AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Tora Hazen | Présentation

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Hazen Tora

avatar

Messages : 13
Expérience : 19
Age : 21

Feuille de personnage
Écus: 4
Réputation: 0
Rang du personnage: D

MessageSujet: Tora Hazen | Présentation    Jeu 24 Sep - 22:58





INFOS GÉNÉRALES


Prénom : Hazen
Nom : Anciennement Tempesta.Tora dans le Présent
Surnom : À venir IRP
Age : 21 ans
Patrie d'origine : Ravey
Métier : Voleur Professionnel ? Ah ? Pas possible ?
Classe : Mage Blanc : Lumière
Arme : Boucle d’oreille marqué d’un Cristal
Personnage de l'avatar : Sting Eucliffe – Fairy Tail



DESCRIPTIONS


Description Physique :

Hazen Tora. Un nom qui n’évoque pas grand-chose à cet instant mais un nom que beaucoup retiendront à l’avenir, à coup sûr. Cet homme possède une allure simple et basique, étant de taille normale pour ainsi dire. Il regarde le monde du haut de son mètre quatre-vingt-deux et peut alors le contempler sous d'autres angles. Il possède une silhouette assez fine mais néanmoins bien sculptée. En-dessous des vêtements qu'il trimballe, Hazen avoisine les quatre-vingt kilogrammes et n'est pourtant pas énorme. Il possède une musculature saillante mais basique pour un véritable combattant. Sa peau est claire et son visage est parfaitement masculin, malgré la présence de traits assez fins. Le Mage est un homme qui aime le combat, certes, mais dont le corps n'est pas couvert de cicatrices, pure et respirant la jeunesse qu’il avait.

Son visage est arrondi sur les bords se terminant par un menton assez pointu, accompagné d’une chevelure or, celle-ci étant toujours disposée de façon ébouriffée, disposant de quelques mèches rebelles. Pour ce qui est de ses yeux, le Tora possède un regard très fort  comme le possédait son père ou encore son frère. Un regard reflétant sa volonté et sa passion, son teint capable d’apaiser. Ses pupilles sont comme l'eau d’une marre. Un vert cristallin et aquatique. Son regard si particulier vient aussi de cette couleur très rare, l’effet de lumière obtenu étant spectaculaire. Son nez est très fin, un point qu’il partage avec sa bouche, s’accordant, quant à elle, beaucoup à celle d'une femme. Il est vrai que beaucoup d'hommes possèdent une bouche large mais, Hazen est une des rares exceptions. Pour ainsi finir, on peut notifier qu’il ne possède aucune pilosité faciale et cela de sa propre volonté, détestant l’aspect d’un poil sur son menton.

Pour son côté vestimentaire, on peut dire que celui de Hazen est assez spécial, se différenciant grandement des longues toges par exemple. Une tenue bien trop complexe pour ce siècle, en tout cas. Pour ce qui est de la partie supérieur, il possède un haut de couleur brun arrivant juste après sa poitrine laissant ses pectoraux à l’air. Au-dessus de ce haut se trouve un petit gilet bleu avec de la fourrure très douce sur les manches. Au niveau des bras se trouvent des longs gants bleutés également mais un peu plus foncé que le reste de ses vêtements. En descendant, on aperçoit les bretelles ainsi que le pantalon stylisé du Tora pour en finir avec des chaussures unis à son bas, comme cousus entre eux. Du cuir pour la « surface » des chaussures, du métal orne les semelles de Hazen, lui donnant une empreinte sonore de pas assez reconnaissable. Des habits amples et libres, en sommes, procurant ainsi au Mage le bonus de disposer d’une plus grande aisance dans ses mouvements.

Description du Caractère :

La façon de penser du blond se trouve être quelque chose d’assez énigmatique, passant d’un extrême à l’autre bien trop rapidement. Hazen est quelqu’un possédant une bonne réflexion, rusé et ayant appris à dissimuler, se faufiler et distraire à cause de son passé, simplement. Déterminé d’origine, que ce soit par lui ou par l'intermédiaire de quiconque d'autre, il réussira sa mission, sa quête, son but. Hazen, étant le frère le plus « sensible », il fut marqué par les événements récents du Grand Cataclysme, ayant en horreur les reptiles et tout ce qui pouvait se rapprocher d’un Dragon, étant parfois même extrême, fauchant la vie de ces créatures par pure « peur « . Détenant un sens fort de la justice, pour Hazen, il n'y a pas qu'un seul camp coupable mais bien deux. Notre protagoniste est un humain, certes, mais cela ne signifie pas forcément qu'il considère ceux-ci innocents, étant quelqu’un de croyant, certifiant que les hommes avaient énervés la Déesse qui causa ce fameux désastre.

