AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [Quête - Arialas & Jin] Mythe ou réalité ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Jin Tachibana

avatar

Messages : 12
Expérience : 26
Localisation : Terres Neutres

Feuille de personnage
Écus: 11
Réputation: 0
Rang du personnage: D

MessageSujet: [Quête - Arialas & Jin] Mythe ou réalité ?   Mar 29 Sep - 22:48

    Lorsque Jin s'est décidé à parcourir le monde pour des raisons qui lui étaient, aujourd'hui encore, assez obscures - n'avait-il pas pris cette décision après avoir lancé une pièce, après tout ? -, il ne s'était pas imaginé à quel point la civilisation allait mal. Le monde était en proie aux pilleurs et autres bandits des grands chemins et il était difficile, pour qui que ce soit, de faire quelques kilomètres sans tomber sur des personnes souhaitant profiter de la faiblesse des autres. A plusieurs reprises, Tachibana dégaina son sabre. Pour se défendre, pour défendre les autres. Ce n'était pas un justicier et il n'avait pas ambition de l'être : il n'était après tout qu'un simple vagabond, même s'il avait effectivement un passif de militaire et de soldat. Il avait protégé des civils, défendu la veuve et l'orphelin dans le passé mais... Aujourd'hui, il ne pouvait sauver tout le monde. Ni les autres. Ni lui-même, en réalité.

    Parce que s'il y a une chose qui n'a pas changé depuis le grand Cataclysme - et bien avant, à vrai dire -, c'était l'argent. Le monde était en proie aux flammes mais les Hommes, tristement, n'avaient guère changé sur ce point. La pauvreté et la misère avait accentué certains traits - les pèlerins étaient de plus en plus nombreux et ceux qui priaient la Déesse proliféraient à une vitesse folle - et la cupidité en faisait clairement partie. Acheter des vivres devenait cruellement coûteux et ceux qui avaient la nourriture et l'eau possédaient le pouvoir. De dicter leurs lois et de faire des autres, ce qu'ils voulaient. Des mafias se formaient et profitaient des pauvres. Des sans logis. Des malades et des affamés. Le monde était dans un triste état et ce n'était pas avec son sabre, son insouciance ou encore son sourire qu'il allait pouvoir changer quoi que ce soit. Et puis, était-ce lui qui était censé changer le Monde ? Non. Ce n'était pas son rôle, pas sa guerre. Certaines personnes sont nés pour faire des grandes choses et lui n'en faisait clairement pas, à ses yeux du moins, partis.

    Le soldat traversait les Terres Neutres tel un fantôme. Vagabondant vers l'Ouest, passant de village en village, dormant dans des greniers inhabités. Lorsqu'il pouvait aider, il aidait. Lorsqu'il n'en avait pas le pouvoir, il ignorait. Mais comme on pouvait s'attendre, vint le jour où les vivres qu'il avait apporté s'amenuisaient dangereusement et bien entendu, les quelques économies qu'il avait ne lui permettraient pas de survivre, compte tenu de l'inflation subit par les produits de première nécessité. Bien entendu, la possibilité de voler ou de racketter lui frôla un instant l'esprit. Il avait beau ne plus être un chevalier aux idées nobles, cette simple idée le dégoûtait. Même s'il était amené à mourir, il ne commettra jamais ce genre de bassesse.

    C'est plus ou moins à ce moment précis qu'il tomba sur cette pancarte. Un vieil homme qui cherchait quelques aventuriers pour retrouver un trésor, quelque part, dans une grotte. Il n'y avait aucune réelle indication concernant les récompenses mais les chances que celles-ci comprennent des écus étaient importantes, non ? Le ventre de Jin commençait à gargouiller et il n'y avait guère d'autres quêtes intéressantes - lucrativement parlant, déjà, et pas trop longues à accomplir, ensuite - qui pourraient lui sauver la mise. Sans s'attarder davantage devant le panneau, Tachibana partit rejoindre la maison du commanditaire. C'était une maison, assez isolée du reste du village, qui était dans un relatif bon état. Lorsqu'il toqua à la porte, un bonhomme l'ouvrit sans tarder.

    "Oh. Deux aventuriers pour cette quête, je n'en attendais pas tant ! Entrez, une demoiselle est arrivée avant vous" Lança le vieil homme, laissant entrer Jin sans se poser de questions à son propos. Ils arrivèrent dans ce qui ressemblait à un salon où, effectivement, se trouvait déjà quelqu'un. Une femme. Ou une jeune femme, il n'arrivait pas à lui donner un âge.

    "Enchanté, je suis Jin. Vu que nous allons faire équipe, probablement, j'espère que nous allons nous entendre." Ou du moins, pas se planter de coup d'couteau dans le dos.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arialas Ishtarian
Soldat
Soldat
avatar

Messages : 270
Expérience : 390
Age : 22

Feuille de personnage
Écus: 611
Réputation: +1
Rang du personnage: B

MessageSujet: Re: [Quête - Arialas & Jin] Mythe ou réalité ?   Jeu 1 Oct - 1:14

Encore et toujours à la recherche d'un peu d'argent – il faut bien manger – Arialas courrait les petits boulots. Alors que celle-ci se trouvais dans une taverne à Ashenwall, comme à son habitude, elle commença à entendre parler de rumeur concernant un vieil homme mystérieux qui croyait dur comme fer à un trésor caché quelque part dans les terres neutres. Justement, Arialas se trouvais prêt de cette frontière, à l'exception des hautes montagnes qui se trouvaient entre les deux. Décidant de tâter le terrain, cette dernière alla voir les hommes qui discutait. Ceux-ci lui donnèrent un nom ainsi qu'une adresse, lui précisant au passage que cet homme n'était qu'un vieux fou. La jeune femme sortit de la taverne en riant, vieux fou ou non c'était une belle occasion de se faire un peu d'argent sans avoir à causer de meurtre.

Après quelques minutes de réflexion, Arialas se dis que ce n'était peut-être pas bien prudent de se rendre dans ce dangereux territoire seule. Justement, elle connaissais la bonne personne pour l'accompagner... S'informant aux villageois, elle trouva rapidement l'auberge de l'homme qu'elle recherchais: Meltiel l'Oiseau Indigo. Débarquant en trombe dans sa chambre, elle le trouva endormi – l'on était quand même au beau milieu de la nuit après tout – mais ne s'en souciait pas pour le moins de monde. Le réveillant, la jeune femme parla sans détour.

- Petit mage, tu viens avec moi. J'ai trouvée une fabuleuse mission mais je ne peut la faire seule, alors j'ai pensée à toi. Sois heureux de cette chance qui se présente à toi. Rejoint moi à l'aube, sinon c'est moi qui vient te chercher et te traîner de force.

Arialas quitta ensuite la pièce, sans attendre de réponse de la part du magicien blanc. Camille étant lui-même en mission, il ne pouvait les accompagner. La jeune femme lui laissa donc un message pour son retour, question qu'il ne s'inquiète pas qu'elle sois partie plusieurs semaines. Puis, elle alla au lit pour le peu d'heures qui lui restait.

Arialas n'avait pas pour habitude d'arriver en retard, aujourd'hui n'en faisait pas exception. Malgré son court sommeil, elle était là à temps pour son rendez-vous avec Meltiel. Lorsque celui-ci se pointa enfin, il n'avais pas l'air des plus heureux. Il demanda à sa partenaire où elle comptait aller.

- Oh désolée, j'ai oubliée de le mentionner hier? Nous allons en terre neutre mon cher!

Même si son partenaire ne semblais pas trop en accord, celui-ci la suivit quand même au final. Lui aussi devait surement avoir besoin d'argent après tout... Ou peut-être commençait-il à aimer la présence d'Arialas? Dans tout les cas, le duo put se mettre en marche vers les fameuses terres neutres. Après plusieurs jours de marche en montagne – merci à la magie du petit mage blanc pour la chaleur, sinon ils seraient mort de froid depuis longtemps – le petit groupe arriva enfin dans une partie du monde beaucoup plus chaud et désert. Ils mirent encore quelques jours à trouver le petit village de l'homme et y arrivèrent finalement de nuit. Épuisés de leur marche, ainsi que par politesse, ils prirent une chambre à l'auberge et conclure d'aller voir le lendemain ce qu'il en retournais.

Le lendemain, Arialas se leva à l'aube, comme à son habitude. Meltiel, par contre, dormais encore. Ne le réveillant pas, elle lui laissa les coordonnée du vieil homme et partit en reconnaissant. Trouvant rapidement la petite demeure, elle cogna. L'homme vint lui ouvrir presque tout de suite.

- Bonjour monsieur, j'ai ouïe dire que vous chercher prêt à partir à la recherche d'un supposé trésor.

- En effet, veuillez entrez, lui répondit l'homme, tout en désignant l'intérieur de la maison.

Allant s'asseoir au salon, Arialas commença à lui poser quelques questions mais peu de temps après son arrivée, l'on cogna à nouveau à la porte. Meltiel? L'homme alla ouvrir et invita le visiteur à entrer. Le nouvel arrivant se présenta sous le nom de Jin. Se levant, la jeune femme lui sera la main.

- Arialas.

Retournant s'asseoir, l'ange sanguinaire ne leur parla pas de la troisième personne qui devrait bientôt arriver et attendit que le vieil homme reprenne son récit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Meltiel Wälle

avatar

Messages : 134
Expérience : 294
Age : 27
Localisation : Des Ellès

Feuille de personnage
Écus: 909
Réputation: +2
Rang du personnage: C

MessageSujet: Re: [Quête - Arialas & Jin] Mythe ou réalité ?   Jeu 1 Oct - 9:52

J'avais réussi à trouver une magnifique auberge après quelques heures de recherche et à un prix ridiculement bas. J'avais enfin un petit peu de temps seul pour repenser à tout le voyage que j'avais fait pour me rendre ici depuis mon départ de la maison de mon mentor. La rencontre avec dame Arialas et tous les autres. Une chose était sur j'avais bien évoluer depuis mon départ et j'étais plus à même d'aider qu'avant. Il m'arrivait de plus en plus de repenser à ma famille à comment il me manquait. Cependant, étrangement cela ne me fessait plus souffrir comme avait, quand je repensais à eux je me sentais bien. Il est même possible que ces souvenirs me permît enfaite de continuer à avancer malgré les obstacles qui se dressais sur mon chemin. Après quelques heures à repenser au début de mes aventures, je finit par me résoudre à souffler ma bougie et à me glisser sous les draps. En route pour le pays des rêves où il m'arrivait parfois de les revoir tous. Soudain au beau milieu de la nuit, je fus réveillé par dame Arialas qui m'informa qu'elle avait une quête pour moi. Encore à moitié endormie j'eus du mal à comprendre ce qu'elle attendait de moi exactement. Je compris qu'elle avait besoin de moi et qu'elle m'attendrait demain à l'aube pour notre départ. Il ne fallut que quelques secondes pour me rendormir.

Le lendemain, j'ouvrir les yeux le soleil n'était toujours pas levé. N'était pas sur si les événements d'hier n'étaient qu'un rêve ou bien réel, je du me résoudre à diriger mes pas vers la sortie du village en espérant y rencontrer mon amie. Une fois arriver sur place elle n'était pas encore là, elle n'était toute fois pas encore en retard le soleil tardant à pointer le bout de son nez. J'eut le droit ce matin là, au plus beau lever du jour de mon existence le mélange des couleurs était tous simplement sublime on aurait dit la naissance même d'un Nouveau Monde. Pour ajouter à l'aspect théâtral de moment, je vis Arialas surgir à l'horizon l'on aurait dit que ses pas était guider par les rayons de l'astre incandescent. Je ne peux m'empêcher de remarquer la grande beauté de cette femme qui souffrait en silence depuis le cataclysme. Avant même qu'elle soit devant moi, je suis cria.

- Tu peux m'expliquer que fait ici et où on va d'abord ?

Elle se contenta de s'excuse de ne pas l'avoir dit hier et m'informa que nous allions au Terres-neutres. Je ne peux cacher mon incertitude face à ce voyage, il s'agissait d'un long voyage vers l'extrême Est de Gorah et je n'avais toujours eu aucune information à propos de cette fabuleuse quête... Mais bon pourquoi pas, si elle avait pensé à moi ça voulait surement dire qu'elle avait besoin d'aide et donc je ne pouvais refuser. De plus, je n'avais jamais été autant à l'Est cela ne pourrait être intéressant. Cela nous prit plusieurs jours pour atteindre le village du commanditaire, je remercie encore ma magie de nous avoir permis d'être à la chaux durant ce voyage. Une fois sur place trop fatiguer pour rencontrer le fameux commanditaire nous décidâmes de ce reposer à l'auberge et de lui rendre visite le lendemain. À mon réveil, il me fut impossible de trouver Arialas, décidément elle ne pourra jamais rester en place celle-là. Elle avait pris grand soin de me laisser les coordonnées de notre potentiel client. Je pris donc la petite note et me mis en route pour la rejoindre. Après quelques minutes de recherche, j'en conclus que j'étais probablement perdu. Le sens de l'orientation n'était décidément pas ma plus grande force. Je continuai donc à marcher dans le village à la recherche de ma partenaire. Je finis par l'apercevoir par la fenêtre d'une des petites habitations, elle était assise au salon avec deux inconnues probablement nos clients ? Je m'empressai de cogner à la fenêtre pour la saluer et sourire au visage fier de l'avoir enfin retrouvé. J'eut droit à un regard sévère de sa part et elle fini par me pointer la porte l'air déconcerter. J'entrai donc dans la petite chaumière, dirigeant mes pas au salon et fini par me présenter aux deux inconnues.


- Je suis désolé d'avoir cogner à la fenêtre, je me suis perdu en chemin et j'étais tellement fière de mettre enfin retrouver... j'ai agi sans réfléchir, je m'en excuse sincèrement. Je suis l'oiseau indigo, Des Ellès, vous devez être les commanditaires de la quête dont ma tant parler dame Arialas ?    

