AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [Quête] Chasse qui peut [ Ikeda Takakage, Merry Palend]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Merry Palend

avatar

Messages : 368
Expérience : 218
Localisation : Beau-Château

Feuille de personnage
Écus: 64
Réputation: +1
Rang du personnage: C

MessageSujet: [Quête] Chasse qui peut [ Ikeda Takakage, Merry Palend]   Mar 6 Oct - 2:59

L'annonce de la caravane en détresse était parvenue aux oreilles de Merry lorsqu'elle était en voyage dans les Ellès, là où elle avait rencontrée l'escrimeuse Jehny. Son but était d'atteindre Ashenwall où elle se situait à présent. Après avoir traversée les forêts gelées, elle s'était dirigée vers le dernier lieu connu de la caravane. Les instructions devaient être données par le maître marchand. Elle ne serait probablement pas la seule à se rendre la bas. Peut être y rencontrerait-elle certains membre qu'elle avait connue par le passé. Merry avait un étrange lien avec ce territoire... dont elle avait oubliée la rigueur. Elle mourrait de froid.
Sa petite tenue de cuir habituelle recouvert d'une cape plus une peau de bête ne suffisait pas ou à peine à la réchauffer. Elle avait sérieusement peur de tomber inconsciente dans le froid glacial de la neige. Elle n'était même pas encore dans les montagnes que le sol était déjà cotonneux.

Elle savait qu'a quelques centaines de lieux d'ici se trouvait la cité d'Olfren... Jeffrey... Etait il encore en vie ? Et Ser Ector... Trop de questions, trop de doutes, assez de souffrance pour tirer quelques larmes gelées à la belle. Le froid mordant la forçait à se refermer sur elle même, à penser, à réfléchir pour tenir ses méninges en éveil et ne pas sombrer. Elle se maudissait d'avoir été aussi idiote.

La nuit allait tombée et elle se mit assez tôt à chercher un abris. Au bout d'une petite heure assidue de recherche elle trouve une creusée naturelle aux abords d'une petite colline. Elle s'y installa et prépara un petit cercle de pierre destiné à faire office de feu de camp. Sans feu elle ne passerait pas la nuit. Ses vêtements étaient humides avec la neige et il fallait qu'ils sèchent. Au moins la creusée la protégeait du vent... Il ne lui restait due peu d'amadou et il fallait que le feu prenne vite, sinon l'amadou serait consumé et elle n'avait pas envie de passer plusieurs heures à frotter le silex.
Chance, le feu prit et elle fut soulagée. Rapidement elle déplia son sac de nuit avec sa couverture de fortune, bien gardée au sec. Elle ne garda que le strict minimum sur elle, laissant ses habits à côté du feu pour les faire sécher. Elle s'enroula dans ses couvertures pour rester au chaud malgré la couche de vêtement à présent très légère. Il ne fallait pas qu'elle s'endorme. Pas maintenant. Pour passer le temps elle chanta. Cela lui rappelait le temps des coures, les belles après midi d'été au domaine de Ser Ector et les incessantes avances de Jeffrey. Elle ne l'avait jamais aimée, c'était un frère, pas un amant.

"- La douce, l'amoureuse, celle qu'il aimait en secret, en blouse, si joyeuse quand elle vendait du muguet. La belle épouse, prometteuse. N'était plus ce qu'elle était, Les vents jaloux, malheureuse, d'avoir choisit le mauvais..." Décidément, passer du temps avec Aulin le poète lui mettait de drôles de vers en tête. Elle regrettait de ne pas avoir un luth ou une harpe avec elle. Cela lui manquait.

-" Dire qu'il me disait toujours que la voie me serait montrée... je me sens perdue dans ces plaines enneigées.."

Quand bien même il ne fallait pas qu'elle s'endorme maintenant, la petite chaleur, douce et agréable mélangeait à cette sensation de frisson provoquée par le froid intense la faisait peu à peu sombrer. Réalisant sa bêtise, elle se leva d'un bon et attrapa ses habits. Ils étaient assez secs. Merry les passa rapidement avant de se remettre au chaud dans ses couvertures. Elle prit le temps d'ajouter du bois avant de chercher le sommeil.

