AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Tout ça, ce ne sont que des salades... [John; rp clos]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ian Amnell

avatar

Messages : 68
Expérience : 121

Feuille de personnage
Écus: 904
Réputation: 0
Rang du personnage: C

MessageSujet: Tout ça, ce ne sont que des salades... [John; rp clos]   Mer 9 Sep - 4:58


On fuit la chaleur à cause du manque d’air. Mais on regrette aussitôt d’avoir retrouver les reliefs enneigés de notre enfance, même s’ils sont nostalgiques, parce que le soleil, au moins, nous donne le moral. Contradiction quand tu nous tiens…

Heureusement que c’était l’été parce qu’une telle forêt, il fallait être fou pour s’y aventurer dans les conditions mondiales actuelles. Il était déjà assez dur de se ravitailler en nourriture comme cela, pas la peine de se compliquer la tache ! Pourtant, c’était exactement ce que faisait ce pauvre Ian. Mais il faut dire qu’il y avait tellement de tragédies associées au pays désertique de Ravey qu’il préférait de loin retourner sur sa terre natale, terres mortes par la glace tout autant que son âme. Même si cela signifiait retrouver des soldats de l’Ombre du Roi... Bien qu’il espérait qu’ils aient disparu avec le mystérieux dragon.

En tout cas, pour l’heure, il avait d’autres soucis en tête ! Notamment, la faim le tiraillait et s’il ne reprenait pas des forces, il succomberait durant la nuit. Alors, le cœur plein d’entrain, il chercha un endroit stratégique pour mettre en place la technique de chasse qu’il avait inventé la veille en lisant Nightwish, son grimoire. Ayant trouvé un petit cercle de terre à découvert au milieu des nombreux arbres de la forêt, il s’installa confortablement et ouvrit son livre d’incantation à la bonne page. Il entendit alors un bruit, c’était un lapin ! C’était parfait ! Immédiatement, il lut à voix basse la formule magique qu’il avait choisie et ouvrit les yeux pour viser avec précision l’endroit où il désirait que son sort fasse effet ! Malheureusement, au lieu d’une herbe bien verte et bien grasse, une horrible fleur était apparue, faisant fuir le repas sur pattes !! Pourquoi c’était cette… ce Gobe-mouche qui était apparue ? Frustré, il se concentra à nouveau en espérant que le lapin ne soit pas parti trop loin. Faisant beaucoup d’efforts pour conserver une image positive dans sa tête, il renouvela sa tentative. Cette fois, une touffe d’herbe printanière fit son apparition, pour le plus grand bonheur de Ian !!

Et le lapin s’avançait prudemment dans sa direction !!! Rapidement, il fut à portée de main ! Toujours aussi concentré, Ian frappa le pauvre rongeur avec un gros caillou. Et coup de chance, il fit mouche ! Pour une fois qu’il arrivait à quelque chose… Il allait commencer à dépecer son trophée quand soudain des migraines le prirent au dépourvu. Se tenant le visage comme si sa tête allait exploser, il commençait à voir des formes autour de lui, tandis que la douleur lui martelait le cerveau. La silhouette de Lux, sa bienaimée, se dessinait devant lui. Elle portait une robe d’un blanc éclatant et elle lui tendait la main. Il parvint à peine à bouger pour attraper celle-ci…

Quand il se réveilla, il tenait une fine branche dans sa main. Levant les yeux brusquement, il se rendit compte que ce qu’il avait pris pour sa blonde préférée n’était qu’un petit buisson gelé… Quel idiot. Comme si c’était possible… Retournant à son gibier, il se rendit compte… qu’il avait disparu !

** Oh non… Pourquoi faut-il que le sort s’acharne sur moi ?! Bientôt c’est moi qui vais manger l’herbe de mes illusions tellement je suis doué… **

_________________
Watch out !!:
 

Always in my pocket:
 


Dernière édition par Ian Amnell le Ven 2 Oct - 3:10, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
John Wicked

avatar

Messages : 40
Expérience : 54

Feuille de personnage
Écus: 5
Réputation: -2
Rang du personnage: D

MessageSujet: Re: Tout ça, ce ne sont que des salades... [John; rp clos]   Jeu 10 Sep - 1:16

Un frisson. Une sueur froide. Inhabituel. John se retourna, pourtant il ne vit absolument rien. Au sol, des traces de pas dans la neige… Une situation qu’il avait que rarement vécut, pourtant il était persuadé que quelqu’un ou quelque chose était passé à côté de lui sans qu’il ne puisse s’en rendre compte. Sa curiosité naissante, il décida de prendre en filature cette chose. Et ce n’est qu’après une attention herculéenne qu’il arriva enfin à distinguer ce qui l’avait frôlé…

La nuit commençait à tomber pendant que John suivait une personne. Un mioche de toute évidence. Il put l’apercevoir entre autre tenter d’amadouer un petit lapin grâce à une plante plutôt moche. Manque de bol, le lapin doué d’un sixième sens compris rapidement le subterfuge et décida de filer un peu plus loin. Le chasseur se retrouva sans rien… En tout cas, c’est ce que pensait John tandis qu’il s’imaginait une suite plutôt critique pour l’étranger. Grande surprise, il fit apparaître cette fois une belle petite pelouse qui semblait donner faim au gibier qui s’approchait petit à petit, jouant de ses narines afin de flairer la nourriture qu’il convoitait au vue de la froide saison.
 
