AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 (Flashback) The Lieutenant and the Rookie (Flynn)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jehny Alina

avatar

Messages : 45
Expérience : 128
Age : 21

Feuille de personnage
Écus: 873
Réputation: +1
Rang du personnage: C

MessageSujet: (Flashback) The Lieutenant and the Rookie (Flynn)   Mer 9 Sep - 3:28

Avec un soupir de soulagement, Jehny se leva pour admirer le travail. Face à elle, et face à quelques autres recrues, se tenait dans toute sa gloire la tente qu’elles allaient partager, montée par leurs propres petites mimines encore quelque peu malhabiles selon les directives de leurs supérieurs. Autant dire que la bataille avait été rude, mais chacune était fière du résultat, comme s’il s’agissait d’un tout nouveau pas sur le chemin qui menait à devenir un grand soldat. Ou alors, c’était la promesse d’un repos bien mérité qui faisait son petit effet.
Sûrement les deux en fait.

Légèrement essoufflée, la jeune Alina s’étira pour délier ses muscles endoloris. La journée avait été épuisante, des heures et des heures de marche sur les terres magnifiques des Ellès, mais les garnisons présentes n’étaient bien évidemment pas là pour admirer le paysage. Non, la demoiselle, toute fière dans son armure, aux joues rougies sous l’effort et à la natte légèrement amochée par les aléas de la journée, vivait sa première vraie mission. Elle avait l’impression d’être en route pour sauver le monde, même s’il fallait avouer que préserver la paix n’était pas loin. On soupçonnait la présence de rebelles, et c’était leur boulot de s’assurer que tout allait bien en ces terres. Il y avait même des haut-gradés d’Ashenwall présents, c’était peu dire.

Le campement prenait forme tout autour. Jehny avait grandement envie d’aller voir de plus près ce qui se passait dans les autres sections, mais ce n’était sûrement pas une bonne idée de trop s’éloigner. N’aurait-elle pas l’air d’une vraie idiote si on la repérait en train de fouiner partout ? En attendant, même si elle ne dirait pas non à un petit moment de repos, il n’y avait pas de temps à perde. Le soleil n’allait pas se coucher tout de suite et un soldat n’était pas là pour se tourner les pouces. Du temps perdu, c’était une occasion de devenir meilleur qui était gaspillé. Après avoir salué d’un signe de tête ses compagnons qui allaient sans doute aller elles aussi voguer à leurs occupations d’ici peu, Jehny se dirigea donc vers le terrain d’entraînement.

Des soldats qui avaient visiblement été chargés de le mettre en place achevaient leur besogne. Il y avait des armes pour éviter d’abîmer celles de fonction, des cibles, des mannequins, de l’espace pour ceux qui voulaient s’affronter amicalement… la jeune fille reconnu pas mal d’autres recrues qui devaient aussi avoir dans l’idée de faire leurs preuves autant que possible. Elle se demanda aussi si ceux qui venaient d’Ashenwall allaient les observer ou quelque chose comme ça pour vérifier leur valeur. Après tout, il fallait mériter le titre de soldat, non ?

Sentant une certaine pression sur les épaules à cette idée, mais aussi une volonté un peu naïve d’impressionner, elle prit une épée d’entraînement et se dirigea vers un mannequin en bois. Un petit échauffement avant de tenter le coup contre un adversaire en chair et en os (et accessoirement capable d’éviter et de rendre les coups) ne ferait sans doute pas de mal. Malgré tous les rudes (mais ô combien gratifiants) entraînements à la caserne, une telle distance de marche selon l’organisation militaire pouvait se montrer plus éprouvait qu’on l’imaginait bien souvent. C’était long aussi, il fallait l’avouer.  Quelques parties de carte ce soir ne seraient pas de refus et elle était curieuse de savoir ce que les autres pensaient de cette campagne. Étaient-ils aussi excités qu’elle ? Nerveux peut-être ? Fatigués ?

Ah oui, l’entraînement. Elle ne devait pas laisser son esprit vagabonder ainsi, chaque chose en son temps. La jeune recrue se concentra donc sur sa cible éternellement immobile, s’imaginant qu’il s’agissait d’un ennemi dangereux à abattre rapidement et proprement.

