AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [Quête - Arialas & Jin] Mythe ou réalité ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Meltiel Wälle

avatar

Messages : 134
Expérience : 294
Age : 27
Localisation : Des Ellès

Feuille de personnage
Écus: 909
Réputation: +2
Rang du personnage: C

MessageSujet: Re: [Quête - Arialas & Jin] Mythe ou réalité ?   Jeu 3 Déc - 17:24

Je n'attendais pas de réponse à ma question, je me mis donc à réfléchir rapidement dans l'espoir de nous sortir de ce mauvais pas. Un géant bleu ? J'imagine qu'il s'agissait de l'eau qui s'échappait de plus en plus rapidement du plafond. Je me jetai rapidement le nez à raz le sol dans l'espoir de trouver quelques choses, un levier invisible, un bouton... un sceau, n'importe quoi qui pourrais nous sauvez la vie... rien ? Quand, je me redressai la jeune femme était adossé au mur, elle ne voyait pas l'urgence de la situation ? Je me mis à parcourir, ce qui était devenu notre cellule, de long en large, en quête d'une solution qui ne venait pas. L'eau montait dangereusement sans que je ne trouve d'autre solution, cette énigme restait un mystère, je ne saisissais tout simplement pas le sens de ses mots. Ce qui était au départ aux claires que de l'eau s'était transformée en un brouillard de ténèbres, j'étais sur d'avoir trouvé la solution et cet échec m'empêchait de réfléchir efficacement, car je ne voyais aucune autre solution logique. L'eau était maintenant au niveau de nos genoux, quand je ressentis une secousse. Encore un piège ? J'en avais assez de cet endroit de fou, quel esprit tordu avait bien pu imaginer un tel endroit ? Il n'en était rien, aucun autre piège ne sortit des profondeurs de cette caverne, mais le débit de l'eau s'accéléra drastiquement, il ne nous restait que quelques minutes avant que le niveau de l'eau n'atteigne le plafond que nous ne puissions plus respirer.

Je finis par abandonner me laissant dériver sur le dos, dans la position de l'étoile, le regard fixé au plafond. Jamais je ne reverrai mon maître, il ne saura également, probablement jamais, ce qui est advenu de son disciple. Il y avait bien un point positif à tout cela, j'allais retrouver mon père et ma mère, peu importe où ils étaient maintenant. J'espérais seulement ne pas souffrir trop et surtout que ce soit assez rapide. Dans un dernier soupir de désespoir, je laissai échapper quelques mots, voyant le plafond se rapprocher de plus en plus.

- Nous allons mourir...

Avant que je ne puisse terminer ma phrase, j'entendis un cliquetis dans l'eau, comme quand quelqu'un plonge sous la surface bleutée. Je me retournai vers l'endroit où était précédemment ma partenaire sans la voir, elle était plongée ? Pourquoi, nous étions perdus de toute façon... J'avais déjà épié le moindre recoin de cette prison de béryl. Bon si ça l'amusait de faire trempette avant son dernier souffle pourquoi pas, je me remis bien alaise sur le dos retournant dans mes pensés, dans l'espoir de quitter ce monde sans regret. Un bruit sourd retenti à nouveau, qu'est-ce qu'il y avait encore ? N'ayant plus d'espoir, je ne remarquai pas immédiatement que l'eau venait de s'arrêter. Je vis la tête de ma coéquipière émerger  près de moi, quand je remarquai l'arrêt de l'eau. Je m'empressai d'ouvrir la bouche dans l'espoir de savoir ce qu'elle venait de faire.

- M...

J'étais toujours sur le dos ayant seulement le haut du corps redressé quand je sentis une puissante force me drainer vers l'extérieur de notre cellule. S'était une sensation des plus désagréable, ne pas être en mesure de contrôler les mouvements de son propre corps. Je me ramassai bien rapidement à l'extérieur, trempé jusqu'à l'os. Je me redressa rapidement retirant le gros de mes vêtements dans l'espoir de retirer le maximum d'eau, pour ne pas mourir d'hypothermie, je pouvais certes augmenter la chaleur corporelle, mais pas suffisamment pour faire sécher les vêtements. Je ne me souciai guère de ma partenaire, me dénudant sans aucune gêne, mais procédant du plus rapidement que je le pouvais. J'essorai le tout avant en prenant la parole.

