AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Quête n°2(Alternative) | Des Marchands en détresse (En Duo Ashenwall avec Arialas)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Flynn Lowell

avatar

Messages : 83
Expérience : 150
Age : 21
Localisation : A la pêche.

Feuille de personnage
Écus: 368
Réputation: -5
Rang du personnage: B

MessageSujet: Quête n°2(Alternative) | Des Marchands en détresse (En Duo Ashenwall avec Arialas)   Jeu 10 Sep - 18:22

Cela faisait maintenant quelques temps que Flynn errait dans ce vaste désert, il n'avait plus idée de la durée exacte de cette marche. L'air était sec, le ciel dégagé et le vent absent. Malgré la chaleur il resta concentré, son entraînement militaire et ses nombreuses campagnes dans le secteur lui donnèrent une résistance du climat presque aussi digne que les personnes locales. Cependant il essaya tant bien que mal de s'hydrater, il utilisa une gourde remplit d'eau d'un puits trouvé dans un "village" sur son chemin, c'était plus un tas de débris qu'un village.. Les habitants furent généreux d'accepter d'offrir de l'eau en échange de l'aide que Flynn leur apporta pour solidifier leur baraquement. 

Durant toute sa marche, il resta focaliser vers l'endroit où il allait, l'ancienne ville principale de Ravey aussi nommé Dissiri. Il était certains que des personnes ont dû s'y réfugier. Il allait peut-être trouver une personne digne à Dissiri, il avait plus de chances de trouver un bon samaritain dans les anciennes contrées annexées par Ashenwall que dans l'ancienne Terre Mère. Il se demandait même si Dissiri avait subit autant de dégâts que tout les autres lieux visités. Y restait-il quelque chose ? Ne serait-ce que la trace de la ville ou un bâtiment encore intacte ? Si il ne trouvait aucun futur Roi digne, il espérait au moins trouver des provisions ou de l'équipement pour voyager.. Rien n'était certains seul sa Croisade l'était.

L'ancien militaire s'arrêta quelques instants pour se passer de l'eau fraîche sur le visage, il ne lui restait plus beaucoup d'eau. A première vue il devait encore avoir 2 à 3 jours de marches si il continuait sur cette cadence mais il est difficile de dire si il pouvait tenir autant sans boire surtout à cette température.. Le mieux serait d'attendre la nuit pour avancer, les nuits sont courtes mais rafraîchissante, il serait donc en meilleur condition pour économiser l'eau et avancer avec une cadence plus élevé pour ainsi parcourir la même distance que si il avançait le jour. 

C'était la meilleure chose à faire, il devait toutefois trouver un coin dans l'ombre pour s'y cacher afin de se reposer jusqu'à la nuit tombée. Pour cela il fallait atteindre le prochain oasis, il y trouverait de l'eau et de la végétation pour se cacher du Soleil.
Il secoua sa tête encore mouillé puis passa la main dans ses cheveux pour les passer en arrière puis il reprit sa marche. Soudainement, une silhouette se dessinait devant lui, à première vue on pouvait apercevoir la silhouette d'un homme titubant, exténué par la chaleur. Flynn courra en sa direction et aperçut un homme presque desséché, essoufflé et blessé sur le côté du cou, il lui offrit le peu d'eau qui se trouvait dans la gourde et l'inconnue, agonisant, tenta de lui parler:

Des.... Des bandits... nou.. Aidez-nous.. Je..ous en prie...


Flynn posa délicatement la tête de l'homme sur ses genoux et s'opposa au soleil pour offrir de l'ombre à l'inconnu afin qu'il se repose.
D'après ce qu'il pu, des bandits l'auraient attaqué.. Non.. Des bandits auraient attaqué tout un groupe de personne ? Vu les dégâts subits par cet étranger, les agresseurs sont armés. La blessure au cou ressemblait à une éraflure de flèche. 



l'ancien Capitaine Impériale ne pouvait se contenter de si peu d'informations, il avait besoin de savoir le nombre approximatif, si ils étaient vraiment tous armés ou il n'y avait uniquement un seul archer... Où se trouvait le reste de son groupe ? Il avait encore besoin de savoir tout ça. Il ne pouvait se contenter de cette phrase. Si il voulait avoir les réponses à ses questions et ainsi lancer une éventuelle attaque, Flynn avait besoin de trouver un point d'eau pour aider la victime qui s'était limite évanoui de fatigues. 


Le fils aîné de la famille Lowell regarda tout autour de lui, analysant encore plus le terrain afin de trouver un éventuel oasis ou trouver d'où provient cet étranger tout en espérant trouver quelqu'un d'autre pouvant aider Flynn afin d'offrir de venir en aide à cet homme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arialas Ishtarian
Soldat
Soldat
avatar

Messages : 270
Expérience : 390
Age : 23

Feuille de personnage
Écus: 611
Réputation: +1
Rang du personnage: B

MessageSujet: Re: Quête n°2(Alternative) | Des Marchands en détresse (En Duo Ashenwall avec Arialas)   Lun 14 Sep - 21:50

Habituée au terre froide d'Ashenwall, Arialas ne sentait pas du tout dans son élément au milieu du désert de Ravey. En effet, la chaleur lui était encore plus insupportable, de fait de son habitude à vivre dans le froid. Durant sa vie, elle était bien sûr sortie de sa contrée natale lors de conquête mais cela sa mémoire l'avais oubliée, et même son corps n'y avais jamais été vraiment habitué. Malgré tout, elle devais continuer d'avancer: ses réserves d'eau baissaient bien trop vite à son goût. Le pire dans tout sa: elle était perdue, totalement. Trouver une oasis ou des gens au plus vite devenait une priorité. Après plusieurs heures de marche dans cette chaleur insupportable, Aria rencontra enfin quelqu'un, un marchand, qui accepta de lui montrer la voie jusqu'à l'oasis la plus proche, partageant même un peu de ses vivres. Au départ, elle ne voulais pas vraiment accepter sa charité mais il insistait. Après plus ou moins une heure de marche, ils arrivèrent enfin à destination. Aria décida de passer la nuit à cet endroit, ce que le marchand lui déconseilla fortement: des bandits rôdaient dans le désert et ils étaient armés. Elle ne changea pas d'idée pour autant, et remercia une dernière fois le gentil inconnu. Une fois seule, elle en profita pour remplir ses réserves d'eau et prendre du repos, la noirceur commençais à tomber, de même que la fraîcheur. Cela lui fait un bien fou.

Le lendemain matin, la première pensée fut pour le marchand, il aura peut-être dû rester puisque finalement la nuit avait calme. Ramassant ses affaires, Arialas regarda de tous les côtés, se demandant maintenant où aller. Elle n'avais jamais eue de destination précise, mais peut-être pourrais-t-elle chercher ses fameux bandits? Sauf que seule, elle se ferais très certainement tuée... Elle se décida donc pour une direction totalement aléatoire, toutes les directions ne montrant que du sable. Perdue dans ses pensées, elle ne sût pas combien de temps elle avait marché avant de voir deux silhouettes humaines à l'horizon, l'une lui tournant le dos, la seconde couchée au sol. S'approchant un peu plus, les traits de deux hommes se dessinèrent, dont l'un qui semblais gravement blessé. Accélérant le pas, Arialas les rejoignit.

- Que lui est-il arrivé?

En entendant la réponse, elle se remémora le marchand de la veille, celui-ci n'avais donc pas menti. Son regard se durcit en regardant le pauvre marchand expirer son dernier souffle. Elle se tourna alors le second homme.

- Que compte-tu faire?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Flynn Lowell

avatar

Messages : 83
Expérience : 150
Age : 21
Localisation : A la pêche.

Feuille de personnage
Écus: 368
Réputation: -5
Rang du personnage: B

MessageSujet: Re: Quête n°2(Alternative) | Des Marchands en détresse (En Duo Ashenwall avec Arialas)   Lun 14 Sep - 23:02

La chaleur était pesante et le temps manquait pour le blessé. Il fallait vite le soigner et le faire boire de l'eau. Il fallait que quelqu'un vienne au plus vite.. Quelques instants plus tard Flynn entendit quelqu'un se rapprocher de lui, lorsqu'il se tourna il, il aperçut une jeune femme non hostile. 