Et prit une grande respiration et s’élança. Pour la gloire de l’Empire et des Ellès !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Flynn Lowell

avatar

Messages : 83
Expérience : 150
Age : 21
Localisation : A la pêche.

Feuille de personnage
Écus: 368
Réputation: -5
Rang du personnage: B

MessageSujet: Re: (Flashback) The Lieutenant and the Rookie (Flynn)   Mer 9 Sep - 15:08

La marche fut quelque peu longues pour atteindre le point de campement cependant en tant que Lieutenant de l'Armée Impériale, le jeune Officier avait le privilège de pouvoir monter sur son cheval durant le voyage. Même si cela pouvait paraître cruel c'était une nécessité pour les Officiers d'agir ainsi. Au sein d'une Armée Impériale où des soldats des contrées conquises étaient présents, il était nécessaire de rappeler aux Hommes leur place dans ce corps militaire. Qu'aucun soldat ici ne pouvait égaler la suprématie des Officiers d'Ashenwall, cela suscitait la crainte et l'admiration des Officiers.

Durant le trajet, l'organisation du campement fut préparée. Une fois arrivée, l'attribution du plan fut réalisée et les ordres furent données. Le campement se monta progressivement et très rapidement. 
Le corps des gradés fut placé au centre du campement pour optimiser l'inspection des troupes. Ensuite suivait les tentes de l'armée principale de l'Empire d'Ashenwall, les soldats qui venaient de la "Terre Mère" de l'Empire. 
Et enfin, en périphérie du campement, fut placé les soldats des Ellès qui furent envoyés afin d'agrandir les rangs. Au sein de l'armée, ils furent nommés le corps étranger ou la branche extérieure de l'armée. La majorité des soldats étaient des jeunes adolescents, rien à voir avec les troupes d'Ashenwall qui correspondait à une élite entraîné dans les casernes les mieux équipées. C'était un moyen utilisé par l'Empereur Galdion pour maintenir une supériorité militaire non discutable et ce fut très efficace, au sein de l'Empire tout le monde craignait les soldats d'Ashenwall. D'un autre côté cela créait de la discrimination, le corps d'Ashenwall méprisait, très souvent, la branche extérieure. Toutefois il n'y avait pas de discrimination au niveau du matériels, il ne fallait pas que des doutes et des ragots se créent au sein de cette troupe.
Au final, sur papier, cette branche n'était que de la chair à canon. C'est bien pour cela qu'ils étaient en périphérie du campement. En cas d'attaque, ils subiraient les plus grosses pertes. 

Cependant, le Lieutenant Flynn, dans sa tente, commençait à remettre en question ce mépris et cette intolérance. Toutefois, il n'était qu'un simple Lieutenant, pour le moment, les Hauts Gradés auraient ris à son discours. Il n'avait pas encore la position pour remettre tout cela en question.
Un messager arriva dans la tente de Flynn, l'empêchant tout repos, et il lui annonça la nouvelle, il était chargé de l'inspection des troupes des Ellès. Etant un homme respecté dans les rangs, bien plus que d'autres, son père lui transmit l'ordre d'aller vérifier l'état des troupes extérieures.
Il ne broncha pas et s'exécuta, remettant ses bottes puis sa veste. Il mouilla ses mains et les passa dans ses cheveux pour les replacer en arrière et ainsi être dans une tenue plus qu'élégante et un visage digne d'un soldat de Galdion. Il enfila ses gants et plaça son arme à sa ceinture tout en sortant de sa tente. 

Durant son trajet vers les tentes des troupes venus des Ellès, chaque soldat croisé se mit au garde à vous tout par respect au Lieutenant. Il leur retourna un salut honorable et rafraîchissant pour ces vaillants combattants. 
Il s'approchait de ces fameux, entouré de soldats et du sous-officier en charge des troupes extérieures. Celui-ci lui faisait un compte rendu de l'effectif présent, il l'écouta tout en observant calmement les soldats plaçant leur tente d'autres montant le terrain d'entraînement et certains furent déjà entrain de s'entraîner. Il y avait une certaine motivation, il ne fallait pas que cela cesse. 
Il y avait certaines femmes de présentes dans ce régiment, l'élégance de Flynn, la délicatesse et la force de sa marche ne restèrent pas inaperçus. Les Hommes originaires Ellès commencèrent déjà à faire des éloges de ce Lieutenant à l'apparence très soignée et agréable à voir. 