- Nous devons nous sécher avant de repartir si nous ne voulons pas mourir de froid, je peux augmenter notre chaleur corporelle, mais si les vêtements restent imbibés d'eau cela ne servira à rien... Et je peux savoir comment, tu as fait ?

J'attendis de voir si ma partenaire allait me répondre, me rhabillant rapidement. Je me tournai ensuite vers la jeune femme, me concentrant pour faire augmenter notre chaleur à tout deux.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arialas Ishtarian
Soldat
Soldat
avatar

Messages : 270
Expérience : 390
Age : 23

Feuille de personnage
Écus: 611
Réputation: +1
Rang du personnage: B

MessageSujet: Re: [Quête - Arialas & Jin] Mythe ou réalité ?   Mar 8 Déc - 8:36

Lorsque l'eau se retira, Meltiel en profita pour faire son enfant, se laissant dériver hors de ce qui était, un peu plus tôt, une salle. La guerrière leva les yeux au ciel – ou plutôt au plafond, dans ce cas-ci – en signe de découragement. Celui-ci entreprit ensuite de se dévêtir, essorant ses vêtements. Pendant ce temps, Arialas en profita pour le rejoindre, dans le couloir. Lorsqu'il ouvrit la bouche, offrant sa solution et la questionnant, elle examinait les alentours. Les torches magiques étaient toujours allumées, mais ont ne pouvait en dire autant de la leur... C'était des ténèbres sans fond qui les attendaient. La femme porta un instant son attention sur le bout de bois mouillé qu'elle tenait toujours à la main – bout de bois dont elle avait oubliée l'existence en plongeant! Elle finit par le jeter dédaigneusement au sol – il était désormais des plus inutiles... Rapidement, elle s'approcha des torches au mur et essaya de s'en emparer. Malheur! La première qu'elle toucha s'éteignit subitement. Si elles devaient toutes réagirent comme cela, ils étaient dans beaux draps... Comment continuer, sans lumière? Ou même, comment revenir sur leurs pas? Elle finit par soupirer, n'osant pas toucher aux autres – il valait mieux garder leurs lumières intactes, pour le moyen. Les effets de la magie de l'homme commencèrent à faire effets, alors qu'elle commençait à se déshabiller à son tour. De toute façon, ce n'était pas comme si la présence du magicien l'intimidait. Voyant son compagnon tourné dans sa direction, elle s'arrêta un moment, pointant l'ancienne source de lumière du doigt.

- Tu as une idée, pour ça? On ne peut pas continuer sans source de lumière et même revenir sur nos pas risque d'être plutôt complexe, vu les pièges... La sortie doit d'ailleurs probablement être condamnée par ce gros rocher, de toute façon.

Arialas attendit une réponse, en terminant son travail d'essorage. Avant de se rhabiller, elle passa la main par-dessus l'une des torches, testant si celles-ci faisait de la chaleur – non. Dommage, cela aurait pu être plutôt pratique pour sécher un peu plus leurs vêtements, en attendant d'avoir une solution de rechange pour la lumière – et même faire sécher le bois, à la limite! Mais attendre de le faire sécher comme cela, sans source de chaleur et tout, c'était purement impensable – ils en auraient pour des jours et ils n'avaient pas autant de temps. Leurs provisions d'eaux et de nourritures n'était déjà pas énorme, ils ne pouvaient se permettre de rester trop longtemps ici. La sortie devenait de plus en plus une priorité, limite le temps qu'ils reprennent leurs esprits avant de repartir à la recherche du trésor. Presque entièrement rééquipée – c'est-à-dire seulement sans chandail, sans bandeau et sans arme – la guerrière finit par s'asseoir au sol, le dos contre le mur, la jambe gauche étirée et la droite repliée. Déposant le bras droit sur son genou, elle en profita pour examiner son épaule, cherchant du même coup une idée. L'eau froide avait fait du bien pour atténuer un peu la douleur, mais ce n'était pas super beau à voir – la peau était déjà bleutée. Rien de sérieux, seulement un beau gros hématome bien douloureux, mais qui n'entravait aucunement les mouvements. Elle avait probablement connu bien pire...

