AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Pour une pièce ou deux. [Connor]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Merry Palend

avatar

Messages : 368
Expérience : 218
Localisation : Beau-Château

Feuille de personnage
Écus: 64
Réputation: +1
Rang du personnage: C

MessageSujet: Pour une pièce ou deux. [Connor]   Dim 13 Sep - 19:17

Déjà deux jours qu'ils étaient dans ces marécages répugnants. La région était réputée pour son gibier. C'est la raison qui amenait Rowen et Merry. Tous les quinze jours ils partaient chasser pour approvisionner le petit camp dans lequel ils vivaient aux abords de Beau-Château... de ce qu'il en reste. La chasse n'était pas bonne, Merry avait ratée un cerf par deux fois. Récemment il avait plut et elle avait été déstabilisée par le terrain glissant et boueux. Elle détestait cet endroit, préférant de loin la ville, même en ruine. Les provisions pour la chasse commençant à manquer, ils décidèrent de rentrer vers Beau-Château. Ils trouveraient quelque chose sur la route. Deux ou trois lapins suffiraient. Peut être même qu'ils tomberaient sur un voyageur isolé ou un groupe de civils qu'ils pourraient voler. Chacun ses problèmes après tout.

Merry était en âge, elle pestait contre ces maudits marécages et cette chaleur humide, étouffante. Son partenaire évitait de lui faire la discussion, sachant très bien qu'elle n'était pas d'humeur.

Le petit groupe finit par retrouver un sentier connu dans la région et bien dégagé. Ils progresseraient vite comme ça et ils seraient chez eux d'ici deux jours de marche.
Rapidement ils virent des traces de pas dans la terre qui commençait à sécher. Elles étaient relativement fraîche pour ne pas être parties avec la pluie et il semblait n'y avoir qu'une seule personne. Rapidement les deux comparses se mirent d'accord. Ils quittèrent le sentier pour progresser en parallèle à couvert dans les bois. Leur gibier serait ce voyageur isolé et ses possessions. A défaut de ne pas ramener de nourriture ils pourraient sûrement acheter quelque chose avec son argent ou troquer ses affaires.

Une heure plus tard ils repérèrent leur cible. Encore une fois il semblait être seul. L'homme ou la femme, Merry ne voyait pas bien de sa position. L'individu portait un arc, c'est le seul détail majeur qu'elle arrivait à percevoir à travers le feuillage. La jeune femme encocha une flèche et mit un genoux à terre tandis que Rowen sortait de sa cachette, lame à la main à une dizaine de pas de sa cible.

-" Holà l'ami. Reste calme. Détache ton arc et dépose ta bourse pour continuer ta route. Je te conseil de rester calme." s'écria t'il en désignant les bois alentours pour faire comprendre à sa proie qu'ils étaient plusieurs.
Merry elle, restait aux aguets, au moindre signe de danger elle tirait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
An Hyi
Mage
Mage
avatar

Messages : 240
Expérience : 109

Feuille de personnage
Écus: 150
Réputation: 1
Rang du personnage: D

MessageSujet: Re: Pour une pièce ou deux. [Connor]   Mar 15 Sep - 23:52



Pour la première fois depuis longtemps, je suis content de patauger dans la boue. Pour cause, cela signifie que je suis sur la bonne voie. J'ai beau ne pas être un génie en orientation, tout le monde sait qu'Haut-le-Fort est bordé de marécages. Un d'entre-eux se nomme le Bourbier et c'est justement là que je me trouve actuellement. Je reconnais l'odeur, le sol, tout. Si je ne dis pas de bêtises, dans quelques jours, je pourrais revoir mon campement et mes camarades. En songeant à eux, je presse instinctivement le pas : Grossière erreur. J'aurais mieux fait d'avancer lentement et de prendre garde. Si j'avais été un peu plus attentif, j'aurais peut-être entendu des bruits ou aperçu des mouvements m'indiquant un danger. Malheureusement pour moi il n'en a rien été. Ceci-étant, je me retrouve bien embêté lorsqu'un homme armé se pointe devant moi en m'indiquant de ne plus bouger. Exaspéré, je soupire et lâche la réflexion suivante :
▬ Ah bah oui. Évidemment.
Encore des bandits. Je me disais bien que c'était étrange. Trois jours sans me faire intercepter, voler ou insulter, il fallait bien que la roue tourne.