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jin Tachibana

avatar

Messages : 12
Expérience : 26
Localisation : Terres Neutres

Feuille de personnage
Écus: 11
Réputation: 0
Rang du personnage: D

MessageSujet: Re: [Quête - Arialas & Jin] Mythe ou réalité ?   Jeu 1 Oct - 23:39

    Une quête, ça se fait rarement tout seul. Lorsque Jin pénétra le seuil de la maison et arriva dans le salon du vieil homme, il espérait secrètement qu'il y ait quelqu'un. Rien de plus triste que de participer à une mission tout seul, sans compagnie. Parcourir les landes désertiques des Terres Neutres était déjà déprimant en soit, alors les parcourir seul pour chercher un trésor dont on ne connaissait même pas le contenu, c'était terrible. La présence de cette bonne petite dame était donc une agréable surprise et celle-ci dégageait une forte impression.

    Cependant, Tachibana ne put lui donner un âge. Elle n'était pas bien grande et son physique ne spécialement de l'ordinaire, mais il n'arrivait pas à dire quel âge pouvait-elle avoir. Son corps était celui d'une jeune personne mais... Son intuition lui disait que non. Il s'avança vers elle et cette dernière lui tendit la main, qu'il serra avec courtoisie. Au moins, elle était civilisée. Cela allait sans doute rendre la tâche plus facile. Ou du moins, moins ennuyante. Arialas. Un nom ou un prénom qu'il ne connaissait pas. Mais dont il se tâcherait de se souvenir. Il prit alors place à son tour autour de la table principale.

    Alors que le vieil homme s'apprêtait à reprendre la parole, une silhouette apparut derrière la fenêtre, surprenant Jin qui faillit recracher son petit déjeuner. L'homme derrière la glace ne tarda pas à disparaître pour entrer par la porte, portant visiblement le nombre d'aventuriers à trois. Et à priori, il connaissait mademoiselle. Ce qui n'était pas pour plaire au natif des Terres Neutres : si jamais lui ou elle retournaient sa veste, Jin serait tout seul. Ce dernier leva malgré tout sa main, en guise de salut, et lança un "Jin ! Enchanté." tout en gardant le sourire. Il restait relâché, presque trop décontracté pour que ce soit normal. Mais il était ce genre de garçon, après tout.

    "Il existe une grotte, que l'on trouve dans la chaîne de montage plus au Nord-Ouest des Terres Neutres. On dit que dans celle-ci se trouve un fabuleux trésor gardé par un être démoniaque. Je souhaite que vous trouviez ce trésor. Et me ramenez tous les livres et tomes que vous y trouveriez." Lança le vieil homme, d'une seule traite. Jin arqua un sourcil, suspect. Il ne donnait aucune information supplémentaire. Rien de plus par rapport à ce que l'on pouvait lire sur les panneaux de mission ! Il s'apprêtait à lever la main pour poser des questions mais le commanditaire reprit la parole : "Les autres me traitent de vieux fou lorsque je parle de cet endroit, mais je sais qu'il existe ! Il vous faut juste trouver le vieux cactus légendaire. La grotte se trouvera juste derrière lui."

    "... Pardon ?" Grommela l'ancien chevalier de Ravey. Ce bonhomme était clairement aliéné. Qu'il existe une grotte, pourquoi pas. Mais situé derrière le légendaire cactus ? Ils n'allaient quand même pas parcourir les terres désolées à la recherche d'une grotte avec la seule information comme quoi elle était dissimulée derrière un CACTUS LEGENDAIRE ?! Comment pourraient-ils reconnaître un cactus légendaire d'un cactus standard, d'ailleurs ?! Jin se leva, prêt à partir, lorsque le vieillard reprit :

    "Je ne suis pas intéressé par l'argent. S'il y en a, il sera tout à vous" Qu'il disait. C'était une information intéressante MAIS le mot le plus important dans sa phrase était le ''si''. Et s'il n'y en avait pas, ils l'auraient dans l'os, n'est-ce pas ? Tachibana haussa les épaules, prêt à abandonner cette quête. Mais il était tout de même curieux. Peut-être pouvaient-ils trouver quelque chose d'autre d'intéressant, là bas. "Le Nord-Ouest hein ? Eh bien, allons y... Ma bonne dame, je vous suis."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arialas Ishtarian
Soldat
Soldat
avatar

Messages : 270
Expérience : 390
Age : 22

Feuille de personnage
Écus: 611
Réputation: +1
Rang du personnage: B

MessageSujet: Re: [Quête - Arialas & Jin] Mythe ou réalité ?   Ven 2 Oct - 5:23

Bizarrement, Meltiel semblais toujours faire des entrées remarqués, à croire qu'il faisait exprès. Serrant les dents, gênés de se coltiner cet idiot, Arialas l'ignora lorsqu'il entra. Bien sûr, celui-ci se fit une joie de dire qu'il la connaissais et qu'il s'était perdu! Non mais quel phénomène de foire était ce petit magicien... Lui lançant un regard noir, la femme parla au travers de ses dents serrées.

-Ne t'avise plus jamais de dire sa.

Dame Arialas... Non mais avait-elle l'air d'une noble? Pas du tout et son comportement ne faisait pas dame non plus. Cet Oiseau n'arrangeais définitivement pas son cas. Pourquoi avait-elle eue la brillante idée de venir jusqu'en terres neutres aussi? Jin, en tout cas, avait l'air d'un être joyeux, peut-être même un peu trop. Quand tout le monde fut finalement assis et fin prêt, le vieil homme prit la parole. Lorsque celui-ci eut terminé son court récit, le dénommé Jin s'emporta presque. D'ailleurs, il avait bien raison – l'histoire semblais tirée par les cheveux. Lorsque le vieil homme mentionna la possibilité d'avoir de l'argent dans cette fameuse grotte, son compagnon sembla déjà un peu plus enthousiaste. Finalement ce dernier semblais tout de même vouloir faire cette quête et se tourna vers Arialas.

- Le Nord-Ouest hein ? Eh bien, allons y... Ma bonne dame, je vous suis.

Avait-elle bien entendue? Lui aussi s'y mettais? Qu'avais les garçons aujourd'hui?... Se levant, Arialas se posta devant Jin. Son regard changea, devenant limite celui d'un tueur.

- Premièrement, tu ne m'appelle plus jamais comme sa, c'est clair? Deuxièmement...

Arialas promena son regard d'un compagnon à l'autre.

- Faites pas chier sinon je vous extermine tout les deux.

Une fois le message passé, Arialas marqua son visage d'un magnifique sourire.

- Maintenant les gars, si vous êtes prêt, on y va!

S'inclinant devant le vieil homme pour le remercier de son hospitalité, ainsi que de sa confiance envers leur petite troupe, la femme sortie de la demeure – suivit des deux hommes qui lui servait de compagnons d'aventure. La journée étant encore jeune, elle se mit immédiatement en route vers le nord-ouest, comme l'avait indiqué leur informateur. Après quelques heures de marche dans cette direction, lorsqu'elle pensa se trouver plus ou moins loin, Arialas proclama une halte à l'ombre d'un petit mont. Soupirant de satisfaction d'enfin se reposer un peu, elle se tourna vers le reste de la troupe.

- Vous avez une idée pour trouver un cactus légendaire vous? Cette quête sent l'arnaque à plein nez mais bon...

Se couchant sur le dos, Arialas regarda le ciel en écoutant l'avis de ses compagnons de fortunes. Pour l'instant, les terres neutres se semblait pas du tout aussi terrible que les rumeurs le disait, elle prenais même plaisir à être là. Le climat était bon, beaucoup moins froid qu'à Ashenwall mais pas autant que Ravey. Peut-être cela serait-il intéressant de vivre ici, elle prit note d'en parler avec Camille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Meltiel Wälle

avatar

Messages : 134
Expérience : 294
Age : 27
Localisation : Des Ellès

Feuille de personnage
Écus: 909
Réputation: +2
Rang du personnage: C

MessageSujet: Re: [Quête - Arialas & Jin] Mythe ou réalité ?   Ven 2 Oct - 7:52

Il ne fait aucun doute qu'encore une fois, je m'étais surpassé par mon entrée en scène. J'eus également le droit au même regard froid de la part d'Arialas, ce regard qu'elle m'avait jeté lors de notre première rencontre. Pour moi paraître ridicule m'était égale, j'étais comme je suis et c’était tout... je n'y pouvais rien après tout. Cependant, mes nombreuses maladresses semblaient gêner ma compagne et donc je me devais de faire un effort, si je voulais avoir une chance de refaire une quête à ses côtés. Elle ne semblait pas être dans son meilleur jour, j'avais donc décidé de faire de mon mieux pour ne pas l'embêter. Peu de temps après mon arrivée, le vieux commanditaire nous expliqua, nous expliqua enfin en quoi allait consister notre mission. Retrouver un trésor ? Nous allions jouer au pirate ? Je ne peux m'empêcher de repenser à ce que Arialas pour décrire l'importance et l'attrait de cette quête. Ensuite, mon regard ce posa sur son bandeau décidément nous serons des pirates pour les prochaines semaines et un sourire émergea sur mes lèvres.  L'histoire du vieil homme semblait des plus ambiguë, un cactus devant une caverne qui garde un trésor au nord-ouest de notre position ? Cela ne pouvait sans toute de ne pas être moins précis, mais je fessais confiance à la jeune femme et si elle était confiante je l'étais également.

C'est alors que Jin dirigea ses pas vers la sortie en s'adressant à Arialas l'appelant «Ma bonne dame» ce qu'elle n'apprécia pas du tout et eu tôt fait de le menacer. Cela ne m'étonnait guère j'étais le seul à pouvoir affubler du préfixe «dame» le prénom de ma partenaire. Au même moment, elle fit un avertissement général et nous dit de nous tenir tranquilles sinon... Mais pourquoi moi, qu'est-ce que j'avais pu bien faire ? Je l'avais certain gêner avec mon entré in fortuite, mais de là à m'éliminer. Je ne m'y attardai pas d'outre mesure et suivant les dernières indications de celle-ci, je partit direction le Nord- Ouest. Après quelques minutes, je ralentit le pas et mis à la haute de Jin en fessant bien attention qu'Arialas ne m'entende pas et lui murmura à l'oreille.

- Je te conseille de prendre les menaces de la dame au sérieux et sais que je suis le seul qui peut l'appeler dame Arialas.

Quelques heures plus tard, notre petite troupe fit une pause après la suggestion de ma camarade. Elle s'allongea sur le sol songeur, le regard perdu dans les nuages, elle nous demanda si nous avions une idée pour trouver ce mystérieux cactus légendaire. Il ne me prit que quelques secondes pour penser aux oiseaux, j'avais longtemps pratiqué mes soins sur nos amis ailés et je connaissais donc leurs plus petites caractéristiques. Il serait alors possible pour moi de remarquer la moindre trace d'équilles sur le corps d'un oiseau qui aurait volé trop près d'un de ces arbres du désert. Cette technique de garantissais toute fois pas la découverte du bon cactus, mais je crois que le jeu en valait la chandelle. Très fière de ma découverte, je m'empressai de me diriger vers Arialas en me penchant sur elle, lui fit par le fait même de l'ombre, je lui dis.


- Les oiseaux, ils sont la solution. J'ai travaillé durant plusieurs années avec eux lors de mon apprentissage, j'ai développé et proximité unique avec la plupart des espèces qui peuple Gorah. Il serait facile pour moi de les attirer à moi et d'inspecter l'ensemble de leurs corps à la recherche d'indice de la présence de cactus. Une fois, un oiseau identifier comme potentiellement intéressant, nous le relâchons et s'il s'envole vers le Nord-Ouest nous n'aurons qu'à le suivre. Je sais que cette technique n'est pas sure loin de là, mais elle est selon moi notre seule solution immédiate.

Aussitôt, j'approchais mes doigts de ma bouche et siffla aussi fort que mes poumons me le permis. Cela ne prit que quelques instants pour que plusieurs oiseaux viennent se poser près de moi, je connaissais l'ensemble des différentes espèces présentes autour de moi. Je ne peux m'empêcher de remarquer le passerin indigo qui se tenait en retrait, le bleu de ses ailes était tout simplement magnifique. Cette espèce était de loin ma favorite, elle m'avait même grandement influencé dans le choix de mon pseudonyme. Après plusieurs minutes d'observation scrupuleuse, je ne trouvai qu'un seul oiseau qui portait les traces d'une collision avec  notre cible. Une jeune hirondelle, je m'approchai de ce dernier et lui murmura à l'oreille.

- Montre-nous d'où tu viens, je tant pris jeune hirondelle, envole-toi.

D'un battement d'ailles la jeune hirondelle partie pleine nord-ouest, est-ce que j'avais réussi ? Qui- sais ? Je me tournais au même moment vers mes compagnons et leurs dit.

- Le chemin est ouvert suivons le.         
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jin Tachibana

avatar

Messages : 12
Expérience : 26
Localisation : Terres Neutres

Feuille de personnage
Écus: 11
Réputation: 0
Rang du personnage: D

MessageSujet: Re: [Quête - Arialas & Jin] Mythe ou réalité ?   Dim 4 Oct - 20:44

    Wow. Jin en avait vu, des femmes, dans sa vie. Mais c'était sans doute la première qu'il croisait possédant un tempérament de ce genre; Il n'avait pourtant rien dire de mal - tout ce qui sortait de sa bouche était poli et courtois, après tout - et malgré tout, elle avait trouvé le moyen de mal le prendre. Si encore le ton qu'il avait employé ou les mots utilisés étaient maladroits, pourquoi pas. Mais il avait beau se répéter dans sa tête la phrase qu'il venait de dire, il ne voyait pas pourquoi elle s'énervait comme ça contre lui... Et contre l'autre bonhomme, nouveau membre du groupe, qui semblait la connaître pourtant. Peut-être était-elle levée de mauvais pied. Ou qu'elle traversait un moment critique du mois - nous parlons bien entendu des menstruations -. Ou encore, qu'elle n'assumait pas son âge, ce qui voudrait dire qu'elle était définitivement plus âgée qu'elle ne paraissait l'être.

    Tachibana leva tout de suite ses deux mains, mimant quelque chose qui ressemblait à une excuse dans le langage international des signes pour les nuls. Visiblement il ne fallait pas trop la chercher et le natif des Terres Neutres était un spécialiste pour ne pas chercher les noises aux autres. L'expression meurtrière sur le visage de la p'tite dame laissa rapidement place à un sourire incohérent. Comment pouvait-on passer de l'un à l'autre aussi simplement qu'un battement de cil ? Peut-être était-elle schizophrène ? Toujours est-il que, dans la tête de Jin, eh bien il était un peu déboussolé. Il ne savait pas ce que valait Meltiel mais il savait que la demoiselle n'allait pas rendre la tâche plus facile. Ou plus agréable. Elle semblait être le genre de femme capable de transformer leur petit séjour en Enfer, en Enfer, justement.