Elle n'espérait qu'une chose... Que son feu tiendrait la nuit et que cela n'attirerait personne avec de mauvaises intentions. Le choix ne lui était pas offert, il fallait garder le feu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ikeda Takakage

avatar

Messages : 40
Expérience : 23
Age : 20

Feuille de personnage
Écus: 180
Réputation: -2
Rang du personnage: D

MessageSujet: Re: [Quête] Chasse qui peut [ Ikeda Takakage, Merry Palend]   Sam 10 Oct - 17:44

Le froid enlaçait implacablement Ikeda, qui marchait le long d’une route sinueuse et enneigé au beau milieu des terres d’Ashenwall. Sa destination se trouvait encore à quelques heures de marche, une caravane de marchands immobilisée aux pieds des montagnes enneigées. Les propriétaires du convoi s’étaient échoués dans cet enfer de glace, après que leurs montures se soient dispersées au cours d’un terrible orage. De ce fait, des appels de détresse furent envoyés un peu partout à Ashenwall et ses frontières, afin de trouver des hommes et des femmes prêts à leur venir en aide.

Comme toujours, lorsqu’une mission du genre périlleuse se présentait à lui, Ikeda s’en saisit dès les premiers instants. L’archer se souvenait parfaitement du marchand bedonnant à la barbe hirsute, qui s’était présenté en désespoir de cause dans une taverne emplie de mercenaire. Le son de la monnaie et du risque attira les volontaires les plus hardis, qui aussitôt se mirent en route. Bien évidemment, Ikeda fut l’un des premiers à partir, quittant la douceur du foyer pour le froid mordant d’Ashenwall.

Emmitouflé dans plusieurs couches de vêtements, le jeune archer élléen faisait face aux rugissements indomptables du vent. Chaque seconde paraissait plus longue et plus douloureuse que la précédente, l’air froid rongeait inlassablement son épiderme de son visage, provoquant une sensation désagréable de brûlure. Rapidement, le crépuscule laissa place à la nuit, et les alentours plongèrent dans la pénombre au grand damne de Ikeda. S’il tenait encore debout, c’était grâce à l’adrénaline qui circulait dans ses veines, le portant jusqu’aux confins de ses limites physiques. Le corps de l’archer, poussé à bout par le froid et la fatigue, ne pouvait supporter plus longtemps de tels efforts. Il fallait impérativement que ce dernier s’arrête, s’il ne voulait pas que la neige lui serve de linceul mortuaire.

Un fin panache de fumée, à peine visible, apparut sous les yeux du mercenaire frigorifié. S’il y avait de la fumée, cela signifiait qu’un feu avait été allumé et que par conséquent, il n’était pas seul dans les environs. Une ou plusieurs personnes campaient sûrement à l’abri du vent pour la nuit. L’idée de savoir qu’il n’était pas seul, poussa Ikeda à suivre la fumée jusqu’à sa source. Finalement, le jeune homme parvint à trouver ce fameux foyer, derrière ces collines inébranlables face aux vents d’Ashenwall.

Il tomba sur un foyer dont les flammes vacillantes étaient aux bords de l’extinction, chancelantes parmi un tas de cendres et de braises. Ikeda ne fit ni une ni deux, et, se mettant à genoux dans la neige, le jeune archer fit tout son possible pour préserver la mince source de chaleur. Heureusement pour lui, il s’était procuré du petit-bois avant son départ, suffisamment pour rallumer ce feu mal en point. Sans attendre plus longtemps, Ikeda raviva le foyer qui reprit de l’envergure, éclairant le jeune aventurier d’une lumière douce et réchauffante.

