AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Symphonie [Connor]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ryû

avatar

Messages : 14
Expérience : 24

Feuille de personnage
Écus: 47
Réputation: -2
Rang du personnage: D

MessageSujet: Symphonie [Connor]   Mar 6 Oct - 0:02


Pourquoi marchait-il toujours et encore l'âme en peine ? En fait, peu à peu Brent réalisait qu'il n'était qu'une marionnette, de qui ? Il ne savait pas. Sûrement des instances supérieures, selon lui c'était les Dieux qui se jouaient de lui et prenait plaisir à le voir souffrir. Il n'était qu'un cadavre sans âme, un marcheur du vide prêtant son aide à celui qui le demandait. C'était triste mais dans un certain sens il méritait ça, pour tout le mal qu'il avait pu faire aujourd'hui il vivait pour ses pêchés sans même qu'il puisse se souvenir de ses actes.

Alors Brent se retrouvait désormais entouré de ruines, il avait marché quelques minutes sans regarder où il allait et voilà le résultat. C'était des sortes d'absences que le Deyneros avait, il marchait sans savoir où il allait puis quand il retrouvait conscience il ne comprenait pas ce qu'il faisait là. Ce qui devait être le plus amusant dans cette situation, ou du moins le plus ironique était le fait que ces ruines étaient la représentation parfaite de ce qu'était Brent : des morceaux éparpillés un peu partout qui avaient besoin d'être recollés.

Il continuait cependant de marcher parmi ces ruines, lui rappelant Ashenwall et tout ce qu'il avait pu voir.

Enfin bref, encore une fois Brent se retrouvait seul et ce n'était peut-être pas plus mal pour lui. Il avait besoin de réfléchir, après tout il venait tout juste de remplir sa part du contrat en ce qui concerne la quête avec Camille De Songefeu. C'était peut-être la première fois depuis l'attaque du dragon que le mage blanc se sociabilisait et qu'il tentait et avait même réussi à parler à quelqu'un. Cela lui avait du bien car voyez-vous, si Brent n'avait aucun but dans sa vie et ne poursuivait aucun objectifs précis, certaines personnes le faisaient.

Et c'était ça en fait qui attirant Brent vers l'autre. Il aimait voir le regard plein d'espoir des personnes. Il voulait rencontrer des gens ambitieux qui ne s'arrêtaient pas où ils étaient et s'en contentaient. Parce qu'il n'était rien, il pouvait au moins essayer de devenir quelque chose pour les autres et ainsi retrouver des morceaux de ce qu'il était. Le reste dépendait de lui.

Alors qu'il marchait, Brent commençait à avoir quelques maux de tête, ses yeux lui faisaient mal et il entendait des cris dans sa tête et des bruits de flamme brûlant des maisons. Une douleur insoutenable dont il ne comprenait pas les origines, puis il tomba par terre, dans les pommes, tel un faible qu'il était. Le sol semblait la sol personne qui serait toujours là pour lui, alors qu'il mangeait encore la poussière.

Il se sentait minable, allongé par terre et incapable de se relever.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
An Hyi
Mage
Mage
avatar

Messages : 240
Expérience : 109

Feuille de personnage
Écus: 150
Réputation: 1
Rang du personnage: D

MessageSujet: Re: Symphonie [Connor]   Mar 6 Oct - 21:52



Il y a quelques jours, je me suis « officiellement » engagé auprès de Thémis. En effet je compte aider la supposée princesse à reconquérir le trône et à ramener le calme dans la région. Haut-le-Fort était autrefois un endroit prospère et si nous nous armons de patience, nous saurons redonner à cette nation sa gloire d'antan. C'est en tout cas dans cette optique que la ligue nommée : « Les héritiers du firmament » a été créée. Notre groupe est jeune pourtant les problèmes sont déjà nombreux. Désirer rebâtir une cité ne fait pas tout, loin de là. Il faut des volontaires, des matériaux, du temps et beaucoup de patience. Les quelques personnes nous ayant rejoint sont certes motivés mais, venant tous de milieu sociaux différent, ne sont pas très enclin à converser ou à échanger les uns avec les autres. De mon côté, je ne parle pas à beaucoup de monde. Il faut dire que je n'ai jamais été très doué pour ça. Je suis le genre d'homme à faire ses gardes, à chasser lorsqu'on lui demande – si cela peut aider – et rien de plus. En parlant de chasse ; je compte partir prochainement faire le plein de provision pour le groupe. Nous n'en manquons pas pour le moment mais sait-on jamais, mieux vaut être prévoyant. Nous sommes en automne et dans quelques mois, il se peut que les ressources se fassent plus rare. Certes Haut-le-Fort n'a jamais été une région très touchée par les hivers – la température est constante tout au long de l'année – cependant, comme dit précédemment, je préfère assurer nos arrières.