Comme pour me souhaiter la bienvenue à Haut-le-Fort, ces gens là viennent me détrousser. Car oui, il paraît évident que l'homme en face de moi n'agit pas seul. Si ça avait été le cas, j'aurais sûrement tenté de m'enfuir ou bien de le tuer. Un rapide coup d’œil à droite puis à gauche me permet de juger de la gravité de la situation ; cette fois personne ne viendra me sauver, j'en ai bien peur. Pas de princesse des neiges, pas de coup du sort, rien.
▬ Très bien.
Je souris succinctement au voleur et dépose au sol un sac d'écus. Dans la foulée, je jette avec désinvolture mon arc et mon carquois.
▬ C'est tout ce que j'ai.
Mes vêtements n'ont pas grande valeur et je ne pense pas avoir autre marchandise sur moi susceptible de les intéresser.

***

Dépossédé de tout mes biens, j’atterris dans une bourgade frontalière, deux jours après l'incident. Il faut vite que je me dégote une arme. Sans mon arc je suis vulnérable et je me vois mal faire la route jusqu'à mon campement les mains vides. Seul problème : sans un écu en poche, il est difficile d'acheter quoi que ce soit. Je pourrais bien sûr essayer de voler une arme mais là encore, c'est plus que risqué. Au jour d'aujourd'hui, tout le monde ou presque a une arme. Tenter de braquer autrui est donc une opération plus que périlleuse pour un voyageur seul tel que moi. En outre je ne suis pas genre d'homme à voler le premier clampin que je vois. Je dirai même plus, je ne suis pas genre d'homme à voler tout court.

Il est tard et je cherche un endroit où passer la nuit. N'ayant plus un rond, je ne peux me rendre à l'auberge, de fait je déambule dans les rues tel un manant. Soudain j'aperçois un homme dont le visage m'est familier. Il s'agit de la personne m'ayant détroussé au Bourbier … Incroyable. La chance est de mon côté. Je suis le voleur, m'approche de lui et l'assomme avec une planche de bois trouvée par hasard. Je traîne ledit monsieur, le ligote et lui demande – une fois réveillé – de me rendre mes effets personnels. Il ne peut accéder à ma demande. En effet, il ne possède rien sur lui et a tout laissé dans l'auberge où il compte crécher. Sa partenaire se trouve là-bas. Il m'a donné son signalement.
Je me rends de ce pas à l'auberge.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Merry Palend

avatar

Messages : 368
Expérience : 218
Localisation : Beau-Château

Feuille de personnage
Écus: 64
Réputation: +1
Rang du personnage: C

MessageSujet: Re: Pour une pièce ou deux. [Connor]   Jeu 17 Sep - 1:29

-" Je vous remercie bien humblement mon bon monsieur." Dit Rowen à sa victime avant de prendre le large.

Merry retrouva son compagnon quelques lieux plus loin. Dans le doute ils avaient avancés séparément au cas où. Sur le bord de la route ils observaient leur butin. De quoi acheter de la nourriture pour ce soir et pour leur amis ainsi qu'un arc et d'autres flèches. Ils firent un petit jeu pour savoir qui portait quoi. La jeune femme prit donc le plus lourd sans honte pour Rowen, l'arc et les flèches.

Quelques heures plus tard.

Les deux compagnons arrivèrent dans un petit hameau à encore un jour de marche de chez eux. Beau-château. Ils décidèrent de prendre place à la taverne et d'y séjourner pour la nuit. L'aubergiste ne fut pas un radin sans nom et céda la chambre et un repas pour moins de dix écus.
La femme alla poser les affaires dans la chambre. Elle regarda rapidement la pièce. Un lit une place et un tas de foin avec une couverture dessus. Il n'y avait rien à dire, elle dormirait dans le lit, Rowen irait se faire mettre. Trouvant une commode assez grande elle y rangea la bourse sous son sac de toile et posa les deux arc sur l'étagère. L'arc volé était de bonne facture mais elle garderait le sien pour vendre l'autre plus cher.
La jeune femme se changea, troquant son manteau de voyage contre un bustier plus civilisé et un pantalon de velours recousus déjà par deux fois. Le seul détail guerrier qu'elle gardait sur elle, le petit couteau de chasse attaché par une lanière de cuir à sa cuisse. Se regardant dans un miroir brisé elle se passa la main dans les cheveux pour les réorganiser. Après quelques minutes coquettes comme elle n'en avait plus trop l'occasion, elle se scruta dans le miroir quelques secondes et afficha un sourire satisfait. Elle descendit.