    Ledit Meltiel ne tarda pas à lancer un conseil à l'ex-chevalier de Ravey. Prendre ses menaces au sérieux, bien sûr qu'il allait le faire. Elle ne semblait pas être le genre de personne à balancer des menaces dans le vent; "Je tâcherai à faire attention. Mais vu la manière dont elle vous a parlé, je pense que vous devriez éviter aussi, à l'avenir" marmonna Jin en regardant ladite dame du coin du regard, marchant au même rythme que son autre compagnon d'infortune.
    Lorsque Arialas demanda si les deux autres zigotos avaient une idée pour trouver la grotte caché derrière le légendaire cactus, Jin fit simplement un non de la tête. Cette quête empestait les problèmes à plein nez, c'était évident. Mais s'ils étaient tous les trois là, c'est qu'ils manquaient de solutions et devaient tenter ce pari, aussi fou soit-il. C'est à ce moment là que Meltiel, l'autre compagnon, proposa une solution. Sa solution. En utilisant les pigeons. Enfin, les oiseaux, comme il préférait les appeler. Et avant que l'ancien militaire ne puisse dire quoi que ce soit, le magicien blanc commença à faire son tour de passe-passe, faisant apparaître un volatile avec qui il sembla communiquer.

    Super. Après la meurtrière au sang chaud, voici l'hippie du village, pensait Tachibana. Ce dernier n'était pas convaincu par cette méthode, même lorsque l'oiseau s'envola et sembla indiquer le chemin à suivre. Mais sans dire un mot, Jin suivit ses deux compagnons de route, vers le Nord-Ouest comme prévu : ils n'avaient guère d'autres indices, après tout. Le trajet fut long et périlleux. Les Terres Neutres étaient connues pour être des terres désolées ou les températures étaient souvent extrêmes. Lorsque le soleil fut au plus haut dans le ciel, Jin proposa à ses camarades de s'arrêter sous l'ombre d'un gros rocher, où ils pourraient se reposer et éventuellement manger un coup. Il lui restait quelques miches de pain à partager. Pas très affriolant, mais toujours mieux que rien.

    "Sur l'annonce il était indiqué qu'il était possible qu'une créature garde le trésor... Si trésor il y a. Peut-être devrions nous au moins nous connaître, histoire de savoir comment se battre ensemble, si cela devait arriver ?" Proposa tout de même le jeune homme de vingt cinq ans, curieux. Si la quête se gâtait, sa vie serait entre les mains de ses deux compagnons, après tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arialas Ishtarian
Soldat
Soldat
avatar

Messages : 270
Expérience : 390
Age : 22

Feuille de personnage
Écus: 611
Réputation: +1
Rang du personnage: B

MessageSujet: Re: [Quête - Arialas & Jin] Mythe ou réalité ?   Lun 5 Oct - 1:10

Alors que Meltiel était emballé et semblais avoir une brillante idée, Jin ne répondit que pas un hochement de tête négatif. Décidément, ce jeune homme n'était pas des plus bavard. C'est à ce moment que le jeune mage s'approcha et exposa sa brillante idée: suivre les oiseaux. Qu'est-ce qu'il avais avec les bêtes volantes cet idiot? En plus de son surnom, il faisait réellement amis-amis avec eux? Wow. Le regardant agir, elle se dit que cela serait bien trop facile comme solution et qu'il y avait peu de chance que cela ne fonctionne... Mais bon, il ne faut pas toujours enlever les rêves des pauvres gens utopiques, elle aussi l'était un peu trop parfois.

Essayant la solution des petits oiseaux, le trio se mit en donc en route derrière l'un d'entre eux. Pas du à l'aise avec ce genre de bestiole, Arialas ne pouvais en aucun cas nommer de quel type était cette petite chose. Après encore un long moment à marcher, ce fut au tour de Jin de proposer une halte. Celui-ci ne semblais pas trop croire non plus à l'utilité de suivre un être volant. Hochant la tête pour faire par de son acception à l'idée du jeune guerrier, la troupe se mit à l'ombre d'un rocher. Refusant le pain de qui lui était offert, Arialas prit seulement une gorgée d'eau dans sa gourde en écoutant la proposition de Jin. Apprendre à se connaitre? Cela sonnait familier à la femme... Elle repensa au pauvre idiot qu'ils avaient croisés plus tôt, un dénommé Raclaw, et soupira. Cela n'allais pas encore recommencer? Secouant la tête, un sourire apparue quand même sur son visage alors qu'elle repensais à la scène de sa rencontre avec ce dernier. Pointant la naginata dans son dos, elle décida de répondre à Jin. Au moins, celui-ci n'avait pas été aussi idiot à leur demander quels armes ils utilisaient...

- Mon arme aujourd’hui c'est cette encombrante chose dans mon dos. Auparavant, l'on me surnommais l'Ange Sanguinaire – lorsque je me battais à l'épée. À mon réveil, j'ai pris la première arme qui traînais sur mon chemin, du coup je n'utilise ce truc que depuis le grand cataclysme. Du coup, il ne faut pas trop en attendre de moi. Je croit que je dois mieux me battre à main nue qu'avec ce machin. Avec une épée par contre...

Le sourire d'Arialas changea, donnant froid dans le dos. Bien sûr, elle ne prit soin de mentionner le fait qu'elle avait jurée de ne plus jamais toucher à cet objet, il vallait mieux prendre ses précautions. Si Jin avait peur d'elle, il y avais moins de chance qu'il se rebelle lorsque le groupe trouverais le fameux trésor – si trésor il y avait. Elle évita aussi de parler directement de son amnésie, n'en laissant que des sous-entendus. Ce n'est pas tellement qu'elle voulais éviter que son compagnon sois au courant que parce-que ce mot la faisait frissonner à chaque fois.

Lorsque le petit groupe fut prêt à se remettre en marche, Arialas s'approcha de Meltiel. Jetant un regard au ciel et aux alentours, elle reporta ensuite son œil sur celui-ci

- Je ne croit pas que ce sois aussi simple que cela. Si ce cactus est légendaire, il doit bien y avoir une raison... Si tu tient à ta méthode, tu devrais rechercher des épines d'un couleur ou d'une texture différente. À la limite, une taille ou forme bizarre aussi.

Bien sûr, elle ne s'attendait pas spécialement à ce qu'il fasse ce qu'elle lui disait mais cela valais quand même la peine d'essayer de lui montrer comment il était stupide de croire que cet oiseau nous amènerais du premier coup à notre destination. Dans les cas, elle le suivrait puisqu'elle n'avais pas de meilleure idée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Meltiel Wälle

avatar

Messages : 134
Expérience : 294
Age : 27
Localisation : Des Ellès

Feuille de personnage
Écus: 909
Réputation: +2
Rang du personnage: C

MessageSujet: Re: [Quête - Arialas & Jin] Mythe ou réalité ?   Lun 5 Oct - 7:01

Cela devait bien faire plusieurs heures que le groupe fessait marche vers le nord-ouest. Je commençais à douter de ma technique de traque, l'hirondelle devait tout simplement voler sans réelle destination. Soudain, Jin proposa un arrêt, je n'allais certainement pas refuser je devais penser à une autre solution et au plus vite. Je laissai échapper un  petit sifflement pour signaler à notre guide que nous arrêtions pour nous reposer. J'eut à peine le temps de m'assoir qu'il vint se poser dans ma main, je ne peux m'empêche de me demander où il pouvait bien nous amener. Le jeune épéiste brisa le silence en premier me tendant une miche de pain, il nous proposa de fait plus ample connaissance. Je pris le bout de pain et le rompit en deux parties égales, émiettant la  première moitié je l'offris à notre petit guide ailé l'autre je la gardai pour moi. Étant d'une oreille distraite la présentation d'Arialas, j'observais les alentours à la recherche des traces d'un cactus légendaire. Puis ce fut à mon tour de me présenter.

- Comme je l'ai dit lors de notre première rencontre, je suis celui que l'on appelle l'oiseau indigo. Je suis un Mage blanc en provenance du pays Des Ellès. Pour ce qui est du reste, je ne cherche pas à me faire des amis et donc ne juge pas nécessaire de tant dire plus. Maintenant, je dois me soulager si vous voulez bien m'excuser.

En réalité, je ne souhaitais pas connaitre de lui plus que son nom et alors avant même qu'il ne se présente, je partis un peu en retrait. Toujours à la recherche d'une éventuelle solution à notre problème de cactus. Plus j'y pensais, plus j'en venais à me dire qu'on était tombé sur un vieillard qui cherchant à se distraire avait inventé une quête pour rire des aventuriers qui tomberaient dans le panneau. Je n'avais pas de temps à perdre, je m'étais promis de protéger et d'aider le plus de gens possible. Je ne pouvais perdre mon temps plus longtemps dans une quête imaginaire. Je vis pas très loin à l'horizon ce qui me sembla être une oasis du moins s'était le premier point d'eau que je voyais depuis notre départ. Cette terre n'était vraiment que roche et sable encore heureux nous trouvent parfois des cactus qui venais colorer ce paysage grisâtre. Je décidai donc d'aller y jeter un coup d'œil, il y avait également un arbre... un vrai, pas un simple cactus pour une fois, le point d'eau s'était également révéler d'une taille assez impressionnante . Une fois sur place, je bus un peu d'eau en me demandant pourquoi notre groupe ne s'était pas arrêté ici . Jetant un coup d'œil dans la direction d'où j'étais arrivé, je me rendis compte que perdu dans mes penser j'avais traverser un énorme rocher. Cella devait faire déjà plusieurs minutes que j'avais quitté le groupe pour me diriger ici, il était maintenant temps d'y retourner pour ne pas les inquiéter. Je pris donc une dernière gorger d'eau avant de  repartir. Part contre, plongeant cette fois ma tête en entier pour me rafraichir, j'aperçus une brèche submerger sous la rive opposer. Je repensai immédiatement à ce que le vieil homme nous avait raconté, une grotte légendaire dans une chaîne de montagnes dissimulée derrière un vieux cactus légendaire. Il ne fessait aucun doute que nous étions dans une chaîne de montagnes vue le relief du terrain. Était-il possible que la légende utilise le terme cactus légendaire comme métaphore pour représenter cette oasis ou plus précisément ce point d'eau. Mon maître m'avait souvent parlé des sens cacher utiliser par les anciens pour dissimulé la vérité, était-ce le cas ici ? Je me devais d'en avoir le cœur net, mais avant je devais prévenir Arialas et Jin.
   
De retour au camp, Arialas s'empressa de me suggérer de refaire une tentative avec les oiseaux et de cette fois rechercher des épines différentes à celle d'un cactus régulier. Je ne put m'empêcher de sourire, elle me fessait donc confiance et avait confiance en moi ? J'étais particulièrement touché, elle qui n'avait presque fait que me rabaisser et me critiquer depuis notre rencontre. Je pris alors la parole.

- Durant mon absence, j'ai remarqué une oasis derrière ce rocher où j'étais partie soulager ma pauvre vessie. Particulièrement étonné de trouver un point d'eau dans un tel paysage, je m'y suis dirigé principalement par curiosité. Lors que je me rafraichissais, j'ai cru remarquer une brèche sous la surface. Je n'est suis pas certain, mais pourrait-il s'agir de notre fameuse grotte ? Si nous considérons que le cactus est en fait une métaphore pour définir cette oasis peu fréquente voir unique dans un tel climat ? Je crois que nous devrions y jeter un coup d'œil, j me propose même pour ouvrir la marche et plonger en premier pour voir si danger il y a, je suis très bon nageur.         
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jin Tachibana

avatar

Messages : 12
Expérience : 26
Localisation : Terres Neutres

Feuille de personnage
Écus: 11
Réputation: 0
Rang du personnage: D

MessageSujet: Re: [Quête - Arialas & Jin] Mythe ou réalité ?   Mar 6 Oct - 20:33

    "Mieux vaut être seul que mal accompagné" lui avait dit, quelques années plus tôt, son père. Et aujourd'hui était la première fois que cette phrase lui revenait à l'esprit aussi naturellement. Lorsque Jin proposa une halte pour se reposer, ce n'était pas spécialement pour lui qui n'était pas fatigué - il avait vécu une bonne partie de sa vie dans ces territoires non propices au développement, après tout - mais pour mademoiselle et l'autre garçon, qui semblait être plutôt fragile - physiquement, du moins -. Il proposa ensuite de parler un peu d'eux-mêmes, pour pouvoir appréhender les futurs combats, si combat il devait y avoir. Les informations personnelles ne l'intéressaient pas le moindre du monde. Mais il n'avait pas précisé cela lorsqu'il posa la question et mademoiselle Arialas ne se fit attendre pour raconter des choses sur son passé. L'Ange Sanguinaire. Super, pensait Tachibana. Ce n'était pas qu'une schizophrène, mais quelqu'un qui avait visiblement beaucoup de sang sur les mains.

    "Euh... Ok" Répondit simplement l'ancien-chevalier de Ravey. Si elle se battait mieux à mains nues plutôt qu'avec cette arme, pourquoi s'encombrer de celle-ci alors qu'elle devait peser une tonne ? Peut-être juste impressionner les autres. Les Hommes baissaient facilement leurs têtes quand on leur présentait les bons arguments. Le garçon garda la bouche fermée et ne demanda pas davantage de détails. Il craignait qu'elle sorte des trucs glauques et il n'avait pas spécialement envie de l'entendre raconter comment il avait égorgé ses nombreuses victimes. Jin hocha alors la tête, donnant l'impression d'être intéressé. Avant de se retourner vers Meltiel, qui venait de se prendre une jolie remarque de la part de son amie.

    Ce dernier commença à raconter son histoire. Enfin... "Histoire". Il donna quelques bribes d'informations, expliquant au passage qu'il ne voulait pas se faire des potes. Ca tombe bien ! Jin non plus, ne voulait pas se faire d'amis. Et surtout pas avec une meurtrière en série et avec un hippie du village. Qui partait se vider la vessie une fois la parenthèse fermée. Jin haussa les épaules, ne voyant pas ce qu'il pouvait ajouter. Adossé contre l'énorme rocher, Jin resta immobile, sans parole, jusqu'à ce que le natif d'Ellès revienne.