Le mage fronça un sourcil tandis que – au moment de dépecer le lapin – l’apprenti cuistot fut pris de ce qui semblait être une migraine. Un personnage intriguant. Dommage qu’une touffe d’herbe était venu à bout de lui… Le lapin était à terre. Son doux pelage l’avait protégé de la saleté du sol tandis qu’il n’appartenait désormais à personne. John plia ses jambes et se laissa tomber de sa branche lourdement. De la neige fut soulevé par l’impact. Lentement – mais surement – il s’approchait de l’étranger qui était inconscient. John se baissa et saisit l’animal par les pattes arrière tout en prenant soin de retirer son pelage grâce à la puissance des flammes. Doucement – grâce à son pouvoir qu’est le feu – il fit cramer la bête avant de commencer à se régaler de cette viande grillée !
 
Adossé contre un arbre, il continuait de se nourrir avant de voir l’étranger se réveiller. Il semblait perdu. Une histoire bien étrange tandis que la nuit était désormais tombée. Il faisait nuit noire… A plusieurs kilomètres à la ronde, il n’y avait qu’eux. Le croissant de lune visible n’était pas assez puissant pour éclairer la contrée. John observait la scène avec mépris. Il était ridicule et il ne l’appréciait pas. Mais il allait lui laisser la vie sauve : après tout, les denrées ne couraient pas les rues, et il venait de lui voler sa nourriture. Lui ôter la vie serait inutile : autant le laisser souffrir et probablement mourir de faim. S’il ne mourrait pas, alors il ferait un parfait cobaye pour diverses techniques que John souhaitait mettre au point.
 
D’un geste rapide et maîtrisé, il lança une flamme qui passa au-dessus de l’épaule de l’étranger et vint allumer un petit feu de camp devant ce-dernier. Désormais, la lumière était assez lumineuse pour qu’ils puissent se voir et discuter – ou se battre. John s’approchait maintenant de lui, et décida de prendre la parole le premier… Toujours le premier. Pour débuter le tout, il lança la carcasse de l’animal juste aux pieds de son interlocuteur.
 
« Si tu souhaites te nourrir, commence d’abord par protéger ta bouffe. » Dit-il en désignant du menton les os du lapin. « Quoi qu’il en soit, tu as fait un heureux et tu as sauvé ta vie sans même le savoir. » En effet, John avait pu combler sa faim et, de ce fait, avait décidé de laisser son auditoire en vie. « Soit fier de ta prouesse involontaire, et profite de cette nouvelle vie. Sans quoi un tragique destin t’attend, et le jugement que je t’infligerais sera à la hauteur de ton insolence. »
 
La couleur était annoncée. L’étranger avait deux solutions : se montrer reconnaissant envers John de lui laisser la vie sauve, ou – au contraire – faire preuve d’insolence et finir à la place de ce lapin… Après tout, un être humain était aussi de la viande… Le goût devait être semblable à celle de l’animal que le mage venait d’ingurgiter…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ian Amnell

avatar

Messages : 68
Expérience : 121

Feuille de personnage
Écus: 904
Réputation: 0
Rang du personnage: C

MessageSujet: Re: Tout ça, ce ne sont que des salades... [John; rp clos]   Jeu 10 Sep - 22:36


Succomber au mal est une louange silencieuse au plaisir du danger. Prendre un risque est tellement plus excitant quand on sait qu’une vie est en jeu. Un jour, vous comprendrez qu’être un bad-ass, c’est dix fois mieux que de les lécher…

L’esprit de Ian venait d’atterrir sur le sol gelé d’Ashenwall, il essayait de se situer dans le temps et l’espace, ignorant encore ce qu’il venait de se passer. Puis, il se remémora ! Il venait de chasser un lapin quand ses foutus illusions lui ont fait perdre la raison… C’était le cas de le dire, il avait pris un buisson pour sa femme ! Un buisson… Sa femme !! Il fallait le faire… Mais bon, ses hallucinations étaient toujours super réalistes, il n’y pouvait rien. Bref, il venait de chasser un lapin… Qui n’était plus là !!