Ne voyant toujours pas Rowen, Merry alla s'asseoir à une table prêt de la cheminée en faisant un saut par le comptoir ou elle prit deux pintes de bières en prévoyant le retour de son ami.
Commençant par trouver le temps long au bout d'une dizaine de minutes, elle était prête à se lever quand enfin quelqu'un entra. Par la déesse. L'homme que nous avions dépouillés.
Ni une ni deux, il scruta rapidement deux trois femmes dans l'auberge et sans hésitation, se dirigea vers Merry.
Elle croisa les jambes, attendant tout en mettant une main sur le manche de son couteau, sous la table. Dans un tel lieu il y avait plus de chances qu'il ne fasse pas de gros scandale, pas au début l'espérait elle.

-" Bonsoir." dit-elle d'une voix extrêmement calme et posée. "-"J'ai bien fait de ne pas te tuer, cela aurait été du gâchis. Un si bel homme téméraire seul en forêt. Vous étiez attirant comme proie, mais de près vous l'êtes encore plus."

Elle s'amusait. Prête à n'importe quelle réaction. L'assassine ne se laisserait pas prendre comme ça. Mais elle avait un cœur malgré tout. Le vol était la dernière solution qu'ils avaient eu à cause de leur malchance. Trop de gens attendaient après eux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
An Hyi
Mage
Mage
avatar

Messages : 240
Expérience : 109

Feuille de personnage
Écus: 150
Réputation: 1
Rang du personnage: D

MessageSujet: Re: Pour une pièce ou deux. [Connor]   Dim 27 Sep - 17:15



Il y a bien du monde dans cette auberge toutefois je reconnais assez vite la voleuse. En effet, les demoiselles aux cheveux mi-longs blonds décolorés ne courent pas les rues. La jeune femme est installée à une table. Elle est seule ; c'est ma chance de l'aborder me suis-je alors dit.
Je me dirige lentement vers elle et constate qu'elle me suit du regard. M'a-t-elle reconnu ? C'est bien la sensation que j'ai. Ma foi, voilà qui est dommage. J'aurais préféré passer inaperçu et la surprendre mais c'est vraisemblablement mort. Ceci-étant, je vais devoir aviser. Je m'installe à la même table que l'inconnue, de sorte à être en face d'elle. La voleuse me salue bien sobrement : est-il possible qu'elle ne sache pas qui je suis ? L'espace d'un instant je songe à cette possibilité et vois cette dernière s'évaporer. Au vu de ces dires, elle m'a reconnu.. Cependant ma présence ici n'a pas l'air de la déstabiliser, au contraire elle s'en amuse et me flatte.

▬ Je suppose que je dois prendre ça pour un compliment. Bah ! J'aurais préféré te voir effrayée mais c'est visiblement pas le cas. Dommage.
Je regarde autour de moi. Il y a du monde autour de nous, des gens qui – je suppose – n'ont pas envie d'assister à une bagarre et son prêts à nous virer si jamais les choses dégénèrent. En outre je n'ai pas d'arme sur moi. Ceci-étant, je me vois mal engager un combat contre la demoiselle.
▬ Tu sais pourquoi je suis ici j'imagine ? J'aimerais récupérer mes affaires. Quelqu'un m'a dit que c'était toi qui les avais.
Ce quelqu'un n'est autre que son acolyte mais ça je suppose qu'elle l'avait compris d'elle-même. J'y pense un peu tard mais la demoiselle est peut-être en couple avec ce jeune homme. Peut-être puis-je jouer sur ses éventuels sentiments pour la faire paniquer. En voilà un bon plan ! Je vais procéder ainsi ! Par la même occasion, je vais bluffer ! De base, je ne suis pas très doué pour mentir mais qu'importe : Tentons.