    Il manqua à plusieurs reprises de s'endormir mais la peur de se faire égorger par madame et le retour marqué de celui qui était parti faire pipi le tint éveillé. Ce dernier apporta d'ailleurs une information intéressante mais qui était malheureusement basée sur la spéculation. Certes, la théorie était crédible : le cactus légendaire, juste le nom d'un oasis. Ces derniers étaient suffisamment rares en ces lieux pour prétendre au titre de "légendaire", après tout. "Je... Ne sais pas. La grotte, dans un point d'eau" Point d'eau où il venait de faire pipi dedans en plus, non ? "Mais j'imagines que nous n'avons pas d'autres alternatives et que celle-ci est la plus crédible piste qu'on ait eut jusque maintenant..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arialas Ishtarian
Soldat
Soldat
avatar

Messages : 270
Expérience : 390
Age : 22

Feuille de personnage
Écus: 611
Réputation: +1
Rang du personnage: B

MessageSujet: Re: [Quête - Arialas & Jin] Mythe ou réalité ?   Ven 9 Oct - 2:42

Une fois finalement revenu de se soulager, Meltiel entreprit de nous raconter ce qu'il avait, en ne lésinant pas sur les mots. En clair: il croyait avoir trouvé notre fameuse grotte. Le petit mage se montrait alors enfin utile? Tant mieux, du moins si ce qu'il assumait était vrai. Jin n'avais pas trop l'aire d'y croire mais comme il le disait si bien, le trio n'avait pas vraiment d'autres alternatives pour l'instant. Le mage blanc ouvrit donc la marche, montrant le chemin.

L'oasis n'étant à peine qu'à quelques minutes tout au plus, le groupe y fut rapidement. Meltiel, ayant proposé plus tôt d'aller jeter un oeil en premier, commença à se préparer. S'approchant de lui, Arialas lui fit signe d'arrêter. Tournant son regard vers l'endroit où devait se trouver la grotte, la femme commença à décrocher son arme avant de la déposer au sol, devant la grosse flaque d'eau.

- Depuis quand est-ce au mage blanc de passer devant? Tu n'a toujours pas compris que les risques, c'était mon boulot?

Jetant un oeil au petit mage pour voir sa réaction, Arialas lui sourit, mi-amusée, mi-excitée par le danger. Enlevant ensuite son cache-oeil, elle le déposa avec sa naginata avant de finalement porter son regard vers Jin – un regard d'avertissement. Celui-ci ne semblais pas vraiment faire confiance à ses nouveaux compagnons et c'était tout de même réciproque. Si il décidait de faire une trahison, c'était maintenant – Meltiel ne pourrais rien contre lui. De toute façon, ils n'avaient pas trop le choix, que le mage reste ici ou parte seul, le danger le guettait. La seule solution viable aurait été d'y envoyer Jin mais ne sachant pas trop de quoi il était capable, ce n'était pas non plus la solution optimale. Hochant la tête en direction de son ami, elle plongea dans la mare.

Au moment où le corps d'Arialas toucha l'eau, elle commença à se demander si cela avait été une bonne idée. Savait-elle au moins nager? Elle aurait l'air bien stupide d'aller se noyer bêtement sur un coup de tête... Par chance, si on peut appeler cela de la chance, son corps réagit immédiatement et habillement pour la diriger vers l'endroit de la supposé caverne. Parcourant la distance en quelques secondes à peine, elle émerga effectivement dans ce qui ressemblait à une grotte – une grotte riche de surcroit. Les parois étaient d'une belle couleur bleu, possédant une grande quantité de Béryl. Pour être aussi riche en aigue-marine, cet endroit devait être resté sans visiteur depuis une éternité, sans visiteur humain du moins. Regardant attivement, Arialas se dit que ce chemin ne semblait pas être fait par la main humaine mais de ne semblait pas non plus entièrement naturel... Le sol devant elle s'étendit vers le bas, en légère pente, et semblait s'étirer sur plusieurs mètres. Faisant quelques pas, question de s'assurer qu'au moins l'entrée était sans danger, l'ancienne Ange Sangunaire s'aperçue que rapidement la caverne se séparait en plusieurs embrachements. Un labyrinth? Ce n'était pas bon signe pour eux. Rebroussant chemin, elle retourna voir ses alliés.

Un fois ressortie de ce point d'eau, Arialas jeta rapidement un coup d’œil, s'assurant de la sécurité de son équipe. Ramassant ensuite son arme et son bandeau, elle fit un pas dans leur direction, après avoir pris soin de se ré-équiper. Passant son regard de l'un à l'autre tandis qu'elle parlait, elle parla d'un rythme rapide.

- Il y a effectivement une grotte et elle n'est pas loin. Les parois sont emplis de pierres précieuses. Il y a seulement deux léger problème. Un, cette caverne ressemble à un labyrinthe. Deux, elle va en descendant sous le niveau du sol donc nous n'y verront plus rien après à peine quelques pas. Un peu de lumière entre du plafond de l'autre côté de la marre mais elle ne nous éclairera pas longtemps. Meltiel, avec ta magie, tu peut faire de la lumière? Ou nous permettre de voir dans le noir, quelque chose dans ce genre.

Bien sûr, cette solution serait l'idéal mais dans le pire des cas, il y avait un arbre à deux pas de point d'eau – il y avait donc certainement moyen de se faire des torches, quitte à agrandir le trou dans le plafond de la grotte pour les faire passer sans les mouiller. Au cas où le groupe resteraient encore sur la rive un moment, Arialas entreprit d'essorer ses vêtements en écoutant l'avis de ses compagnons.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Meltiel Wälle

avatar

Messages : 134
Expérience : 294
Age : 27
Localisation : Des Ellès

Feuille de personnage
Écus: 909
Réputation: +2
Rang du personnage: C

MessageSujet: Re: [Quête - Arialas & Jin] Mythe ou réalité ?   Mar 13 Oct - 2:55

Après avoir présenté ma découverte aux deux autres, j'attendais maintenant leur réponse avec impatience. Sans toutefois être convaincus, ils ont accepté de me suivre jusqu'à cette oasis que j'avais découverte un peu plutôt. Heureusement pour nous, elle n'était pas très loin de notre position actuelle et notre groupe y parvint en seulement quelques minutes de marche. Fidèle à ce que j'avais dit lors de la présentation de ma découverte, je commençai à retirer ma chemise pour ne pas la mouiller lors de la plongée. Arialas choisie ce moment pour prendre la parole, elle me demanda depuis quand les mages blancs ouvraient la marche et que les risques s'étaient son domaine. Il était vrai que j'avais oublié l'espace d'un bref instant, ce qu'elle m'avait fait comprendre lors de notre première rencontre. Je lui fis un sourire embarrassé, comme celui d'un enfant qui venait de se faire prendre à faire un mauvais coup. Elle me retourna mon sourire et commença à se préparer à plonger. Quand elle eux terminé, une idée me vint à l'esprit, Jin ne semblait pas nous faire confiance. Est-ce possible qu'il tente quelque chose durant l'absence de la guerrière ? Peu importe que je plonge ou que je reste ici, le risque serait présent. Je n'allais surtout pas inquiéter Arialas juste avant qu'elle plonge vers l'inconnue le plus totale. Par contre, s'il ne m'arrivait rien durant son absence, j'avais bien l'intention de lui demander de m'inculquer quelque base dans l'art de l'autodéfense. Cela allait probablement mettre très utile surtout si je continuais à la suivre aux quatre coins de Gorah. Mon amie était maintenant fin prête à plonger, je balançai alors mon bras dans sa direction, levant au même moment mon pouce vers le ciel, comme pour lui montrer qu'il n'y avait aucun problème et que tout allait bien se passer. Elle me répondit par un hochement de la tête et sauta à l'eau.

Je me retournai alors vers Jin le fixant droit dans les yeux. Je n'avais aucune idée de ce qu'il avait en tête, mais je devais être prêt au pire. J'étais très conscient de mon inexpérience au combat et surtout du fait que je n'étais pas armée. Tant de détail qui me désavantageait s'il choisissait de fondre sur moi. Une idée finit par germer en moi, je devais entreprendre une conversation. Jin semblais être un homme d'honneur avant tout, j'espérais alors que jamais il n'oserait lever son épée contre un homme qui lui fait la conversation. J'ouvris donc la bouche pour rompre le silence.   
 

- Tu ne sembles pas beaucoup apprécier la présence d'Arialas et moi-même à tes côtés pour ce voyage, je me trompe ? Alors pourquoi n'as tu pas seulement refuser d'en faire partie ? Tu aurais également très bien pu partir de ton propre côté, tu me sembles plutôt solitaire comme guerrier.

J'attendis la réponse de mon interlocuteur, puis quand il eut enfin terminé la jeune femme refit surface sous nos yeux. Elle jeta d'abord un coup d'œil autour d'elle pour s'assurer que tout était normal, j'imagine, et prenant, du même coup, le temps de se rééquiper. La femme nous présenta ensuite la situation en détail. Une caverne ampli de pierres précieuses qui descendait sous le niveau du sol se présentant alors sous la forme d'un labyrinthe ou qu'un infime filet de lumière pénétrait par une brèche au plafond. Il ne faisait aucun doute que cette quête venait d'atteindre un nouveau niveau de difficulté. Elle conclut en s'informant si mes pouvoirs me permettaient de créer une source de lumière quelconque. Cela aurait sans doute facilité grandement l'opération, mais je n'avais malheureusement pas ce genre de pouvoir. Par contre, la présence de cet arbre, en plein milieu des terres-neutres, allait probablement nous être plus utile que je ne l'aurais pensé. Je pris alors la parole pour répondre dans un premier temps à la question qui venait de mettre poser.

- Malheureusement, mes pouvoirs ne me permettent pas de faire de telle chose. Cependant, je crois qu'il serait assez simple de fabriquer trois torches grâce à cet arbre. Pour ce qui est de la flamme, je ne peux en créer magiquement, mais j'ai appris à me servir de pierre de silex très commune dans les environs selon mes observations, donc cela ne pose aucunement problème. Il est évidemment impensable de transporter les torches sous l'eau, mais je crois que tu as mentionné une brèche qui laissait entrer la lumière ? Est-ce que cela serait possible de l'agrandir pour y faire passer les torches ?      
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jin Tachibana

avatar

Messages : 12
Expérience : 26
Localisation : Terres Neutres

Feuille de personnage
Écus: 11
Réputation: 0
Rang du personnage: D

MessageSujet: Re: [Quête - Arialas & Jin] Mythe ou réalité ?   Mar 13 Oct - 21:33

Visiblement, les trois compagnons tenaient quelque chose. La découverte de Meltiel, le hippie indigo des Ellès n'était finalement pas vide de sens. Comme quoi, partir vider un peu sa vessie au milieu de nulle part ne fut pas une mauvaise idée du tout. Pour être honnête, Jin ne s'attendait plus vraiment à ce qu'il y ait une part de vérité dans les mots de l'autre vieillard. Après avoir marché ces nombreuses bornes, il se sentait un peu floué par les dires de leur commanditaire et s'imaginait déjà rentrer bredouille. Enfin, "rentrer" était un grand mot. Disons plutôt reprendre sa route sans le sou et avec toujours un peu moins "d'espoir" dans son baluchon.

Avant qu'il n'ait pu vraiment proposer quoi que ce soit, Arialas se proposa pour ouvrir la marche. Effectivement, ce n'était pas aux mages de prendre les devants : C'était une règle de base dans l'art de la guerre, d'autant plus qu'ils étaient en territoire inconnu. Il était prêt à lui couper la parole pour se proposer mais mademoiselle semblait être étrangement excitée par la possibilité de découvrir la grotte immergée. Et c'était effectivement un plan dangereux - pour son ami surtout - dans le cas où Tachibana serait un traître. Même lui, qui n'avait aucune envie de retourner sa veste pour être honnête, trouvait cette manœuvre maladroite de la part de la loli-sanguinaire : Elle laissait son compagnon seul, en un sens. Ou peut-être commençait-elle à faire confiance au natif des Terres Neutres ? Non, impossible. Pas aussi rapidement. Elle plongea malgré tout dans le petit lac, laissant les deux autres seuls. Et Meltiel ne se fit pas attendre pour prendre la parole.

"... Vous avez tort" Répondit au tac-o-tac Jin, avec la même courtoisie que tantôt. Malgré ses airs de paysans, il donnait l'impression d'être quelqu'un de hautement éduqué; "Je participe à cette quête parce que j'en ai besoin. Pour être honnête, ma seule crainte jusque maintenant est une possible trahison de votre part. Vous êtes deux, je suis seul. Mais Arialas est partie en vous laissant seule, alors qu'elle doit être consciente des risques. Je veux dire : Si j'étais un roublard, ce serait le moment parfait pour frapper" L'ancien chevalier esquissa un grand sourire et posa sa main sur le bout de son sabre; "Mais je ne poignarderais personne dans le dos. Je n'en ai guère l'envie... Et ce n'est pas vraiment dans mes principes. Alors n'ayez crainte. Je triche parfois dans les jeux, mais je ne mens jamais" A la fin de son discours, il leva ses deux bras et s'étira. C'est plus ou moins à cet instant précis que l'Ange Sanguinaire refit surface.

Celle-ci leur amena une bonne et une mauvaise nouvelle. Et lorsqu'elle posa la question à Meltiel, ce dernier ne put lui donner une réponse positive. Jin se mit à réfléchir un instant puis proposa finalement : "Créer une brèche prendrait bien trop de temps... Et userait nos armes jusqu'à les rendre inutilisables. Plutôt que de prendre des branches, pourquoi ne pas embarquer une partie du tronc ? L'arbre ne me semble pas si imposant que cela" Commença le bonhomme, avant de reprendre : "Si on y va à la nage, il finira humide, c'est évident. Mais l'eau n'aura pas le temps, je pense, d'entrer jusqu'au cœur. Qui restera sec. On aura juste à arracher les écorces jusqu'au cœur." Il avait souvenir d'avoir, pendant ses années militaires, généra un feu en se servant justement de cœur d'arbres morts, après une pluie torrentielle, dans le passé. Peut-être que ces savoirs allaient pouvoir servir à quelque chose, aujourd'hui.