Que lui est-il arrivé ? Que comptes-tu faire ?

Si elle voulait l'abattre, elle n'aurait pas pris le temps de lui parler mais lorsqu'il regarda attentivement, il se rendit compte que ce fut un visage familier. Il combattit avec elle durant certaines batailles. Il chercha son nom.. l'Ange sanguinaire ! C'est le surnom que les troupes lui donnèrent pour sa rage de vaincre pendant les campagnes militaires. Il fut surpris de la voir ainsi, ses yeux... Non, ses yeux n'étaient plus les mêmes. Quelque chose était bien étrange en elle. Il manquait cette soif de sang qu'elle avait jadis. De plus, elle ne reconnut pas l'ancien Capitaine d'Ashenwall. Ils avaient pourtant combattu côte à côte dans de nombreux cas. C'était certains, quelque chose n'allait pas.

Mais ce n'était pas le moment de réfléchir, il fallait aider ce marchand. 

Cet homme est blessé, il dit avoir été victimes de bandits. Sauf que je n'en sais pas plus, il me faut de l'eau et du tissus pour l'aider au plus vite ! Il faut que je sache qui a fait ça.. Qui sont ces bandits.. Si ce marchand dit vrai alors ces personnes doivent être châtiés pour leurs crimes.


Il y avait une certaine rage dans les yeux de Flynn lorsqu'il dit cela mais il parla humblement, en contrôlant chaque parcelle de ses émotions. Il était habitué à ce genre de situations, c'était un ancien militaire, ce n'était rien comparé à tout les imprévus qu'il put avoir. 
Il était serein comme si au fond de lui il était sûr que ces criminels allaient périr. 

Tout en essayant d'aider l'homme, qui n'eut pas le temps de se présenter à cause de son état, il essaya d'analyser cette ancienne combattante de l'Empire en analysant ses manières. Et si la combattante avait perdu la mémoire ? Après tout, elle parla à Flynn comme si celui-ci était un parfait inconnu. Il fallait qu'il confirme cette hypothèse, il connaissait son prénom. Il allait observer sa réaction en l'utilisant.

Arialas si tu as de l'eau il faut que tu me le donnes pour que je le soigne. Il nous faut savoir qui sont ces prêcheurs du chaos et les neutraliser au plus vite. Si tu pouvais t'occuper à lui tenir la tête et le faire boire un peu le temps que je lui fasse les premiers soins. Le temps lui est compté..


Il regarda Arialas, observant le moindre faits et geste afin de savoir ce qui lui passait par la tête. Jouait-elle la comédie ? Avait-elle perdu la mémoire ? Ou Flynn s'était tout simplement trompé de personne ? Mais surtout allait-elle accepter de l'aider ? Après tout, l'humanité toute entière n'avait sûrement pas fait un serment pour protéger les plus démunis comme a pu faire l'ancien Noble.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arialas Ishtarian
Soldat
Soldat
avatar

Messages : 270
Expérience : 390
Age : 23

Feuille de personnage
Écus: 611
Réputation: +1
Rang du personnage: B

MessageSujet: Re: Quête n°2(Alternative) | Des Marchands en détresse (En Duo Ashenwall avec Arialas)   Mar 15 Sep - 7:24

- Cet homme est blessé, il dit avoir été victimes de bandits. Sauf que je n'en sais pas plus, il me faut de l'eau et du tissus pour l'aider au plus vite ! Il faut que je sache qui a fait ça.. Qui sont ces bandits.. Si ce marchand dit vrai alors ces personnes doivent être châtiés pour leurs crimes.

Cela était certains, ce marchand n'allais pas bien. L'inconnu avais raison, si ils ne l'aidaient pas, s'en était terminé pour lui d'ici quelques minutes, quelques heures tout au plus. Même le sauver était plutôt incertains. Elle hocha la tête à ses dires. Cela faisais quand deux personnes en deux jours qui parlaient de bandits, ils devaient donc quand même être nombreux ou du moins bien armés... et surtout ils s'attaquaient aux faibles. Arialas ne pouvais leurs pardonner.

En regardant les yeux de l'homme, elle vit que la même rage qu'elle brillait dans ses yeux. Elle devina donc, avant qu'il n'en parle, que celui-ci n'avais pas l'intention de laisser couler l'affaire. Cela la fit sourire, Arialas avais de soif de sang pour la première fois depuis son réveil.

En se rapprochant un peu plus, elle en profita pour détailler le bon samaritain du marchand. Plus jeune qu'elle, il semblais plutôt grand un fort, un guerrier d'expérience probablement. Un katana semblais lui servir d'arme.

- Arialas si tu as de l'eau il faut que tu me le donnes pour que je le soigne. Il nous faut savoir qui sont ces prêcheurs du chaos et les neutraliser au plus vite. Si tu pouvais t'occuper à lui tenir la tête et le faire boire un peu le temps que je lui fasse les premiers soins. Le temps lui est compté..

Sur le coup, ces paroles semblèrent tout à fait naturelle à Arialas, elle fit donc ce qu'il lui demandais. Elle S'accroupit et mit la tête du marchand sur ses genoux, sortit sa gourde fraîchement remplie de ce matin. Elle hésita une fraction de seconde, se demandant si cela ne serais pas du gaspillage d'eau, après tout elle n'avait aucune idée des talents de guérisseur de l'homme et elle-même ne pouvais pas vraiment l'aider.

- Va-s'y, il faut faire vite. Les bandits peuvent nous tomber dessus à tout moment, il ne survivrais pas deux fois.

Pendant que celui-ci se mettait au travail, n'ayant rien d'autre à faire que de cacher le soleil au blessé, Arialas eue le temps de réfléchir aux paroles de l'homme en noir. Il avait dit son nom, non...? Son visage se décomposa alors qu'elle observais cet homme qui semblais la connaitre. Elle parla, autant pour lui que pour elle-même.

- Je ne me souviens pas m'être présentée...

Qui était cet homme? Que savais-t-il sur elle? Ami ou ennemi? Arialas ferma les yeux, attendant une réponse de sa part. Soudainement, elle se sentait beaucoup à l'aise avec lui et avait hâte qu'il ai terminé ses premiers soins, pour pouvoir se mettre en chasse. Sa soif de sang envers les bandits ne s'en vit que renforcée, la déconcertant grandement. Elle savait à peine se battre, alors comment pouvait-elle ressentir une telle rage de tuer? Décidément, cet homme devais avoir quelque chose à voir avec tout sa, mais comment? Aria se sentait totalement désemparée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Flynn Lowell

avatar

Messages : 83
Expérience : 150
Age : 21
Localisation : A la pêche.

Feuille de personnage
Écus: 368
Réputation: -5
Rang du personnage: B

MessageSujet: Re: Quête n°2(Alternative) | Des Marchands en détresse (En Duo Ashenwall avec Arialas)   Mar 15 Sep - 17:30

Flynn ne prit pas le temps de répondre à ce que pouvait lui dire son ancienne collègue, il était focalisé sur la blessure de flèche de l'inconnu. Il utilisa une aiguille de sa trousse de survie, elle était suffisamment chaude avec le soleil, pour refermer cette blessure tout en la désinfectant en plaçant un peu d'alcool sur l'aiguille.  Les points de sutures étaient délicats, c'était une partie sensible mais fort heureusement que c'était que la pointe de la flèche qui effleura l'homme. Une fois le cou bandé, la vie de l'homme n'était plus en jeu. Il avait juste besoin de repos. 

Flynn se leva après avoir rangé son matériels, il fit de l'ombre pour l'inconnu en se plaçant devant le soleil. Puis il regarda Arialas afin de lui répondre.


J'hésitais entre plusieurs hypothèses à ton sujet. Si tu jouais la comédie, si tu étais devenue folle ou si tu avais perdu la mémoire. Le fait est que je pense que tu as perdu la mémoire ex-Ange Sanguinaire d'Ashenwall. Je me présente de nouveau à toi, je suis Flynn Lowell ancien Capitaine d'Ashenwall. Nous avons déjà combattu ensemble. 
Je ne sais pas que peuvent-être tes nouvelles intentions, si tu souhaites tuer les gens pour un rien mais je me bats pour la Justice et contre les tyrans. Même si je ne t'ai pas répondue, tu as dit que les bandits pouvaient arriver à tout moment. Que sais-tu d'eux ? 