▬ Je m'appelle Connor. Avant que tout cela n'arrive, j'étais capitaine de la garde de Beau-Château. Deux de mes subordonnés détiennent ton amant. Rends moi mes affaires et tu pourras le retrouver. Il n'y aura pas de représailles, rien.
Voilà un beau mensonge. Je n'ai jamais eu le grade de capitaine, loin de là. Avant l'arrivée du dragon, je n'étais qu'un garde parmi tant d'autre. Quant-à son ami, il est certes ligoté mais personne ne le surveille ou le retient prisonnier. J'agis seul en vérité. Mes « subordonnés » – qui ne sont en fait que des civils que j'ai fait évacuer – sont très loin d'ici et ne peuvent me venir en aide.
▬ Je n'ai pas envie que les choses dégénèrent, j'ai bien mieux à faire.
Il doit en être de même pour la voleuse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Merry Palend

avatar

Messages : 368
Expérience : 218
Localisation : Beau-Château

Feuille de personnage
Écus: 64
Réputation: +1
Rang du personnage: C

MessageSujet: Re: Pour une pièce ou deux. [Connor]   Lun 28 Sep - 3:04

L'homme prit la peine de s'asseoir, il ne réagit pas brusquement non plus et l'archère en était satisfaite. Elle restait sur ses gardes mais n'avait aucunes animosité envers son interlocuteur. C'était ses biens et la nécessité qui l'avait elle et son compagnon, poussés à voler un voyageur.
Tranquillement, elle se détendit et posa ses coudes sur la table, lâchant le pommeau de son poignard. Elle afficha son plus beau sourire, celui qui devait être commercial, social, séducteur.

Elle ne savait pas encore comment juger l'homme. Il semblait avoir un bon fond, c'était son sentiment. Il essaya de la duper et ce fut un échec critique. Jusqu'où allait le mensonge de l'homme ? Il était peut être ce qu'il disait, mais... ahah Rowen serait son Amant ? C'était une pièce montée cette histoire. Merry ne comptait pas être méchante ou sournoise ce soir. Enfin... assez sournoise pour s'amuser du nouvel arrivant, au moins pour l'instant. Il avait un certain cran de venir ainsi en terrain découvert, a priori sans armes bien qu'il ait pu trouver quelque chose sur le chemin.

Merry se redressa sur sa chaise, croisant les jambes et prenant un ton calme et posé.

-" Je sais pourquoi tu es là oui oui. Je n'ai pas besoin de ton arc, il est de bonne facture d'ailleurs, je l'ai bien observé. Tu veux le récupérer je suppose. Pour ton or je ne peux rien faire, j'ai déjà payé de quoi passer la nuit au chaud. Le reste... J'en ai besoin, peut être pouvons nous nous arranger ? " Dit-elle tout sourire. Elle se racla la gorge rapidement puis repris.

-" Ah et.. Connor, Avant tout ça, je chevauchais des pégases et j'étais la meilleure tireuse de Haut-le-Fort, mon arc crachait des gerbes de flammes et mes bottes enchantées me donnaient une vitesse surhumaine. Plus sérieusement... Ne joue pas à ça, ici il n'y a que toi et moi. C'est ta vie et la mienne qui sont directement en jeu bien que je ne te veuilles pas de mal, et que tu serais un bien meilleur candidat pour être mon amant ahah !" La jeune femme prit une pause pour boire une ou deux gorgées de son nectar. -" ahaha, Tu as bien mieux à faire ? Que ? De récupérer tes affaires ? Non arrangeons nous."

Merry avait peut être tord, il n'était peut être pas seul. Ses souvenirs lui indiquaient clairement qu'il avait voyagé seul et ce serait le comble du comble qu'il ait vraiment des alliés sérieux dans le coin. Dans ce coin miteux et paumé. Il bluffait, c'était certain. Elle était prête à passer une bonne soirée en sa compagnie, mais la suite des évènements ne dépendait que de lui.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Pour une pièce ou deux. [Connor]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Pour une pièce ou deux. [Connor]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pour les dortoirs~ (et deux autres questions)
» Une question pour le prix de deux ! ( Je blague)!
» Besoin d'aide pour -peut être- deux futurs membres *-*
» Alery Queenston pour vous servir entre deux strip-teases bonjour.
» Une folle pour le prix de deux? C'est par ici les cocos! - Nina Planers

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fire Emblem : L'épopée des héros :: G O R A H :: Haut-le-Fort :: Le Bourbier-