Combattant averti, il est capable de raisonner et de passer à la réflexion rapidement, contrer, renvoyer, frapper au moment propice étant devenu basique pour ma personne. Ce n'est pas un stratège de guerre, il ne pourrait pas gérer toute une armée, mais à lui seul il sait parfaitement comment agir et réagir, selon la cible. Heureusement il n'a pas souvent besoin d'avoir recours à une tierce personne et ne tire pas un plaisir gigantesque à manipuler son entourage et n'y recours généralement que lorsqu'il ne peut pas faire autrement. Il serait néanmoins prêt à des extrêmes s'il jugeait ces maux nécessaires, considérant qu'une personne qui souhaite ardemment quelque chose se doit de tout tenter pour l'obtenir. Bien évidemment il n'est pas non plus fou et n'irait jamais, au grand jamais, se jeter dans une situation perdue d'avance, il trouvera un moyen de contourner le problème et d'y revenir plus tard.

Le Tora, notre héros n'aime malheureusement pas grand-chose, n’ayant pas véritablement connu beaucoup. Les viennoiseries faisant parti de son péché mignon, il s’agit d’ailleurs du seul aliment qu’il prend plaisir à savourer, tendrement. Le jeune homme aimait également se montrer souriant, ayant confiance en sa personne, dessinant le fait qu’elle ne désirait plus cacher sa dentition pendant tout ce temps, celui qu’il avait parlé sans prononcer un seul mot. Une enfance beaucoup trop difficile pour ce jeune homme qui laissa des traces, celui-ci désirait également sourire pour créer de la sympathie chez sa personne, n’ayant pas toujours eu la liberté de le faire.



HISTOIRE


Hazen Tempesta est né à Ravey, dans ce pays désertique il y a de cela vingt et une années. Un pays qui n’avait pas grand-chose à offrir. Un pays qui rongeait ses habitants. Le jeune garçon ne vivait qu’avec sa mère, dans des conditions précaires, reflétant l’argent presque inexistant que possédait cette femme qui luttait pour nourrir son enfant. Un combat s’annonçant rude tantôt, certains jours, ceux-ci ne disposant même pas d’une bouchée de pain pour remplir leurs estomacs, un cauchemar pour une mère de voir son enfant suppliant à celle-ci de lui trouver à manger.

Hazen n’avait jamais connu, dans sa modeste vie, de présence paternelle, ayant toujours vécu avec sa mère qui ne cessa de lui répéter qu’il n’avait pas de père et qu’il ferait ainsi mieux d’oublier cette idée. Des réactions assez extrêmes qui cachaient un lourd secret, évidemment. Hazen n’avait pourtant jamais véritablement cherché à connaitre son géniteur, à savoir d’où il venait, s’étant juste questionné sur la possibilité d’un quelconque père, une fois, ce qui causa une grande joie chez sa mère, retirant un fardeau de plus à celle-ci.

La mère du jeune blond était croyante et pratiquante, ayant une foi aveugle en cette entité qu’elle nommait la Déesse, divinité qui voyait et était à l’origine de tout. Une valeur forte qu’elle inculqua également à son propre fils, encore naïf, qui se plaisait dans cette philosophie de vie. Pour lui, la Déesse qui était origine de tout avait une raison de faire certaines choses. Hazen avait déduis, sa réflexion étant profonde même à cet âge, qu’il souffrait avec sa mère car ils étaient tous deux à l’origine d’un problème, payant leur peine comme il se devait.

Une foi qui changea cet enfant, faisant passer sa Déesse avant tout. L’amusement, la nourriture et autres, faisant même passer sa mère après cette divinité. On ne pouvait pas lui en vouloir, étant donné le milieu dans lequel il grandissait. Il s’attachait juste à quelque chose qu’il voyait de plus « fort » que sa pauvreté, quelque chose qui pouvait le sauver. Une logique assez enfantine mais, possédant tout de même un certain sens et une certaine morale. Le jeune garçon priait tous les jours pour sa propre survie et celle de sa tendre et douce mère et pour que leur malheur cesse.