Flynn avait parlé avec un ton calme et charmant jusqu'à maintenant mais lorsqu'il pensa à cet innocent blessé il changea de voix et parla avec poigne et agressivité. L'intonation de voix changeait mais son visage restait parfaitement neutre, il contrôlait parfaitement les expressions de son visage qui garda la même expression durant tout le long:

Je ne laisserai pas ce crime impuni, si tu sais quelque chose parle. 

En y repensant, la gourde de sa camarade était pleine. Elle n'avait pas de sac ample pour transporter plusieurs gourdes de plus elle n'avait aucune gourde vide dans ce cas elle a pu se réapprovisionner quelque part. Il devait surement avoir une oasis non loin d'ici. L'oasis pouvait aussi être un refuge, l'inconnu saignait encore lorsqu'il arriva devant Flynn ce qui veut dire qu'il était fort probable que celui-ci venait de ce potentielle oasis. Et si il avait été attaqué là-bas cela voudrait dire que les bandits étaient susceptibles d'être présents sur place. Il devait donc demander à Arialas d'où elle venait et si une oasis était bien présente dans les environs, il s'exécuta sans attendre pour recueillir les données qui lui manquèrent:

Où as-tu eu toute cette eau ? Y a-t-il une oasis non loin ? Aurais-tu aperçu quelque chose d'étranges là-bas ?

Flynn soupira un coup avant de se rappeler qu'elle avait pris le temps de l'aider. Il marcha alors en sa direction et posa sa main sur l'épaule de la soldate, c'était une main rassurante puis il la regarda dans les yeux:

Si tu nous voulais du mal tu n'aurais pas pris du temps pour nous aider. Aide moi donc à éliminer ces bandits, j'ai besoin de toi Arialas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arialas Ishtarian
Soldat
Soldat
avatar

Messages : 270
Expérience : 390
Age : 23

Feuille de personnage
Écus: 611
Réputation: +1
Rang du personnage: B

MessageSujet: Re: Quête n°2(Alternative) | Des Marchands en détresse (En Duo Ashenwall avec Arialas)   Jeu 17 Sep - 1:24

Les paroles de Flynn troublèrent Arialas. Ils avaient combattus ensemble? Et ce surnom... Un capitaine d'Ashenwall... Ils devaient donc avoir œuvré pour Galdion, un tyran qui aurais causé la perte de ce monde d'après les dires de certains villageois. Bien sûr, dans son état, elle ne pouvais que ce fier aux racontars et non à son propre jugement. S'il se connaissais, elle aussi donc participer à ces massacres atroces que racontait parfois des survivants?

Avant de pouvoir pousser ses réflexions plus loin, son compagnon se mit à l'harceler de question à propos de l'eau, des bandits, et lui demanda même de l'aide. Cela lui permit de reprendre le contrôle de ses émotions et de ne pas trop se questionner. Si celui-ci disais vrai, elle n'était plus du tout sûre de vouloir savoir son passée... Prenant une grande inspiration, elle chassa tout cela de sa tête pour le moment, autre chose avait besoin de son attention pour le moment. De plus, ce Flynn, elle l'aimais bien pour l'instant, celui-ci semblais avoir les mêmes aspirations de justice qu'elle. Du sang de bandit allais bientôt couler, c'était certains. Cette pensée la fit sourire et frissonner en même temps, ne surtout pas penser à cela pour l'instant.

- Hier, j'ai rencontrée un marchand qui à eu la gentillesse de me montrer une oasis et de me partager son eau alors que j'était perdue. Il est reparti rapidement, me disant de ne pas m'attarder car des bandits rôdaient dans le désert, c'est tout ce que je sais.

Arialas baissa les yeux et se mordit la lèvre. Était-il réellement de confiance? Certes, il avait aider ce marchand mais quand même...

- Tu sais, dans un sens, j'espérais trouver des gens prêt à m'aider pour affronter ces fameux bandits, s'ils existaient vraiment. Ce pauvre marchand effrayé me faisait pitié mais... je ne sais pas ce que tu sais de moi mais je suis pas très douée avec une arme, dit-elle en jetant à la naginata dans son dos. L'oasis d'où je viens se trouve à environ une heure de marche à bonne vitesse, surement deux si on doit le porter jusque là.

Arialas se redressa et épousseta ses vêtements, pleins de sable. Cela ne servais plus à rien de rester ici, autant se mettre en route au plus vite. Regardant le marchand puis Flynn à tour de rôle, elle se dit qu'il n'aurais certainement aucun mal à le porter et lui pointa la direction de leur destination. Prenant une gorgée d'eau avant de se mettre en route, elle ouvrit sa gourde à son compagnon puis ils purent partir. Les premiers pas se firent dans le silence. N'étant concentrée sur rien de précis, les paroles de l'ancien commandant lui revenait en mémoire. Autant pour essayer de rendre l'atmosphère moins lourde que pour que pour rendre son amnésie moins terrible pour elle-même, Aria essaya de blaguer.

- Je devais être plus belle avec mes deux yeux, n'est-ce pas? demanda-t-elle en se retournant vers Flynn, un sourire moitié réel, moitié forcé aux lèvres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Flynn Lowell

avatar

Messages : 83
Expérience : 150
Age : 21
Localisation : A la pêche.

Feuille de personnage
Écus: 368
Réputation: -5
Rang du personnage: B

MessageSujet: Re: Quête n°2(Alternative) | Des Marchands en détresse (En Duo Ashenwall avec Arialas)   Jeu 17 Sep - 21:13

Flynn aperçut l'hésitation de la guerrière puis se releva. L'oasis n'était qu'à une heure de marche, une petite heure de marche mais qui allait paraître si longue à cause de cette ardeur qui envahissait et débordait du corps du soldat. 

Tu étais venue chercher de l'aide ? Tu l'as trouvée.

Il se retourna vers le marchand et vérifia son pouls, il était stable puis se retourna de nouveau vers sa camarade qui comparait les gabaries. Même si elle était plus musclée, Flynn n'aurait jamais laissé une demoiselle porter le vieux marchand, vieille habitude de noble. Il observa la direction que lui pointait Arialas puis porta le blessé en le posant soigneusement sur son épaule. Flynn avait de très bons appuis, il était impossible pour l'homme de tomber de son épaule ni même que Flynn perde l'équilibre.

Alors qu'il s'apprêtait à avancer, l'ancien Capitaine fut surpris par la proposition de la femme. Il prit sa gourde et la referma en lui rendant. Même si il avait soif, il restait quelqu'un de fort physiquement. Elle allait en avoir besoin et il ne pouvait profiter de sa gentillesse, il ne devait tenir qu'une heure de plus avant de remplir sa propre gourde c'était faisable. Le peu d'eau qu'il but avant lui était suffisant pour tenir encore quelques temps.

Nous ne prendrons pas deux heures, même avec cet homme sur moi je suis capable d'avancer suffisamment vite. Nous devons arriver sur place le plus tôt possible.

Il lança la marche en avançant assez vite, il avait déjà porté des charges plus lourdes ainsi que des hommes blessé aux combats. Ce n'était pas ce pauvre personnage qui allait le ralentir. Les bandits devaient prendre garde, la colère de Flynn allait être terrible.

Concentré dans son but à détruire ce groupe de bandits, Flynn restait silencieux. Aucun mot sortit de sa bouche mais l'ancienne Ange Sanguinaire essaya de briser ce silence en essayant de rire.

Je devais être plus belle avec mes deux yeux, n'est-ce pas?

Il la regarda du coin de l'oeil, elle était mal à l'aise. Elle faisait ce qu'elle pouvait pour détendre l'atmosphère. Même si Flynn savait qu'elle essayait de faire une blague, il ne le prit pas comme telle car après tout elle n'avait pas tort. 

Tu n'as pas idée, deux charmants yeux. Mais ce n'est pas pour autant que tu n'es plus charmante, loin de là. Tu restes quelqu'un d'unique. Tu aurais pu avoir de jolis prétendants.

Il ne dit que ces mots là, simples, vrais et doux à l'oreilles. Pourquoi mentir ? Le temps n'était certainement pas aux mensonges.

Le duo avançait et arrivait peu à peu vers l'oasis avec une atmosphère bien plus détendue.