A la place, il y avait un gaillard à la mine suspecte. Mais en tout cas, il en imposait, même assis. Il n’était pas particulièrement massif mais il avait un petit quelque chose, une sorte d’aura sauvage qui mettait mal à l’aise. Instinctivement, le corps du mage noir s’était mis à trembler légèrement quand le fauve tourna la tête vers lui. Et il sursauta quand ce dernier envoya une flamme dans sa direction ! Au final, ce n’était que pour allumer un feu de camp mais bon, il avait cru mourir pendant une seconde…

La seconde d’après, le géant aux cheveux bleus foncés se trouvait en face de lui, de l’autre coté du feu, à lui lancer le lapin qu’il avait chassé. Sauf qu’il l’avait bouffé. Il ne restait que de petits morceaux de viande, à peine de quoi faire le quart d’une entrée. Alors c’était loin d’être suffisant pour un repas. D’un coup, Ian fut pris d’une fureur vengeresse impulsive, il n’avait qu’une envie, c’était de pourfendre ce fumier !!!

Sauf que le mage de feu se mit à parler avec un ton menaçant, lui imposant de se taire et d’être content d’être encore en vie… Il n’en fallait pas plus pour le calmer d’un coup. Cet homme était surement un meurtrier. On dit toujours que c’est au regard qu’on décèle un véritable assassin… Ian connaissait très bien cette lueur. Tous ses anciens professeurs l'avaient. Et la personne en face de lui aussi. Donc en gros, s’il cherchait les noises, il les trouverait, et définitivement…

Mais au moment où il se laissa tomber à genou pour s’excuser. Il se produisit quelque chose d’anormal en lui. Déjà que des grésillements le titillaient dans sa tête depuis que le feu de camp s’était allumé par magie, maintenant il sentit comme une vague de chaleur inonder son être pour monter jusqu’à son cerveau, faisant naitre dans son esprit des pensées différentes des siennes. L’envie de se venger resurgit d’un coup. Tout comme la volonté de tromper son adversaire pour lui faire payer ce qui n’était rien de plus qu’une mise à mort. Mais étant donné qu’il avait peur, déjà, et que sa raison pensait l’opposé de ces nouveaux raisonnements, il fut la victime d’un conflit mental qui le bloqua dans sa position sans ne faire autre chose que de fixer les flammes du feu de camp.

Mentalement, la guerre entre les deux partis faisait rage. Mais les tentations de la vengeance étaient plus fortes, plus séduisantes surtout, parce que déjà, bien que Ian ait conservé une innocence d’une grande valeur encore à son âge, il n’avait pas vraiment de valeurs morales tournées vers le bien pour accompagner celle-ci, au vu de son éducation. Et puis, même si certains restes de bonté persistaient grâce à la présence de Lux dans sa vie, son cœur ne souhaitait qu’une chose : se venger du Dragon pour lui avoir enlevé sa femme. De la même façon, cet homme tentait de lui ôter la vie ce soir. Mais cette fois, il n’allait pas se laisser faire. Même si c’était un acte de folie, guidé par une rage profonde, et qui tentait de se frayer un chemin vers son objectif même si une solide peur de la mort le tiraillait en même temps...

« Non.. »

Ce simple mot transpirait la rage à plein nez. L’entendre avec ses oreilles en plus de l’entendre mentalement eut le mérite de le calmer un peu. Toujours en train de trembler, il prit une voix un peu plus posée, plus alambiquée, susurrant les mots suivants :

« Non, tu n’es pas sérieux ? Tu as mangé de ce lapin ? »

Laissant peser un temps mort lourd de sens, il osa sourire face à celui qui venait de le menacer. Comme guidé par un esprit qui n’était pas le sien, Ian reprit son petit manège :

« Tu n’as pas vu que l’herbe que j’avais fait pousser avec ma magie était un peu bizarre ? J’ai tiré le sort de ce grimoire ! Pas très rassurant d’aspect, hein ? Et ce n’est pas pour rien… Tous les sorts à l’intérieur sont tirés de la magie noire. Ils ont beau faire pousser des plantes magnifiques, elles sont forcément empoisonnées ou mortelles… Je ne voulais pas manger ce lapin, mais le revendre ! Et toi, tu as sauté dessus comme un gros glouton, et tu me menaces en plus ? Alors que c’est évident que le premier qui va mourir ici, c’est toi ! »

Prenant une pause dans son monologue pour laisser son interlocuteur digérer ces dernières paroles, il inspira et expira à fond, silencieusement, pour calmer ses tremblements. Il était mort de peur, mais normalement, ça ne devrait pas se voir. Il fallait qu’il clôture sa petite manigance, maintenant.

« Si tu souhaites te nourrir, commence d’abord par vérifier si ta viande est comestible. Quoi qu’il en soit, tu m’as fait rire car tu as condamné ta vie sans même le savoir. Soit fier de ta prouesse, et profite de ces derniers instants de vie. Un tragique destin t’attend, tel est le jugement que je t’inflige, il est à la hauteur de ton insolence. »

Il n'était peut être pas très impressionnant à cause de son manque d'assurance qu'il tentait de masquer et son faible charisme, mais il n'empêche que ses paroles étaient logiques et pleine de sens, convaincantes. Il comptait là dessus pour que l'autre mage le supplie de lui donner un antidote.

