un champ de bataille particulièrement intéressant.

Toutefois il n'était pas à douter que le sang coulerait dans tous les cas aussi l'impérial ne serait déçu dans aucun cas. Mais il était vrai que sans la présence de Lily, l ferait moins d'effort à retenir sa lame, et en cela il était tout de même plus sûr de suivre la dame.

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lily Kerrigane

avatar

Messages : 57
Expérience : 124
Localisation : Haut-le-Fort

Feuille de personnage
Écus: 1572
Réputation: 0
Rang du personnage: D

MessageSujet: Re: [Aventure] Lord of War (avec Aerdris)   Dim 1 Nov - 22:21

Dix à quinze minutes était le délai que donnait Lily avant que le garde ne s'inquiète de l'absence de son collègue. Pas de quoi donner l'alerte mais certainement de quoi faire mener soit même ses propres recherches ou siffler quelques collègues dans un coin de la cour en train de trinquer en l'honneur du récent tribu.

En parlant de cour, autour du feu ils étaient une quinzaine, la plupart d'anciens soldats et même si ils étaient pour la plupart éméchée, ça restait quand même des combattants aguerris avec leurs armes à portée de main pour la plupart. Eux, les gardes aux murailles et certainement quelques personnes à l'intérieur du fortin, il devait bien être entre une trentaine voir une quarantaine grand maximum. De là où se situait Elisabeth, il était trop tôt pour chercher des armoiries et se donner une idée de leurs provenances. L'accent? Les deux mercenaires devait engager une conversation avec eux pour ne se serait qu'avoir une vague idée de leur nationalité.

La rouquine ne répondit pas immédiatement au Serpent, regardant l'une des tours des murailles faisant office de poste d'observation avant que son regard ne se porte sur le fortin. Il faudra traverser la cour d'une manière ou d'une autre mais l'obscurité était une chance à ne pas gâcher.


"Tu l'auras ton lot de combat, je vois maintenant à quoi ça ressemble le fortin dans les oubliettes. Les cachots on peut les attendre par une porte un peu à part. Ca évitait aux prisonniers de venir saloper le hall où se réunissait les gardes. Suis moi."

Empruntant la porte, elle descendit les escaliers de la muraille par la tour avant de se coller contre le mur pour regarder attentivement dans la cour. Quelques torches par-ci par-là mais en collant vu la fête qui battait à son plein, il n'y avait pas de quoi s'alarmer. Lily avança en se baissant rapidement pour atteindre une partie non visible du fortin où elle aura la désagréable surprise de voir qu'elle et Aerdris n'étaient pas seul. Un homme urinant contre le mur, l'autre l'attendant en croisant les bras et qui semblait s'impatienter. Lily en comprit vite la raison quand l'un des fêtards leur hurla au loin.

"Bordel! Qu'est ce que vous foutez? On va les attendre combien de temps nos quelques danseuses?"
"Adresse-toi à Henry, il pisse autant qu'il boit! On- oh merde."

Il porta la main sur le manche de son épée. Son collègue ne comprend pas, tournant la tête dans sa direction. Si l'alerte n'était pas sonner, elle ne tarderait pas: ça n'allait pas être quinze minutes de répits mais tout simplement cinq minutes quand les fêtards commenceront à perdre patience en ne voyant pas ses deux là revenir.


Dernière édition par Lily Kerrigane le Sam 7 Nov - 15:39, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aerdris Daedran
Soldat
Soldat
avatar

Messages : 100
Expérience : 262
Age : 24
Localisation : Là ou la mort rode

Feuille de personnage
Écus: 538
Réputation: -1
Rang du personnage: B

MessageSujet: Re: [Aventure] Lord of War (avec Aerdris)   Lun 2 Nov - 22:06

Une fois que le duo fut reformé, Lily reprit sa fonction de guide et mena la petite troupe vers le fortin principal, d’où plusieurs voix était clairement audibles. En se rapprochant, Aerdris capta pleinement les détails exactes, et devina aisément que les gardes n'étaient pas pleinement occupés à surveiller la zone. En effet la troupe était en pleine fête et l'alcool coulait à flot.

Seulement un nouveau problème se posa, le garde qu'ils avaient éliminé peu avant était parti pour ramener des femmes aux troupiers en rut et fortement alcoolisés. Dans un tel lieux la présence de femmes était étrange, ou alors elles provenaient du stock de prisonnières. Ce qui ne serait pas particulièrement étonnant de la part de déserteurs et bandits.

L'information fut donnée par un duo de gardes complètement ivres qui beuglait à qui mieux mieux pour savoir ou se trouvait les femmes. L'un des deux se soulageait tranquillement contre un mur, et aucun des deux ne semblait avoir la moindre conscience de l'arrivée subite de deux mercenaires inconnus.

Sans avoir besoin de s'arranger avec sa partenaire, Aerdris dégaina sa dague et s'élança vers le garde qui ne se soulageait pas. Celui-ci ne prit conscience de la situation qu'une fois que le serpent blanc fut à porté. La lame frappa avec rapidité et sans pitié droit dans la tempe du garde qui ne portait pas de casque, elle pénétra avec force et tua la cible sur le coup.

Une fois assuré que le chemin était libre, le mercenaire se retourna vers sa partenaire qui avait aussi terminé son ménage. La situation était vraiment tendue et nulle part ne se trouvait un quelconque endroit pour camoufler les corps, tout allait partir en couille et rapidement, la seule chose était de savoir quand.

"Bien désormais il faut agir et vite. Mais s'ils trouvent les corps avant que nous soyons parti nous serons coincés parce qu'ils fouilleront les cellules en premier. Alors soit on libère les otages à toute vitesse soit on nettoie la zone."

Dans les deux cas la situation serait tendue, extrêmement même. Mais il fallait profiter de l'état des adversaires et porter un coup rapide.