"Enfin, j'dis ça, j'dis rien."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arialas Ishtarian
Soldat
Soldat
avatar

Messages : 270
Expérience : 390
Age : 22

Feuille de personnage
Écus: 611
Réputation: +1
Rang du personnage: B

MessageSujet: Re: [Quête - Arialas & Jin] Mythe ou réalité ?   Ven 16 Oct - 1:41

Bien entendu, Meltiel répondit à la négative à la question de la femme. Il proposa par contre, en écho aux pensées d'Arialas, de faire des torches avec l'arbre qui se trouvait à leur côté. Celui-ci proposa même d'agrandir la brèche pour y faire passer les torches. Le plus gros problème à cette solution serait de ne pas y passer trop de temps et de s'assurer de ne pas faire écrouler le plafond... Lorsque le mage blanc se tu, ce fut au tour de Jin de prendre la parole. Délaissant la proposition de son compagnon, il en offrit une nouvelle. Sa solution était encore plus farfelus, d'ailleurs. Nager avec un gros tronc d'arbre? La tâche s'avérerait difficile. Qui plus est, il souhaitait faire les torches avec le cœur de l'arbre. Cet homme n'était certainement pas un bûcheron pour offrir cette possibilité.

- Jin, je ne sais pas si tu est au courant, mais les arbres s'abreuvent d'eau pour survivre. Il est très difficile de faire enflammer du bois, avant de le faire sécher au préalable. Je te souhaite bonne chance pour faire brûler le cœur d'un arbre fraîchement mort, même sans le mettre dans une source d'eau.

Après, celui-ci n'avait pas tort sur la probable inutilité du premier plan aussi. S'assoyant devant la flaque d'eau, Arialas se mordilla la lèvre en réfléchissant. Comment pourrait-il avoir de la lumière? Il y avait cet arbre là, tout bien placé... Mais comment pouvaient-ils l'utiliser? Passant sa main dans les cheveux, sa main accrocha son bandeau. Lorsque Meltiel avait guéri son œil, une légère lumière bleue s'échappait de ses paumes. Est-ce que cela pouvait être suffisant? Et puis, comment de temps pourrait-il continuer à soigner le vide, inutilement? Certainement pas assez longtemps pour explorer toute la grotte et trouver ce fameux trésor...

Soupirant, elle se coucha sur le dos. La petite baignade avait bien rafraîchit Arialas mais maintenant la chaleur lui tapait encore plus. Chaleur... Elle se redressa soudainement, portant son œil sur l'Oiseau Indigo. À Ashenwall, celui-ci avait justement utilisé un pouvoir semblable, d'augmenter la chaleur corporelle. Pour l'instant, c'était bien la seul utilité qu'elle lui trouvait d'ailleurs. Si seulement son idée pouvait marcher, ils sauveraient du temps ainsi qu'une nage ardu avec un gros tronc d'arbre. Maintenant qu'elle y pensait, comment voulait-il le couper son arbre? Personne n'avait de hache dans le groupe, bonne chance avec son sabre quoi.

- Hey, tu te souviens de ce tour de passe-passe pour augmenter notre chaleur corporelle? Ne pourrait-tu pas faire la même chose sur le bois, une fois que nous seront dans la grotte, pour le faire sécher plus vite – quitte à l'enflammer avec cette même chaleur? Après tout, les arbres sont vivants à la base. Ou sinon augmenter la chaleur de nos lames, à moi et Jin, se qui reviendrait du pareil au même.

Tout en écoutant la réponse de l'intéressé, Arialas s'approcha de l'arbre. Pour l'instant, toute les solutions tournaient autour de cette chose, il était clairement indispensable. Peu importe le plan qu'ils choisiraient d'essayer, ils auront besoin de ce bois. La femme se mit à l'examiner plus en profondeur, regardant sa solidité ainsi que sa capacité à en faire des torches.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Meltiel Wälle

avatar

Messages : 134
Expérience : 294
Age : 27
Localisation : Des Ellès

Feuille de personnage
Écus: 909
Réputation: +2
Rang du personnage: C

MessageSujet: Re: [Quête - Arialas & Jin] Mythe ou réalité ?   Ven 16 Oct - 10:38

Après avoir proposé mes idées au groupe, j'étais immédiatement reparti dans mes pensées.  J'étais bien conscient que les suggestions que j'avais faites n'étaient pas les meilleures, loin de là. Elle était principalement destinée à faire avancer la discussion vers la possible solution optimale. Il était vrai que de risquer un éboulement pour faire passer quelques torches s'était loin d'être la meilleure option. Comme je m'y attendais, Jin proposa une autre solution. J'étais très septique et Arialas eux tôt fait de faire pas d'un point de vue similaire au moins de vive voix. Je me contentai de hocher de la tête, pour appuyer ses dires. Il nous fallait une solution plutôt rapide et qui ne représentait pas un danger potentiel pour nous ou notre équipement. Je faisais les cent pas en quête d'un éclair de génie, sans résultat. J'allais bientôt me résigner quand Arialas revint à la charge avec une idée qui semblait avoir du potentiel. Utiliser la magie que j'avais utilisée lors de notre quête à Ashenwall, mais sur les torches. L'idée semblait bonne, mais était telle seulement réalisable. Je connaissais la théorie de ce petit tour de passe-passe sur le bout de mes doigts. Il suffisait que je me concentre sur le flux du fluide corporel d'un être vivant pour en accélérer la circulation artificiellement, ce qui réchauffait par le fait même le corps en question. Maintenant, est-ce que j'allais être en mesure de stimuler suffisamment le peu de sève d'une branche, détacher de son tronc, pour lui permettre de sécher. Rien n'était moins sûr et je ne souhaitais pas donner de faux espoir à l'équipe.

- La théorie semble te donner raison, mais je doute fortement que la pra...

Je n'avais pas encore terminé ma phrase que la jeune femme me fit signe de m'approcher de l'arbre qu'elle était en train d'observer sous toutes ses coutures. Elle me pointa un étrange dessin qui était gravé à même le tronc. En m'approchant suffisamment, je crus distinguer la représentation d'un cactus. Ce dessin était-il la preuve que j'avais vue juste ? C’était la première fois, depuis le début de cette quête que nous avions une preuve tangible que nous étions dans la bonne direction. Cette nouvelle découverte me donna un nouveau souffle, j'étais plus déterminé que jamais à mettre les pieds dans cette caverne. Je l'avais découverte sans même encore avoir eu la possibilité d'y mettre le pied. Je ne pouvais attendre plus longtemps, ma curiosité sans bornes me rongeant de plus en plus chaque seconde. Je pris une grande inspiration en me redressant. Cherchant un coin tranquille qui serait propice à la réflexion. Mon regard se posa finalement sur une des branches de ce fameux arbre, elle était exactement à la bonne hauteur pour que je puisse m'y adosser. J'eus la peur de ma vie quand la branche sembla se rompre sous mon poids, me faisant trébucher à la renverse du même coup. Presque instantanément un bruit sourd se fit entendre. Quand je repris mes esprits, une brèche, suffisamment grande pour y laisser passer un homme, était apparu prêt des racines de l'arbre.

Après mettre relever et avoir retiré le sable de mes vêtements, je suivis mes deux compagnons dans cet étrange passage. Près de l'entrer, je vis plusieurs torches suspendues aux murs. Nous avions donc trouvé la solution à notre problème de lumière, il ne restait qu'à savoir s'il s'agissait de la bonne caverne, même si le dessin sur l'arbre nous permettait d'espérer. En me retournant, je vis un message qui était gravé à même la paroi.

- Ici repose une créature effroyable, garde aux aventuriers qui par mégarde perdraient leur chemin.

J'avais déjà lu dans un des recueils de mon père une histoire au sujet de diverse créature vivant au cœur de labyrinthe. Elle étaient connu pour leurs force et leurs grandes agressivités. J'espérais de tout cœur que nous étions sur la bonne voit, mais d'un autre côté je ne souhaitais pas croiser la route de l'une d'entre elle. J'étais, par contre, maintenant convaincu que ce passage nous mènerait dans la caverne que j'avais découverte plutôt. Arialas avait fait mention de la similarité de la caverne avec un labyrinthe. Lors de lecture, cette fois chez maitre Libra, j'étais tombé sur un passage parlant de ses structures on les associait souvent au Minotaure. Le monstre étant considéré par plusieurs experts comme étant le gardien de ses mystérieuses constructions naturel. Je me tournai vers la guerrière et lui dit en pointant l'inscription.  

- Il ne fait aucun doute que tu avais vu juste, nous avons affaire à un Labyrinthe. Je me souviens d'avoir lu sur le sujet et aucun doute n'est possible où il y a un labyrinthe, il y a fort à parié qu'un monstre si cache.

Je pris alors une torche et l'alluma à l'aide d'une pierre de silex que je venais de ramasser à l'entrer du tunnel. Je me retournai vers mes deux compagnons le regard plein de défi.

- Et si nous allions jeter un coup d'œil à ce labyrinthe ?                    


Dernière édition par Meltiel Wälle le Mar 17 Nov - 4:06, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jin Tachibana

avatar

Messages : 12
Expérience : 26
Localisation : Terres Neutres

Feuille de personnage
Écus: 11
Réputation: 0
Rang du personnage: D

MessageSujet: Re: [Quête - Arialas & Jin] Mythe ou réalité ?   Lun 19 Oct - 22:39

    Jin préféra ne pas insister face à Arialas. Il avait ses idées, elle avait les siennes et de toute manière, ils étaient deux et lui était tout seul. Haussant simplement les épaules, il hocha simplement la tête lorsqu'elle prit la parole et lorsqu'elle demanda à son comparse de rafraîchir sa mémoire. Ils avaient déjà fait quelques missions auparavant et c'était normal. Et là, rien à dire : Cette idée semblait être particulièrement intelligente. Une chose était certaine, en tout cas : Mademoiselle - ou madame, il ne savait toujours pas vraiment comment devait-il l'appeler - avait de l'expérience. L'ancien chevalier hocha à nouveau la tête, les bras croisés, comme pour soutenir les dires de celle qu'on pouvait considérer comme étant la leadeuse du groupe. Toujours est-il qu'ils allaient devoir plonger et l'adulte de vingt-cinq ans n'avait pas spécialement envie de faire trempette : la nuit n'allait pas tarder à tomber et celle-ci s'annonçait fraîche.

    "Hmmm" A l'instar des autres membres de son groupe, Jin s'approcha de l'arbre. Il n'était pas aussi fin analyste que semblaient être la native d'Ashenwall ou l'enfant des Ellès. Et pour être honnête, les idées et l'imagination manquaient pour soutenir les théories de "l'Ange Sanguinaire", ayant toujours plus été un "gros bras" qui fonçait dans le tas plutôt que celui qui réfléchissait aux théories.
    Alors qu'il faisait les cent pas devant l'arbre, faisant quand même mine de réfléchir pour donner l'impression d'être concerné par la quête malgré tout, il entendit un grand bruit. Dégainant son arme aussitôt qu'il se retourna vers la source du bruit, il ne put qu'apercevoir Meltiel, ses deux fesses embrassant le sol. Ce dernier venait de trébucher mais dans son malheur, découvrit une entrée vers les mystérieux sous-sol. Sans vraiment attendre plus longtemps, les trois infortunés pénétrèrent dans la grotte l'un après l'autre, s'enfonçant dans les méandres de l'inconnu.

    Des torches étaient allumées le long des parois : Comment était-ce possible ? Cet endroit devait être perdu. Une légende du désert que personne ne souhaitait croire. Il y avait donc des hommes qui passaient ici. Ou bien, à défaut, des êtres vivants capable de créer du feu... Donc des hommes, oui, en toute logique. Ils aperçurent rapidement un message gravé dans la paroi, indiquant qu'un Minotaure reposait en ces lieux. Super. Un minotaure, il ne manquait plus que ça. Il avait entendu parler de ces créatures mais ces derniers étaient censés faire partie des légendes. Mais cet endroit lui-même était censé être un mythe... Alors pourquoi pas.
    "Un labyrinthe ? Avons nous le niveau pour combattre une telle créature ?" Jin se posait légitimement la question, dans sa tête. Ce dernier avait une relative confiance en ses capacités martiales mais il n'avait, tout le long de sa vie, combattu que des êtres humains. Et puis, rien ne garantissait qu'ils allaient trouver leur chemin dans ce labyrinthe. Peut-être allaient-ils se perdre puis mourir de faim ou de froid, avant même que l'hybride ne vienne les exterminer ?

    "Attendez un instant : On parle d'un labyrinthe ET d'un minotaure. Est-ce qu'on a quelque chose pour dessiner un plan ? Ou on y va simplement le couteau entre les dents ?" Lança l'ex-chevalier, interrogateur.

    [désolé pour le délai et la qualité, j'ai manqué un peu d'imagination pour cette réponse...]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arialas Ishtarian
Soldat
Soldat
avatar

Messages : 270
Expérience : 390
Age : 22

Feuille de personnage
Écus: 611
Réputation: +1
Rang du personnage: B

MessageSujet: Re: [Quête - Arialas & Jin] Mythe ou réalité ?   Mar 20 Oct - 11:40

Lors de son examen minutieux de l'arbre, Arialas aperçue des traces bizarre sur l'arbre, comme une gravure... Passant son doigt dessus, elle examina le petit dessin de cactus, clairement un indice qu'ils étaient sur la bonne voie non? Coupant la parole à Meltiel, qui ne racontait rien d'intéressant de toute façon, elle lui fit signe de venir voir. Lorsque le mage aperçu lui aussi le dessin, il se mit à se dandiner comme un enfant surexcité. Cette pensée fit sourire la femme. Pauvre petit magicien, il lui en fallait bien peu pour l'exciter. Reportant son regard sur l'arbre, elle entendit soudain un bruit de chute. Encore le gaffeur professionnel? Un simple coup d’œil le confirma. C'est en soupirant qu'elle entendit un bruit sourd et vit une entrée se dessiner devant elle. Sursautant, elle fit un pas en arrière. Le petit groupe se remit rapidement de leur surprise et entra dans la grotte. Une gravure à l'entrée n'annonçait rien de bon, les nombreuses toiles d'araignées et l'épaisse couche de poussière non plus d'ailleurs...