Ne t'en fait pas, je suis là pour t'aider Arialas. Tu as dit ne pas bien maîtriser les armes ? ça ne fait rien, tu as quelque chose de bien plus fort en toi. Cette soif de Justice. C'est suffisant pour abattre n'importe qui et si tu penses que ça ne suffit pas alors je serai là pour toi et je deviendrai l'épée tranchante qui t'ouvrirais la voie. 

Ce fut l'une des dernières paroles de Flynn durant la marche.

Après quelques minutes de marche supplémentaire, ils furent enfin à destination. L'Oasis se présentait devant eux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arialas Ishtarian
Soldat
Soldat
avatar

Messages : 270
Expérience : 390
Age : 23

Feuille de personnage
Écus: 611
Réputation: +1
Rang du personnage: B

MessageSujet: Re: Quête n°2(Alternative) | Des Marchands en détresse (En Duo Ashenwall avec Arialas)   Lun 21 Sep - 19:41

La réponse de Flynn fit rougir Arialas, elle ne s'attendait pas à ce qu'il prenne la question aussi sérieusement. Elle détourna la tête quelques instants, gênée. Elle ne savait toujours pas trop quoi penser de cet homme qui semblais vouloir se repentir de ses méfaits. Lui et elle semblais se ressembler sur beaucoup de points, la majeur différence était le fait que Flynn essayais consciamment de changer, de rattraper ses actes, alors qu'elle non. Elle vint à se demander qui était la plus forte, l'ancienne ou la nouvelle Arialas? Selon ce qu'elle avais appris, elle était auparavant assoiffée de sang, la justice ne voulais rien dire en ce temps-là. Alors si elle reprenais ses souvenirs, qui resterais? Redeviendrais-t-elle le monstre d'autrefois? Pendant ses interrogations, Flynn reprit la parole, lui parlant justement de cette justice. Arialas tourna la tête vers lui, intriguée. Lisais-t-il dans ses pensées? Non certainement pas, ce n'était qu'un hasard mais tout de même. Quand il eut terminé de parler, elle lui souria.

- Merci.

Il n'y avais rien d'autre à ajouter. Le reste de la marche se déroula en silence. Flynn avais raison, même en portant le marchand blessé, ils ne mirent pas tellement longtemps avant d'arriver à leur destination, l'oasis se présentait devant eux. En arrivant, Arialas s'arrêta, observa rapidement les alentours et bloqua la route de son compagnon de son bras. Il y avait plusieurs trace de pas devant eux, traces qui n'était pas la au départ d'Arialas il y avais à peine quelques heures.

- Plusieurs personnes sont passées par là récemment... Surement nos fameux bandits, dit-elle en pointant une forme dans le sable qui ressemblais beaucoup au contour d'une hache. Si tu le désire, il est certainement possible de laisser sans danger le marchand près de l'eau, à l'ombre, et de rattrapper ces hommes, il suffit de suivre les traces pendant qu'elle sont fraiche. Si le vent finit par se lever, elle ne resteront probablement pas visible longtemps. C'est peut-être notre seul chance de les retrouver rapidement.

N'attendant pas vraiment de réponse de sa part, Arialas alla remplir sa gourde, le marchand en ayant vidé beaucoup, et commença à regarder dans quel direction les hommes pouvais être parti, se demandant ce qu'ils étaient venus faire ici. Ils devaient certainement avoir une source d'eau potable à leur campement, alors ce ne devais pas être la raison de leurs venus. Qu'est-ce que cela pouvais être alors?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Flynn Lowell

avatar

Messages : 83
Expérience : 150
Age : 21
Localisation : A la pêche.

Feuille de personnage
Écus: 368
Réputation: -5
Rang du personnage: B

MessageSujet: Re: Quête n°2(Alternative) | Des Marchands en détresse (En Duo Ashenwall avec Arialas)   Lun 21 Sep - 21:14

La combattante avait raison, ces traces de pas étaient bien louches. Pourquoi les bandits viendraient prendre de l'eau ici ? Non ça avait tout l'air d'une descente pour un racket. Flynn posa le marchand à l'ombre et remplit sa gourde. Il bue de l'eau afin d'étancher sa soif qui durait depuis pas mal de temps déjà. Il remplit de nouveau sa gourde et se releva. 

Il regarda ensuite dans la direction que les bandits avaient potentiellement emprunté. Après avoir étudié les traces de pas suffisamment longtemps, Flynn était sûr que la direction était celle qui se présentait devant eux.

Les bandits possèdent les réponses à nos interrogations. Je pense que toi aussi tu te poses des questions sur leur venu ici. 

Il fit une révérence à Arialas afin de lui laisser ouvrir la marche, il fit ce geste avec élégance et la suivit. Afin de détendre l'atmosphère qui allait devenir très vite pétillante, Flynn parla:

Dommage que les plus beaux édifices culinaires ont disparus. Je me serais fait un plaisir de t'inviter à un dîner aux chandelles.


Etait-ce une blague de sa part ou de la sincérité ? Ou plutôt un mix des deux ? En réalité, il souhaitait juste compléter cette fameuse règle d'or chez les Lowell: quiconque parle sincèrement avant une bataille se verra être chanceux.

Ils avancèrent tout deux vers le campement, il fallait maintenant être sur ses gardes. Qui sait, les bandits étaient peut-être prêt à les accueillir.

Leur QG commençait à être visible au vu de la fumée se levant au ciel, probablement un feu de camps. Ils purent y entendre des chants, des cris de joies et beaucoup de bruits. On entendait même certaines femmes appelées à l'aide, elles ne furent pas loin de Flynn et Arialas. Au loin, ils purent y apercevoir des hommes entrain de se diriger vers le camp avec quelques femmes, deux ou trois tout au plus. 
Flynn ne montra aucune émotion, il ne montra même pas sa colère. Son visage était calme et neutre, il était prêt à se battre et il ne fallait montrer aucun signe de faiblesse avant et pendant un combat. De cette manière il comptait aussi motiver et mettre à l'aise sa camarade.

Si il y a combat et il y aura certainement un combat, ne fais pas attention à tes arrières. Je m'en occuperai.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arialas Ishtarian
Soldat
Soldat
avatar

Messages : 270
Expérience : 390
Age : 23

Feuille de personnage
Écus: 611
Réputation: +1
Rang du personnage: B

MessageSujet: Re: Quête n°2(Alternative) | Des Marchands en détresse (En Duo Ashenwall avec Arialas)   Mar 22 Sep - 6:39

- Les bandits possèdent les réponses à nos interrogations. Je pense que toi aussi tu te poses des questions sur leur venu ici. 

- Effectivement.

Lorsque Flynn fit signe à Arialas de prendre les devant, elle ne se fit pas prier: elle avait hâte d'en découdre. Même si elle avais un peu peur, dû au manque de confiance en ses capacités, elle ne pouvais tolérer l'agissement de ces bandits. Se mettant en route, elle s'arrêta une fraction de seconde lorsque l'ancien commandant lui parla. Rougissant, elle se remit en marche. Ne sachant pas vraiment quoi lui répondre, ayant bien trop truc en tête que l'amour pour le moment, elle préféra se taire et le reste du trajets se fit dans le silence. En même temps, était-il vraiment sérieux ou n'étais-ce qu'une blague, comme elle plus tôt? Dans les cas, il avait au moins de bonnes manières, ce qui était vraiment surprenant de la part d'un ancien commandant au service de Galdion.

Après quelques minutes, voir quelques heures de marche, le duo arriva en vu du quartier général des fameux bandits. S'arrêtant, Flynn essaya de rassurer et encourager Arialas. Bizarrement, sa légère peur précédante était partie en vu de la base ennemie, c'était maintenant limite de l'excitation qu'elle ressentais. Après tout, elle était une mercenaire.

- Je n'ai pas peur, dit-elle en se retournant vers son compagnon. Mais dit moi une chose avant, au cas où on y resterais. Pourquoi une homme aussi... Rafiné que toi c'est mis au service de Galdion? Je n'ai jamais entendue que du mal de lui.

En même temps, elle se demanda justement pouquoi elle aussi a pu choisir d'être à son service... Il devait bien exister une raison pour ses actes, non? Autant les siens que ceux de Galdion... Elle ne pouvais croire que quelqu'un pouvais être tout simpement méchant de nature.