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lily Kerrigane

avatar

Messages : 57
Expérience : 124
Localisation : Haut-le-Fort

Feuille de personnage
Écus: 1572
Réputation: 0
Rang du personnage: D

MessageSujet: Re: [Aventure] Lord of War (avec Aerdris)   Mar 3 Nov - 1:00

Le blessé gémit, la dague le faisait atrocement souffrir et pourtant Lily ne marqua aucune hésitation de lui enfoncer l'épée à travers la gorge pour mettre fin à ses souffrances. Ou qu'il ne se traîne jusqu'à ses amis, une autre hypothèse.

"Inutile, le premier endroit que l'on va croiser, c'est la salle de garde. Sans vouloir te vexer j'aurais penser que tu l'aurais deviner tout seul, tu as une dégaine à finir de temps à autres dedans le temps que la garde éclaircisse quelques affaires louches."

Ce n'était pas bien de juger les gens sur leur physique! C'était le genre de leçons que sa mère aurait dû lui donner mais comme la jeune Elisabeth a été séparé d'elle assez jeune, on ne mettra pas cela sur le dos de la mauvaise éducation de celle-ci.

Elle n'essuya pas la lame, descendant les escaliers les cinq malheureuses marches avant d'ouvrir la porte doucement. Pas silencieusement, vu la rouille qu'il y avait sur les charnières, ce n'était pas comme si les occupants allaient perdre leur temps à entretenir un lieu qu'ils comptaient occuper temporairement. Malgré tout personne ne réagit. Une dizaine de marche descendent de nouveau, en bas plusieurs voix. En descendant il ne sera pas difficile de voir trois hommes autour d'une table jouer aux cartes, pariant quelques pièces d'or. Malgré la présence de chopes de bière, ils n'ont rien d'aviner. Et là ça allait être une tout autre paire de manche.

Si Lily sauta sur le premier sans prévenir pour le toucher au dos et sans la moindre chance d'agir, il s'écroula, certes dans son sang et incapable de se battre, les autres eurent un vrai réflexe de soldats avec les bons gestes à avoir. L'un renversa la table pour éviter d'avoir à être submergé et faire face à un deux contre un pendant que son collègue attrapait sa lance. Si Aerdris l'attaque, ça ne sera pas dans un angle mort. Idem pour Lily, qui si elle sauta par dessus la table pour attaquer le lancier le combat allait être avant tout une mêlée et non plusieurs échanges de coups. En effet la rouquine l'empêchait certes d'utiliser son arme en agrippant son manche pour repousser le soldat contre le mur mais le fait que le déserteur lui ait attraper l'avant bras qui maintenait son épée prouvait que ses hommes avaient les bons réflexes de guerriers.

Pas de cris, juste du brouha. Ca ne restait que des hommes, déjà trop occupé pour ne serait ce que transformer la situation en statut quo pour enfin penser à hurler. Après tout, ils n'ont qu'une vie et ils y tiennent!


Dernière édition par Lily Kerrigane le Sam 7 Nov - 15:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aerdris Daedran
Soldat
Soldat
avatar

Messages : 100
Expérience : 262
Age : 24
Localisation : Là ou la mort rode

Feuille de personnage
Écus: 538
Réputation: -1
Rang du personnage: B

MessageSujet: Re: [Aventure] Lord of War (avec Aerdris)   Mer 4 Nov - 17:23

La remarque de Lily fit sourire Aerdris. Lui, qui n'était nullement un trouble fête du genre qu'elle pouvait bien s'imaginer, avait du mal à s'imaginer avoir des problèmes avec les gardes étant donné qu'il avait été lui même un garde. Toutefois il s'agissait de son ancienne vie, celle qui était morte en même temps que l'attaque du dragon.

"Tu ne me vexes aucunement mais crois moi ou non, j'étais un soldat autrefois. Stationné dans un fort de ce genre mais dans les Ellès. Toutefois l'agencement était très différent, plus fonctionnel et moins brouillon que celui-ci. Et je n'ai jamais eu de soucis avec les gardes non plus."

Il était amusant de comparer la vision que chacun avait de l'autre, lui voyait une enfant trop mature pour son âge, ou une étrange femme bloquée dans le corps d'un enfant. Elle voyait en lui un fauteur de trouble, une image pas si éloignée de la réalité, sauf qu'il était du bon côté de la loi.

Mais pas le temps à discuter plus avant, que déjà Lily bondissait comme une athlète sur un ennemi en contrebas. Le pauvre garde n'eut rien le temps de faire et termina misérablement face au sol dans son propre sang. Par contre les deux cartes restant réagirent avec intelligence et se préparent au combat. Heureusement pour le duo ils ne prirent nullement le temps de crier.

Déjà plus dans son élément, Aerdris bondit sans hésiter vers le garde qui agrippait sa lance. Projeta sa dague sur son ennemi, le serpent blanc parvint à lui ouvrir le bras gauche avant de dégainer à son tour son arme. Le katana fusa droit vers la tête du garde qui eut le mérite d'ignorer sa blessure pour soulever à deux mains sa lance et bloquer la lame. La hampe de la lance étant recouvert de métal, la lame ne fit que l'érafler. Toutefois, habitué aux combats, le mercenaire fit vicieusement glisser la lame le long pour atteindre les doigts sans protections du soldat.

L'ennemi beugla de douleur, lorsque les morceaux ensanglantés de ses doigts volèrent, et lâcha sa lance. Toutefois le garde était pourvu d'un courage certain aussi tenta-t-il d'attraper une dague à sa ceinture. Néanmoins, Aerdris exécuta une belle frappe en tournant sur lui même pour gagner de la force et vint faucher avec puissance la gorge de son adversaire, qui ne put placer le moindre cris de plus.

Débarrassé de son ennemi, le serpent blanc jeta un coup d’œil à la porte la plus proche. Et bien lui en prit. Un garde en surgit, pour se stopper net devant la scène qui s'offrait à lui. Dépourvu de dague, Aerdris ne pouvait atteindre le nouvel arrivant à distance aussi chargea-t-il en sa direction. mais ce dernier eut le temps de reprendre ses esprits et déguerpit comme s'il avait le diable à ses trousses.

