AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Kogeko begin Koga

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Koga Tora

avatar

Messages : 99
Expérience : 169
Age : 20
Localisation : Haut-Le-Fort

Feuille de personnage
Écus: 382
Réputation: 0
Rang du personnage: D

MessageSujet: Kogeko begin Koga   Mar 22 Sep - 4:00





INFOS GÉNÉRALES


Prénom : Kogeko
Nom : Tora
Surnom : Koga
Age : 21
Patrie d'origine (s'il en a une) :  Haut-le-Fort.  
Métier : Stratège
Classe : Mage noir : Ténèbres
Arme : Pendentif marqué d'un cristal.
Personnage de l'avatar : Rogue Chenny - Fairy Tail.



DESCRIPTIONS


Description physique (Libre) :


Les cheveux du jeune homme sont d’un noir aussi profond que les nuages emplis de foudre.  La coiffure de cet humain est considérée comme celle de "cheveux en bataille", des cheveux ébouriffés laissés à l’abandon par leur possesseur. De ses cheveux teintés à ses yeux on remarque un front peu visible, tout simplement caché par une quantité phénoménale de cheveux. Suite à ceci se trouve des sourcils fins de couleur noire, bien que légèrement cacher par cette fameuse quantité de cheveux. Descendant toujours, la case suivante se trouvait être les yeux. Les globes oculaires du ténébreux étaient d'un rougeur qui ne pouvait que mieux ressortir grâce à la ravissante blancheur qui entourait sa pupille écarlate, ne dit-on pas que les yeux sont le reflet de l’âme ?

Nous continuons cette chute vertigineuse de son visage. En dessous de ses yeux ou plutôt à quelques millimètres ou centimètre en dessous et entre à la fois, se trouve un petit nez fin. Toujours en continuant de tomber, nous arrivons sur ses lèvres. Étonnant, elle se trouve être aussi fine que le nez observer précédemment.  Oh ! Mais nous avons oublié ses oreilles ! Vous ne l’aviez pas remarqué avouer le immédiatement ! Il faut avouer que ses oreilles sont très bien cachées par sa chevelure de guitariste d’un groupe de Rock’n’roll, ! Et bien continuons, car après la tête suit le cou ! Il est vrai que cette partie du corps n’est pas souvent observée, sauf lorsqu’elle est trop grande ou trop petite voire inexistante. Malheureusement pour ce personnage, il fait partie de la catégorie que l’on observe point, tout simplement parce qu’il est d’une taille normal. En descendant vers les épaules, l’observateur armé de sa loupe verra qu’elles sont parfaitement alignées et à la norme de la simplicité. Pourtant elle montre en même temps un certain entretien d’un corps plus ou moins fort.

Tout en chutant, l’alpiniste tombe sur un pectoral digne d’un jeune homme bien entretenu physiquement. D’une carrure aisée et d’une apparence fine son torse laisse paraître un entraînement minimum. Finalement voici l’abdomen en règle de ce grand bonhomme. Des abdominaux biens ressortis tout simplement. On voyait tout simplement qu’il entretenait son corps. Rien de fantastique, Koga brillait essentiellement pour son talent à courir, ou fuir, voir esquiver, mais sûrement pas frapper.

Nous allons bientôt nous écraser, et la vitesse de la chute ne cesse d’augmenter si bien que d’une vitesse éclaire ; nous voyons légèrement ses cuisses, mais à peine ceci fait nous nous mettons à lui tourner au tour et à avoir un fessier normal presque plat. Et finalement nous retournons devant et regardons des genoux assez simples peu intéressants, alors autant changer d’angle se sera sans doute mieux. Nous constatons donc des tendons à la norme également. Concluons donc devant par des tibias sans grandes différences suivis de pieds de taille quarante-trois.

Et mince ! Voici que notre alpiniste chevronné a fini par s’écraser au sol. Suite à une chute d’un mètre quatre-vingt-dix d’un colosse de quatre-vingt-un kilogramme. Ce fut une chute intéressante, vint à présent le moment de monter au paradis des alpinistes. L’âme de notre homme remonte alors le long de cet humain. Mais étrange cet humain est désormais habillé, mais dans tous les cas maintenant nous nous dirigeons vers le paradis


Profitons-en pour regarder son accoutrement. Le garçon porte des bottes marrons lassées jusqu’au tibia; un pantalon gris moyennement ample suivait aux bottes ; pantalon dont une partie entrain dans les bottes de notre personnage. Alors que nous remontions l’individu enfila un haut gris à manche longue le tout suivit de sa cape.

Nous le voyons même enfiler un collier au pendentif violet avant de le cacher sous son haut.