Ainsi donc je pars de bon matin cueillir des baies et chasser le lièvre. Concernant ce dernier, il s'est échappé de justesse – comme quoi, j'ai encore bien des choses à apprendre. Résultat, je retourne au campement les poches et la besace pleine de fruits et de végétaux en tout genre. Je ne suis pas expert en la matière mais il paraît que certaines plantes et substances végétales – notamment l'écorce de saule – permettent de soigner les blessés. Je pense en avoir cueilli un petit peu. Cela aidera peut-être la princesse qui, pour le moment, est le seul membre de notre groupe ayant les connaissances permettant de s'occuper convenablement d'un malade.

Sur la route menant à Beau-Château, je prends une pause et médite un instant sur l'avenir de notre groupe et de notre projet. Nichael avait-elle prédit tout ça ? Je n'en sais trop rien mais pour ma part je suis perdu. Le monde a vite changé, trop vite même. Et dire qu'il y a à peine trois mois j'étais un garde des plus banal. Aujourd'hui je chasse et j'aide une présumée princesse cachée depuis plus de dix ans … Une fois tiré de mes songes, je reprends la route. J'arrive bientôt à destination quand je vois un homme à une bonne centaine de mètres de moi. Il marche lentement et … Finis par s'effondrer. Surpris et désireux de venir en aide au jeune homme, je cours vers lui. Il n'a pas l'air totalement inconscient.
▬ Vous allez bien ?
… C'est sûrement la question la plus idiote que j'ai posée depuis bien longtemps. Bien sûr que non, il ne va pas bien. Il est par terre et est vraisemblablement dans l'incapacité de se relever.
▬ Vous n'avez pas mangé depuis longtemps ?
Je n'en sais trop rien mais cela pourrait expliquer son état de fatigue. Dans l'optique de l'aider, je sors de ma poche quelques fruits et les lui fait avaler. Par la même occasion, je le fais boire un peu et lui demande à nouveau si tout va bien. Il a peut-être besoin de dormir un peu. Je n'en sais trop rien.
Dans ma barbe, je marmonne les mots suivants :
▬ Mh. Le campement est un peu loin. Je risque d'avoir du mal à l'amener jusque là-bas.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryû

avatar

Messages : 14
Expérience : 24

Feuille de personnage
Écus: 47
Réputation: -2
Rang du personnage: D

MessageSujet: Re: Symphonie [Connor]   Mar 6 Oct - 23:06


Il ne pensait qu'à lui, misérable et envieux d'en finir avec sa vie, alors s'il tombait par terre et pouvait arrêter de respirer, celui l'arrangerait bien. Oh oui, cela lui rendrait le plus grand service au monde : une liberté exquise. Après tout il était bloqué dans ce monde, comme un mort qui ne pouvait trouver le repos éternel lui il n'avait même pas commencé à vivre et à « profiter » de la « vie » ou encore « aimer » des choses. C'était stupide, c'était bête. Son existence se résumait à rien, peut-être qu'on pouvait désormais le définir par la seule et unique quête qu'il venait de faire, où on l'avait pour la première fois depuis le grand cataclysme remercier. C'était si étrange, stupide voir même incroyable dans un sens, qu'un garçon aussi bien fait, avec un si grand potentiel, ne se trouve aucun intérêt pour le but commun. Après tout, il aurait pu devenir soldat et servir une cause, mais il ne le fit pas, pour aucune raison. Il aurait pu aider aux soins des blessés grâce à son nouveau pouvoir, mais il ne le fit pas. Brent était en fait le néant, il ne demandait rien, ne voulait rien, ne savait rien. Les seules choses qu'il pouvait savoir s'arrêter à une connaissance bien générale comme le fait que la neige fond au soleil ou encore que l'eau mouille. En soit, ce n'était que des choses banales mais surtout bien inutiles au Deyneros pour comprendre ce qu'il venait faire ici.

En revanche quelque chose se produisit, encore une fois dans un mal de crâne affreux et pendant qu'il tombait, il s'assoupit ou plutôt, tomba dans les pommes comme le dirait le commun des mortels. Et à ce moment-là, des images claires lui apparues, en vérité c'était comme si, à peine endormit, il se réveillait dans une nouvelle vie, ou plutôt sa vie du passé. Ses mains étaient couvertes de sang, une femme serait devant lui son bébé qui pleurait alors que ce qui devait être le mari, gisait au sol devant Brent. C'était son œuvre, son pouvoir, son destin. Il maîtrisait le feu autrefois, non pas la flamme de l'espoir et celle qui réchauffe les cœurs, mais celle de la destruction absolue et de la souffrance éternelle. Et alors que Brent pleurait les larmes de son corps face à son propre spectacle, il commençait à se réveiller dans son vrai monde, le monde où il était un mage blanc : sa nouvelle vie.

Il criait de peur et fondait en larme, il se frottait les mains comme s'il voulait les essuyer du sang qu'il avait vu dans ses fragments de passé. Il tremblait, ses yeux étaient encore plus bleu que jamais et ses grands ouverts. Il avait peur, il ne savait plus quoi faire. Et pourtant, Brent n'était pas seul, non loin de là même. Car se tenait à côté de lui sûrement celui qui l'aida à sortir de son cauchemar. Il le regarda, plongeant ses yeux dans ses pupilles et voyant des choses qu'il n'avait pas : l'envie de vivre. Le garçon lui posa quelques questions, les plus naturelles et normales. Celles, en soit, que l'on pose à celui qui vient de s'effondrer devant toi. Alors il essaya de répondre, même si le garçon n'arrivait pas à parler aux autres, à autrui.