Le serpent blanc continua sur sa lancée et eut tout juste le temps de lancer à sa partenaire. "Trouves les otages, je m'occupe de lui." Que déjà il quittait à toute vitesse la pièce pour pénétrer d'avantage dans le fort. Ainsi motivé, plus rien ne pouvait arrêter Aerdris.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lily Kerrigane

avatar

Messages : 57
Expérience : 124
Localisation : Haut-le-Fort

Feuille de personnage
Écus: 1572
Réputation: 0
Rang du personnage: D

MessageSujet: Re: [Aventure] Lord of War (avec Aerdris)   Ven 6 Nov - 17:53

Gérer un adversaire à deux était une chose mais gérer des renforts risquaient d'en être une tout autre. La raison qu'à deux il suffisait de foncer simultanément en sachant éperdument bien qu'un épéiste n'arriva pas à parer deux coups en même temps. En voyant ses copains à terre, autant dire que le garde s'était rappeler des lointains conseils de son instructeurs: si tu ne peux pas géré seul, compte sur le nombre pour faire pencher la balance.

"Intrus!"

Il restait à espéré qu'il ne rameute pas toute la garnison...

Du côté de Lily, en arrivant dans les geôles se porta d'abord sur les murs avant de tout simplement chercher un ou deux geôliers. Dans un monde où la magie existait, les gardes n'étaient plus si idiots à laisser un trousseau de clef accrocher sur un clou ou poser sur une table. Certes, la magie nécessitait un catalyseur qu'un mage arrivait sans peine à repéré mais les risques inutiles dû à une simple magie de l'air ou de l'eau pour faire glisser un trousseau de clef jusqu'au cellule était digne des plans d'évasion les plus banals là.

Les deux géôliers, elle les repéra. Plus exactement un tortionnaire suivi de ce qui semblait être son écuyer ou apprenti vu son jeune âge. Elisabeth s'en moqua un peu de la véritable tâche de chacun, ses yeux lorgnant sur le trousseau de clef à la ceinture du quarantenaire.


"Mes oreilles ne m'ont pas encore jouer de tour à mon âge. Va chercher les autres."

Le jeune ne donna pas de réponse si ce n'était qu'il déguerpit vers les escaliers. Déjà l'épée à la main et malgré la provocation qui suivit, l'homme était sur la défensive, signe qu'il ne cherchait qu'à gagner du temps.

"Tu as de la chance, il y a encore de la place chez les gosses. J'espère que tu aimes les mines."

Elisabeth n'attendit pas bien longtemps pour attaquer, deux échanges auront lieu. La troisième renversa le cour du duel quand la guerrière fit glisser sa lame contre celle du bourreau, l'avant bras de son gantelet métallique prenant le relais de sa lame pour libérer cette dernière. Si le gantelet prendra une bonne éraflure, l'adversaire se prit un coup de coude à la gorge avant que Lily ne lui vienne tout simplement lui trancher avec son épée. Ce triste spectacle et comme quoi le sol fut repeint de sang ne fit qu'affoler les prisonniers, à la fois surpris, heureux mais aussi choquer pour ceux qui n'étaient pas habituer à un tel spectacle.

Sans plus attendre, elle ramassa le trousseau de clef avant d'ouvrir une des cellules. Parmi les prisonniers, seulement trois femmes mais beaucoup trop de gamins par rapport à leur nombre. Il manquait une partie des prisonniers.

Quelques bruits pas d'escalier ou plus exactement trois hommes. Un lancier, un épéiste et enfin un autre. Ou plutôt L'Autre vu les deux mètres passés du colosse et le teint mate qu'il avait. Non, il ne s'agissait pas d'un Ravevin, la carrure ne collait pas. Un sauvage de ses marais? La difformité en moins typique de ses "sous êtres" comme n'arrêtait pas de le prétexter les gens du Bourbier était pourtant belle et bien absent. Lily finit par estimer qu'il y avait belle et bien du sang qui coulait dans ses veines.

Inconnu:
 
Une grosse voix grave s'adressa à la jeune fille et le fait que l'homme soit en armure de plate parfaitement adapté à sa taille n'était rien d'autre qu'un signe qu'auparavant il avait été au service d'un noble pour lui fournir un tel matériel.

"Et bien il semblerait que la marchandise soit un peu excité et il semblerait que j'ai devant moi l'une de ses raisons."

Lily fronça les sourcils, cet homme lui disait vaguement quelques choses mais elle ignorait où. Son absence dans les marais a été trop longue pour avoir des souvenirs précis. Par contre le colosse semblait plutôt attentif devant à Lily alors que sa lourde hallebarde raisonna contre le sol. Premier réflexe de la miss? Rabattre sa veste sur l'emblème de sa famille. L'homme en ricana là où Lily émit un rictus.

"Et bien avec un peu de chance je serais tomber sur la morveuse des Kerriganes? A voir ton réflexe, ça me semble confirmer que oui... J'ai été le premier à être très attristé d'apprendre la mort de Georg: j'aurais bien aimé lui décoller la tête des épaules sur un quelconque duel à deux sous."

Malgré un pas en arrière, le cerveau de Lily carburait à fond. Un Conte? Même un Baron les gens du Bourbier n'apprécierait pas se voir diriger par une telle ethnie. Non elle ne voyait pas qui il était.

"C'est toi derrière tout ça?"

Une réponse négative de la tête avant qu'il ne ramène son hallebarde vers lui comme si il s'agissait d'une simple lance.

"Tu-tu-tu. Rabaisser le boss à mon niveau, s'en est presque insultant pour lui. Les retrouvailles m'ont émue mais avec notre rencontre, je pense que tu sais déjà trop."