À l'intérieur, Meltiel confirma les dires d'Arialas. Non mais elle avait pas besoin de confirmation quoi... Labyrinthe officiel ou seulement plusieurs couloirs, elle savait bien ce qu'elle avait vue de toute façon. Lorsqu'il eut terminé sa phrase, le mage blanc ramassa une torche et l'alluma avec ses supers techniques de roches. Il se tourna ensuite vers ses deux compagnons, le regard brillant, prêt à l'action. Quel impatience ma parole... Comme si il pouvait être utile contre le supposé Gardien. Ce fut ensuite au tour de Jin de prendre la parole. Celui-ci demanda si quelqu'un pouvait faire un plan. Mais il pense quoi l'épéiste? Si jamais elle avait du papyrus sur elle, il serait détrempé à l'heure qu'il est...

- Bien sûr je n'ai rien, mais peut-être que notre petit mage national a quelque chose, ce serait bien son genre de traîner ce genre de chose inutile.

Minotaure ou non, la grotte n'effrayait pas Arialas. Si Jin se dégonflait, ils continueraient l'aventure à deux, tant pis quoi. Soupirant devant la lâcheté apparente de celui-ci, elle rejoignit Meltiel et s'empara de sa torche. Normalement, le porteur de torche est mieux d'être en premier dans la file, et ce n'est pas conseillé de laisser un mage de soin prendre les devant. Qu'elle témérité déplacé... Il n'avait clairement pas encore compris le message de ne pas s'exposer à des risques inutiles. Cela était aussi possible qu'en plus du monstre, le labyrinthe serait piégé... Mhum. C'est le sourire aux lèvres qu'elle commença à avancer, ne se souciant pas de s'avoir si oui ou non ils allaient pouvoir faire un plan. Le fait d'être en danger à chaque petit pas était jouissif. Après quelques pas seulement, la lumière de la torche commençait déjà à se refléter sur des poussières de Béryl – ils étaient donc réellement dans la même grotte qu'elle avait entraperçue plus tôt. Est-ce que tout le labyrinthe était recouvert de ce genre de pierres précieuses? Cela serait une découverte merveilleuse.

- Dépêchez-vous!

Sur ces paroles, elle se mit à courir pendant que le chemin ne faisait encore qu'un. Elle était émerveillée par tout les petites étoiles brillantes partout. Arrivée au premier embranchement, qui se séparait en deux, le groupe put voir une flèche pointant sur la gauche avec un petit dessin de labyrinthe, ainsi qu'une flèche vers la droite avec des vaguelettes qui pouvait représenter de l'eau ou du vent, au choix. S'approchant du côté gauche, elle attendit un peu de savoir si ses compagnons de fortunes étaient prêts avant de s'élancer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Meltiel Wälle

avatar

Messages : 134
Expérience : 294
Age : 27
Localisation : Des Ellès

Feuille de personnage
Écus: 909
Réputation: +2
Rang du personnage: C

MessageSujet: Re: [Quête - Arialas & Jin] Mythe ou réalité ?   Mer 21 Oct - 4:17

J'étais plutôt fière de ma découverte même si j'avais encore une fois mordu la poussière. Je devais l'accepter, je porterais cette malédiction qu'est la maladresse probablement jusqu'à la fin de mes jours. Cependant dans l'instant présent cette malédiction se révélait plutôt comme une bénédiction. Jin fut le premier à répondre à ma déclaration au sujet de l'inscription, il s'informa au sujet de la possibilité de faire un plan sur un bout de papier ou autre. Arialas s'empressa de répondre par la négative me relançant la question. Sans trop réfléchir j'allais également répondre par la négative ne comprenant pas très bien pourquoi je m'encombrerais de papier, cependant je me révisa pensant à mon moyen de communiqué habituellement sur de longues distances. Plongeant la main dans la poche de mon pantalon j'en ressortit une moitié de feuille, s'était tout ce qui me restait de la feuille que j'avais apportée déchirant quelque petite lanière à l'occasion pour faire parvenir un message à mon maitre. Me tournant vers mes alliés, je leur dit.

- C'est tout ce que j'ai, j'imagine que cela pourra faire l'affaire vous pouvez compter sur moi pour la prise en note ne notre itinéraire.

J'avais délibérément ignoré le commentaire de la jeune femme sur l'inutilité de ce papier, au vu des récents évènements je le trouvais très utile au contraire. Soudain sans avertissement la guerrière m'arracha violemment la torche des mains, elle n'eut point besoin de mots pour que je la comprenne. Elle tentait encore une fois de me protéger en me montrant que mon existassions en vue de cette exploration était déplacer et que je me devais de jouer mon rôle de Mage blanc. Il n'était donc pas question que je porte la torche au front comme je l'aurais espéré, encore moins après la lecture de ses gravures. Baissant la tête déçue, je poussai un profond soupire pourquoi est-ce que j'avais choisi d'être un mage blanc, malgré mon tempérament fougueux et ma soif d'aventure. Dans ce rôle, j'étais toujours condamné à fermer la marche à l'abri de tout danger, il n'y avait aucune stimulation d'aucune sorte. Arialas m'interrompit alors le file de ma penser pour nous invité à nous dépêcher. Le groupe pénétra donc dans l'unique corridor qui s'ouvrait devant nous. La jeune femme ouvrait la marche au pas de course suivie de moi-même, Jin pour sa part fermait la marche. En très peu de temps, nous arrivions à une fourche d'un coté un dessin de vague et de l'autre un labyrinthe. Le chemin de droit devait conduire directement à l'entrée submergée sous l'oasis, il ne faisait donc aucun doute qu'il fallait tourné à gauche. Je sortit donc ma feuille de papier pour noté la direction que nous allions emprunté avant de faire par au groupe de mon analyse de la situation.

Quand j'eut terminer, je vis Arialas prête à partir dans la direction que j'avais déterminée comme étant celle à emprunter, elle avait donc compris seule. Parfait, je n'allais donc pas avoir besoin d'argumentation sur le chemin à emprunter. Avant de repartir, je me tournai vers Jin et lui dit.

- Nous allons prendre à gauche en direction du labyrinthe ne traine pas trop tu risquerais de nous perdre.

En effet, je ne disais pas ça parce que je trouvais que le jeune homme trainait de la patte, au contraire c’était le rythme effréné d'Arialas qui m'inquiétait. Elle semblait ne pas être en mesure de contenir son excitation face au danger, je croisais les doigts pour que sa hâte ne nous mette pas dans l'embarras. Depuis le début de notre exploration de ces tunnels légendaire, je n'avais jamais pas encore remarqué l'effet que produisais la réflexion de la lumière, de la torche, sur les parois de pierre précieuse. Cette vision était tous simplement sublime, digne des plus beaux contes de fée, elle nous offrait un spectacle de lumière unique en son genre. Je me perdis même pendant un instant à la vue de cette magnificence, un peu à la manière d'une personne dont le regard se perd dans les flammes de feu. Ce jeu de lumière me rappelait étrangement la lumière que mes mains produisaient lorsque j'utilisais mes capacités de soin. Mon attention se détourna sur le collier qui était suspendu à mon cou, il était à la fois source de mon pouvoir et un objet très cher à mon cœur, signe de mon lien avec maitre Libra. Est-ce qu'il y avait un lien avec mon pied de pouvoir et ses pierres qui recouvrait les murs de notre passage, je n’en avais aucune idée. Ce qui était certain en revanche, c'est qu'aucune de ses pierres ne pourrait remplacer celle qui était entre mes doigts, elle représentait pour moi l'espoir d'un monde meilleur, l'espoir d'une vie plus paisible et une chance de racheter mon impuissance dans temps. Je venais de retrouver la raison qui m'avait poussé à devenir mage blanc, je ne possédais sert pas la meilleure mentalité pour le devenir, mais se souvenir de ma mère mourante dans mes bras impuissants, condamnés à la regarder pousser son dernier chant du cœur m'avait convaincu que ma place était au prêt des gens dans le besoin et pour ce faire je devais être prêt à tout moment à intervenir. Soudain, un bruit sourd résonna dans l'ensemble des tunnels du labyrinthe ce qui eux pour réaction immédiate l'arrêt de notre progression. S'agissait-il du Minotaure ? Rien n'était moins sur, mais je devais me tenir prêt, serrant ma pierre de pouvoir entre mes doigts, je me dis à mes compagnons.

- Nous ne sommes définitivement pas seuls en ses lieux, la gravure disait probablement la vérité, vous êtes prêt ? Moi, je le suis... dans la bataille ne vous souciez surtout pas de moi, je resterai à l'écart et vous épaulerez au besoin. Mettant la main sur l'épaule de la jeune femme. Même toi Arialas... tu devras l'accepter un jour.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arialas Ishtarian
Soldat
Soldat
avatar

Messages : 270
Expérience : 390
Age : 22

Feuille de personnage
Écus: 611
Réputation: +1
Rang du personnage: B

MessageSujet: Re: [Quête - Arialas & Jin] Mythe ou réalité ?   Mer 18 Nov - 4:25

Le duo s'était empressé de suivre les traces d'Arialas, avant de trop se faire distancer. Le couloir emprunté allait en ligne droite pendant un moment, ils n'eurent donc pas à se casser la tête. Alors qu'ils approchaient finalement d'un embranchement, un bruit perça l'air, stoppant net la femme. Attendant la voix de Meltiel dans son dos, qui ne se rapprochait pas, elle put en déduire que lui aussi s'était arrêté. Il apposa ensuite finalement sa main sur l'épaule de la guerrière, qui le repoussa brusquement. Quelle mouche l'avait piqué celui-là? Pour qui se prenait-il à la toucher, surtout de façon aussi familière? Elle fit claquer sa langue pour signifier son désaccord, se retournant sur l'entrefaite. Ouvrant la bouche pour envoyer balader le petit mage, aucun son ne sortit au final. Un sourcil interrogateur se dressa, alors qu'elle essayait de regarder derrière son compagnon. Seul le couloir accueillit l’œil de la femme. Où était donc passé Jin? Agrippant le bras du magicien, elle repartit en direction de l'entrée. De retour à l'embouchure qui menait à l'extérieur ou à la grotte sous-marine, le bretteur était toujours absent. Il n'y avait qu'un seul chemin possible... À moins que...

- Attends-moi ici, je dois vérifier quelque chose.

Elle parlait d'une voix distraite, la tête ailleurs. La tâche venait peut-être soudainement de se compliquer encore plus. Tranquillement, elle retourna dans le tunnel que semblait avoir disparu Jin, faisant bien attention aux détails. Soudain, Arialas remarqua des gouttelettes de sang au sol... et il semblait frais. S'approchant un peu, elle resta tout de même à bonne distance. Prenant son arme, la femme en trempa la lame dans le liquide rouge, s'assurant avant tout qu'elle avait bien affaire à du sang. Retournant à l'entrée, devant le regard d'un Meltiel interrogateur, elle lui fourra la torche dans les mains et se précipita vers la porte – close. Après quelques recherches, elle trouva finalement l'interrupteur, sortit à l'extérieur, ramassant une assez grosse roche et entra de nouveau. En se retournant, elle se retrouva face à face avec le mage blanc. Sans plus de cérémonie, elle lui signifia de la suivre, mais de rester à l'abri derrière elle. Avant que ne se referme encore la porte, le duo rentra à nouveau dans la grotte.

De retour près de la petite flaque de sang, Arialas bloqua le chemin de Meltiel, lui signifiant de ne plus bouger. Restant le plus loin possible, elle lança la roche sur le sang. Un nouveau bruit sourd retentit soudainement, alors qu'un pan de mur laissait sa place pour faire apparaître une lance de grande taille, avec leur compagnon. Sans surprise, ils avaient donc maintenant la preuve que l'endroit était piégé... Un labyrinthe, un monstre et des pièges... Dans quoi s'étaient-ils embarqués? Comment pouvaient-ils encore espérer réussir leur mission? La guerrière soupira. Ils leur faudra désormais être extrêmement prudent. La roche restant sur le piège, celui-ci ne se referma donc pas. Entreprenant de détacher le corps, elle le transporta à l'extérieur. Elle ne portait bien sûr par le guerrier dans son cœur, mais personne ne méritait de pourrir au bout d'une lance pour l'éternité. Elle entreprit donc de lui creuser une tombe – sans se soucier de ce que pourrait penser l'Oiseau Indigo – et planta le katana du mort dans le sol, comme croix.

- Il se fait tard, le mieux serait d'élaborer un plan, manger une bouchée et dormir un peu avant de retourner à l'intérieur... Qu'en penses-tu?


Dernière édition par Arialas Ishtarian le Jeu 19 Nov - 0:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Meltiel Wälle

avatar

Messages : 134
Expérience : 294
Age : 27
Localisation : Des Ellès

Feuille de personnage
Écus: 909
Réputation: +2
Rang du personnage: C

MessageSujet: Re: [Quête - Arialas & Jin] Mythe ou réalité ?   Mer 18 Nov - 8:32

La guerrière ne sembla pas  apprécier mon geste à son égard, elle se retourna vers moi, un air interrogateur se dessina lentement sur son visage. J'avais quelque chose sur le visage ? Je me retournai dans la foulée n'apercevant rien... attendez où était passé Jin ? Arialas m'agrippa le bras me forçant à bouger, elle marcha rapidement dans la direction d'où nous arrivions. Une fois à la croisée des chemins, elle me demanda de rester sur place, je m'assieds donc au sol attendant d'autres instructions, je ne souhaitais pas disparaître et donc je faisais confiance à la guerrière pour me protéger, elle était sans nul doute la plus à même de prendre l'initiative vue la situation. Elle repartit presque immédiatement dans le couloir, elle repassa devant moi quelques instants plus tard, je me redressa cherchant à savoir qu'est-ce qu'elle était en train de faire, elle ne répondit pas, à mon expression, se contentant de me mettre la torche dans la main et de ce diriger vers la sortie, je la suivit donc jusque là. Elle sortit récupérant une grosse pierre, je n'en pouvais plus je devais savoir, je lui posai donc la question.

- Mais qu'est-ce qu'on fait ou juste ?