- Tu aurais dû rester dehors, comme je te l'avais dit...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Meltiel Wälle

avatar

Messages : 134
Expérience : 294
Age : 27
Localisation : Des Ellès

Feuille de personnage
Écus: 909
Réputation: +2
Rang du personnage: C

MessageSujet: Re: [Quête - Arialas & Jin] Mythe ou réalité ?   Mer 9 Déc - 5:12

La jeune femme sembla m'écouter sans toutefois me répondre, elle se contenta d'observer les environs à la recherche de je ne sais quoi. Je finis par remarquer un bout de bois dans sa main, il me fallut quelques instants pour comprendre qu'il s'agissait de notre torche, la pauvre n'avait pas survécu à notre petite baignade. Je me dis que cela n'était pas plus grave, il nous restait toujours ses torches magiques suspendues au plafond. Ma partenaire sembla comprendre le fil  s'approchant de l'une d'entre elle pour la retirer de son socle qui la retenait contre le mur, elle s'éteignit immédiatement. Il fallait s'y attende cela n'allait pas être aussi facile. Elle commença ensuite à se dévêtir devant moi comme si de rien n'était, je un mouvement de recule avant de détourner la tête timidement. Je finis par me retourner rougissant lorsque je m'aperçus qu'elle continuait son entreprise malgré ma présence. Quand son regard croisa le mien, elle me demanda si j'avais une solution pour la lumière, prenant soin de me rappeler qu'il nous était désormais impossible de rebrousser chemin. Je lui répondis avec la plus grande sincérité.

- J'avais également pensé aux torches sur les murs, mais j'ai bien peur que cela ne fonctionne pas... J'ai besoin d'un peu de temps pour mettre mes idées en place, pour le moment, je ne vois pas de solution viable.

Ma partenaire m'écouta avant de se rhabiller, elle resta cependant le torse nu et sans son bandeau. Elle retourna son attention vers les torches, passant sa main au-dessus des flammes. La femme qui me faisait maintenant dos me laissa entrevoir son dos complètement dénudé, celui-ci était parsemé de cicatrice. Je ne voyais pas très bien en raison de la faible lumière de la grotte, mais on aurait dit le genre de cicatrice que laissaient les coups répétés d'un fouet. Je savais que la jeune femme souffrait d'amnésie, mais de quel genre de passer cette maladie la protégeait-il ? Était-ce réellement une malédiction ou plutôt une bénédiction pour elle de ne plus avoir accès à son passé ? La guerrière finie par s'assoir dos au mur qui était face à moi. Elle jeta un coup d'œil à son épaule, cette même épaule qu'elle avait refusé que je soigne un peu plus tôt, elle la faisait souffrir s'était limpide comme l'eau de la rivière, j'allais la soigner qu'elles le veuillent ou non. Elle ouvrir la bouche avant que je m'approche d'elle, elle me dit que j'aurais mieux fait de rester derrière, comme elle me l'avait suggéré. Pourquoi me disait-elle ça maintenant ? Je n'avais jamais fait mention de regret, bien au contraire, j'étais heureux d'être ici en ses temps durs. Je  ne supportais tout simplement pas la vision de ma partenaire seule face à une telle situation et j'étais bien heureux de ma décision, même si cela se soldait par ma mort, j'aurai pu marcher la tête haute jusqu'à la fin. J'ignorai donc son commentaire et me redressa allumant mes paumes en m'approchant d'elle.

- Tu vas me laisser jeter un coup d'œil à cette épaule... fini les...

Je voyais à son regard qu'elle ne souhaitait pas voir ma magie s'approcher plus près d'elle. J'eus un petit moment d'hésitation, puis je repensai aux torches sur les murs. Je m'arrêtai subitement éteignant du même coup  la lumière qui parcourait mes paumes. Je me dirigeai rapidement vers l'une des torches, l'arrachant de son socle. Elle s'éteignit immédiatement comme l'avait fait celle qu'avait prise Arialas plutôt. Je jetai un coup d'œil vers la jeune femme avant de fermer les yeux me concentrant sur mon flux d'énergie magique. Soudain la flamme de la torche se raviva comme par magie, cela était bel et bien de la magie. Je venais d'élucider l'un des mystères de cet endroit. Les torches étaient en fait une sorte de catalyseur, au même titre que l'était mon collier, mais elle emmagasinait l'énergie psychique pour la transformer en flamme magique. Ce n'était donc pas les torches en elle même qui étaient magiques, mais plutôt leurs socles par lesquels circulait un flux magique d'une source inconnue. J'ouvris les yeux le sourire aux lèvres, j'adressai quelques mots à ma coéquipière.
 