Musique d'ambiance:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aerdris Daedran
Soldat
Soldat
avatar

Messages : 100
Expérience : 262
Age : 24
Localisation : Là ou la mort rode

Feuille de personnage
Écus: 538
Réputation: -1
Rang du personnage: B

MessageSujet: Re: [Aventure] Lord of War (avec Aerdris)   Sam 7 Nov - 13:39

La vitesse, chose essentielle pour tout bon soldat, et trop souvent ignoré par les innombrables brutes se proclamant guerriers. Toutefois tel n'est pas le cas chez Aerdris qui avait, par sa frêle carrure, toujours au des prédispositions à se mouvoir avec rapidité. Dans sa jeunesse cela lui avait toujours servis et à maintes reprises sauvé la vie. Et cette fois n'en était qu'une preuve supplémentaire de la bonne utilité d'une vitesse supérieure à la moyenne.

A l'aide de sa réactivité dont il pouvait se targuer d'en être fier, le serpent blanc n'avait permis aucune avance à son malheureux adversaire qu'il rattrapa, non sans avoir atteint une nouvelle pièce, et frappa à l'aide de sa lame, sectionnant net le tendon d'Achille faisant s'effondrer lourdement le pauvre garde. Ce dernier tenta de hurler mais le katana acheva sa sinistre besogne en s'enfonçant vicieusement dans la nuque sans protection du blessé.

Satisfait de sa sublime action guerrière, Aerdris se redressa tout en nettoyant son arme puis jeta un coup d’œil sur la salle qu'il venait de rejoindre. Cessant net tout geste qu'il entreprenait, c'est à dire nettoyer sa lame sur le corps de sa victime, le serpent blanc se maudit intérieurement en découvrant trois autres gardes parfaitement silencieux, et aussi surpris que lui, lui faisant face? Deux étaient encor assis, des cartes en main alors que le troisième était presque debout. Le silence dura quelques secondes de plus et la scène semblait presque figée.

Tout se déroula soudain très vite, bien plus que les réflexes, dont se vantait pourtant Aerdris, parvenait à suivre le rythme. Le soldat presque debout se jeta, littéralement, sur son arme, atterrissant lourdement au sol avant de se relever avec une fougue presque comique. L'un des deux qui étaient assis, tenta de se relever avec rapidité mais se prit le pied dans son banc et s'affala au sol, frappant la pierre avec ses dents. le troisième et dernier guerrier évita l'erreur de son partenaire et s'extirpa avec plus de sécurité de sa place.

Sentant le vent de la mort souffler avec fureur contre lui, le serpent blanc sut que les premiers instants seraient décisifs et décideraient de sa survie ou de sa mort. Aussi Ardris décida-t-il non pas de fuir mais de porter le premier coup, ainsi le katana reprit son œuvre de mort et vint se ficher violemment dans la tempe du soldat qui s'était affalé au sol. Toutefois il était impossible de se débarrasser aussi facilement des deux autres désormais qu'ils étaient équipés et parés au combat. A deux contre un, le mercenaire sentait que la situation devenait terriblement dangereuse surtout dans une salle permettant de prendre l'adversaire à plusieurs.

Se sachant en danger, Aerdris bondit en arrière et reprit sa course, pour retourner ses pas cette fois. Mais les deux gardes ne se laissèrent pas perturber par la fuite et bondirent à la suite de l'assaillant mystérieux. Heureusement la rapidité fut une nouvelle fois une aide d'une importance vitale, Et le serpent blanc réussit à atteindre la salle d’où le duo s'était séparé avec une avance suffisante. Se collant contre le rebord de l'entrée, le mercenaire attendit l'arrivée de ses adversaires. Le premier passa la porte avec la fureur du vengeur et ne fit aucune attention à son environnement.

Satisfait de la situation, Aerdris frappa vicieusement l'arrière de la jambe du premier assaillant, qui s'effondra violemment au sol. Heureusement les soldats ne possédaient aucunes protections pour couvrir arrière de leur jambe. Ainsi blessé, le soldat ne possédait plus guère de stabilité, le second parvint par contre à ralentir sa course en voyant le destin de son allié. Sensible à une attaque des deux côtés, le serpent blanc se retira permettant au garde de pénétrer sans danger dans la pièce. Désormais la situation était plus équitable.

Toutefois le garde restant n'était clairement pas du niveau de ses congénères, sa posture et son calme apparent ne laissait clairement aucun doute. La première attaque fut fulgurante et la lame vint laisser une belle balafre sur l'épaule gauche d'Aerdris. Les autres attaques fusèrent au même rythme et bloquèrent le serpent blanc en position défensive. Le combat tournait mal, clairement, mais pourtant une idée vint germer dans l'esprit du mercenaire. Mais celle-ci fut balayée lorsque le garde blessé intervint à son tour.

Heureusement l'intervention n'était guère discrète et le serpent blanc put esquiver l'attaque, créant sans le vouloir une action qui décida de son sort. En voulant se stabiliser après sa frappe ratée, le garde usa de la mauvaise jambe et fut vaincu par la douleur qui le traversa. S'effondrant à nouveau, le garde chuta sur son allié et l'emporta avec lui. Voyant la situation devenir subitement à son avantage, Aerdris se jeta sur ses adversaires. La lame du katana perfora la nuque du garde blessé, le traversant de part en part puis se ficha dans le torse du bretteur qui avait perdu par la faute de son allié.

Pourtant le combattant n'abandonna pas pour autant le combat. L'épéiste brandit sa lame et elle vint se ficher droit dans la gorge du serpent blanc ... C'est du moins ce qui aurait dû se passer si Aerdris n'avait pas placé son bras en protection. L'avant bras fut violemment perforé malgré les protections, qui sauvèrent toutefois le membre d'une découpe trop importante qui aurait entrainé la perte du bras. Enragé, le mercenaire planta son talon droit dans le nez du résistant soldat, qui lâcha dans un grognement son arme.

Lâchant son katana pour le moment indisponible, le serpent blanc retira la lame ennemie et l'enfonça droit dans la bouche de son ennemi. Mortellement blessé, le bretteur s'étouffa dans son propre sang, une violente agonie qui fit plaisir à un Aerdris diminué. Désormais il fallait trouver de quoi se soigner, et vite ...