Hochant la tête à la réponse de Flynn, Arialas dégaina sa naginata. Elle était prête à se battre. Jetant un dernier regard à son partenaire, elle s'élança d'un pas rapide vers les hommes devant eux.

- Halte ! Je m'appelle Arialas Ishtarian, aussi connu comme l'Ange Sanguinaire d'Ashenwall et voici mon compagnon, Flynn Lowell. Êtes-vous les fameux bandits dont nous entendont parler dans tout Ravey? Selon fait déjà un moment que nous espéront vous rencontrer.

Arialas n'avais aucune idée de pourquoi elle agissais de cette façon. Cela l'amusais de jouer avec sa proie, tout simplement. Et après tout, si ils pouvaient s'infiltrer en faisant semblant d'être de leurs côtés, cela ne pouvais pas nuire non plus. Cela serais plus facile que de grimper aux remparts de bois autour du campement ou de défoncer la porte. Dans tout les cas, la suite s'annonçais amusante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Flynn Lowell

avatar

Messages : 83
Expérience : 150
Age : 21
Localisation : A la pêche.

Feuille de personnage
Écus: 368
Réputation: -5
Rang du personnage: B

MessageSujet: Re: Quête n°2(Alternative) | Des Marchands en détresse (En Duo Ashenwall avec Arialas)   Mar 22 Sep - 23:18

Je n'ai pas peur, dit-elle en se retournant vers son compagnon. Mais dit moi une chose avant, au cas où on y resterais. Pourquoi un homme aussi... Raffiné que toi c'est mis au service de Galdion? Je n'ai jamais entendue que du mal de lui.

La question était surprenante et inattendue mais il fallait y répondre, règle familiale oblige. Flynn regarda Arialas en lui replaçant une mèche derrière son oreille.

Galdion était un héros. Un grand guerrier. Mais même le plus grand guerrier, lorsqu'il est mal entouré, finit par tomber sous l'avidité du pouvoirs succombant au désir d'être le plus puissant. Nous avons été pris au piège par cette première image que nous avions de lui et nous nous sommes fait entraîner dans une illusion.. Mais ce nouveau monde est un Requiem pour nous. Rattrapons-nous Arialas.


Il la regarda partir avec sa naginata puis la suivit de près en la laissant se présenter face aux hommes qui s'arrêtèrent en entendant la jolie voix d'Arialas. Qui pouvait croire qu'elle était une personne assoiffée de sang ?

Halte ! Je m'appelle Arialas Ishtarian, aussi connu comme l'Ange Sanguinaire d'Ashenwall et voici mon compagnon, Flynn Lowell. Êtes-vous les fameux bandits dont nous entendons parler dans tout Ravey? Cela fait déjà un moment que nous espérons vous rencontrer.

A première vue, les bandits ne réagirent pas beaucoup au surnom d'Arialas ce qui voulait dire que ces deux bandits n'étaient pas d'anciens combattants. Le nom d'Ange Sanguinaire était un nom de guerre, seul les soldats pouvaient la reconnaître. Mais apparemment c'était plus son corps qu'ils souhaitaient avoir. Leurs regards furent bien étrange et Flynn comprit leur intention. Pour le moment il resta silencieux et laissa les hommes parlés, ils étaient entrain de tenir deux femmes qui étaient en larmes. Elles n'avaient même plus de voix pour crier à l'aide. 
Apercevoir ces deux pauvres femmes dans cet état n'était pas tolérable. Il ne voulait pas risquer de les laisser être capturées et emmenées dans des tentes.


Oui c'est bien nous les fameux bandits haha, alors t'es intéressée à nous rejoindre ma jolie ? Par contre ton petit chien il reste dehors. On n'en a pas besoin hahahaha

Flynn s'avança et fit une révérence élégante aux deux bandits, un des deux étaient armés d'une hache à deux mains et l'autre possédait deux épées.

Puis-je savoir ce que vous comptez faire avec ces deux femmes ?


Les deux bandits éclatèrent de rire et celui armé de la hache parla tout en restant amusé.

Alors petit chien on ne sait pas bien traiter les femmes ?! HAHAHAHA On traitera mieux ta camara...

D'un geste net et rapide Flynn fonça vers le bandit en lui tranchant la gorge pendant qu'il souhaitait continuer sa phrase. Trop occupé à rire, sa garde était baissée, la femme qu'il portait tomba à genoux, choquée par ce qui venait de se passer. L'expression et l'aura émanant de Flynn avait changé, son regard était bien plus noir. Il se tenait droit, son sabre tâché du sang de la victime qui étouffait à cause de l'attaque portée par l'ancien Capitaine. 

Le second bandit lâcha la femme en dégainant ses deux épées pendant que Flynn parla à celui qui agonisait en se tenant la gorge.

Celle que tu appelles "ta mignonne", je compte vraiment l'inviter autour d'une table afin de profiter de sa présence. Il ne fallait pas lui manquer de respect.

Malgré cette colère noire qui émanait de Flynn, son visage resta neutre mais son regard était bien plus perçant. Il se tenait droit puis tourna rapidement la tête en voyant l'homme aux deux épées foncer vers lui. Il s'élança en levant ses deux épées vers le haut afin de les faire redescendre pour trancher Flynn en plusieurs morceaux. 
Cependant l'Ashevan eut un réflexe et plaça son sabre en hauteur et perpendiculairement aux deux armes de l'assaillant afin de le bloquer, il posa également sa seconde main sur le plat de sa lame afin de soutenir son arme et parer le coup. Les gestes de l'ancien soldat de Galdion furent impressionnants, nets et précis, sa garde était forte et très stable. Il bloqua le coup et empêcha son adversaire de gagner du terrain grâce à la force de ses jambes qui lui offrirent une base et un équilibre impressionnants. 

Il regarda Arialas du coin de l'oeil, tout en restant concentré dans son blocage car le bandit essayait tant bien que mal à forcer sur le sabre de Flynn.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arialas Ishtarian
Soldat
Soldat
avatar

Messages : 270
Expérience : 390
Age : 23

Feuille de personnage
Écus: 611
Réputation: +1
Rang du personnage: B

MessageSujet: Re: Quête n°2(Alternative) | Des Marchands en détresse (En Duo Ashenwall avec Arialas)   Mer 23 Sep - 21:28

Tandis que Flynn bloquais les attaques du second brigands, Arialas en profita pour se rapprocher. Usant de sa vitesse et de la longue portée de son arme, sa naginata transperça le flan droit du bandit, déchirant au passage un pan de vêtement de l'ancien commandant. Ne ce souciant pas de savoir si l'adversaire était toujours vivant ou mort, elle essuya la lame de sa naginata et la remit rapidement dans son dos avant de s'approcher de son compagnon, son œil emplit de colère. Son poing s'abattit sur la mâchoire de Flynn – pas de toute ses forces bien sûr, juste assez pour causer une légère douleur au toucher pendant les heures à suivent – probablement trop surpris pour esquiver.

- Je peut très bien me défendre seule, tu aurais dû me laisser faire, grogna-t-elle en détournant la tête. J'aurais pu les infiltrer, on les aurais pris par surprise – tous – et tout aurais été fait plus simplement et proprement.

Alors qu'elle parlais, le bandit au sol gémit et essaya de ramasser son arme. S'approchant au dessus de lui, Arialas eut presque pitié du spectacle, presque. Un être aussi ignoble ne méritait certainement pas de pitié.

- C'est qui la mignonne hein, dit-elle à l'homme suppliant au sol, tout en lui donnant un coup de pied dans les côtes (du côté de sa blessure) et en lui crachant au visage.

Sous la douleur, il s'était de nouveau évanoui. Soupirant, elle fit à Flynn d'en faire ce qu'il voulais de lui alors qu'elle-même allais aider les femmes. Le regard de son compagnon était changé depuis qu'ils étaient arrivés ici, il vallais peut-être mieux qu'il ne s'approche pas trop des jeunes femmes déjà traumatisées pour ne pas les effrayer encore plus. Du coin de l'oeil, Arialas vit la frêle porte de bois du QG des bandits se refermer. Elle n'en fit pas cas, après tout c'était prévisible.