- Je crois qu'il est maintenant temps de se remettre en route, maintenant que notre problème de lumière est résolu.

J'allais devoir mettre quelques points au clair avec la jeune femme, comme l'existence de ses marques dans son dos et le fait que ma présence en ces lieux ne me gênait pas le moins du monde, mais pour l'instant valais mieux ce remettre en route. Je croyais de moins en moins à la présence d'un monstre dans ces couloirs, mais il valait mieux rester en mouvement.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arialas Ishtarian
Soldat
Soldat
avatar

Messages : 270
Expérience : 390
Age : 23

Feuille de personnage
Écus: 611
Réputation: +1
Rang du personnage: B

MessageSujet: Re: [Quête - Arialas & Jin] Mythe ou réalité ?   Ven 5 Fév - 2:05

En réponse à l'affirmation de la femme, Meltiel s'approcha, prêt à soigner l'éraflure. Bien sûr, Arialas n'avait que faire de ses soins et lui lança un regard noir, qui suffit à le faire changer d'avis. Celui-ci se dirigea donc vers les torches, essayant quelque chose à son tour. Grâce à sa magie blanche, il réussit à en ramasser une et la rallumer. Cool, il était au moins utile pour quelque chose. Bien sûr, se remettre en route était désormais une évidence.

Le duo marcha d'ailleurs un bon moment, l'Oiseau Indigo en tête. Cela ne plaisait guère à la guerrière, mais elle n'avait pas tellement le choix puisque seulement lui pouvait éclairer le chemin. Au bout du chemin, ils débouchèrent finalement sur une pièce fermée et vide. Quatre murs et rien d'autres – car oui, même la porte avait cédée sa place... Ils étaient de nouveau coincés. Une écriture de flamme apparut soudainement sur le mur en face de l'entrée.

- Ceci sera votre dernière épreuve.

Dernière épreuve? Au moins, c'était une bonne nouvelle – s'ils réussissaient, ils en auraient enfin terminés avec cette quête idiote. Mais déjà, il fallait commencer par savoir quel en était le but. Du coup, cette pièce ne contenait rien... Et rien ne semblait ce produire d'autre. Se tournant vers Meltiel d'un air interrogateur, elle s'informa si il avait une idée – bien sûr que non, il n'y avait rien à faire dans un carré vide de toute façon. Arialas soupira et s'assit au sol, attendant de voir ce qui allait se produire. Finalement, au bout de plusieurs minutes, l'écriture au mur changea.

- Votre patience sera récompensée.

Quelques secondes après cette nouvelle phrase, une trappe s'ouvrit dans le plafond, dans un bruit sourd – il se produisait donc enfin quelque chose. Seulement, ce n'était pas comme si cela avait réellement été un choix d'attendre patiemment dans cette salle – cette récompense n'était donc certainement pas le trésor qu'ils étaient venus chercher, mais plus probablement leur dernière épreuve. Sur le coup, il ne semblait rien se passer d'autres – ils allaient devoir faire la courte-échelle pour monter à l'intérieur? S'approchant tranquillement, Arialas fit rapidement un bond en arrière lorsque quelque chose tomba du plafond, poussant Meltiel au passage. L'objet – ou la chose – qui venait de tomber était de bonne taille et produisit un son puissant en s'écrasant au sol, qui résonna dans toute la pièce, produisant du même coup un grand nuage de poussière – il faut se rappeler que personne n'a mis les pieds dans cet endroit depuis des lustres, l'accumulation de poussières au sol est donc monstrueux. La femme se protégea le visage, attendant que la gravité fasse son effet. Bien sûr, elle restait quand même sur ses gardes, au cas où la chose du plafond serait le fameux gardien de l'endroit, le monstre tant craint de leur commanditaire. Le temps semblait s'être figé, alors que retombait très doucement les particules dans l'air. Finalement, la masse se présenta enfin sous leurs yeux ébahit.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Meltiel Wälle