Soudain, Ikeda aperçut une masse allongée sous la neige. Était-ce le ou la voyageuse, qui s’était arrêté pour la nuit ? Endormi ? Ou bien s’agissait-il d’un cadavre à présent ? Bien qu’il fût intrigué, le jeune homme ne se donna pas la peine de vérifier ce qu’il en était. D’une part, parce qu’il était plutôt malvenu de réveiller un inconnu, en supposant qu’il soit endormi. D’autre part, parce que toucher un cadavre n’avait rien d’attrayant… En supposant que la personne fut foudroyée par le froid mortel qui pesait autour d’eux.

Complètement épuisé, Ikeda sortit une légère couverture et se recouvrit avec, en espérant trouver un peu plus de chaleur. Puis, il sortit de son sac de maigre denrée, afin de se restaurer. Le repas allait être frugal, Ikeda devait se contenter d’un ridicule morceau de lard séché et une malheureuse pomme de terre, qui de surcroit, paraissait bien refroidie par la température extérieure. Tout en mâchant lentement le misérable bout de viande, à la consistance de cuir, le jeune aventurier planta sa pomme de terre au bout d’une de ses flèches et la présenta aux flammes du foyer. L’attente ne fut pas bien longue, puisqu’il se régala rapidement d’un bon morceau de féculant jaunâtre qui lui resta en travers de la gorge…

Pour finir, l’archer se mit à somnoler, la journée avait été longue et rude et quoi de mieux que de dormir à côté d’un bon feu pour passer la nuit. Voyant les bras de Morphée l’étreindre, Ikeda jeta une dernière fois du combustible dans les braises rougeoyantes, avant de se laisser tomber dans un sommeil à demi-teinte. Finalement aux premiers rayons de l’aube, l‘élléen rouvrit les yeux et constata avec joie qu’il était encore de ce monde. Par chance, il n’avait pas neigé durant la nuit, auquel cas il n’aurait pas vu la lumière du jour. Le regard de Ikeda se porta alors sur la personne allongée dans la neige. Etait-elle réellement morte ? Si c’était le cas, il ne valait mieux, ne pas trop traîner dans les parages. Les restes de d’êtres vivants avaient la fâcheuse tendance à attirer les charognards du coin. Toutefois, l’archer voulait en avoir le cœur net, prenant son courage à deux mains, le jeune homme s’approcha et secoua doucement la masse enroulée dans la couverture.

-« Allons… C’est l’heure de se réveiller, le soleil est en train de se lever… »

Rien, absolument rien, aucune réaction. Pris d’un léger excès de panique, Ikeda secoua un peu plus violemment a dite personne, priant la Déesse qu’il n’était pas en train de parler à un mort.

-« Debout ! Je ne tiens pas à avoir un mort sur la conscience ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Merry Palend

avatar

Messages : 368
Expérience : 218
Localisation : Beau-Château

Feuille de personnage
Écus: 64
Réputation: +1
Rang du personnage: C

MessageSujet: Re: [Quête] Chasse qui peut [ Ikeda Takakage, Merry Palend]   Lun 19 Oct - 3:53

La nuit fut courte et sans rêve. C'était l'impression qu'avait la jeune femme de ce petit instant de repos. Un instant écourté et violemment interrompu. Elle sentait comme des mains sur elle qui l'agitaient de gauche et droite. Elle se sentait réveillée tout en dormant encore, son bras vola pour tenter de dégager la présence étrangère mais sans force ni vigueur. D'un mouvement vif elle ramena ce qui lui servait de couverture au dessus de son visage pour tenter d'interrompre cette gêne mais sans résultat. C'est d'un coup qu'elle se réveilla en prenant conscience qu'elle était bel et bien de retour dans la vie réelle, à même le sol gelé en dehors des couvertures. Des petites langues de flammes crépitantes avaient survécu à la nuit glaciale visiblement et elle s'en réjouit.

Étonnamment elle ne remarqua l'homme à ses côté qu'après la lumière générée par le feu. Elle jaugea rapidement la situation, le ciel était encore peu lumineux, le matin et probablement très tôt.. L'homme était en tenue de voyage, il semblait mieux équipé qu'elle. Que voulait-il ? C'était sa question. L'hypothèse qu'il soit dangereux, elle l'écarta rapidement, il aurait pu faire ce qu'il voulait durant son sommeil mais il n'en était rien.