Ce ne fut pourtant pas le cas, le sort se jouant de Hazen, encore une fois. Sa mère, ne trouvant plus de vivre dans ce coin de Ravey décida de partir, une journée, dans ce désert immense à la recherche d’argent ou autre. Elle décida de s’aventurer seule, le jeune garçon n’étant pas assez solide pour traverser l’océan de sable sans y succomber. Ce qu’elle ne sut pas était le fait que le désert de Ravey se trouvait être beaucoup plus grand et beaucoup plus vicieux qu’à l’accoutumance. Cette femme se perdit en chemin, ne trouvant pour autant ni le chemin de sa destination et encore moins celui de sa propre ville, laissant son fils seul, disparaissant sous les dunes d’or de cet enfer.

Hazen resta plusieurs semaines à attendre sa mère, sans succès, se nourrissant des derniers vivres qu’elle avait laissée à celui-ci, se faisant bientôt à l’idée qu’il ne la reverrait plus. Il se sentit abandonné, celle-ci ayant trouvée mieux ailleurs, c’était ce que ce jeune garçon se disait, n’ayant aucune idée de l’effroyable vérité. Ne pouvant plus vivre ainsi, le blond se décida à commencer le vol pour sa propre survie, son propre bien-être, n’étant pourtant pas très doué pour cela, volant sans pour autant se faire discret.

Il connaissait sa ville par cœur et connaissait également quelque cachette mais, ce n’était pas toujours suffisant. Il se fit attrapé un nombre incalculable de fois, frappé à ne plus pouvoir compter sur les doigts. Il retenu si bien la leçon qu’il commença à se faire silencieux et habile, volant aux marchands, aux hommes et femmes qu’il pouvait croiser. Ce n’était pas toujours une réussite mais, il avait de quoi se remplir l’estomac de tant en tant. Il lui arrivait pourtant de connaitre des instants durs, n’ayant d’autres choix de manger son propre  vomi quand son ventre criait famine et que son corps réagissait.

En grandissant, Hazen avait appris à se débrouiller sans l’aide de sa mère, prenant une dépendance forcée. À force de voler et de passer près de la mort à se faire surprendre, il s’était amélioré, devenant un véritablement vicieux, arrivant à tromper ses cibles qu’importe la façon, la survie étant nécessaire et prioritaire sur l’honneur. Il lui arrivait pourtant toujours d’échouer, comme ce fameux jour, de trop où il fut enfermé dans une prison improvisée, ce jour où il rencontra l’homme qui avait changé radicalement sa façon de vivre.

Aslan, un aventurier de renom selon ses dires qui fut enfermé ici également pour une raison qu’il avait omise de révéler. Ce fut dans ce lieu peu adapté que Hazen le rencontra, l’homme surpris tout d’abord par la façon de parler du blond, qui n’avait jamais vraiment eu d’éducation et par son histoire tragique. Une histoire qui, vraisemblablement, lui rappelait son passé à lui et quelque chose qu’il regretta avoir fait, même aujourd’hui. Il fut si empreint de compassion qu’il décida de prendre le jeune garçon sous son aile et de s’évader avec celui-ci, le plan de départ étant complètement différent.

L’aventurier avait pour but de quitter Ravey et au fur et à mesure de leur voyage, ils s’étaient tous deux ouverts mutuellement à l’autre. Aslan connaissait de mieux en mieux la souffrance du blond tandis qu’Hazen avait appris bien plus sur le jadis de son bienfaiteur, celui-ci lui révélant avoir deux fils, lui, du même âge mais que leurs mères respectives avaient disparues avec les enfants, n’ayant plus jamais eu de nouvelles des deux, une histoire qui coïncida avec celle du jeune garçon qui avait l’âge de comprendre, de fils en anguille, qu’il s’agissait de son père.

Il ne lui fallut pas longtemps non plus à cet Aslan pour comprendre à son tour que le petite Hazen était de lui, étant son géniteur biologique. Il fut heureux, remarquant pourtant qu’il n’avait jamais vu le moindre sourire s’exprimer de son fils, bien trop meurtri par la dureté d’une vie. Il s’était donné le défi de lui réapprendre la joie et le plaisir mais, également de retrouver son deuxième enfant, peut-être en détresse également, comme Hazen l’était avant de le rencontrer. Une épopée incroyable qui mena pour autant ses fruits, après un instant.