avatar

Messages : 134
Expérience : 294
Age : 27
Localisation : Des Ellès

Feuille de personnage
Écus: 909
Réputation: +2
Rang du personnage: C

MessageSujet: Re: [Quête - Arialas & Jin] Mythe ou réalité ?   Mer 10 Fév - 8:36

Comme je m'en doutais, la jeune femme ne perdit pas de temps pour me faire signe d'avancer. Je pouvais sentir le mécontentement dans son non verbale, celle était plus que compréhensible. Elle qui s'efforçait depuis notre première rencontre à m'apprendre le réel rôle d'un mage blanc et de sa place dans une équipe était maintenant obligée, par la situation, de me laisser passer devant étant le seul en mesure de faire briller ces étranges troches. Après quelques instants, notre groupe déboucha dans une pièce carrée, il n'y avait aucune issue à première vue. Par instant, je me retournai dans l'espoir de faire demi-tour, dans l'espoir d'avoir passer devant le bon chemin par mégarde. Je me retrouvai cependant face à mur de pierre, nous étions encore une fois pris au piège, décidément quelqu'un avait eux beaucoup de plaisir à construire tous ces pièges. Une écriture de flamme apparue au fond de la pièce quand je me résignai à me retourner dans ma position initiale, elle nous annonçait qu'il s'agissait de la dernière épreuve. Ma partenaire se tourna vers moi en quête d'idée, je ne put que lui répondre par la négative n'ayant eu encore aucune n’éclaire de génie. Elle s'assit ensuite sur le sol attendant quelques choses, de mon côté je me contentai de faire les cent pas à la recherche d'un indice. Plusieurs minutes plus tard, l'écriture changea, elle indiquait maintenant que notre patience serait récompensée. Je n'eut pas réellement le temps d'enregistrer cette nouvelle information qu'une trappe s'ouvrit au plafond dans un grondement sourd, puis plus rien. Décidément s'était de plus en plus énigmatique Arialas s'approcha de l'ouverture et je fis de même, espérant voir la lumière du jour ou un possible passage. Malheureusement pour nous, il n'y avait rien de tout cela, seulement une masse énorme qui se rapprochait beaucoup trop rapidement de nous, grâce à ses réflexes presque surhumains la guerrière réussie à nous évité un choc frontal direct, mais je fus tout de même propulsé au sol suite à la bousculade.

Cet objet qui venait de nous offrir une bonne peur était de bonne taille au vu du brouhaha qu'il produisit quand il heurta le sol. Je me redressai m'époussetant du même coup, je dirigeai ma torche vers le nouvel arrivage, mais je ne suis pas en mesure de l'identifier. En effet, l'endroit était très poussiéreux et l'impact avait soulevé le tout, nous étions donc perdus dans un nuage de poussière opaque. Après de longues minutes, la poussière finit par se redéposer totalement sur le sol et nous laissa entrevoir l'objet. Il s'agit d'un immense hôtel de pierre noire, je m'en approcha ne lui portant pas d'attention immédiatement regardant le trou au plafond. Je portai les doigts de ma main libre vers ma bouche et siffla le plus fort possible dans l'espoir d'appeler Ambre qui était sans doute beaucoup trop loin pour m'entendre vu que je ne l'avais pas vue depuis le début de cette aventure. Je n'eut aucune réponse, mais l'objectif était en fait de savoir s'il était possible de rejoindre la surface par cette embouchure et j'en conclus que non, entendant l'écho de ma voix rebondir sur les parois rocheuses. Cependant, il pouvait également exister une simple porte qui empêchait le son de sortir. Je portai donc mon attention vers la stèle, il n'y avait absolument rien sur sa surface à première vue à part une inscription.

- Tout ce qui monte redescend. Vous n'aurez qu'une seule chance ne la manquez pas où cette pièce sera votre tombeau.