- Vous allez bien?

Les deux femmes répondirent par un simple hochement de tête, encore trop sous le choc pour parler. Les aidant à marcher, elle alla les porter à l'ombre d'un arbre, près des murs de la base adverse, bien loin de l'unique porte. Revenant vers Flynn, elle ressortie son arme, prête à essayer de défoncer cette porte, qui ne semblais pas très solide – tant mieux pour eux.

- Flynn, si de pauvres femmes meurent par la faute de tes actes irréfléchi, j'espère que tu en assumera l'entière responsabilité.

Le regard d'Arialas était dur, l'heure n'était plus à la plaisanterie. Les hostilités étaient commencés, ils étaient temps d'y mettre un terme. Jetant un dernier regards vers les deux femmes, elle s'élança vers la porte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Flynn Lowell

avatar

Messages : 83
Expérience : 150
Age : 21
Localisation : A la pêche.

Feuille de personnage
Écus: 368
Réputation: -5
Rang du personnage: B

MessageSujet: Re: Quête n°2(Alternative) | Des Marchands en détresse (En Duo Ashenwall avec Arialas)   Jeu 24 Sep - 19:56

Flynn ne broncha pas au coup porté par sa camarade, il attendit qu'elle ait terminé ses actions pour lui parler mais un mot de trop fut dit "irréfléchis". Il était quelqu'un qui n'agissait pas sous le coup de la colère, il s'énervait que très peu et l'insulter d'irréfléchis lui fit bouillonner le sang. C'était toute sa carrière en tant qu'Officier qui venait d'être insulté. Il regarda Arialas avec un regard si noir qu'on aurait cru qu'il souhaitait trancher le cou de celle-ci, il n'avait pas abattu son père et son frère en étant irréfléchis, il n'avait pas abattu des centaines voir des milliers voir même plus dans toute sa carrière à Ashenwall en étant quelqu'un d'irresponsable. Il avait commis l'ultime sacrifice en abattant son petit frère, le seul être qu'il avait chéris de tout son coeur. Ce jour là il aurait pu être irresponsable et laisser son frère se détruire petit à petit mais il ne l'a pas fait.

L'ancien Capitaine commença à serrer son poing, l'intérieur de son corps brûlait. Il rengaina son sabre et se tourna vers les deux femmes qui furent sauvées des griffes des deux bandits. Il posa un genou devant elles en passant la main dans ses cheveux, face à elles son visage avait changé. Il était très gracieux et raffiné, ce fut un joli spectacle pour ses deux femmes qui se sentirent rassurées. Il sortit un mouchoir de sa poche afin d'essuyer leurs larmes, en voyant les agissements élégants de Flynn, les femmes reprirent des couleurs et se sentirent mieux.

Il se releva ensuite et rejoignit Arialas, reprenant son visage sombre et pris par la colère contre ces bandits mais avant... il devait parler. Se justifier ? Non, plutôt clarifier les choses. Le campement des brigands demandaient encore un léger chemin avant d'être atteint, il n'y avait pas de tours de guets et aucuns gardes n'étaient sur place. Les chants continuaient et il semblait y avoir 6 tentes au maximum. Aucun bruit n'avait émané des bandits à par celui qui agonisait encore, Flynn le laissa s'étouffer. Il ne lui restait pas plus de trente secondes avant de mourir de toute manière.

Il prit enfin la parole avec une voix des plus froides.

Ecoute donc les chants sortant du camp, tu crois vraiment qu'ils sont en état d'alerte ? Ils n'ont même pas entendu un seul bruit, de plus il fait noir la vision pour eux est limité alors que nous avons l'avantage de la hauteur et de leur feu de camps qui éclaire la majorité de la zone. Si les portes se ferment c'est bien parce qu'il commence à faire noir. Ils n'ont aucune arme de défense à longue portée donc si ils nous avaient repéré ils auraient déjà été en route. La carte de la discrétion est encore possible. Ceux qui intéressent les bandits ce n'est pas le fait que leurs hommes rentrent mais que la cargaison d'objets arrivent à destination. 




Flynn fouilla ensuite le corps de l'homme qui finit par succomber et mourir, il y trouva une bourse d'or ainsi qu'un sac contenant des objets qui semblaient avoir de la valeur. Il bougea ensuite le second cadavre et trouva une seconde bourse d'or. 

Je vais passer par l'entrée principal pendant que tu passeras par l'arrière. Les remparts ne sont pas bien solides et ne sont pas très hautes. En te faisant la courte échelle tu passeras par dessus. Et une dernière chose, je suis tout sauf irréfléchis. Je n'ai pas monté les échelons et fait mes preuves sur les champs de batailles en me tournant les pouces ou en prenant des décisions à la hâte. 


Après avoir parlé, sans attendre, il prit la route vers ce campement qui ne se trouvait plus qu'à dix petites minutes de marches mais les dunes de sables offraient une meilleure vue à Flynn que pour les gens présents dans le campement. L'obscurité et le relief leur avaient donné la capacité à passer invisible et à s'approcher sans soucis.

Il emmena ensuite Arialas vers le côté qui semblait être le plus sombre du campement. Les remparts n'était pas bien hautes, le désert n'était pas connu pour offrir beaucoup de ressources matériels afin de forger de grandes défenses, du moins pas si les moyens techniques étaient absents. Il fit alors la courte échelle à Arialas pour qu'elle se retrouve dos à l'adversaire. Avant qu'elle ne passe de l'autre côté, Flynn ne dit qu'une chose.

Attends le moment opportun pour frapper derrière eux. 


Il ne dit rien d'autre, l'Ashevan était complètement concentré à rendre Justice. Il devait éliminer ce groupe de criminels quoiqu'il arrive et personne ne l'en empêcherait.
Après l'avoir aidé il se dirigea vers la porte et frappa. Il devait bien avoir au moins une personne présent à la porte pour la surveiller mais personne n'ouvrit. Il frappa une nouvelle fois et la porte s'ouvrit et un homme pointa sa lance vers Flynn.

L'homme savait tenir son arme, il devait être plus aguerri que les deux cadavres qui nourrissaient le sable.

Je me nomme Flynn Lowell. Je ne suis pas là pour me battre. Je suis là pour vous rapporter votre butin. Vos deux hommes étaient de piètres combattants, je viens donc vous offrir mes services. Un homme qui en vaut deux et qui se bat mieux. 


Flynn montra les deux sacs de bourses et le sac d'objets, le garde regarda les sacs et leur contenus puis regarda Flynn. Il fit tourner sa lance et ria un coup avant de proposer à Flynn de rentrer. La porte se referma, un second homme se cachait derrière celle-ci. 

Viens, on va te présenter au patron. T'as du culot de te ramener ici avec ça et je pense qu'il va t'apprécier haha.


L'homme derrière Flynn le poussa pour qu'il avance tandis que le lancier prit les sacs et partit en tête de la marche.

Quatre hommes étaient présents autour du feu de camp entrain de boire et crier dans tout les sens jusqu'à ce que le lancier dépose les sacs vers un homme armé de la tête aux pieds. Il possédait une épée, un bouclier, trois dagues et était vêtu d'une armure qui semblait familière à l'ancien Officier Impérial. 

Patron, un homme se prénommant Flynn Lowell vous donne ces sacs. Il a abattu les deux abrutis qui voulaient ramener des femmes en même temps que l'or. Il veut se joindre à nous, il dit être une pièce unique haha.


Le fameux "patron" s'arrêta dans sa chanson ne bougeant plus, il resta immobile puis finit par jeter sa gourde dans le feu. C'était un geste de colère, les bandits reculèrent d'un seul coup. Ils furent terrifiés. L'homme se leva et jeta le casque de son armure sous les pieds de Flynn, c'était un casque de l'armée d'Ashenwall. Face à lui se dressait un... fantôme ?

Flynn... Lowell ?! Comme on se retrouve CA-PI-TAIIINE !! 


Surpris, Flynn haussa les sourcils.

Alexandre Neth..? Que fais-tu là ? Tu...