Elle ne répondit pas à ma question se contentant de me dire de la suivre de près bien à l'abri derrière elle. Je me dis alors que j'allais bien avoir ma réponse en temps et lieu, s'était probablement en lien avec la disparition du jeune épéiste, je ne pouvais croire qu'il était mort, il devait probablement seulement s'être enfui en entendant ce bruit sourd ? Il semblait être coriace pourtant, mais peut-être se considérait-il trop inexpérimenté pour affronter une créature mythique comme celle que mentionnait l'affiche. L'Arialas me bloqua finalement le chemin, je m'arrêtai donc ouvrant les yeux. Elle balança finalement le gros caillou qu'elle avait récupéré plus tôt, un bruit sourd retenti de nouveau, le même que j'avais entendu. Le mur se transforma laissant apparaître notre compagnon transpercé par une énorme lance, il était mort ? Non, impossible pas lui ? Pas l'un de mes compagnons... pas maintenant que j'avais acquis mes pouvoirs de mage blanc. La jeune femme prit le corps de Jin dans ses bras le transportant vers la sortie, je la suivis encore une fois sur ses talons comme elle me l'avait ordonné, des larmes commençaient à couler le long de mes joues. Une fois à l'extérieur, ma compagne entreprit de creuser une tombe à notre ami qui venait de nous quitter aussi subitement que nous l'avions rencontré. Je restais près de son corps incapable d'accepter l'atrocité de la situation, je me penchai sur son corps inerte prenant dans un premier temps ses signes vitaux, il n'y avait rien, le corps était aussi raide que du bois. Je n'en avais rien à faire, je me mis en action activant ma magie de soin tentant de guérir la blessure. Le corps maintenant sans vie n'étant plus en vie ne réagit aucunement à mes soins, la plait restait béante, mon cauchemar recommençait à refaire surface, je vivant encore une fois cette impuissance que j'avais vécue lors de la mort de ma mère... Pourquoi ? Je laissai échapper un cri du cœur puissant et triste.    

- Pourquoi ! Pourquoi, encore... pourquoi es-tu mort, maintenant que je peux soigner presque toutes les blessures du corps... Pourquoi...

Je finis ma phrase en donnant un violent coup au corps dans l'ultime espoir de le voir revenir à la vie, c’était à ce moment-là que Arialas vint à mes côtés repartant aussitôt avec le corps. Elle l'enterra et mis le katana au-dessus du corps en guise de pierre tombale. Elle prit finalement la parole, me signifiant que vu l'heure avancée, il valait peut-être mieux penser à un plan, manger et dormir avant de remettre les pieds à l'intérieur. J'étais stupéfait devant sa froideur, nous venions de perdre l'un des nôtres et elle parlait déjà de remettre les pieds dans cet endroit où la mort nous guettait à chaque pas. Je pris quelque temps avant de lui répondre, elle avait raison nous devions poursuivre la quête s'est ce que Jin aurait voulu que nous fassions.

- Tu as raison, il vaut mieux attendre avant d'y retourner... J'ai pensé à quelque chose ne crois tu pas que cette histoire de monstre n'est qu'un subterfuge, dans le but d'effrayer les aventuriers trop curieux ? Il est très probable qu'il n'y ai que des pièges là dessous et le meilleur moyen d'évité les pièges est d'avancer avec prudence, ouvrir l'œil et utiliser notre tête comme tu viens de le faire... en somme.

Je pris au même moment une roche la lançant dans les airs, avant de l'attraper aux voles pour la faire rouler entre mes doigts sous l'œil unique de la jeune femme.

- C'est petit cailloux pourraient bien ce révélé être notre meilleure arme...  
 
J'avais réussi à contenir mes émotions jusque là, mais maintenant la tristesse refaisait surface les larmes coulaient abondamment sur mes joues. Je me retournai faisant quelques pas pour m'éloigner de la jeune femme, essuyant le torrent de larmes, du même coup.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arialas Ishtarian
Soldat
Soldat
avatar

Messages : 270
Expérience : 390
Age : 22

Feuille de personnage
Écus: 611
Réputation: +1
Rang du personnage: B

MessageSujet: Re: [Quête - Arialas & Jin] Mythe ou réalité ?   Jeu 19 Nov - 1:52

La femme écouta les paroles de son compagnon, gardant le regard rivé vers celui-ci, en attente de son avis. Selon lui, il n'y avait aucun monstre, que des pièges et son petit caillou pourrait les sauver. Il se leva ensuite en pleurant, quel sentimental celui-là... Soupirant, Arialas sortit sa gourde et ses provisions, en profitant pour reprendre des forces. Lorsque son partenaire revint finalement à ses côtés, la guerrière lui lança un petit sac de noix avant de se lever et de chercher le nécessaire pour faire un feu. Une fois le duo au chaud et rassasié, elle alla se coucher sur sa couette de fortune, le regard tourné vers le ciel étoilé. Demain, ils devront risquer leurs vies... C'était plutôt excitant, même si la femme aurait préférée un monstre à des pièges. Tournant son visage vers le magicien, elle reprit la discussion là où l'avait arrêté le jeune homme.

- Ton caillou ne servira à rien, il faut un minimum de poids pour activer un piège de ce genre. Notre meilleure chance réside probablement dans la poussière et la rouille, le temps a fait son oeuvre dans cette grotte. Ce qu'il faut, c'est surveiller les irrégularités, des pièges aussi rudimentaires ne peuvent passer inaperçu. Des dalles plus élevés que d'autres, des fissures dans les murs... Ce genre de choses. Monstre ou non, l'endroit est dangereux et ne convient pas un petit magicien sentimental dans ton genre.

Elle-même n'avait pas peur, déjà la mort ne l'effrayait pas, mais aussi que toutes ses connaissances étaient liées de près ou de loin à la survie. Arialas était en mesure de savoir comment survivre seule dans un milieu hostile, repérer des pièges, se battre, mais des trucs aussi simples que la cuisine, danser, chanter, élever des enfants, était totalement impensable. Une machine à tuer devait se limiter à ses fonctions premières. La mort de Jin ne l'avait pas du tout affectée émotionnellement, elle ne comprenait d'ailleurs pas vraiment pourquoi elle l'avait enterré, pas plus que les larmes du jeune magicien ne lui faisait effet. Il n'y avait aucun doute que la femme retournerait dans ce labyrinthe, même si la mort était la seule et unique chose qui l'y attendait – jamais elle ne fuirait devant le danger. Elle ne pourrait tenir rigueur à Meltiel de repartir, par contre – il n'avait pas la trempe pour ça.

- Si tu tiens tellement à la récompense, tu peux même m'attendre ici, alors que je vais récupérer le trésor, pour nous. Comme ça, la poule mouillée que tu es n'auras pas à risquer sa vie. Des pièges, c'est beaucoup plus dangereux que des bandits.

Bien sûr, elle référait à leur précédente aventure, lorsque celui-ci avait voulu s'en prendre seul à plusieurs ennemis. Cette fois-là, il avait été téméraire et avait bien faillit y laisser la vie, mais il semblait avoir beaucoup plus peur dans cette caverne que dans les terres enneigées d'Ashenwall – il avait bien raison. Des bandits, ça avait un coeur et des idéaux, peut-être se serait-il fait recruter au lieu de tuer, qui sait. Des pièges par contre, ne possèdent rien de cela, ils tuent et blessent froidement sans demander permission.

Suite à ses dernières paroles, Arialas se redressa, reprit ses possessions utiles et s'approcha de la torche au sol, celle qu'ils avaient utilisés plus tôt. La ramassant, elle la passa dans le feu, pour l'allumer, avant de se diriger vers la porte. Ils savaient désormais comment entrer et comment ressortir, c'était un bon début. Lentement, elle reprit la parole sans laisser la chance à l'Oiseau Indigo le temps d'ouvrir la bouche, tout en actionnant le levier.

- Repose-toi et profites bien de ta pureté. Si je ne suis pas revenue d'ici la tombée de la nuit prochaine, retourne auprès du vieux et avertis-le que nous auront trouvés la mort, moi et Jin, en recherchant ce fameux trésor et qu'il devrait l'oublier pour toujours, l'endroit est bien trop dangereux.

Sur ces paroles, elle fit un pas vers l'entrée qui venait à nouveau de s'ouvrir, dans le creux de l'arbre. Il était temps de se mettre en action, question de pouvoir quitter cet endroit de malheur au plus vite et retourner auprès de Camille, de l'argent plein les poches.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Meltiel Wälle

avatar

Messages : 134
Expérience : 294
Age : 27
Localisation : Des Ellès

Feuille de personnage
Écus: 909
Réputation: +2
Rang du personnage: C

MessageSujet: Re: [Quête - Arialas & Jin] Mythe ou réalité ?   Ven 20 Nov - 9:01

Mes larmes n'étaient pas venues réellement en raison de la mort de notre compagnon que nous connaissions depuis que très peu de temps, je ne connaissais presque rien de lui à l'exception de son nom et de son arme de prédilection. Cependant ce malheur avait faire remonter à la surface de mauvais souvenir, un sentiment que je m'étais juré de ne plus vivre, celui de l'impuissance face à la souffrance... face à la mort. Maintenant que j'avais acquis un certain talent dans la maitrise de ma magie blanche, j'aurais espéré ne plus vivre cette situation fâcheuse, situation qui n'avais de cesse de me faire repenser à la mort de ma mère, elle qui avait poussé son dernier souffle dans les bras de l'enfant que j'étais. Après quelques minutes, je m'étais calmé, je me retournai donc auprès de ma partenaire qui me lança un sac de noix. J'avais retrouvé mon calme et la joie de vivre qui était mienne, je plongeai ma main au fond du sac en regardant la jeune femme s'affairer à allumer notre feu de camp.

Une fois les préparations terminées, la jeune femme s'allongea sur sa couche scrutant le ciel étoilé, de cette douce nuit. Je ne souhaitais pas donner d'explication à propos de ma réaction, je gardai donc le silence. La guerrière finit par prendre la parole pour briser le silence, je venais de terminer mon repas, je plaçai donc le petit sac dans mes bagages en l'écoutant parler. Il était vrai que mon caillou était bien petit, mais s'était plutôt une image pour définir la ruse, je ne comptais pas réellement actionner les pièges avec un simple caillou, mais un rocher pourquoi pas. Elle poursuivit, une observation égérie, cela faisait beaucoup de sens, dû moins s'était une bien meilleur idée de que trainer un énorme rocher avec nous, en plus d'être lourd, il gênerait nos mouvements. Elle était loin d'avoir terminé, elle continua en me suggérant de l'attendre ici et qu'elle partagerait tout de même la récompense avec moi, mais pourquoi ? Je n'étais pas un lâche qui pourrait encore regarder son reflet dans l'eau après avoir abandonné son partenaire à la première difficulté ? Pas moi et il n'était pas question que je reste ici, pendant que la dame risquait sa vie seule, j'étais un mage blanc certes, mais pas un pleutre.

Comme pour donner vie à sa précédente intervention la jeune femme se redressa, ramassant ses possessions, elle alluma ensuite la torche avant de se diriger vers l'arbre. Elle actionna le levier et m'adressa la parole, après le premier mot, je ne l'écoutais déjà plus étant déjà en train de rassemblé mes affaires en vue de notre départ. Au passage, je saisis le Katana de notre compagnon tombé au combat avant de me diriger à sa suite, je pris alors la parole d'un ton très déterminé.

- Je ne suis pas un pleutre, encore un petit magicien trop sensible, je n'ai pas peur de mourir et je ne te laisserai pas entrer là-dedans sans moi. Je te suis reconnaissant de ton intervention lors de notre mission à Ashenwall, ma témérité m'aurait probablement tué... Cependant, cette situation est tout autre, je ne serai pas seul et je ne pourrais me regarder encore avec dignité après avoir abandonné un compagnon à la première difficulté... Que tu le veule ou non, je te suivrais là dedans !

Tout en parlant, j'avais fait beaucoup de grands gestes avec l'arme du défunt, l'échappant du même coup, il avait bien failli me transpercer le pied. C’était une bien mauvaise idée d'avoir pris avec moi ce couteau géant avec moi, j'entrepris donc d'aller le remettre à sa place avant le départ, j'entendis vaguement la voix de la jeune femme retentir. Quand, j'eu replacé l'arme à son endroit, je me retournai ma coéquipière n'était plus là et la porte se refermais tranquillement, je m'élançai rapidement, réussissant à me faufiler au dernier instant, manquant au passage me faire écraser un membre. Je rattrapai rapidement Arialas qui avançait prudemment dans les profondeurs du tunnel.

Nous avancions jusqu'à l'endroit ou nous avions retrouvé le corps de notre ami, nous connaissions se piège et il était également toujours bien visible étant toujours actionné grâce à l'énorme pierre d'Arialas, il était donc très facile à contourner. Dans ma maladresse, j'oubliai de regarder où je posais le pied glissant sur la flaque de d'eau dû à l'humidité de lieu, je perdis l'équilibre approchant dangereusement du piège encore déployé, je réussis à reprendre l'équilibre au dernier moment en agrippant les vêtements de la guerrière. Je m'empressai donc de faire quelques pas plus loin la dépassa, je me retournai vers elle et ouvris la bouche.

- Dis donc ça glisse par ici, il faut vraiment faire attention !

S'était avec un sourire nerveux dont je ponctuai ma phrase, je l'avais échapper belle, il faut dire que ma maladresse n'allait pas mettre d'un grand secours dans cet enfer piégé. J'avais maintenant très peur, l'orgueil qui m'avait poussé à répondre à la jeune femme et entrer dans ce tunnel, ainsi que l'ensemble de mes bons principes, s'était envolé laissant place à une peur sans nom, une peur de la mort ? J'allais repasser derrière la femme quand j'entendis un bruit sourd venant du fond du couloir, en plissant les yeux, je peux percevoir une énorme masse sphérique, je me tournai instantanément vers ma partenaire, un air désemparé sur le visage.        
- Je n'ai touché à rien, je le jure...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arialas Ishtarian
Soldat
Soldat
avatar

Messages : 270
Expérience : 390
Age : 22

Feuille de personnage
Écus: 611
Réputation: +1
Rang du personnage: B

MessageSujet: Re: [Quête - Arialas & Jin] Mythe ou réalité ?   Dim 22 Nov - 5:36

Alors que la femme s'apprêtait à enter dans à nouveau dans le labyrinthe, une voix finit par retentir dans son dos. Celle-ci affirmait le courage et la dignité de son porteur, annonçant qu'il ne resterait certainement pas derrière, comme une poule mouillée. Dans tous les cas, Arialas ne pouvait pas l'en empêcher... Au pire, il mourrait et tant pis pour lui. Elle soupira, toujours positionnée dans l'entrée, s'étant arrêtée pour écouter parler Meltiel. Reprenant sa marche, elle marmonna quelques mots à l'intention du magicien, ne sachant pas vraiment ce qu'il faisait. Sa voix était légèrement découragée et ressemblait plutôt à un murmure qu'autres choses. Il y avait bien peu de chance que son compagnon ai entendu quoi que ce soit.