Il s'approcha d'un terrain d'entraînement où une jeune fille s'élançait avec une épée d'entraînement pour abattre ce pauvre mannequin de pailles qui n'avait rien demandé.
L'Officier d'Ashenwall la regarda puis, de sa voix grave et mielleuse, lui dit:
Je suis impressionné par cette rage. Dommage que tant d'élégance soit utilisée à des fins militaires.


Flynn la regarda avec ses yeux bleus et sa tenue élégante qui, à première vue, l'avaient sûrement surprise. 
Le sous-officier en charge du régiment s'écria:


EN FORMATIOOOON !! LE LIEUTENANT D'ASHENWALL FLYNN LOWELL VIENT D'ARRIVER ! INSPECTION DES TROUPES !


Les soldats des Ellès, en entendant l'ordre de formation, coururent dans tout les sens pour se placer en formation et se mettre en position de garde à vous. Les gardes de Flynn, des soldats d'élite d'Ashenwall, se placèrent en face du régiment en formation. Les soldats d'élites, dans leur armure noire et bleu ainsi que derrière leur casque masquant leur visage jusqu'aux lèvres, regardèrent les soldats des Ellès droit dans les yeux. Une manière d'impressionnée ces soldats et leur montrer la grande suprématie de l'Empire, qu'ils servaient bien le seul et unique Empire légitime.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jehny Alina

avatar

Messages : 45
Expérience : 128
Age : 21

Feuille de personnage
Écus: 873
Réputation: +1
Rang du personnage: C

MessageSujet: Re: (Flashback) The Lieutenant and the Rookie (Flynn)   Ven 11 Sep - 20:57

À force d’endurer tous les entraînements que l’armée les forçait à endurer, et la Déesse savait qu’ils n’y allaient pas de main morte là-bas, une recrue pouvait facilement avoir l’impression d’être capable de tout faire, d’avoir obtenu la force et l’endurance nécessaire pour surmonter tout ce qu’une mission pouvait mettre sur son chemin.

Vraisemblablement, c’était bel et bien juste une impression.

Jehny avait déjà senti ses muscles crier grâce, plusieurs fois même. Il n’était pas si rare qu’au moins une personne s’écroulait, épuisé, pendant un entraînement particulièrement éreintant. Il fallait apprendre à se dépasser, repousser ses limites quitte à ne plus être capable de marcher le lendemain. Les résultats en valaient-ils la douleur ? Les avis étaient probablement divergeants, mais c’était assez compliqué de refuser ce faire ce qu’un supérieur ordonnait. Il fallait donc tenir jusqu’à ce que les jambes elles-mêmes décident de ne plus porter le reste du corps.

En ce moment, Jehny avait l’impression d’avoir atteint ce stade. Elle aurait donné cher pour simplement se laisser tomber et rester immobile un long moment. Marcher n’avait rien de difficile en soi, mais la distance qu’ils avaient parcourue (avec leur équipement en plus) dépassait de loin ce que son groupe avait connu auparavant. Alors, continuer de s’entraîner par la suite était un calvaire. Ses jambes étaient lourdes, comme si elle devait déplaçait des blocs de ciment. Pourtant, elle continuait de bouger et de frapper sa cible à toute vitesse. Sa respiration était courte, son visage était rouge sous l’effet, mais elle devait continuer ! La douleur n’était rien, il fallait toujours viser plus haut.
Pourtant, ce qui devait arriver arriva, et la jeune fille donna un dernier mais violent comme à sa pauvre victime immobile. À bout de souffle, elle se pencha en avant et posa les mains juste au-dessus de ses genoux. Une voix grave s’éleva soudainement :

-Je suis impressionné par cette rage. Dommage que tant d'élégance soit utilisée à des fins militaires.