JE NE SUIS PAS MORT ! Oh pardonnez moi je ne devrais pas vous criez dessus Capitaine.. Ou Patricide ? Fratricide ? Comment dois-je vous appeler ? Oh mais attendez.. Il n'y a plus d'armée ! Uniquement deux hommes refaisant un face à face. Cet oeil que tu m'as retiré, cette cicatrice que tu as crée. Je ne ressens plus les douleurs engendrés par tout cela en détruisant les autres. Dis moi Flynn. Comment te sentais-tu en ayant tuer ton père ? Ton frère ? ça fait quoi de donner l'ordre à ses hommes de nous attaquer par derrière hein ?! Ce jour là... Je devais être ton bourreau. J'étais en route pour prendre ta tête et venger le Général Galahade ! Mais je me suis retrouvé au milieu de nulle part.. FLYNN ! Hahahaha tu veux te joindre à nous ?! Alors tue moi ! Parce que jamais je te laisserai vivre !! Je vais me VENGER !!!


Alexandre prit son bouclier et dégaina son épée, c'était un adversaire qui pouvait être redoutable. Jadis, il fut un Lieutenant de la garde personnel du père de Flynn. Lors de leur dernière rencontre, Flynn réussit à le repousser en lui soutirant un oeil. Ce soir, ce combat allait reprendre et l'ancien Lieutenant était plus déterminé que jamais à en découdre avec l'ancien Capitaine. 
Tout les bandits étaient maintenant debout et formèrent un cercle autour des deux protagonistes. Ils sortirent leurs armes afin d'être prêt à trancher le noble Lowell mais Alexandre leur ordonna de rester en dehors de tout ça.

Après avoir réalisé quelques mouvements avec son arme, il fonça vers Flynn qui dégaina son sabre. Alexandre feinta une attaque à l'épée et chargea son adversaire avec son bouclier qui fut projeté en arrière. L'ancien Capitaine essaya de remettre ses idées en place afin d'affronter une nouvelle fois l'un des hommes les plus fidèles de Galahade. Des souvenirs traversaient l'esprit de l'Ashevan, sûrement son jour le plus sombre. Il eut du mal à reprendre ses esprits mais au moment où il revint à lui, l'épée de son assaillant commençait à descendre sur lui afin de le trancher en deux. Il fit une roulade sur le côté, le plus rapidement possible. Le tranchant toucha légèrement sa longue verste. Flynn se releva et se mit en garde alors que le Lieutenant plaça son bouclier en avant pour parer d'éventuels coups et son épée pointé vers l'homme qu'il souhaitait à tout prix abattre.

Ce combat allait être difficile. Prit entre deux mondes, le passé et le présent, Flynn devait revenir à lui même pour pouvoir faire face à une ancienne élite d'Ashenwall. Malgré son mental suffisamment fort, l'Ashevan avait encore du mal à tourner la page de cet événement. Après tout c'était encore récent mais c'était le moment ou jamais de réussir à tourner la page. En sortant vainqueur de ce combat, Flynn pouvait être sûr qu'il serait devenu plus fort.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arialas Ishtarian
Soldat
Soldat
avatar

Messages : 270
Expérience : 390
Age : 23

Feuille de personnage
Écus: 611
Réputation: +1
Rang du personnage: B

MessageSujet: Re: Quête n°2(Alternative) | Des Marchands en détresse (En Duo Ashenwall avec Arialas)   Sam 26 Sep - 6:58

Arialas croisa les bras, exaspérées, alors que Flynn s'activais pour consoler les femmes et ramasser les bourses des bandits. Lorsque celui-ci eut enfin terminé, le duo put enfin avancer vers leur but final. Acceptant, non sans rechignement, le plan de l'ancien commandant, celui-ci la propulsa par-dessus le mur du campement. Se tapissant derrière une tente près de la porte d'entrée, elle vit se dernier user de ses belles paroles pour se faire amener devant le chef. Après plusieurs minutes d'attentes, Flynn n'avais toujours pas repointé son nez dehors. Que faisait cet imbécile? Il était sérieusement en train de la trahir et de rejoindre les vilains ou quoi? Après tout, il venait clairement de l'abandonner en plein territoire ennemi, après toutes ses belles paroles comme quoi celui-ci deviendrais son arme et la protégerais. Peut-être même était-il mort? De toute façon, Arialas se fichais bien de son sort maintenant. Jetant un regard autour d'elle, elle ne remarqua pas d'autres présences que celles des quatre hommes devant le feu. Se rapprochant discrètement, la jeune femme put remarquer que ceux-ci étaient déjà bien avancés dans leur beuverie. Elle décida donc de rester dans l'ombre, jusqu'au temps qu'ils s'endorment, l''un d'entre eux dormaient déjà d'ailleurs. Par contre, après seulement quelques minutes de plus, elle repensa à Flynn. Si celui-ci comptait réellement la trahir, elle se devait d'agir vite...

Alors qu'Arialas mettait la main sur sa naginata, des bruits de combats résonnèrent en provenance de la tente du chef des brigands – Flynn était donc encore bien vivant et de son côté. Jetant un œil aux sous-fifres, elle put voir qu'eux aussi avait entendu le bruit et tentaient de réveiller leur compagnon endormi. Sans prendre plus de temps pour réfléchir, elle s'élança, bottant au passage deux des armes des brigands, restées au sol. S'emparant de l'arme du troisième, une hache de jet, Arialas la lança au hasard sur l'attroupement. L'arme faucha la jambe de l'un d'entre eux, c'était déjà très bien – elle devrait avoir le temps de se débarrasser des deux autres avant que celui-ci ne les rejoignent, le dernier étant encore dans un état comateux. Sur les deux ennemis qui venait vers elle, seul un était armé. Prenant sa naginata, Arialas s'en servit comme distraction, la propulsant vers celui encore au sol, obligeant le bandit sans arme à s'écarter du chemin. Puisque la cible n'était pas en état de bouger, l'arme lui transperça le flanc. Deux de moins. Profitant de l'esquive de l'un des deux hommes, elle fonça vers celui armé, sachant qu'elle avait quelque seconde de répits avant que le second ne puisse reprendre pied et riposter. Profitant sa rapidité, la jeune femme donna un coup de pied sur la main tenant l'arme, espérant le lui faire lâcher – sa tentative échoua. Faisant une roulade vers l'arrière, elle put s'en sortir sans dommage, après tout les brigands était plutôt au ralenti avec la grande quantité d'alcool dans leurs sang. S'étant ramassée tout près du feu et sans arme, Arialas décida de ramasser l'un des bâtons de bois et se défendit des attaques de l'homme armé, alors que l'autre en profitais pour aller se chercher son épée.

À force d'acharnement avec son bâton enflammé, Arialas réussit à faire échapper l'arme du premier, arrivant finalement à mettre un terme à sa vie. Celui à la jambe blessé, quand à lui, tomba de lui-même dans le feu de camp, alors qu'il essayais d'aller aider ses compagnons, quel être pitoyable. Quand à celui transpercé par la naginata, il arrivais bientôt au bout de son sang, ce n'était qu'une question de temps avant que sa vie ne s'éteigne. Il ne restait donc qu'un seul adversaire, qui avait eut le temps de ramasser son épée. À bout de force, l'une des jambes d'Arialas la lâcha. Posant un genou par terre, elle lança son bout de bois vers le dernier brigands, dans un ultime espoir. L'homme esquiva facilement et se rapprochais dangereusement. Restant digne, la jeune femme releva la tête vers lui et attendit le coup final – elle n'avait pas peur de mourir. S'arrêtant devant elle, son adversaire la jugea du regard. Le silence étant revenue, Arialas put constater que le combat de Flynn semblais terminé. Avait-il gagné? Coupant court à ses pensées, l'adversaire de la borgne se décida à lui parler, sûr de sa victoire.

- Alors ma jolie, tu n'es pas effrayée? C'est dommage tu sais, si tu n'aurais pas tuer autant de mes amis, je t'aurais gardée comme chienne domestique. Mais maintenant, je n'aurai pas de pitié. Je violerai ton cadavre, à la place.