- Fais ce que tu veux...

Elle entra ensuite sans plus attendre dans la grotte de béryl. Derrière elle, un bruit de course ainsi que le doux glissement de la porte qui se refermait. Avançant tranquillement et prudemment, la femme fut rapidement rattrapée par son complice – ce n'était pas parce-qu'ils avaient passés à un endroit plusieurs fois qu'il était nécessairement sans danger. Un léger pas de plus vers la gauche – ou la droite – et cela pouvait être la fin de l'aventure. Arialas n'avait pas peur de mourir, mais le jeu de la survie était d'autant plus excitant que de jouer à pile ou face. Le duo marchèrent jusqu'à l'endroit où Jin avait connu son funeste destin. La femme contourna la lance ensanglantée sans un regard, alors que Meltiel démontra à nouveau son talent de gaffeur en glissant sur une flaque d'eau, manquant de peu de s'empaler à son tour. Pour se retenir, il ne trouva rien de mieux que de s'agripper aux vêtements de sa partenaire, se propulsa du même coup vers l'avant.

- Hey!

Violemment tirée vers l'arrière, elle laissa échapper son mécontentement, alors que la secousse l'avait arrêtée dans son élan. Immobile, elle écouta le magicien blanc essayer de s'expliquer, de racheter sa maladresse. Alors que celui-ci amorçait un mouvement vers la femme, un bruit sourd se fit à nouveau entendre. Et merde... Jetant un rapide coup d'oeil derrière lui, il reposa ensuite son regard sur Arialas, un regard plutôt apeuré. En effet, un énorme rocher amorçait sa longue descente vers le duo. D'un rapide coup d’œil, elle sut qu'il serait impossible de sauter par-dessus, tout comme de se coller contre les murs... Sans perdre de temps, elle poussa son compagnon dans la fente du mur, aux côtés de la lance sortie. Le piège avait été conçu de façon à camoufler le corps, une fois que celui-ci avait fait sa sombre besogne. Il y avait donc assez d'espace pour y entrer, les deux compagnons n'étant pas les plus musclés. C'était tout juste, par contre. Cette proximité dérangeait Arialas, mais elle n'avait pas vraiment le choix...

Lorsque le rocher arriva finalement à leur niveau, la lance brisa sous le choc, confirmant le danger réel du second piège. L'énorme boule ne s'arrêta pas pour autant – tant mieux! – et continua sa course, amenant le caillou de la femme avec lui. Le poids ayant quitté la dalle piégé, l'ouverture du mur se fermait de plus en plus. Sans prendre de chance, Arialas poussa Meltiel dès que le crac de la lance résonna, avant d'entreprendre elle-même de sauter habillement par-dessus le muret. Elle réussit à sortir, mais son élan l’entraîna contre le mur du fond. L'épaule droite mangea le choc. En grimaçant, elle entreprit d'en vérifier les dégâts. Par chance, la blessure n'était aucunement grave et deviendrait simplement un gros bleu, dès le lendemain. Cela n'enlevait quand même pas la douleur. Essayant de faire comme si de rien n'était, elle jeta un coup d’œil à son compagnon. Lors des deux bousculades, elle n'y avait effectivement pas été de main morte, peut-être qu'il s'était tordu la cheville ou assommer quelque part, lui aussi. Dans tous les cas, l'Oiseau Indigo semblait en bon état.

- Reste bien derrière moi, cette fois...

Sur ces paroles, Arialas se remit en marche, mais pas pour longtemps – la voix de Meltiel résonna dans son dos, lui demandant d'attendre. Quoi encore? En soupirant, elle s'arrêta. En bon soigneur, celui-ci lui offrit son aide – aide qu'elle refusa, bien entendu. Ils purent donc ensuite se remettre en route, le magicien acceptant de laisser couler l'affaire. Le duo arrivèrent ensuite finalement sans plus d'encombre à la première intersection. Alors que l'homme se chargeait de dessiner son plan, la femme entreprit d'examiner l'entrée des voies, cherchant d'autres pièges. Le chemin allait sois tout droit, sois à gauche. Par soucis de se retrouver rapidement, elle choisie de rester sur le même chemin, autant commencer par faire tout le chemin possible en ligne droite, il serait alors d'autant plus simple de revenir sur leurs pas. Elle ouvrait donc toujours la marche, bien attentive aux moindres anormalités.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Meltiel Wälle

avatar

Messages : 134
Expérience : 294
Age : 27
Localisation : Des Ellès

Feuille de personnage
Écus: 909
Réputation: +2
Rang du personnage: C

MessageSujet: Re: [Quête - Arialas & Jin] Mythe ou réalité ?   Mar 24 Nov - 4:35

Je n'avais pas encore complètement terminé ma phrase que la femme me projetait dans le trou du piège, elle me rejoignis rapidement. Nous étions très à l'étroit, mais en sécurité, dans la petite cavité qui était creusé à même le mur du long tunnel. Cette proximité ne manqua pas de me rappeler la chute de la jeune femme lors de notre première rencontre, nous avions eux à  l'époque, plus ou moins, le même contact entre nos corps. Elle ne semblait pas alaise et moi non plus, pour ma part, j'était beaucoup plus gêné qu’embarrassé par la situation. Je pouvais sentir les seins de la jeune guerrière sur mon torse, ce qui eux tôt fait de me faire rougir, malgré le danger de la situation. Le bruit sourd se rapprocha de plus en plus, jusqu'au moment où j'entendis la lance céder sous son passage, puis je fus projeté hors de notre cachette. Je finis ma course sur le dos, ne sachant pas trop ce qui venais de se passer, je me redressa rapidement, jetant un coup d’œil vers le piège. Je vis la jeune femme s'en extirper, non sens peine, mais dans son élan alla frapper lourdement  contre le mur du fond.

Je ne pu empêcher mon instinct de soigneur d'émerger au vue de ce violant impact, il ne faisait aucun doute que la jeune femme allais en garder des séquelles que ce ne soit que ecchymose ou une blessure plus grave. Pourtant elle ne semblait pas vraiment souffrir du choque, jetant une regard sur moi avant d'ouvrir la bouche, m'indiquant de rester bien derrière elle, elle se remit en marche. Un peu étourdi par la rapidité des derniers événements, je pris quelques secondes avant de me remémorer ce que je voulais faire avant que mes pensés soient interrompu par l'intervention d'Arialas. Je lui demanda donc d'attendre et pris à mon tour la parole.

- Attend un petit peu, j'aimerais regarder ton épaule avant que nous continuons notre progression, s'il vous plait.

Bien entendu, elle refusa mon aide et poursuivis son chemin. J'allais devoir garder un œil sur elle, histoire d'intervenir si la blessure aggravations, pour le moment, elle ne représentait aucun danger pour la vie de ma partenaire, il était donc inutile d'insister inutilement. Avant de me remettre en route, je jeta un regard derrière nous, la roche s'était arrêter au tournant du tunnel, nous étions donc réellement forcé d'avancer sans possibilité de rebrousser chemin. Je me remis donc en marche, restant toujours sur les talons de la femme, pour être sur de ne pas tomber bêtement dans un piège. Nous arrivons finalement à la première intersection, je pris soin de mettre à jours mon petit plan dans lieu, histoire d'avoir éventuellement une vision d'ensemble de ce qui était maintenant devenu notre prison. Arialas attendit que je termine mon dessin pour continuer tout droit, je dessina donc rapidement une petit flèche indiquant la direction emprunté et la suivis. Nous continuons notre progression pendant plusieurs minutes, tournant à droite, puis à gauche. Finalement, nous arrivions devant un cul de sac, il n'y avait aucune issus au bout de ce chemin. Je pris donc la parole histoire de signifier l'alternative qui semblais être la plus logique face à une tels situation.


- Je crois que nous saurions mieux de retourner jusqu'à la première intersection, cela faciliterais grandement la réalisation de mon dessin, en plus de nous donner un vue d'ensemble des futurs chemin à explorer, non ?

Ma proposition resta sans réponse, la guerrière se contenta de rebrousser chemin. Nous arrivions rapidement à la dernière intersection où nous avions tourné à gauche précédemment, je m’apprêta à prendre la direction de notre point de départ, quand la jeune femme tourna dans la direction qui restait inexploré. Je la suivis, un peu insulté qu'elle n'est même pas prit la peine de me faire par de son idée. Je ne pouvais pas vraiment lui en vouloir, en même temps, car sans elle, je serais probablement déjà mort. Cela ne pris que quelques minutes, dans notre nouveau chemin, pour que l'embouchure de celui-ci se referme rapidement derrière nous, trop rapidement pour nous permettre de rebrousser chemin en ce faufilant sous la parois descendante. Deux torches s'allumèrent sur le mur, comme par magie, laissant paraître une gravure à même la parois, un peu comme à l'entrer. Je m'approcha des gravures, prenant soin de ne pas tomber dans un piège. Il y était écrit.

- Une épreuve d'achevé, une autre à venir... Sous le géant bleu, la clé de votre rédemption, vous devrez trouver, avant d'être emporté.

Je me tourna vers la jeune femme, un air interrogateur sur le visage, me demandais qu'es-ce que cela voulais dire.

Tu comprend quelques choses...

Je n'eu pas eux le temps de terminer ma phrase, que de l'eau échappais du plafond, avec un débits plutôt rapide. Nous allions devoir trouver une solution rapidement où nous allions mourir noyé.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arialas Ishtarian
Soldat
Soldat
avatar

Messages : 270
Expérience : 390
Age : 22

Feuille de personnage
Écus: 611
Réputation: +1
Rang du personnage: B

MessageSujet: Re: [Quête - Arialas & Jin] Mythe ou réalité ?   Mer 25 Nov - 8:19

Le duo continua un moment, avant de devoir obligatoirement tourner à droite. Puis, ils durent rapidement prendre une décision, arrivés à une autre intersection – droit ou gauche? Arialas s'engagea dans la voie de gauche, après tout c'était aussi la direction qu'ils avaient prise au tout début, avant que ne s'achève la vie de leur compagnon. Dans un labyrinthe, il valait mieux toujours tourner du même côté, non? Petit problème par contre, ils arrivèrent face à un mur. Un cul de sac... Meltiel proposa de revenir au début, lorsqu'il avait pris le chemin droit. Pourquoi donc? Sans répondre, la femme retourna sur ses pas et emprunta le chemin le plus proche, au diable la stratégie pour la ne pas se perde, vivement le trésor et la sortie au plus vite.

Ils marchèrent encore quelques minutes en ligne droite, ne croisant pas d'autre intersection, avant qu'un piège ne se referme sur eux. Le mur derrière eux se ferma brusquement, de même que celui devant. Malgré son attention, Arialas n'avait pas put prévoir ce piège... il devait donc être magique. Comme pour confirmer ses pensées, des torches s'allumèrent d'elles-mêmes, permettant à Meltiel de lire une écriture sur le mur. Inutile – comme toujours – le mage se tourna vers elle, demandant si elle y comprenait quelque chose. C'était lui le professionnel de la magie, pas elle. Qu'il fasse quelque chose de sa vie! De l'eau commença soudainement à tomber du plafond. Et merde... Pressés par le temps, en plus. Elle soupira. Étais-ce cela, le Géant Bleu? Si oui, la clé se trouvait au sol... Rapidement, elle jeta un coup d’œil, avant que le niveau de l'eau ne soit trop haut et cache la vue – rien.

La guerrière s'adossa au mur, pour réfléchir, alors que la peur semblait gagner l'Oiseau Indigo. Géant bleu... Pour le moment du moins, la flaque d'eau ne pouvait être considérée géante. D'ailleurs, rien dans cette salle ne le pouvait. Après plusieurs secondes, une légère secousse se fit ressentir – le niveau de l'eau était maintenant plus ou moins aux genoux du duo. Le débit de l'eau se mit soudainement à augmenter, ils n'avaient plus que deux minutes, selon Arialas, pour que l'eau n'atteigne le plafond. La seule chose de bleu dans cette salle était l'eau, cela devait donc être la réponse. Et si... Oui, c'était probablement cela. Le Géant Bleu était ce liquide, mais la clé n'était accessible que lorsqu'il atteignait un certain niveau, un certain poids – quantité suffisante pour effrayer n'importe quel être normal, qui ne verrait probablement plus assez clair dans sa peur pour remarquer un changement sous la surface. Mais l'Ange Sanguinaire n'était pas comme ça, l'Ange Sanguinaire n'avait peur de rien.

Reprenant conscience de la réalité, croyant avoir trouvée la solution, Arialas remarqua que l'eau lui atteignait déjà la poitrine – elle devait agir vite. Plongeant, elle se mit à la recherche d'un changement dans le sol. Faisant le tour des parois, tout en bas au niveau du sol, elle trouva une mini ouverture – comme un trou de souris – contenant un bouton, qui semblait fait de béryl. Appuyant rapidement dessus, un bruit sourd se fit entendre et l'eau s'arrêta soudainement de couler. Pourtant, les murs ne s'ouvrirent pas pour autant, dans l'immédiat... Ressortant sa tête de l'eau, la femme se tourna vers son compagnon, espérant une idée de sa part pour partir d'ici – ils n'étaient plus en danger de noyade, mais ils ne pouvaient rester ici indéfiniment, sans mourir d'hypothermie ou de malnutrition. Alors que Meltiel semblait sur le point d'ouvrir la bouche, l'une des parois s'ouvrit – dans une direction différente de leur arriver. L'eau s'écoula rapidement dans le couloir, ne laissant que des flaques sur une grande distance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Quête - Arialas & Jin] Mythe ou réalité ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Quête - Arialas & Jin] Mythe ou réalité ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» [Quête - Arialas & Jin] Mythe ou réalité ?
» Le pouvoir du vaudou, mythe ou réalité ?
» «Tremblements de terre en Haïti: mythe ou réalité?»
» - Event V - Les Sith : Mythe ou Réalité ?
» (fouille - solo) Le trésor de la brume : mythe ou réalité ? (terminé)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fire Emblem : L'épopée des héros :: G O R A H :: Terres neutres-