 Cela ne voulait absolument rien dire, comment étions-nous supposés nous sortir d'ici avec cette simple phrase qui n’en était même pas réellement une. Je me tournai vers la jeune femme dans l'espoir qu'elle puisse m'aider un peu. Elle semblait aussi perplexe que moi et donc je choisis de garder le silence dans l'espoir de trouver la réponse par moi-même. Je n'arrivais pas à assembler l'ensemble de l'énigme, il y avait certainement un lien entre les deux premiers énoncés enflammés et celle-ci. J'étais totalement dépassé par la situation, mais je ne voulais pas mourir dans cet endroit miteux. Je m'approchai du mur le plus près et lui mit un bon coup de point laissant échapper un petit cri de rage, j'étais un mage... Toute ma vie jusqu'à maintenant, je l'avais consacré à l'étude de manuscrit et de divers ouvrage... Je devrais être en mesure de répondre à cette petite énigme. Je me laissai glissé vers le sol tranquillement quand de brûlants coups résonnèrent dans la pièce dans un rythme constant, comme l'aurait fait une horloge. Je me tournai rapidement vers ma partenaire dans l'espoir de la voir marteler le mur, mais il n'en était rien. Il s'agissait sans doute de notre décompte final. Il ne nous restait pas beaucoup de temps et j'eus finalement une idée !

- Si le haut était en fait le bas !

En effet si nous considérions que le haut était en fait le bas, cela voulait dire que la stèle allait naturellement remonter. Elle nous offrirait alors notre ticket vers la sortie, mais il était également possible que se soit qu'un autre piège, mais nous n’aurions pas plusieurs essais. Je me dirigeai vers le monument du plus vite que je le pouvais. Criant ma découverte à ma partenaire.

- J'ai trouvé nous devons grimper sur cette stèle, elle remontera sous peu et nous guidera vers la sortie ! Fais-moi confiance...

Soudain, un coup plus fort que les précédents résonna, il s'agissait visiblement de celui qui annonçait le déclenchement de l'installation. Je tendis la main à ma partenaire dans un ultime effort pour la tirer vers notre porte de sortie.

_________________


Dernière édition par Meltiel Wälle le Ven 12 Fév - 4:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arialas Ishtarian
Soldat
Soldat
avatar

Messages : 270
Expérience : 390
Age : 23

Feuille de personnage
Écus: 611
Réputation: +1
Rang du personnage: B

MessageSujet: Re: [Quête - Arialas & Jin] Mythe ou réalité ?   Jeu 11 Fév - 9:41

Le mystérieux objet était finalement une stèle, contenant une écriture sur le dessus – la dernière énigme. Bizarrement, la première réaction de l'idiot de service fut de siffler vers le trou dans le plafond, mais que faisait-il? Ils espéraient vraiment l'aide de ses petits copains oiseaux? Arialas soupira et alla s'adosser au mur le plus proche, en réfléchissant – il n'était pas temps d'échouer rendu là où ils en étaient. Cela serait bien stupide de mourir à la fin de leur quête... Mourir comme ce pauvre Jin. Meltiel, pour sa part, sembla lui aussi réfléchir de son côté. Pour le moment, le petit avait été plutôt inutile, peut-être allait-il enfin prouver son utilité? Soudainement, le magicien avança vers la femme et donna un bon coup de poing contre le mur, près de son visage. Elle sursauta puis soupira de nouveau. Il n'avait donc pas plus d'idée qu'elle... S'approchant donc de la stèle, elle força ses neurones à fonctionner à pleins régimes, alors que des sons répétitifs commençait à se faire entendre dans la pièce.

Tout à coup, le magicien se mit à crier et sauta sur l'énorme objet – le seul de la pièce. Arialas l'écouta pour une fois, n'ayant pas de meilleur – au pire, ils auraient seulement l'air bien con. Par contre, elle ignora la main tendue et sauta habilement sur l'objet de leur délivrance. Finalement, son compagnon avait bien raison – la stèle remonta à toute vitesse, rebouchant parfaitement le vide dans le plafond, plafond qui était désormais le plancher, d'ailleurs. Devant eux, une large salle presque entièrement vide. Au bout, se trouvait un coffre en bois ancien et derrière, une porte qui semblait donner sur l'extérieur – de la lumière perçait à travers les fentes. Se retournant, le duo ne vit qu'un mur avec une dernière écriture, un seul mot bien simple.

- Félicitation.