« Je crois allez bien.. »

Il voyait flou malgré tout, et tenter d'accepter les baies que la personne lui tendait.

« Manger ? Je ne me souviens plus. »

Aussi stupide que cela pouvait-il paraître, il ne mangeait pas, car il oubliait. C'était bête, mais quand on est une âme en peine, tout ce qui nous importe c'est de marcher pour trouver la chose que nous cherchons, même si dans notre cas Brent ne sait pas vraiment ce qu'il veut.

« Merci.. »

Une larme continuait de couler, toujours autant effrayé de ce qu'il venait de voir brièvement. Il était faible, beaucoup trop faible.

« Pourquoi m'aider ? »


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
An Hyi
Mage
Mage
avatar

Messages : 240
Expérience : 109

Feuille de personnage
Écus: 150
Réputation: 1
Rang du personnage: D

MessageSujet: Re: Symphonie [Connor]   Mar 27 Oct - 21:37

Ce gars est bizarre. Son comportement est des plus atypique. Il n'y a pas de taverne à proximité mais c'est à croire qu'il a trop forcé sur la boisson. Je le regarde, inquiet, et attends un semblant de réponse de sa part. À ma grande surprise, sa diction est correcte : il n'est donc pas ivre.
Selon lui, il va bien. Ou du moins « croit » aller bien. Plus le jeune homme parle, plus il me paraît étrange. Ses tournures de phrases sont pour le moins énigmatiques. « Il croit aller bien » ; Il a « oublié » de manger. J'arque un sourcil et réponds sobrement à sa question :

▬ Je ne sais pas. C'est ce que les gens normaux font quand une personne est à terre.

Pour être tout à fait exact, c'est ce que les gens normaux faisaient lorsque quelqu'un tombait à terre. En effet, en ces temps obscurs, le commun des mortels aurait déjà fait les poches à cet individu. Néanmoins je ne suis pas de ceux-là. Ces gens qui, motivé par la peur ou je ne sais quoi, profitent d'autrui et ne suivent aucun code. Certes notre monde est en proie au chaos et certes les « règles » n'existent plus – en tout cas plus personne n'est là pour les faire respecter – toutefois il me paraît important de continuer à agir comme si la société était toujours debout. Un jour, un état viable verra le jour. À ce moment là, je pourrai me vanter d'avoir toujours été honnête et n'aurais pas à vivre avec un poids sur la conscience.

▬ Connor Kaynes, ancien garde de Beau-Château. Si tu es de la région, tu m'as peut-être vu faire des rondes dans les rues ou bien guetter du haut des tours. Tu m'as l'air d'avoir quelques problèmes. Si tu cherches un toit où passer la nuit ou je ne sais quoi, je suis ici. Et toi, tu es ?

S'il pleure c'est qu'il doit être de la région. Peut-être est-ce la vue de la capitale qui le rend ainsi. Il est vrai que j'avais moi aussi eu un pincement au cœur en voyant ces ruines pour la première fois. Qui sait, ses parents ont peut-être trouvé la mort ici et c'est pour cette raison qu'il est dans cet état. Quoiqu'il en soit, je ne peux pas le laisser seul. Fatigué comme il est, il n'irai peut-être pas très loin seul. Ça ainsi que son état émotionnel font que je n'ai pas envie de le laisser seul. Au passage, c'est sans aucune gêne que je pose la question suivante :

▬ En fait, pourquoi tu chiales ?

Bon, on a fait mieux en matière de tact mais ça m'est venu d'un coup. Je présume qu'il a ses raisons. Perte d'un proche, trahison d'un ami, attaque d'une horde de bandit sur sa personne. Toutes ces choses tragiques me font prendre conscience de ma bêtises et je rectifie le tir comme je peux :

▬ Hum. Désolé. Je voulais pas dire ça.

Ou du moins pas ainsi.

▬ Bon. C'est pas tout mais j'ai un campement avec un petit groupe. Si tu n'as rien à faire et nul part où aller suis-moi. T’arrives à marcher, n'est-ce pas ?
Le ton usité ne laisse pas place à l'interrogation. À m'entendre, on croirait que je lui donne un ordre. Bien sûr il peut décliner la proposition s'il le souhaite. À noter en outre qu'il peut me suivre sans pour autant rester chez nous indéfiniment. Ceci-dit je serai rassuré s'il acceptait de ne pas rester seul. Ce type a l'air plutôt … Déprimé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Symphonie [Connor]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Symphonie [Connor]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La Symphonie des Arbres
» Cinéma : La symphonie pastorale.
» Connor Rankin
» Symphonie Paradoxale
» (M/LIBRE) CONNOR JESSUP ♫ a passed life.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fire Emblem : L'épopée des héros :: G O R A H :: Haut-le-Fort :: Ruines de Beau-Château-