_________________
Watch out !!:
 

Always in my pocket:
 


Dernière édition par Ian Amnell le Lun 14 Sep - 17:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
John Wicked

avatar

Messages : 40
Expérience : 54

Feuille de personnage
Écus: 5
Réputation: -2
Rang du personnage: D

MessageSujet: Re: Tout ça, ce ne sont que des salades... [John; rp clos]   Jeu 10 Sep - 23:54


Des crampes ? Non. Ce n’était pas possible. La viande était-elle réellement incomestible ? La vie de John s’arrêterait-elle vraiment là ? Il ne pouvait le savoir. Toutefois, le discours du mage noir n’était pas des plus solennels. Tout laissait à croire que le mage de feu allait perdre la vie cette nuit. Et les paroles de son interlocuteur était si crédible – bien que prononcé d’une assurance douteuse – mais John ne pouvait s’empêcher de croire qu’effectivement, il avait peut-être été un peu trop impatient. Le manque d’expérience ? Probable. Ce qui titilla légèrement plus le mage élémentaire était l’insolence dont fit preuve l’étranger. Prononcé ses paroles ? Prononcé les paroles d’une divinité sans son accord ? Cela était intolérable.
 
Assis par terre et – de toute évidence – condamné, il se résigna. Il s’allongea au sol tout en croisant les bras derrière sa tête. Il allait le tuer, c’était une évidence. Mais avant de perdre la vie, il comptait se prélasser et profiter des étoiles. Être un peu plus calme avant de reprendre ses mésaventures. Alors qu’il soupirait, laissant un petit nuage de vapeur sortir de sa bouche – la température n’étant pas des plus élevés – il décidait de prendre la parole après avoir laissé quelques longues secondes de blanc.
 
« Si ce que tu dis est vrai… Alors je n’ai qu’à attendre patiemment que la mort vienne me chercher. » Dit-il d’un ton relativement calme et apaisant. « Il est inutile de lutter. La Mort est plus forte que quiconque. Peut-être est-ce en l’acceptant, qu’il est possible de l’éviter… Nous verrons. »
 
Ses pensées lui rappelèrent quel genre d’homme il était… Et certainement où son âme irait après que la flamme représentant sa vie ce soit éteinte… Il irait très probablement en enfer. Tenir compagnie à son ami le Diable. Il parait que cet endroit est connu pour que l’âme y pénétrant vive d’une souffrance éternelle… Quel genre de souffrance ? Nul ne le sait. Quoi qu’il en soit, beaucoup tenteront de dire que l’enfer est un endroit qu’il valait mieux éviter. Pour John, peu importe. Peut-être le regrettera-t-il une fois sur place ?
 
« Supposons que ce que tu dis est vrai… Il me reste donc que très peu de temps à vivre. » Assurait-il tandis qu’il comptait dans ses pensées les minutes restantes. « Alors… Pourquoi me dis-tu tout cela alors que je suis – pour le moment – encore en vie ? »Il se releva en se grattant la tête, pensif. « Soit, tu es suicidaire en voulant jouer avec le feu… » Il montra son index afin d’énumérer ses propos. « Soit, c’est un mensonge… »
 
Aucun moyen de le savoir. Enfin, si. Une seule façon : attendre. Mais si ce qu’il disait été vrai, alors John aurait vu sa vie raccourcir drastiquement pour un simple lapin. Devait-il demander un éventuel antidote ? Non. Ce n’était pas son genre. John était de toute évidence une personne cruelle, méchante et vicieuse, toutefois il assumait quand même ses actes. Il se laissa tomber dos au sol, regardant à nouveau les étoiles tandis qu’il reprit la parole.
 
« De plus, tu te permets de citer mes paroles. Des paroles qui n’ont de sens que si celui qui les dit, puisse réellement infliger la sentence… » Rapidement, John se releva et se rapprocha du mage noir, laissant échapper de son corps une chaleur agressive mais non blessante – juste pour le style. « Est-ce que par hasard, tu ne serais pas en train de te jouer de moi, garçon ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ian Amnell

avatar

Messages : 68
Expérience : 121

Feuille de personnage
Écus: 904
Réputation: 0
Rang du personnage: C

MessageSujet: Re: Tout ça, ce ne sont que des salades... [John; rp clos]   Lun 14 Sep - 20:14

La mort n’est pas une fin en soi, on peut toujours croire à la survie de l’âme. La vérité ne nous sera délivrée qu’à la fin de notre vie de toute façon. Les gens utilisent ces croyances pour ne pas avoir peur de la mort et pour l’accueillir à bras ouverts. Mais vivre et lutter contre la Faucheuse nécessite une force plus grande.

Le mage de feu l’avait bien eu. Son petit manège l’avait complètement déstabilisé. Ian ne s’attendait pas du tout à ce qu’il accepte son sort aussi facilement… Pire que ça, il s’étendait par terre pour se reposer en attendant la mort ! Ce n’était pas possible d’être aussi suicidaire !! Le pauvre mage noir commençait à paniquer.