Ce n'était pas bien bien long à lire et donc la femme se retourna presque immédiatement, se dirigeant vers le coffre. Quel était donc finalement ce merveilleux trésor? Il était de voir pourquoi le vieil homme les envoyés là-bas et pourquoi ils avaient dû braver autant de danger. Un vieux cadenas rouillé barrait l'ouverture – Arialas le brisa d'un coup de pied. Puis, elle ouvrit le contenant, offrant de nouveau une bonne vague de poussière. Toussotant, elle s'essuya le visage et entreprit de regarder à l'intérieur. Sur le coup, le tout sembla bien décevant – un autre coffre plus petit et un vieux morceau de parchemin. Le papier semblait être un semblant de carte au trésor... Du moins, il indiquait un emplacement et possédait certaine écriture, mais la femme ne s'y attarda pas pour le moment. Le fourrant dans sa poche, elle sortit le bébé coffre.

Manque de bol, ce nouveau coffre avait besoin d'une clé – clé qu'ils n'avaient pas. Bien sûr, la borgne essaya par tous les moyens de l'ouvrir – grâce à son arme, entres autres – avant de le tendre au magicien, puisqu'elle n'y arrivait pas. Son compagnon resta perplexe un moment, essaya sa belle magie, mais échoua à son tour. En soupira – elle soupirait beaucoup ces temps-ci – la guerrière se rendit à la porte et tenta de l'ouvrir. La porte résista... Avec un cri de rage, elle donna un violent coup de pied dessus – un déclic se fit soudainement entendre. Réessayant à nouveau de l'ouvrir, elle y parvint. Bon, un point de réglé. Faisant signe à Meltiel, elle s'engouffra dans l'ouverture.

- On y va, apporte le coffre, le vieil homme s'en chargera lui-même. Après tout, si ça se trouve, c'est lui qui a la clé...

Le duo se mit donc en route vers la maison du commentaire. Bien sûr, la porte les avaient fait sortir au bout milieu de nulle part et pas du tout à l'endroit où ils étaient entrés – ils mirent donc un certain temps à se retrouver et encore plus à retourner à leur point de départ – la maison du vieil homme. Comme Arialas l'avait pressentît, l'homme avait effectivement oublié de mentionner le fait qu'il avait déjà cette foutu clé... Il fut tout de même assez gentil pour ouvrir le coffre devant eux, question qu'ils sachent au moins ce qu'ils étaient allés chercher. Puis, il leur remit l'argent, comme convenu, heureux de son trésor. Ramassant sa part, Arialas s'empressa de reprendre la route.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Déesse
PNJ
PNJ
avatar

Messages : 96
Expérience : 191

Feuille de personnage
Écus: 0
Réputation: 0
Rang du personnage: S

MessageSujet: Re: [Quête - Arialas & Jin] Mythe ou réalité ?   Jeu 11 Fév - 9:41

Le membre 'Arialas Ishtarian' a effectué l'action suivante : Lancer de dé

'Quête' :

Résultat : 4
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lepopeedesheros-rpg.forumactif.org
Meltiel Wälle

avatar

Messages : 134
Expérience : 294
Age : 27
Localisation : Des Ellès

Feuille de personnage
Écus: 909
Réputation: +2
Rang du personnage: C

MessageSujet: Re: [Quête - Arialas & Jin] Mythe ou réalité ?   Ven 12 Fév - 5:57

Comme je l'espérais, la stèle amorça sa remontée vers le plafond, un sourire de fierté fit alors son apparition sur mes lèvres. J'avais réussi à battre cette énigme, même si elle avait fait travailler mes neurones comme jamais elles avaient travaillé. Puis mon sourire s'effaça instantanément ma partenaire avait encore une fois totalement ignoré la main que je lui avais tendue, pourquoi était-elle venu me chercher si elle ne voulait pas d'aide ? Certes, elle m'avait conseillé de rester dehors après la mort de Jin, mais c’était quand même elle qui m'avait retrouvé dans mon auberge pour m'amener ici. Je secouai la tête essayant de chasser ces pensées qui n'aboutirait tout simplement à rien et je me concentrai sur la nouvelle pièce qui s'offrait à nous. Comme dans un consentement silencieux notre duo se retourna simultanément pour découvrir un simple mot sur le mur, une simple félicitation. Devant nous, par contre, il y avait la raison de notre présence en ces lieux maudits un coffre et finalement la sortie.