Et bien voilà nous avons fini de monter les portes du paradis s’ouvre dans le ciel. Nous espérons revoir vos enfants dans la description suivante.


Description du caractère (Libre) :


Oh, c’est toi alpiniste de renom ! Ne me regarde pas comme ça ! Si tu n’essayais pas de grimper autre chose que les escaliers tu serais encore vivant. Et puis le paradis c’est cool ! Comment ça tu as rencontré des fous qui avaient des chevaux volants ? Non mais sérieux quoi ! Bon aller je te paye un grand huit parce que je te suis redevable.

Premier grand huit ! Commençons doucement ! Chose à savoir. Koga Tora se divise en deux personnalités différentes sans pour autant devenir un personnage complexe. Chacune de ses humeurs à adapter selon la situation à sa guise, un peu comme un comédien.

Fin du premier huit voici la longue pente avant la grande descente qui arrive !

La première est l'attitude simplette cette facette s’accorde à être blasée et relativement axée sur l'humour. Joueur et plaisantin il permettra à ceux qui le croiseront de s’amuser tout en étant « chiant » comme disent les jeunes. Autant dire que les affrontements avec lui seront drôle et le décor se verra attribuer un rôle primordial ! Ce n’est qu’un voyageur prétextant régulièrement s’être perdu, il exerce un rôle de voyageur. Pourtant, par moment il devient un autre homme et jette un regard glacé sur son ennemi…

Tu te sens mal l’ami ? C’était un grand huit un peu trop rapide c’est normal.

Puis nous arrivons au regard écarlate teinté d'orgueil. Ici, il assume pleinement la part de ténèbres de son pouvoir et se montre le plus mauvais possible. Son attitude est très froide et radicale. Il ne parle pas pour ne rien dire et n’accorde de réponse que s’il y a une importance à le faire. Il arrive ainsi qu’il ne tienne pas compte de certaines phrases. Il s’agit simplement d’un stratège pur dont le maître mot est d’agir dans l’ombre pour ensuite faire connaître à l'ennemi les ténèbres. Son but est de devenir l'égal d'Oona la mage d'exception. Koga revêt sa véritable personnalité, celle d’un stratège endurci par la vie de nomade. Ce personnage garde néanmoins sa part de mystère.  Archer.

Finalement vint la grande chute !

Notre homme n’apprécie guère les rêveurs. Ils espèrent que les rêves sont accessibles, comme un désir de liberté alors que les ailes de n’importe quel individu peuvent être coupées. Les ailes ne sont qu’une extension inutile des êtres vivants qui pensent que rêve, conviction et réalité s’entremêlent pour former un seul monde. Si Koga croit effectivement en ses rêves et possède bien des convictions, il se base sur des faits et sur ses actes pour réussir et non pas sur la bonne foi, voici ce qu'il reproche aux rêveurs, de ne pas agir ! Il préfère de loin les courageux, les confiants ! Ceux qui agissent pour leur but ultime !

Et voilà un dernier grand huit et le manège sera terminé !

Merci d’avoir profité de cette attraction, terminons donc par des informations générales, ainsi que d’autres relatives au métier de l’homme C'est-à-dire que tu achètes les photos souvenirs de ton visage apeuré par cette attraction.

Il faut donc savoir qu'il éprouve un profond respect pour son maître et sa mère. Aujourd'hui sa famille se compose de son frère uniquement avec lequel il a été élevé, Hazen. Même si cette empoté est parfois embêtant, Koga l'apprécie.


Et bien, sur ce merci encore une fois de ton passage à la prochaine sans doute ! Peut-être voudras-tu lire son histoire ? Moi, le narrateur, je m’en vais présenter son histoire en attendant ton retour.



HISTOIRE (LIBRE)



Plusieurs années avant le Grand Cataclysme, le jeune Kogeko Meteora vivait paisiblement dans la nation d'Haut-Le-Fort au côté de sa mère Asla Meteora, une des nombreuses élèves d'Oona la mage d'exception de la nation. Cette femme possédait bien des élèves et enseigna la magie à plusieurs mages de la nation, dont la mère du protagoniste. Celui-ci vivait dans un calme plat et ne semblait pas penser aux problèmes géopolitiques des terres de Gorah, l'enfant ne pensait qu'à s'amuser et découvrir la magie.

L'avantage pour lui fut donc de bénéficier d'une mère mage qui l'initia plus ou moins tôt à la magie, sans pour autant en faire un expert, elle aimait autant qu'il reste insouciant et voilà cela comme un petit jeu et elle avait certainement raison en vue de ce qui allait leur arriver dans l'avenir.