D’autant plus quand le mage aux cheveux bleus se mit à le questionner sur ses motivations. Celui-ci s’interrogeait, se demandant pourquoi Ian lui aurait dévoilé cette information alors que ce dernier aurait pu s’en tirer en s’abstenant de le faire. Le voleur de lapin l’accusa même d’être un menteur ! Mais était-ce bien le cas ? Ian répondit en bégayant :

« B… Bien parce que je… je ne voulais pas que vous trouviez la mort par… par ma faute ! Je suis sur qu’en cherchant bien d…. dans mon grimoire, on… on pourrait trouver un antidote !! Et au… aussi, je voulais me venger de ce que vous aviez fait, en… en vous renvoyant vos propres paroles dans… contre vous… Mais je me suis trop emporté, je le sais… Je… »

Il allait s’excuser pour son insolence mais le mage de feu poursuivit son monologue comme s’il n’avait pas entendu ce que son interlocuteur venait de dire pour sa défense. Le pauvre gamin avait lancé le sujet des paroles insolentes sur le tapis, il allait récolter ce qu’il avait semé…

Quand la tête brulée s’enflamma littéralement, sa silhouette brulant de fureur s’avançant vers Ian le fit tomber par terre, sur son séant. Fortement impressionné, le jeune homme assis ne put mentir plus longtemps… Il leva les mains au dessus de sa tête, les joignant comme pour une prière, ou une supplication, et alors que tout son corps tremblait de manière bien visible, il se confessa :

« Je… JE SUIS DESOLE !!! Je… Oui, c’est vrai, je me suis joué de vous… J’ai tenté de vous arnaquer mais… vous avez vu clair dans mon jeu… NE ME TUEZ PAS !!! S’il vous plait, je peux être très utile ! J’ai reçu une formation de soldat depuis ma tendre enfance et je… j’apprends à me servir de la magie noire ! Notamment les illusions… C’est ce que vous avez vu tout à l’heure, et non une magie qui fait pousser les plantes… Si… Si vous me laissez une chance, je peux vous prouver que c’est plus utile que vous ne le pensez ! Dans la ville la plus proche par exemple, je vous fais une démonstration. Et si vous n’êtes pas satisfait, vous aurez tout le loisir de me tuer… »

_________________
Watch out !!:
 

Always in my pocket:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
John Wicked

avatar

Messages : 40
Expérience : 54

Feuille de personnage
Écus: 5
Réputation: -2
Rang du personnage: D

MessageSujet: Re: Tout ça, ce ne sont que des salades... [John; rp clos]   Jeu 17 Sep - 11:50

Tout n’était que mensonge. John n’en savait absolument rien, et avait tenté un coup de bluff. S’il avait insisté un peu – comme ses premières paroles – nul doute que John aurait cru à ces salades et aurait attendu patiemment que la mort vienne le chercher. Par chance, il vivrait encore un peu. Le mage noir bégayait. Il bégayait beaucoup. Manque de confiance en soi ? Peut-être. Quoi que non. Il était quand même sûr de lui en ce qui concerne son pouvoir, puisqu’il proposa à John une démonstration dans la ville la plus proche. Le mage de feu souleva un sourcil. Néanmoins beaucoup de questions fusèrent dans sa tête. D’ailleurs, lui-même du genre impulsif sous l’emprise de son tempérament de feu, il n’avait aucune envie d’ôter la vie de celui qui avait tenté de lui mentir. Au contraire, il lui proposait même ses services… Il fallait avouer qu’un mage noir maître de l’illusion était une aubaine lors d’un combat. Un soutien qu’il ne pouvait négliger et qui serait très utile pour l’aboutissement du projet de John.

« Du calme, mage noir. Je n’ai pas vu clair dans ton jeu, bien au contraire. J’ai bien cru que j’allais y passer. » Dit-il en soupirant. « J’y ai vraiment cru. Mais si vraiment c’était le cas, je ne pouvais de toute façon rien faire. »

Guidé par l’envie de faire de ce mage noir un pion de choix, John décidait de mettre de côté ses pulsions meurtrières et tenterait tant bien que mal de faire du mage noir l’ombre du mage de feu. Il aiderait John de devenir un grand mage, maître des éléments. En aucun cas il ne devrait presser son locuteur. Pour une fois, il allait prendre son temps : tout était dans son intérêt. Le mage de feu se mit assis face au protagoniste tandis qu’il inspira profondément et essayait de faire le point dans sa tête.