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lily Kerrigane

avatar

Messages : 57
Expérience : 124
Localisation : Haut-le-Fort

Feuille de personnage
Écus: 1572
Réputation: 0
Rang du personnage: D

MessageSujet: Re: [Aventure] Lord of War (avec Aerdris)   Sam 7 Nov - 15:43

Alors que le colosse s'apprêtait à avancer en direction de Lily, il marqua une pause en voyant Aerdris descendre dans la salle. D'un signe de tête, il s'adressa à ses hommes.

"Vous me laissez la mioche, occupez vous plutôt des prisonniers et évitez de trop abîmer la marchandise."

Les rares femmes avaient déjà pris l'initiative, ouvrant une nouvelle cellule. Et à voir l'état d'Aerdris, il va falloir trouver une solution pour s'échapper très rapidement. Le seul bon côté, elle n'aura pas ses gardes sur le dos même si en y réfléchissant un peu, celui qui se considérait comme le bras droit du Baron rouge avait une furieuse envie de se faire une Kerrigane. Lily pourrait se retourner le cerveau, tant qu'elle avait de l'adrénaline dans les veines la jeune femme n'était pas en état de réfléchir convenablement sur l'identité de cet homme.

Malgré que la rousse ait quelques peu la peur au ventre devant ce géant, elle attaqua pour ne serait-ce qu'avoir l'initiative et ne pas être handicapé face à l'allonge de l'arme de son adversaire. A ses yeux, le combat n'était gain de temps et quand on voit les gestes brusques et puissant de son adversaire, l'un des gardes se poussa au dernier moment pour éviter d'avoir à se prendre le manche de l'arme du colosse lorsqu'il para le coup. Le coup de poing à son encontre, la guerrière pouvait remercier sa taille, l'esquivant en se pliant un peu sur la gauche. La lame de son adversaire finit par rejoindre le torse de son adversaire mais ne fit qu'érafler l'armure de plate malgré une attaque en diagonale dans l'espoir de le toucher sous les aisselles... en vain.

La suite fut bien plus violente pour Elisabeth qui ne pourra que parer ce qui suivit: une attaque verticale dans le but de lui fracasser le crâne avec l'hallebarde. Une main sur la poignée, l'autre sur la lame pour éviter de voir sa garde brisée sous le choc face à cette force de la nature et pourtant il a réussi à lui faire plier un genou à terre. Dans de tel moment, elle pouvait remercier les Cieux d'avoir opté pour des gantelets métalliques quand elle se battait. Sur le moment, Lily craignait de voir la lame ne pas résister sous le choc et signer son arrêt de mort. Par contre le coup de pieds qu'elle se prit dans l'estomac du sol avant de se voir choper par le col et projeter à deux mètres mit pour ainsi dire fin au combat. Son épée ne vola qu'à une cinquantaine de centimètres d'elle.

Toussant, l'armure de cuir matelassé avait bien amorti le coup mais pas assez à son goût, empoignant son épée pour s'aider à tenir debout, elle était certaine d'avoir un ou deux cottes brisées sous le choc et la douleur qu'elle ressentait à chaque fois qu'elle respirait le confirmait. Une douleur un peu plus vive est aussi présente dans la main gauche au niveau des doigts, le sang coulant par le gantelet confirmant qu'elle s'était malgré tout blessé pendant sa parade.

Elle regarda un peu alentour avant de rire nerveusement, s'adressant à Aerdris pas loin. Son plan, elle venait de l'avoir en voyant les latrines à sept mètres d'elle et la torche à portée de main. L'idée de faire sauter tout ça lui a traversé l'esprit. Il restait à espéré que le Serpent ne lui en donne l'opportunité.


"Je crois que ton passage secret, on va le faire soit même."


Dernière édition par Lily Kerrigane le Mer 25 Nov - 20:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aerdris Daedran
Soldat
Soldat
avatar

Messages : 100
Expérience : 262
Age : 24
Localisation : Là ou la mort rode

Feuille de personnage
Écus: 538
Réputation: -1
Rang du personnage: B

MessageSujet: Re: [Aventure] Lord of War (avec Aerdris)   Lun 9 Nov - 15:34

Alors qu’il tentait de trouver, au petit bonheur la chance, une espèce d’infirmerie ou tout autre chose contenant de quoi atténuer la douleur et panser la plaie, Aerdris trouva le mauvais chemin. Ou le bon mais d’un but tout autre en vérité. Arrivant comme une fleur sur l’autre champ de bataille, celui de sa partenaire cette fois, le serpent blanc tomba sur une petite tribu de prisonniers qui tentait maladroitement de libérer tout le monde.

Pour le cas de la jeune Lily, il en était tout autre. La courageuse mercenaire était aux prises avec un véritable colosse. Espèce de croisement, entre un natif du bourbier et les moins sauvages colons fortais, le géant était armé d’une hallebarde bien impressionnante laissant de nombreux doutes quant aux capacités de la jeune femme à survivre bien longtemps à cette lutte inégale.

Un doute effleura l’esprit du soldat blessé quant aux chances de réussite du duo. N’avaient-ils pas été trop gourmands cette fois-ci ? Toutefois pour le moment le doute devait être mis de côté alors que d’autres gardes déboulèrent. Le colosse s’adressa à eux avec une voix convenant parfaitement à ses traits rugueux, se laissant le droit d’un duel contre Lily. Les gardes quant à eux, fondirent sur les prisonniers qui tentaient de s’entraider, incapable de laisser la situation telle qu’elle et de s’enfuir, Aerdris bondit à son tour.

Une fois engagé dans ses actions personnelles, le serpent blanc ne put suivre le déroulement du duel, et craignit fortement qu’il ne s’était cette fois-ci engagé sur une action suicide. Le premier garde, ne prêtant même pas attention au guerrier blessé, attrapa une femme, d’un âge avancé, par les cheveux et la gifla violement. Profitant de son avantage, Aerdris frappa d’estoc directement dans la bouche de son adversaire. La lame passa à quelques centimètres de la femme prisonnière et perfora vicieusement la cible désignée.