La voix de l'homme résonnait encore dans sa tête, il avait presque crié après tout !

-" Mince alors ! Pas si fort... " Répondit-elle secouée et encore engourdie par la nuit. Les sons s'en retrouvaient amplifiés.

Que venait-il fait ici ? C'était un trappeur ? Un simple voyageur ? Un mercenaire peut être ? Assassin non c'était impossible. Peut être une personne recherchant la caravane comme elle ? Pourquoi tant de question, il ne fallait que demander.

-" Vous êtes ici depuis longtemps ? Content que le feu ait pu servir à quelqu'un d'autres, je vois que vous avez laissé quelques affaires à côté. Vous êtes arrivé tard cette nuit ? Elle regarda fièrement le brasier. "Dire que j'avais peur qu'il s'éteigne durant la nuit."

Sans attendre elle sortie de sous ces tissus presque détrempé à force de s'imbiber de la neige et de l'atmosphère. Elle les rapprocha du feu. Ce dernier ayant fait fondre un périmètre de neige autour de lui. Le sol s'en était retrouvé humide. Elle s'assit là en passant sur ces épaules une peau dont il n'était plus possible aujourd'hui d'en reconnaître l'animal d'origine.

-" Vous avez de quoi manger ? Sinon j'ai un peu de réserve encore. Il faudrait finir ma viande avant qu'elle ne prenne l'eau si vous en voulez un peu." Expliqua t'elle tout en détachant la corde d'un petit sac aux senteurs animales. Une forte odeur de sel s'en dégageait surtout, manquant de place elle y avait aussi mise du pain sec. Tout le monde n'aimait pas, mais le pain prenait l'odeur légèrement fumée de la viande et du sel ainsi qu'un petit goût supplémentaire qu'elle appréciait. C'était probablement immonde mais chacun avaient ces petits péchés mignons.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ikeda Takakage

avatar

Messages : 40
Expérience : 23
Age : 20

Feuille de personnage
Écus: 180
Réputation: -2
Rang du personnage: D

MessageSujet: Re: [Quête] Chasse qui peut [ Ikeda Takakage, Merry Palend]   Mer 28 Oct - 21:40

Louée soit la grande Déesse ! Ikeda n’était pas en train de secouer un mort. L’inconnue donna signe de vie au travers d’un mouvement dépourvu de toute énergie. Visiblement, elle ne souhaitait pas se réveiller de sitôt. L’élléen regarda la personne allongée dans la neige avec un œil circonspect, puis se remit à la secouer jusqu’à ce qu’elle veuille bien se tirer hors de sa léthargie matinale. Le gredin n’avait pas eu tort d’insister, puisque qu’elle se réveilla subitement.

Cette dernière sembla ne pas s’apercevoir tout de suite, de la présence de Ikeda qui observa la voyageuse avec un œil dubitatif. Elle avait bien de la chance d’être tombée sur lui. Certaines personnes moins clémentes, voir sans scrupules, n’auraient pas hésité à la dépouiller pendant la nuit, voire pire… Mais trêve de mauvaises pensées, il fallait passer à autre chose. Ce qui de toute évidence, était difficile pour certain.

-" Mince alors ! Pas si fort... "

Ikeda laissa échapper un rire nerveux et discret. Décidément, dormir à la belle étoile et par-dessus tout à Ashenwall, cela ne réussissait pas à tout le monde. Mais ce n’était que passager, car la jeune femme retrouva toute sa lucidité.

-" Vous êtes ici depuis longtemps ? Content que le feu ait pu servir à quelqu'un d'autres, je vois que vous avez laissé quelques affaires à côté. Vous êtes arrivé tard cette nuit ?