La vie suivait certes un court paisible pour le Fortois, mais à l'extérieur de la nation le Duc Galdion commençait à conquérir territoire sur territoire comme si son appétit quasi morbide n'allait jamais s'arrêter si bien qu'il ne prit que peu d'années pour annexer Haut-Le-Fort.

Cette année fut ainsi marqué d'une attaque violente de l'empire « pourpre » qui décima aussi bien soldats que mages Fortois, dont la plus importante du lot : Asla, mère de notre Kogeko.

Si perdre un membre de sa famille aurait pu paraître anodin dans les années à venir, pour Koga elle  représenta le déclin de son enfance et de sa vie de famille.

Jusqu'ici l'absence de père ne l'affecta point dans sa vie de garçonnet, mais dans une nation en pleine reconquête la chose paraissait très difficile et encore plus quand l'enfant n'avait que dix ans. Ce fut sûrement la réflexion qui traversa l'esprit du père de deux garçons rendus orphelin par l'annexion de leur nation. Par une recherche assidu il prit une année pour recueillir ces deux garçons, récupérant d'abord le blond, puis le brun.

Les deux enfants vivaient dans la tristesse à cette période et l'arrivée d'un père spirituel ou sanguin était une chose inoubliable pour l'homme. Ainsi, il recueilli ses deux enfants et décida dans une de ses réflexions personnels de s'exiler avec eux. Traversant plusieurs nations et l'immense fleuve qui séparait les Terres Neutres des autres nations, il s'occupa de ses enfants en ermite, réalisant une lente traverser du continent, ponctuée de plusieurs années d'entraînements à son art fétiche, la magie. L'art qu'il partageait avec ses défuntes femmes et qu'il transmettait ainsi à ses enfants. Il pouvait se targuer de maîtriser les deux magies et de les transmettre à ses enfants.

Le dénommé Tora Aslan désirait faire de ses fils de grands mages et y mettait toute sa force. Tout allait ainsi pour le mieux et l'homme projetait de les laisser entamer un voyage solitaire après tant d'années passer à tenter de survivre à l'environnement hostile des Terres Neutres : -45 degrés en hiver,  45 en été, 25 au printemps et -10 en automne.  Un style de vie difficile qui permit à notre famille de vivre grandit. Malheureusement pour elle survint l'être que Kogeko voyait comme le « Destructeur », ce dragon qui décida de ravager aussi bien les Terres de Gorah qu'offrir la Déesse que la pauvre terre inhabitable où vivait la famille. Sans même offrir une chance à la petite famille la créature déversa son puissant feu sur leur campement en une vaste déferlante de flammes. Le père des frères qui était alors considéré comme un bon mage avait dû faire un choix cornélien entre protéger ses fils à l'aide de sa magie et se protéger lui, mais le choix fut simple pour le père des garçons qui sacrifia sa vie pour les leurs, les laissant ainsi livrer à eux-mêmes dans un monde où ils devraient grandir seuls désormais.

C'est pourquoi en l'honneur de leur père les deux garçons abandonnèrent le nom de leur mère pour celui de leur père. Notre jeune Kogeko Meteora procéda ainsi à une fusion de son prénom et son nom de famille et créa son surnom : Koga.

Et ce fut de là que naquit  Tora Koga, frère de Tora Hazen et fils de Tora Aslan. Son but n'était pas de se venger du dragon, mais honorer son père. Pour cela il comptait faire de la terre où il grandit une belle nation fleurissante en dépit de la difficulté environnementale, mais pour cela il devait d'abord grandir, se faire des alliés et devenir plus puissant.




QUI ETES-VOUS DERRIÈRE L'ECRAN ?


Prénom : Dauphin
Age : 18
Sexe  : Phoque
Passions : Requin
Connaissez-vous Fire Emblem ? : Non
Comment avez-vous connu le forum ? : Top-site et d'autres rôlistes.
Un petit mot pour la route ? : Pourriez vous me rename : Tora Koga, merci d'avance.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
An Hyi
Mage
Mage
avatar

Messages : 240
Expérience : 109

Feuille de personnage
Écus: 150
Réputation: 1
Rang du personnage: D

MessageSujet: Re: Kogeko begin Koga   Mar 22 Sep - 21:45

Fiche validée. Tu as 0 de réputation pour commencer.
Tu peux dès maintenant commencer à RP et faire ta fiche.
Bon jeu sur EdH.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Kogeko begin Koga
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Steve Begin
» Signature de contrat - Steve Begin
» Où se trouve Koga ?
» Lets the show begin !
» [TOP] The Propheties Begin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fire Emblem : L'épopée des héros ::   P R O L O G U E :: Présentations :: Validées-