Alors que le premier soldat s’effondrait, agonisant en se noyant dans son propre sang, un deuxième aperçut la menace et beugla à ses congénères pour les prévenir. Les deux combattants étaient gênés par plusieurs otages qui hurlaient et courraient dans tous les sens, aussi ne purent-ils user de leurs armes. Profitant de la situation, le serpent blanc projeta son pied de toutes ses forces droit sur le genou du soldat. Le membre prit un angle anormal et le garde s’affala tête la première en hurlant sa douleur.

Toutefois nul temps à perdre que déjà deux autres combattants apparurent, ces derniers projetaient violemment sur le côté tout otage sur leur chemin. Mais une femme, n’écoutant que son courage, ramassa une pierre et frappa de toutes ses forces le crâne dépourvu de casque du garde de tête. L’homme sombra sans le moindre bruit, mais l’otage paya son courage de sa vie lorsque le second garde l’empala sur sa lame.

Néanmoins, le soldat fit une erreur en agissant ainsi, puisqu’il bloque sa lame dans le corps de sa victime, qui s’effondra en agrippant fermement l’arme. Jaillissant comme une fusée, Aerdris frappa à nouveau d’estoc et vint enfoncer sa lame, droit dans l’aisselle de son adversaire qui tomba au sol droit sur l’otage qu’il avait abattu. Le garde à la jambe brisée, décida de prendre sa revanche et leva sa lame pour attaquer le serpent blanc qui lui tournait le dos.

Mais les autres otages décidèrent à leur tour de faire preuve de courage et se jetèrent sur le malheureux qui fut assassiné par de multiples coups, par des pierres et des poings vengeurs. Alors là, Aerdris reprit enfin contacte avec sa partenaire qui ne connaissait pas un sort des plus enviables. Lily semblait clairement en position de faiblesse et il était inévitable qu’elle succombe à son terrifiant adversaire. Toutefois la jeune femme semblait avoir une idée, aussi le serpent blanc bondit il vers elle faisant cesser, temporairement, les assauts du dangereux guerrier.

« Si tu as une idée, je pense qu’il serait vraiment urgent que tu la mettes en action. Laisse-moi m’occuper du colosse. »

Aussitôt proposé, aussitôt fait. Aerdris bondit vers le guerrier qui cracha de mépris. De leur côté, les otages avaient terminé de libérer l’ensemble des leurs et commençaient à quitter les donjons pour gagner l’air libre, au risque de tomber sur le reste de la garde locale. Il allait falloir prendre contrôle du troupeau s’ils désiraient réussir à les ramener en vie chez eux.

Mais le mercenaire pâle n’avait pour le moment d’autres chats à fouette alors que l’immense hallebarde frôla avec force sa tête manquant de peu de la lui ôter. Toutefois, loin de se laisser aller à la peur, l’épéiste contre attaqua d’une frappe vicieuse à destination du visage du colosse enragé. La frappe rata un point sensible mais laissa une belle cicatrice sur la joue du garde. Mais la Hallebarde permettait un autre type d’attaque, et le manche de l’arme frappa Aerdris droit dans l’épaule entaillée, l’envoyant bouler au sol.

En position de faiblesse, le serpent blanc espérait que sa courte action était suffisante pour Lily et son idée. Du moins l’espérait-il très fort alors qu’il évitait une nouvelle fois de justesse la lame de son adversaire, en roulant sur le côté. Lily devait faire vite.

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lily Kerrigane

avatar

Messages : 57
Expérience : 124
Localisation : Haut-le-Fort

Feuille de personnage
Écus: 1572
Réputation: 0
Rang du personnage: D

MessageSujet: Re: [Aventure] Lord of War (avec Aerdris)   Dim 15 Nov - 22:39

Avec ses cents kilos largement passé, Lily le sentit arrivé à grande enjambé alors qu'elle ne regardait pas dans sa direction. Aerdris agit à ce moment, lui sauvant la mise car elle aurait très certainement fini embroché au bout de la pic de la hallebarde car dans l'incapacité de parer quoique ce soit à cause de ce léger étourdissement. Quand aux prisonniers, elle n'était pas en mesure de voir ce qu'il faisait, ayant bien d'autres chats à fouetter et surtout, un gros matou bien enragé. Tout ce qu'elle vit? Qu'Aerdis venait de se faire un "nouveau meilleur ami" en lui entaillant sèchement la joue! Si jamais le colosse ne recevait pas de soin magique dans la demi-journée, il risquait d'avoir un souvenir de cette rencontre. Quand à savoir si il y a un mage blanc dans ce trou perdu, les chances que ses anciens soldats en ait un à portée de main sont relativement faibles. Pas de chance pour lui, le médecin du groupe devra jouer du fil et se taper sa mauvaise humeur!

Elisabeth ne perdit pas temps et attrapa la torche au dessus avant de se décaler du combat qui allait prendre à la seconde qui suivit. A peine quelques mètres de fait qu'elle ne trouva rien de mieux à faire que de lancer la torche dans l'une des vielles latrines du fortin. Une brève explosion raisonna dans les cellules, alertant de manière définitive tous le campement. Quelques projectiles de pierre voleront dans toutes les directions, Lily étant au première loge eut au moins le réflexe de protéger une partie de son visage et surtout les yeux pour éviter d'avoir à se prendre des débris de l'explosion malgré qu'un caillou lui érafla le crâne, laissant entrevoir un filet de sang coulant à travers sa chevelure. Un amas de poussière s'invita même à la fête, rendant la scène de combat encore plus chaotique. Oui, l'action était culotté mais il fallait à tout prix une diversion digne de ce nom.