- « Moi ? Je ne suis ici que depuis quelques heures tout au plus. J’ai seulement profité de la chaleur de votre feu. »

Il se gratta la joue en souriant. Sans cette femme, il n’aurait pas trouvé ce foyer, ce qui aurait considérablement prolongé son calvaire nocturne. Comme quoi, la coïncidence savait se montrer généreuse.

"Dire que j'avais peur qu'il s'éteigne durant la nuit."

Elle ne s’attarda pas plus longtemps devant le feu et alla s’emparer d’une besace, qu’elle approcha des flammes crépitantes. Curieux de savoir ce qu’il contenait, Ikeda se rapprocha à son tour de la femme, qui s’était recouverte d’une couche afin de se protéger du froid. Une soudaine odeur de viande animale submergea les narines de Ikeda, lorsque la jeune femme défit la liasse de son sac. Les forts effluves saisirent ce dernier, qui croyait avoir affaire à de la viande faisandé. Mais il n’en était rien, au contraire son ventre commença à réclamer sa pitance. Ces victuailles paraissaient bien plus appétissantes que les misérables pommes de terre que se traînaient l’archer. Elles n’avaient d’ailleurs pas assez de consistance pour totalement le rassasier.

-" Vous avez de quoi manger ? Sinon j'ai un peu de réserve encore. Il faudrait finir ma viande avant qu'elle ne prenne l'eau si vous en voulez un peu."

Comment pouvait-il résister à de la viande… Il avait trop faim pour refuser, ses yeux étaient charmés par les morceaux qui reposaient au fond de la besace.

- « Euh… Oui, j’ai de quoi me restaurer, mais pourquoi ne pas partager ? Un bon repas ne nous fera que du bien ! »

Son estomac parlait pour lui, et puis n’a-t-on jamais dit qu’il fallait saisir les occasions qui se présentaient ? Surtout lorsqu’il s’agit de se remplir la panse. À son tour, le mercenaire prit son sac et sortit quelques aliments. Quelques herbes, ainsi que l’une de ses ignobles patates qu’il commençait à détester.

- « Ce n’est pas grand-chose, mais avec ceci, je crois que nous pourrons nous régaler. Vous voulez un peu de pomme de terre ?»

Pomme de terre et viande grillée au feu de bois, le tout parfumé aux herbes aromatiques. Enfin de compte, ce petit-déjeuner frugal n’était pas si mal après tout. Toutefois, l’heure était venue pour lui de reprendre la route. Il avait encore des lieux à parcourir avant d’atteindre la fameuse caravane de marchands. Ni une ni deux, Ikeda se leva, reprit ses affaires avant de se tourner vers la mystérieuse aventurière.

- « Je crois qu’il est temps pour moi de reprendre mon chemin. Je dois atteindre une caravane avant ce soir… Avec la chance que j’aie, je vais encore passer la nuit dehors… »

Le voilà encore à se plaindre, c’était à se demander s’il voulait réellement rejoindre ces marchands. Il jeta alors un regard par terre, et se gratta la tête, lâchant un gloussement d’embarras au même instant.

- « Quand j’y pense, je ne connais toujours pas ton nom. Moi c’est Ikeda Takakage, si tu souhaites le savoir. Et toi, comment te prénommes-tu ? »

Il avait d’autres questions à lui poser. Ikeda aurait pu profiter du repas pour les lui poser, mais son cerveau était plus attentif à son ventre qu’à autres choses…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Quête] Chasse qui peut [ Ikeda Takakage, Merry Palend]   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Quête] Chasse qui peut [ Ikeda Takakage, Merry Palend]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Chasse qui peut!
» Deux "bonnes" personnes. [Avec: Merry Palend]
» La chasse à la couronne ou comment une journée tranquille peut se transphormer en panique totale [PV Crémalia Sarwen, Eden Wills, Molly Penderwick]
» Peut-on se passer de la farine de blé ?
» Réveil pour la chasse ! [PV Plume]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fire Emblem : L'épopée des héros :: G O R A H :: Ashenwall :: Montagnes enneigées-