« Ton art est quelque chose de surprenant. Réussir à influencer le cerveau de l’Homme d’une simple prière ou je ne sais pas comment tu appelles ça, est une prouesse que seul certains élus peuvent se permettre. » Il marqua un temps de pause. « Ton malaise est-il dû au lancement de cette illusion ? »

John devait savoir si c’était effectivement cela ou non. Si oui, alors le mage noir avait encore du mal à contrôler son pouvoir. Il devra alors s’entraîner dans le but de réussir à s’en servir sans souffrir d’effets secondaires quelconques. Un pouvoir n’est utile que s’il est maîtrisé, sinon ce dernier ne serait qu’une gêne pour celui qui est soutenu. Quoi qu’il en soit, John comptait bien se servir du mage noir. Dans son intérêt comme pour le sien. Le mage de feu serait son protecteur, en contrepartie l’illusionniste serait le soutien du bodyguard.

« Permets-moi de me présenter. Je suis John Wicked, mage de feu. » Dit-il tout en faisant apparaître une flamme dans la paume de sa main. « Je m’excuse de t’avoir pris ton repas. Mais je compte me racheter. » Un sourire se dessina sur son visage tandis qu’il jeta la flamme sur sa droite. L’animal fut touché de plein fouet. « Est-ce que renard te suffira-t-il pour te restaurer ? »

Les flammes l’avaient déjà assez cuit. Il était prêt à être mangé. Le mage de feu se leva pour aller chercher l’animal qu’il venait de chasser. C’était aussi une bonne tentative de manipulation. Grâce à cette prestation, John montrait qu’il savait se débrouiller et qu’il saurait subvenir aux besoins des deux personnages.

« Tiens, manges-le. Cela te fera le plus grand bien. » Conclut-il tout en déposant le gibier devant le mage noir. « Nous parlerons lorsque tu seras requinqué ! C’est important. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ian Amnell

avatar

Messages : 68
Expérience : 121

Feuille de personnage
Écus: 904
Réputation: 0
Rang du personnage: C

MessageSujet: Re: Tout ça, ce ne sont que des salades... [John; rp clos]   Jeu 17 Sep - 18:34


Un retournement de situation est une occasion en or pour changer nos plans. Tout est possible, tout est une question de timing.

Alors ça, il ne s’attendait pas du tout à ça… Le mage de feu semblait s’être calmé après sa confession… Alors que Ian pensait qu’il allait se faire tuer. Ou bien ce n’était qu’un coup de pression et il avait cédé ? Comme une grosse brêle… En plus, son interlocuteur avouait que le coup de bluff du mage noir avait réussi, il aurait simplement fallu qu’il continue d’y croire. Quoique ça ne voulait pas dire pour autant qu’il ne serait pas mort. Au moins là, l’autre semblait s’être bien calmé. Et il se mettait même à le complimenter. Il lui disait que son pouvoir était unique en son genre, ça Ian voulait bien le croire, que par extension, lui l’était aussi… Ca il en était moins sur…

Puis la torche humaine lui demanda pour son malaise… C’était le mot, il était mal à l’aise maintenant qu’il devait parler de ses flashs morbides intempestifs. Il ne se voyait pas trop se confier à ce type. C’était tout de même un sujet que la plupart des gens ignorait ou évitait d’aborder. Comme tout ce qui était lié à la magie noire en général. Mais visiblement, la tête brûlée était aussi franche qu’elle était imprévisible. S’il s’intéressait à lui ainsi, c’était surement pour tirer profit de son pouvoir, vu que celui-ci l’impressionnait. Le mage noir eut donc l’idée de profiter de cet avantage pour éviter de mourir. C’est vrai, l’autre boulet pouvait très bien changer d’avis à nouveau et décider de le tuer. Il avait l’air du genre à le faire même si c’était juste parce qu’il s’ennuyait…

« Eh bien… Ces malaises comme tu dis, ils ne sont pas vraiment liés à ma magie, ce n’est pas une contrepartie pour avoir lancé un sort, non. C’est juste que j’ai des visions qui vont et viennent sans prévenir. Mais je pense qu’en devenant plus fort, je pourrais les estomper. C’est chiant mais comme tu dis ma magie possède un potentiel énorme alors il faut bien une compensation négative… En tout cas, j’étudie mon grimoire tous les jours pour essayer de trouver une solution. »

Il espérait que ces explications suffiraient au mage de feu. Il n’avait pas envie d’entrer plus dans les détails… En tout cas, ça avait l’air de lui plaire au final, parce qu’il se présenta. Mieux, il s’excusa pour le vol du lapin ! Surprenant ! Bon, il avait un nom un peu pourri pour quelqu’un avec une présence comme la sienne… Mais pour sa défense, ce n’était pas lui qui l’avait choisi. En tout cas, il ne venait pas d’ici, c’était sûr.