Maintenant plusieurs choix s'imposait, soit faire une percée dans la cours avec des prisonniers, soit opté pour la hantise de Aerdris, s'enfuir par des latrines désormais amplement élargi. Pour Lily, la question ne se posait puisqu'elle incita plusieurs prisonniers à s'échapper par les latrines. Elle préfère affronter les odeurs les plus nauséabondes des marais que finir sous un rouleau compresseur d'anciens soldats armé jusqu'aux dents. Et surtout, elle sait que l'autre colosse ne prendra pas le risque de les suivre par là, avec son armure lourde c'est un coup à finir embourbé et noyé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aerdris Daedran
Soldat
Soldat
avatar

Messages : 100
Expérience : 262
Age : 24
Localisation : Là ou la mort rode

Feuille de personnage
Écus: 538
Réputation: -1
Rang du personnage: B

MessageSujet: Re: [Aventure] Lord of War (avec Aerdris)   Jeu 19 Nov - 11:28

L’explosion surpris totalement un Aerdris bien plus occupé à survivre qu’à surveiller les actions de sa partenaire. Aussi ne réagit-il que tardivement lorsque les pierres volèrent dans tous les sens. Heureusement pour le mercenaire, il ne fut percuté par aucuns projectiles mais simplement ensevelies sous une chape de poussière qui lui envahit la bouche.

Le colossal guerrier, qui tentait encore quelques secondes auparavant de l’embrocher à l’aide de son immense hallebarde, lui fut percuté par une pierre fusant à toute vitesse et il s’effondra au sol. Malheureusement le chef bandit n’était nullement blessé, mais l’impact n’en avait pas moins méchamment fissuré le plastron de son armure lourde. Il allait avoir besoin de temps pour ne serait-ce que se relever aussi le duo avec les otages purent gagner quelques secondes vitales pour réfléchir à la suite.

Le serpent blanc remarqua alors la pièce que la jeune femme avait démolie, les latrines indéniablement, et son large trou menant droit vers les marais, et sûrement une montagne de déjection pour amortir la chute. Mais il n’était plus temps de jouer les saintes nitouches, aussi Aerdris se releva-t-il et beugla sa nouvelle décision, que Lily avait déjà décidé aussi semblait-il vu son empressement à rejoindre la nouvelle sortie.

« Tout le monde, dans le trou. Ceux qui restent vous crevez. »

Et le mercenaire bondit à son tour vers le trou pour y sauter sans la moindre hésitation. La chute parut infinie tant la glissade fut douloureuse, les parois étant tout sauf lisses, les roches et racines lacérèrent le dos du serpent blanc qui se maudit tout le long de la descente. Et le final fut à la hauteur des attentes de l’ashenvan qui termina sa course dans un tas absolument immonde de déjections, anciennes et plus récentes.

Lily avait fait une erreur en pensant que les bandits n’allaient pas utiliser l’installation locale, et désormais Aerdris payait cette erreur en atterrissant lourdement dans la merde de ses ennemis. Toutefois il était inutile et puérile d’en vouloir à la jeune femme, de toute manière les choix étaient limités pour la fuite. Mais se retrouver à moitié enfoncé, et patauger dans les déjections ennemies n’était pas non plus un motif de joie.

Ressortant enfin de l’amas d’immondices, le serpent blanc entendait les otages tomber successivement et beugler leur dégoût, ce qui amusa légèrement le mercenaire qui oublia temporairement son propre sentiment de dégoût. Mais le sentiment s’estompa naturellement lorsque les voix furieuses des bandits résonnèrent au loin, la chasse allait commencer. Maintenant il allait falloir fuir, et vite.

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lily Kerrigane

avatar

Messages : 57
Expérience : 124
Localisation : Haut-le-Fort

Feuille de personnage
Écus: 1572
Réputation: 0
Rang du personnage: D

MessageSujet: Re: [Aventure] Lord of War (avec Aerdris)   Mer 2 Déc - 20:45

Les mauvaises odeurs des marécages sont monnaies courantes dans le Bourbier mais il fallait avouer que cette odeur, surtout celle, était insupportable ! Pourtant Lily n'y prêta pas trop attention au fur et à mesure qu'elle marchait. C'était comme si elle était à moitié sonnée une fois que l'adrénaline était retombé. Avec le filet de sang qui coulait sur son front, elle passa sa main dans les cheveux avant d'en comprendre la raison. Un gravât lui a érafler le crâne. Sur le moment, à cause de la tension elle ne s'en était pas rendu compte mais dorénavant si. Se massant les yeux comme si elle cherchait à se réveiller, elle pataugea dans ce qu'elle préférait ignorer: même si une partie de l'explosion a fait le grand nettoyage, il en restait encore. Bien heureux sont les ignorants...

On ne les suit pas, ou alors tardivement car plus personne ne pourra le témoigner quand une poignée de soldats se décideront de les suivre. En revanche, Lily se doutait bien que certains dans ce fortin savait où menait cette endroit, raison de plus pour se presser. La guerrière finira par rattraper le groupe, prenant l'un des enfants assez violemment par l'épaule pour rattraper le reste de la meute.

La sortie de ce tunnel finit par être visible, l'odeur nauséabonde de celui-ci laissant place à l'odeur désagréable des marais. Il fait nuit et au fortin, plusieurs torches sont visibles. Elisabeth lâchera un rictus en entendant de nombreux aboiements en plus des cris humains et visiblement c'est plus la meute que une ou deux bêtes. On dirait bien que le colosse croisé auparavant aimait mieux nourrir ses bêtes que ses hommes, certainement plus rentables pour les parties de chasse dans ce milieu hostile. Le fortin, malgré l'endroit perdu où il se trouvait, avait quelques cartes dans les manches en ayant quelques hommes entrainés au traque, quitte à tomber sur des bêtes deux fois plus grosses que dans les plaines. Aujourd'hui les proies, c'est les fuyards !


"On se grouille. L'odeur nauséabonde des marais aident mais je ne pense pas qu'ils nourrissent des chiens incapables de traquer la moindre bête par ici."