Arialas fut la première à se diriger vers le coffre et je la suivis de près. Je la vis porter un violent coup de pied au cadenas qui céda sous la violence de l'impact. Le grand coffre refermait un autre coffre plus petit et un rouleau de parchemin qui me rappela étrangement une carte au trésor, mais ça ne pouvais être cela... pas ici, pas dans un tel endroit. La jeune femme tenta d'ouvrir le plus petit coffre à l'aide de sa force brute, mais sans résultat, elle me le remit donc dans l'espoir que la magie viendrait à bout de la serrure, mais il n'en fut rien. Elle soupira face à notre échec et sembla rediriger sa colère vers notre seule porte de sortie. La porte résista comme l'avait fait précédemment le coffre, mais il n’était pas question pour la guerrière d'échouer une seconde fois, elle poussa un cri, qui me glaça le sang et réussi à ouvrir la vieille porte en bois. Elle me fit signe, elle me semblait plus que satisfaite de sa réussite due moins à mon humble avis. Je m'engouffrai donc à sa suite, emportant le coffre avec moi comme elle me l'avait mentionné, dans l'ouverture, le soleil m'éblouit instantanément, cela faisait bien longtemps que je n'avais pas vu les rayons de cet astre divin. Quand ma vue se rétablit, je me rendis bien compte que nous n’étions bien loin de notre point de départ, aucune trace de la petite oasis. Je me retourna et ne vis pas la porte, il n'y avait que la roche. Je sus à cet instant que la sortie était fort probablement camouflée par un sort de camouflage. Notre petite troupe eut quelques difficultés à retrouver son chemin dans le désert aride, mais réussirent tout de même à retrouver la maison de leur commanditaire.

J'étais très heureux de revoir cette baraque, il en était fini de cette aventure épuisante et surtout elle se soldait par une réussite. Comme Arialas le pensait, le vieil homme avait bel et bien la clé qui ouvrait la serrure du petit coffre. Notre homme eut également la bonne idée d'ouvrir le coffre devant nous. Je découvrir alors pour mon plus grand plaisir un livre très ancien probablement un livre qui avait survécu à déjà plusieurs siècles. Je n'avais aucune idée du sujet de l'ouvrage, mais il ne faisait aucun doute qu'il était intéressant et surtout très instructif. Puis le commanditaire satisfait de notre travail nous remit chacun un sac de pièces. Il lui restait toujours un sac à la main et je pus voir la tristesse dans ses yeux. Il ne faisait aucun doute qu'il était au courant du danger de notre périple et que par conséquent, il se doutait probablement que Jin n'avait pas survécu au voyage. Il me tendit le sac et nous dit quelques mots.

- Voilà la part de votre ami, vous avez fait du très bon travail et je vous offre mes plus sincères condoléances. Merci encore...

Je me contentai de garder le silence et sortie en suivant la guerrière. Une fois à l'extérieur, je sortis la part de la jeune femme du troisième sac et lui dit quelques mots avant que nous partions chacun de notre côté.

- J'ignore totalement de quel genre de plan, il s'agit... Mais sache que peu importe le type d'aventure dans laquelle nous mène ce parchemin, je serais du voyage et ce n'est pas une proposition.


Sur ces mots, je repartis fier de ce que j'avais accompli, mais également mélancolique n'ayant pas été en mesure de préserver la vie de l'un de mes compagnons. J'avais encore une fois vécu la situation de mon enfance et  ressentant encore et toujours cette impuissance douloureuse.            

_________________


Dernière édition par Meltiel Wälle le Ven 12 Fév - 6:04, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Déesse
PNJ
PNJ
avatar

Messages : 96
Expérience : 191

Feuille de personnage
Écus: 0
Réputation: 0
Rang du personnage: S

MessageSujet: Re: [Quête - Arialas & Jin] Mythe ou réalité ?   Ven 12 Fév - 5:57

Le membre 'Meltiel Wälle' a effectué l'action suivante : Lancer de dé

'Quête' :

Résultat : 1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lepopeedesheros-rpg.forumactif.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Quête - Arialas & Jin] Mythe ou réalité ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Quête - Arialas & Jin] Mythe ou réalité ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» [Quête - Arialas & Jin] Mythe ou réalité ?
» Le pouvoir du vaudou, mythe ou réalité ?
» «Tremblements de terre en Haïti: mythe ou réalité?»
» - Event V - Les Sith : Mythe ou Réalité ?
» (fouille - solo) Le trésor de la brume : mythe ou réalité ? (terminé)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fire Emblem : L'épopée des héros :: G O R A H :: Terres neutres-