Soudain, Ian stoppa ses petites moqueries silencieuses pour contempler le talent de John. C’était abusé ! Ce dernier avait senti la présence de ce renard de là où il se trouvait ? Il l’avait tué d’un coup ? Il était rapide et mortellement efficace… Comme Ian était censé l’être s’il n’avait pas autant flâné durant son adolescence…

En plus, l’avantage du pouvoir du feu, c’était qu’il n’avait pas besoin de le cuire, c’était déjà fait… Impressionnant. L’idée de s’en faire un allié germait de plus en plus dans l’esprit de Ian. Mais bon, il y avait le souci lié à son caractère. Un homme comme lui ne semblait pas s’intéresser à la compagnie d’autrui, ni à faire attention aux autres. Son insouciance face à la mort et son tempérament impulsif le prouvaient. Mais vu qu’il avait cru à son bluff, il devrait pouvoir s’en sortir avec lui en réfléchissant bien. Apparemment, John avait lui aussi un plan similaire en tête vu qu’il avait envie de discuter, lui un homme d’action, ça se sentait. Changer ses habitudes indiquait un changement d’itinéraire. Quoi qu’il en soit, le maudit était curieux de voir où tout ça allait mener.

« Merci… Je meurs de faim… » Après avoir bien entamé son repas, il posa enfin la question qui le démangeait. « Mais… Pourquoi est-ce que vous faites tout ça pour moi ? Vous voulez que je vous sois reconnaissant pour que je vous rende service avec mes pouvoirs c’est ça ? Alors qu’à la base, c’est vous qui m’avez volé… »

_________________
Watch out !!:
 

Always in my pocket:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
John Wicked

avatar

Messages : 40
Expérience : 54

Feuille de personnage
Écus: 5
Réputation: -2
Rang du personnage: D

MessageSujet: Re: Tout ça, ce ne sont que des salades... [John; rp clos]   Sam 19 Sep - 0:51

Un grand pouvoir implique de grandes responsabilités. Tirade d’un film bien connu, mais une réplique qui collerait bien à l’effigie du mage noir. Sa magie n’avait de limite que celle de son propre corps. Cruel ! Lorsqu’il sera suffisamment entraîné, il deviendrait sans aucun doute l’un des meilleurs mages de Gorah… John ne saurait le tolérer. Néanmoins, sa rencontre avec cet homme lui fit reconnaître le potentiel d’autrui tandis qu’il remettait en question son propre pouvoir et son niveau actuel. Il fallait – lui aussi – qu’il ne se repose pas sur ses lauriers, et qu’il s’acharne à l’entraînement pour pouvoir le vaincre lorsque le moment serait venu – s’il vient un jour. Toutefois, le mage de feu se demandait quel genre de vision il pouvait bien subir… Humpf. Au final, qu’importe. Après tout, son pouvoir était intéressant, ce qui en découlait n’était que très peu utile : tant que la finalité reste la neutralisation de l’ennemi, le reste n’est pas préoccupant.
 
« Des visions… » Dit-il avec réflexion. « Je vois. Peu importe. » Conclut-il. « Le principal étant que tu arrives à les contrôler au fur et à mesure que ton pouvoir grandit. »
 
Indifférent aux symptômes suivants l’utilité de son pouvoir. Il voulait qu’une chose, que ce mage noir devienne son pion. Qu’il accepte de le suivre. Qu’il se joigne à lui dans les futurs combats tous aussi complexe les uns que les autres. Au fond, ils trouveraient tous les deux un terrain d’entente. Le pouvoir du mage noir serait utile à John tandis que le pouvoir du mage de feu serait une protection non négligeable à l’illusionniste. Et lors des prochaines altercations, ils s’entraîneraient sans même le vouloir.
 
John réfléchissait longuement tandis que son interlocuteur mangeait le renard fraîchement chassé. Le regard dans le vide, observant les flammes dansaient d’elles-mêmes, il s’imaginait déjà aux côtés de ce mage noir. Le convaincre était une chose cruciale, primordiale. Il ne fallait pas le brusquer : il semblait être quelqu’un de fragile. Il fut brutalement sorti de ses pensées par une question… Pourquoi faisait-il tout ça pour lui ? Humpf. Qu’il était présomptueux. Cela dit, il visait juste. John souhaitait que l’illusionniste soit reconnaissant envers lui. Il fallait qu’il obtienne sa confiance. Son entière confiance ! Alors pour se faire, John n’y alla pas par quatre chemins. Il allait dire la vérité.
 
« Nous vivons dans un monde où nous devons survivre. Nous n’avons pas le choix. Le Dragon nous met à l’épreuve. Penses-tu pouvoir survivre seul ? » Dit-il, un sourire ironique aux lèvres. « Je ne pense pas. Ton pouvoir est grand, mais encore trop faible. Je te propose donc de faire d’une pierre deux coups. » Il s’arrêta laissant un répit à son interlocuteur. « C’est simple. Oui, j’ai besoin de ton pouvoir… En fait nan… Je VEUX ton pouvoir ! » Affirmait-il tout en insistant bien sur sa volonté de posséder une personne telle que lui. « Et je suis persuadé que toi – par contre – tu as BESOIN de mon pouvoir. » Il leva sa main, les doigts dépliés en direction du ciel tandis qu’une flamme vint entourer son membre. « Quoi de plus destructeur que les flammes ? Rien. C’est bien pour cela que l’enfer est représenté par le feu. Tes illusions n’ont rien d’extraordinaire point de vue dégâts physiques. En revanche, le mental est tout aussi important dans un combat. »
 
Une fois son monologue terminé, il s’attendait bien évidemment à une réponse de la part du mage auquel il s’adressait. Un refus ? Non envisageable. Sa seule porte de sortie était la mort. Il était obligé d’accepté. Il ne lui laissait pas le choix. Son regard se posa droit dans les yeux de l’illusionniste. Il fronça les sourcils laissant une légère vague de chaleur émaner de son corps tandis qu’il attendait patiemment une réponse. Debout, face à lui… Il tendait sa main pour aider son éventuel futur partenaire à se relever.
 