Malgré une dizaine de minutes d'avance, avec les otages qui font office de boulets, admettons le clairement, ils vont très certainement finir par les rattraper. Le seul bon côté du groupe de fuyards, les deux mercenaires savent où est ce qu'ils doivent se diriger. Et pourtant à force de marcher en direction de la ville, quelques lueurs de torches commençaient à se montrer, suivi de plusieurs cris pour signaler les fuyards.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aerdris Daedran
Soldat
Soldat
avatar

Messages : 100
Expérience : 262
Age : 24
Localisation : Là ou la mort rode

Feuille de personnage
Écus: 538
Réputation: -1
Rang du personnage: B

MessageSujet: Re: [Aventure] Lord of War (avec Aerdris)   Ven 4 Déc - 14:41

Cela faisait une bonne dizaine de minutes que la troupe pataugeait difficilement et, il faut le dire, lentement. Les chances d'échapper aux poursuivants devenaient de plus en plus minces et déjà les hurlements des chiens de chasse résonnaient de plus en plus près. Si les meutes rattrapaient les otages, il n'y avait que deux choix possibles, les bandits décidaient de se passer des prisonniers et lâchaient les chiens alors le carnage serait horrible et inévitable, au contraire s'ils décident de reprendre leurs otages alors la situation serait plus complexe, forçant les bandits à encercler les fuyards.

Mais dans les deux cas, la situation se déroulerait avant d'avoir atteint la ville, ce qui n'arrangeait rien. Mais le pire était encore à venir, les enfants étaient déjà fatigués et peinaient de plus en plus à avancer, et les femmes étaient dans l'incapacité de les porter, tout comme les rares hommes présents d'ailleurs. La situation désespérante ne laissait que peu de solutions, abandonner les otages étaient inenvisageable pour le moment, sinon inutile de revenir dans la ville, les défendre avec simplement deux combattants était tout aussi inutile, alors il restait l'espoir d'être secourus si la troupe s'approchait suffisamment de la ville.

L'idée ressemblait plus à un espoir futile auquel se raccrocher, et peut être n'était-ce que cela, mais il était pour l'heure inutile d'abandonner a lutte. La mort était bien assez définitive pour ne pas y succomber dans l'immédiat. Aussi la troupe avança, inlassablement, et lentement au sein des marais, lorsqu'un molosse affreux et d'une taille tout à fait respectable apparut droit devant eux. La bête, à la fourrure noire et aux dents proéminentes écumait de rage et il était claire qu'elle hésitait entre se tenir sur place et se jeter droit sur la proie la plus proche, qui se trouvait être Lily.

Mais l'hésitation ne dura guère alors que la faim, et le plaisir de mettre à mort sa proie prenait le dessus. Le molosse bondit à une vitesse étonnante pour sa carrure, et la texture du sol, et la bête se jeta d'un bond étonnant sur la guerrière qui aidait un enfant. Aerdris eut tout juste le temps de frapper l'animal avec un bâton ramassé au hasard. Heureusement la tentative fut fructueuse et le chien fut détourné de sa cible et s'effondra douloureusement contre la souche d'un arbre mort.

Le molosse eut moins de chance et sa réception causa sa mort. Le chien s'embrocha sur d'immense échardes et se vida de son sang, non sans de multiples gémissement de douleur, qui poussèrent le serpent blanc à achever sa victime. La douleur animale n'était pas l'un de ses plaisirs, mais parfois la situation pousse à agir. C'est alors que deux bandits surgirent à la suite du chien, le premier lança une sagaie qui manqua de peu la tête d'Aerdris. Le second, équipé d'une hache à tête double, chargea Lily. Toutefois, le serpent blanc ne pouvait lui venir en aide, que déjà le premier lançait à son tour sa charge, cette fois-ci équipé de deux lames courtes.

Dépourvus d'amures, et simplement vêtus de peaux, les deux traqueurs étaient indéniablement des natifs de la région, et sûrement des zones indigènes qu'aucun royaume n'avait réussi à conquérir, d'où leur rapidité à rattraper les fuyards possédant pourtant une bonne avance. Néanmoins, qu'ils soient de bon pisteurs et de bons chasseurs, les deux locaux avaient perdu leur véritable force et avantage, la surprise, et dans un combat face à face, Aerdris ne craignait nullement les sauvages des marais, comme on appel parfois les indigènes du marais.

Le sauvage porta sa première attaque de manière extrêmement directe et peu raffinée, et beugla simplement sa rage et frappant le plus vite et fort possible. Habituellement, une telle technique de combat n'aurait même pas pu espérer faire suer le serpent blanc, mais avec sa blessure à l'épaule, son œil masqué par le sang, et la blessure au bras, ainsi qu'au sol instable des lieux, le combat inégale devint tout de suite plus dangereux. Les premières esquives fut compliqués et deux nouvelles coupures vinrent récompenser l'assurance du mercenaire, puis peu à peu Aerdris s'habitua à la situation et la riposte put être enclenchée.

Tout d'abord, le katana sectionna la main droite du barbare, qui recula, en silence, puis se jeta à nouveau au combat, mais il n'avait plus la moindre chance et la lame du mercenaire acheva son œuvre et la lame perfora le cœur du combattant ennemi, l'envoyant rejoindre son chien de chasse. Toutefois pas le temps de se réjouir de la victoire, que déjà plusieurs hurlements de chiens purent être entendu, et le pire, quelques uns droit devant eux. La chance venait de changer de camp, et assez méchamment ...

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Aventure] Lord of War (avec Aerdris)   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Aventure] Lord of War (avec Aerdris)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [UPTOBOX] Voyage au centre de la Terre 2 [DVDRiP]
» « Quand j’danse avec le grand frisé... »
» L'aventure s'arrête ici .....
» Oserez-vous avoir un lien avec du vent et du sable?
» Enfin (pv avec Lord Voldemort)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fire Emblem : L'épopée des héros :: G O R A H :: Haut-le-Fort :: Le Bourbier-