Souriant de toute ses dents crasseuses, ce dernier dégoûtait affreusement Arialas mais elle ne laissa rien paraître, ne répondant même pas aux paroles du brigands. Fâché par l'absence de réaction de sa victime, ainsi que faute de toute l'alcool dans son corps, ce dernier manqua les organes vitaux lorsqu'il transperça la femme, l'épée se logeant à la gauche du cœur. Tout de même blessée assez gravement, la vision d'Arialas se troublait et les anciens réflexes de son corps, ceux que son esprit avais oubliés, prirent le dessus. S'emparant de la main du bandits, elle aida se dernier à déloger son pied et lui brisa le poignet, en essayant de le pivoter en direction de son adversaire. Lâchant son épée, Arialas usa de ses dernières forces pour lui sauter dessus, et le retenir au sol quelques temps, pour gagner de précieuses secondes alors qu'elle espérait de l'aide de son compagnon – qui ne vint finalement pas. Le sang coulait abondamment de sa plaie, si elle ne faisait rien c'était une mort assurée, d'ici quelques minutes tout au plus. En désespoir de cause, le jeune femme essaya d'étrangler son adversaire. Lors de sa chute, le bandit s'était assommé la tête assez puissamment au sol et était déjà limite de l'évanouissement. Clignant des yeux, la vision d'Arialas devient noir et elle tomba dans les pommes, toujours positionnée sur l'homme. Ce dernier était-il mort ou simplement évanoui? Ce fut la dernière pensées d'Arialas avant de sombrer.

Se réveillant plusieurs heures plus tard dans une chambre d'hôpital, elle ne sût jamais réellement ce qui s'était passé après sa. Se promenant dans le village, elle s'informa sur les agissements de bandits dans le désert. Apprenant que les marchands étaient désormais en sécurités, Arialas se demanda où était passé l'ancien commandant. Étais-ce lui qui l'avais amené ici et ainsi sauvé sa vie? Probablement, mais elle ne pouvais en être totalement sûre, personne dans le village ne semblant connaitre de Flynn Lowell. Abandonnant les recherches, Arialas décida de rentrer à Ashenwall lorsque son état le lui permettrait. Si le destin le voulais, leurs routes se croiseraient à nouveau, et il ne faut pas chercher à forcer le destin, la jeune femme s'en retourna donc à l'hôpital. C'est à peine deux jours plus tard qu'elle décida de reprendre la route, ne désirant pas s'attarder plus qu'il ne le fallais puisque sa mission était accomplie. Arialas ne s'était pas encore adaptée à la chaleur de Ravey et n'avais qu'une seule hâte, retrouver la fraîcheur de sa contrée natale.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Flynn Lowell

avatar

Messages : 83
Expérience : 150
Age : 21
Localisation : A la pêche.

Feuille de personnage
Écus: 368
Réputation: -5
Rang du personnage: B

MessageSujet: Re: Quête n°2(Alternative) | Des Marchands en détresse (En Duo Ashenwall avec Arialas)   Lun 28 Sep - 23:37


Flynn ferma les yeux quelques instants afin de faire le vide, il n'y avait plus que lui et... ce fantôme du passé, Alexandre Neth. Deux anciens officiers qui servaient le même drapeau se retrouvèrent en face à face. Ni Alexandre, ni Flynn ne sous-estimait son opposant. Après avoir fait le vide, Flynn rouvrit les yeux en se plaçant en garde, il paraissait plus solide même si il était toujours un peu troublé. Après tout, cette nouvelle vie était encore bien récente, ses émotions furent légèrement instables mais Alexandre était la dernière épreuve. 

Les deux combattants se fixèrent, Alexandre perdit patience et chargea le premier. Flynn fit tournoyer son sabre sur ses côtés, au dernier moment l'ancien Capitaine fit un pas pivot sur le flanc gauche afin de se retrouver dans le dos de l'ennemi. D'un mouvement sec, il tenta de trancher Alexandre mais son armure était bien plus résistante que prévu et il eut un réflexe en pivotant rapidement afin de bloquer le coup avec son épée. L'ancien soldat fidèle à Galahade était digne de sa réputation et de la position qu'il avait à l'époque. 

L'adversaire de Flynn était lourdement armé, il fallait donc qu'il use de son agilité afin d'asséner des coups sans relâche. Il pouvait être bien plus rapide, il ne possédait pas cette armure lourde et encombrante. Il s'avança alors, avant qu'Alexandre ne puisse remettre en garde, et l'enchaîna de coups. Le sabre de Flynn attaquait de tout les côtés, par le haut, par le bas même par les côtés. L'ancien Lieutenant n'avait qu'une seule et unique option, placer son bouclier et tenir. De temps à autre Flynn réalisait des coups amples afin de faire bouger le bouclier mais alors qu'il allait réaliser un coup suffisamment puissant pour baisser ce bouclier, Alexandre réagit et projeta l'ancien Capitaine au sol. Le coup de bouclier le sonna sur le coup, son sabre était près de lui. Il le reprit rapidement en faisant une roulade arrière afin de se relever. Son adversaire chargea de nouveau, un violent coup d'épée arriva sur le côté. 

Flynn ne put le bloquer que partiellement, il fut projeter au sol encore une fois. Pour vaincre son adversaire, Flynn devait être bien plus rapide que ça. 

Flynn aperçut une ouverture au niveau des mollets, il glissa avec son arme et d'un coup bref il trancha son mollet droit. Il perdit l'équilibre et le poids de l'armure le fit tomber contre le sol l'immobilisant. 

L'ancien Capitaine s'approcha de lui en espérant le raisonner, mais sans même crier garde son adversaire tenta de se relever en cherchant à percer Flynn. Cependant le fils de Galahade réussit à dévier le coup vers son plastron en cuir, l'épée trancha le côté du plastron blessant Flynn. Dans son élan, Flynn trancha la tête de son opposant. Il regarda le sang coulé, sans dire un mot, il se rendit compte que durant tout l'affrontement aucune émotion n'était intervenu. Etait-ce cela son renouveau ? Sa nouvelle forme ? Avait-il passer ce stade ? Laisser ses émotions derrière lui ? 

Il ne put terminer sa réflexion lorsqu'il vit Arialas au sol avec un bandit juste à côté. Il se dirigea de son côté et déplaça sa camarade sur le côté afin de vérifier le pouls du bandit. Il trancha ensuite la gorge de l'homme évanoui et vérifié la blessure de la guerrière. Il lui appliqua rapidement les premiers soins, il prit ensuite une des vestes se trouvant dans le camp. C'était une veste des habitants locaux, elle était munis d'une capuche et était faite pour être mise au-dessus des vêtements. Il l'enfila rapidement et transporta la blessée vers l'Oasis afin qu'elle puisse se faire soigner.

Une fois arrivé surplace il demanda de l'aide, un marchand reconnu Arialas et accepta de la soigner mais remarqua aussi la blessure de Flynn qui perdait ses forces à cause du sang qui coulait. Ce marchand qui était en réalité un médecin emmena Flynn dans une tente afin de le soigner, lui et sa camarade. 

Il lui expliqua qu'ils avaient réussi à éliminer les bandits, la rumeur se répandit vite dans l'Oasis et les marchands s'unirent afin de récompenser les deux combattants.
Une fois soigné, Flynn eut la surprise de voir la récompense pour leur réussite. Durant tout le long de sa présence il ne retira pas sa capuche. 
Il dormit une nuit, dans un lit à côté de celui de l'ancienne Ange Sanguinaire.
Le lendemain, il prit la part d'Arialas et lui plaça le tout dans son sac à voyage. Il prépara ensuite ses affaires afin de continuer son périple à Ravey mais le médecin l'arrêta un instant pour lui demander son nom. Il ne souhaitait pas que sa camarade sache qu'il l'avait amenée jusqu'ici alors il donna un simple nom..


Appelez moi... Saladdin. L'épée de la Justice.


Puis il reprit sa route vers Dissiri en espérant trouver ce qu'il cherchait...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Quête n°2(Alternative) | Des Marchands en détresse (En Duo Ashenwall avec Arialas)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Quête n°2(Alternative) | Des Marchands en détresse (En Duo Ashenwall avec Arialas)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'Alternative au pétrole déja présente?
» Steven Benoit et ses alliés de l'Alternative montent au créneau contre l'Inité
» A PLATEFORME ALTERNATIVE SEMBLE EMPÊCHER L'INITE DE CONTROLER LA CHAMBRE BASSE
» Les guildes de marchands ?
» Lalue vidé de ses marchands !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fire Emblem : L'épopée des héros :: G O R A H :: Ravey :: Vaste désert-