« Dois-je conclure que tu es avec moi ? Ou au contraire… Dois-je mettre fin à ta vie parce que tu refuses de te joindre à moi ? » Son regard toujours menaçant, fixant les pupilles du mage… « La décision te revient. A toi d’assumer tes choix. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ian Amnell

avatar

Messages : 68
Expérience : 121

Feuille de personnage
Écus: 904
Réputation: 0
Rang du personnage: C

MessageSujet: Re: Tout ça, ce ne sont que des salades... [John; rp clos]   Lun 21 Sep - 23:32


Les choix sont toujours épineux, il n’existe pas d’issue de secours qui ne met pas le lâche en danger. Vaut-il mieux risquer sa vie pour sa liberté ? La risquer pour imposer ses propres règles ? Ou bien se soumettre ?

Cet homme était dangereux… Trop dangereux pour Ian… Il commençait de plus en plus à paniquer. C’était comme il l’avait pressenti, ce pauvre fou pouvait le tuer à n’importe quel moment ! Dès qu’il avait parlé de vouloir son pouvoir, le mage noir avait immédiatement compris qu’il serait prêt à tout pour obtenir ses services. Et il savait que l’autre énergumène était plus du genre à menacer qu’à parlementer. Cela ne l’étonnait donc pas. Pourtant, le fameux John lui faisait toujours autant peur. Cette impression qu’il ressentait en le voyant s’imposer, il avait la sensation de n’être qu’un vulgaire insecte sous ses pieds… Qu’un pas de sa part lui suffirait pour écraser sa pauvre carcasse miteuse. Il voulait se rebeller, imposer ses conditions, le frapper pour qu’il comprenne que ce n’était pas comme cela qu’on se faisait des alliés… Mais tout ce qu’il pouvait faire au final, c’était accepter le seul choix qu’il avait…

D’un coté, cette espèce de dictateur avait raison, Ian avait besoin de protection. Depuis que ce dernier avait découvert ses pouvoirs magiques, ses illusions ne lui avaient servi à rien d’autre qu’à fuir. Jamais il n’avait osé attaquer avec. Peut être que plus tard il y arriverait mais seul, ce serait tout de même difficile. Pour cela, il faudrait de toute façon qu’il se mouille un peu en allant au corps à corps. En envoyant John aux premières lignes à sa place, ça l’arrangerait.

Mais ce qui le faisait rager intérieurement, c’était son esprit de rébellion. La situation qu’il vivait actuellement, c’était la même que durant son enfance. Ses supérieurs qui l’insultaient et le faisaient plier genou pour qu’il se soumette, pour qu’il devienne un bon toutou obéissant, et plus tard une Ombre efficace. C’était exactement ce que désirait ce mage de feu. Et maintenant comme dans son enfance, Ian n’avait qu’une envie c’était de les envoyer se faire foutre !

Mais également comme dans ses jeunes années, il n’avait pas la carrure pour cela… John l’avait Wicked. Son regard menaçant avait eu raison des dernières flammes de colère qui brûlaient au cœur du mage noir. Ce dernier n’avait pas la force de lui tenir tête, il détourna les yeux.

« C’est d’accord… Au fait moi c'est Ian. »

Il s’était soumis mais secrètement, il savait qu’il pourrait fuir à tout moment. Avec son peu de présence, John ne pourrait pas le retrouver. D’autant plus qu’il devenait de plus en plus doué pour détourner l’attention avec ses illusions. Pour fuir, il était un vrai pro. Et dès que la première occasion se présenterait, il la saisirait. Cet homme était dangereux, trop dangereux pour lui.

_________________
Watch out !!:
 

Always in my pocket:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Tout ça, ce ne sont que des salades... [John; rp clos]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Tout ça, ce ne sont que des salades... [John; rp clos]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Niriel Lúinwë • Tout ceux qui errent ne sont pas perdus •
» Niriel Lúinwë • Tout ceux qui errent ne sont pas perdus •
» Ellenroh ◮ Tout ce qui est or ne brille pas. Tout ceux qui errent ne sont pas perdus.
» Table Match : Ryback vs Cena
» la nuit tout les chats sont gris (PV felyndiira) (SUJET TERMINÉ)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fire Emblem : L'épopée des héros :: G O R A H :: Ashenwall :: Forêt gelée d'Ashenwall-