Il venait ainsi de réaliser l’impossible et de réunir deux frères qui n’étaient voués à jamais se connaître, partageant pourtant ce lien de sang si profond. Kogeko était à l’inverse de Hazen, un enfant ayant toujours vécu de façon chaleureuse et qui se retrouva sans rien, brusquement. Le blond n’avait rien au départ et obtenu un père et un frère en cours de route. Deux personnalités bien différentes qui n’empêcha toutefois pas aux deux enfants de tisser des liens, bien au contraire, Hazen qui, grâce à tout cet amour, décida qu’il ne voulait plus se priver de sourire, comme jadis, ne cessant de montrer sa nouvelle joie de vivre.

Ils apprirent également la Magie, par leur père, deux styles opposés que l’Aventurier connaissaient et qui avait forgé sa réputation. Deux styles hérités par les deux fils, la fierté d’Aslan, véritablement. Ils grandissaient ensemble, tous les trois, dans le territoire des Terres Neutres, bien loin de tous les conflits matérialistes autour de ce monde. Bien loin de la folie des Empereurs ou des Rois mégalomaniaques. Aslan, pour se consacrer à ses fils, avait arrêté de voyager, ayant bien assez de « biens » pour pouvoir subvenir à leurs besoins jusqu’à l’indépendance des deux.

Pourtant, le destin n’avait jamais véritablement lâché le jeu autour du blond, bien qu’ayant eu une autre « moitié » d’enfance heureuse, une catastrophe sans précédente s’était produite et cela, du jour au lendemain. Tout ce qui existait ou exista encore disparus sous d’intense flamme. Tout ce qui avait été bâti parti en lambeaux, la terre elle-même ne pouvait se protéger. Le Grand Cataclysme. Un immense dragon survenant et détruisant tout ce qui se trouvait sur sa route, sans aucune distinction et sans aucune onde de bienveillance.

La pire tragédie que l’humanité connue et cela, depuis des millénaires. Plus rien ne pouvait exister, hormis les quelques rescapés dont faisaient partis Hazen et son frère. Cette créature avait réduit en poussière la maison, la vie et le père du blond, qui péri malheureusement lors de la tragédie. Hazen avait vu cette tragédie qu’il interpréta de lui-même comme infernale. Une foi indescriptible envers la Déesse, il qualifiait ce Dragon comme un être malveillant, tout droit sorti des enfers venu ainsi défier l’être supérieur, la divinité et ses sujets, l’humanité, ce qui provoqua sa haine féroce envers les reptiles.

Pour autant, il en avait peur, autant qu’il en était dégoûté et haineux, désirant retrouver cette créature et la détruire de ses mains, pour venger sa race, la Déesse ainsi que son père qui s’était sacrifié pour leurs survies. Seulement, pour l’instant, il n’en était pas capable. Il se contenta, comme son frère, de rester en vie, de s’épauler et de rendre hommage à leur géniteur en changeant leurs deux noms pour celui qu’il portait, à savoir, pour Hazen, Tempesta en Tora, ce fier souvenir qu’il avait de lui. Il devait encore devenir plus puissant, individuellement et faire de la terre où il avait grandi une forte et solide nation, ne pas laisser le mal vaincre aussi facilement, c’était quelque chose de primordial. Depuis, les frères Tora avaient décidés de voyager à deux, l’un pour l’honneur et l’autre pour la vengeance, deux buts qui pouvaient se corréler parfaitement, leurs forces n’étant que décuplées.



QUI ETES-VOUS DERRIÈRE L'ECRAN ?


Prénom : Baleine
Age : 18 ans
Sexe  : Baleine Mâle
Passions : Les Baleines
Connaissez-vous Fire Emblem ? : Nan
Comment avez-vous connu le forum ? : l’Bro
Un petit mot pour la route ? : Baleine Leine, Baba, Baleine ? (Traduction = Pouvez changer mon pseudo pour Tora Hazen, please ?)


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
An Hyi
Mage
Mage
avatar

Messages : 240
Expérience : 109

Feuille de personnage
Écus: 150
Réputation: 1
Rang du personnage: D

MessageSujet: Re: Tora Hazen | Présentation    Ven 25 Sep - 23:58

Présentation validée. Tu as 0 de réputation pour commencer ton aventure. Tu peux dès maintenant commencer à RP et faire ta fiche de personnage.
Bon jeu sur EdH.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Tora Hazen | Présentation
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» présentation de demi lovato
» Modèle de présentation
» Ma présentation ! (Phyllali)
» Présentation de Logan Echolls
» Présentation de Nathaniel Mandrake[en construction]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fire Emblem : L'épopée des héros ::   P R O L O G U E :: Présentations :: Validées-