Stupéfaite, Jehny releva la tête. Elle écarta d’un mouvement quelques mèches trempées qui s’étaient sournoisement placées devant ses yeux pour mieux voir ce qui se passait. Juste à côté se trouvait un homme. Pas très vieux, grand, bien habillé…
Un haut-gradé, sans aucun doute.

Son cerveau prit quelques secondes pour analyser l’information qu’il venait de recevoir. Jehny cligna des yeux à plusieurs reprises, confuse, avant de brusquement comprendre qu’il venait de la complimenter. Un haut-gradé, probablement d’Ashenwall, venait de la complimenter, ELLE !

Comme si elle venait de recevoir une violente décharge électrice, la jeune fille se mit soudainement bien droite et fit un salut militaire, les joues rouges (De gêne ? De bonheur ? Juste à cause de l’entraînement ? Va savoir) et la respiration toujours quelque peu instable.

-M-Merci, m-monsieur !

Malgré ce soudain élan de fierté, la soldate se questionna sur ce qu'il voulait dire. "Dommage" avait-il commenté, qu'entendait-il par là ? 
Un appel à la formation retentit juste après, indiquant qu’un lieutenant du nom de Flynn Lowell venait d’arriver et l'empêchant de se questionner plus. Jehny regarda celui qui se trouvait en face d’elle avec les yeux ronds pendant un instant. Ce pouvait-il que… ? Mais l’heure n’était pas de poser des questions, elle devait prendre sa position. Sauf que… pouvait-elle ainsi s’éclipser d’un potentiel lieutenant. Elle hésita, les yeux alternant entre l’homme devant et les mouvements de tous les soldats qui commençaient à se placer derrière. Pas le choix, il fallait bouger !

Après s’être rapidement mais respectueusement inclinée, elle remit l’épée d’entraînement à sa place et fonça à la place qui lui était assignée. Arrivée à destination, elle se mit en position comme les autres. Sa voisine de droite lui jeta un coup d’œil étrange en remarquant que la jeune fille donnait l’impression qu’elle venait tout juste de courir un marathon. Sa respiration se calma enfin, et Jehny attendit avec une certaine nervosité camouflée la suite des évènements.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Flynn Lowell

avatar

Messages : 83
Expérience : 150
Age : 21
Localisation : A la pêche.

Feuille de personnage
Écus: 368
Réputation: -5
Rang du personnage: B

MessageSujet: Re: (Flashback) The Lieutenant and the Rookie (Flynn)   Sam 12 Sep - 0:11

Flynn eut un sourire en voyant la réaction de la jeune fille, sa vitesse pour se mettre droite fut incroyable comme si la foudre venait de parcourir son corps. Il fut amusé en la voyant ainsi, ses joues rougissant de plus en plus, il semblait que le compliment fait pas le Lieutenant eut un impact. Entre deux respirations rapides et bien troublées ont pu entendre une phrase émaner de sa bouche:

M-Merci, m-monsieur !

Alors qu'il s'apprêtait à reprendre la parole, l'appel à la formation fut lancé, Flynn soupira. Il n'avait encore rien demandé et cette initiative n'était pas nécessaire, il souhaitait faire cela dans le calme en ayant un contact avec les soldats et comprendre leur état afin de savoir si ils étaient aptes à se battre. Il voulait le voir de ses propres yeux, personne n'oserait dire à un Officier qu'il serait incapable de tenir sa lance. 
Mais maintenant que chose était faite, Flynn devait se rendre au lieu de formation. Il observa d'abord la jeune soldate s'incliner avec un sourire agréable et la vit partir rejoindre les rangs.
Avant de rejoindre le groupe de formation, il rentra dans l'aire d'entrainement afin d'observer l'état de celui-ci puis il prit l'épée précédemment utilisée par la recrue qui s'était échappée. Une fois l'objet en main, il se rendit vers les jeunes rookies des Ellès tout en examinant l'épée d'entraînement. 
Au moment où Flynn arriva sur place, le corps d'élite d'Ashenwall frappa leur lance sur le bouclier qu'il tenait afin d'annoncer aux soldats que le Lieutenant était maintenant en face d'eux. Le son qui émana des boucliers étaient terrifiants, digne de l'élite de l'Empire, cela était un moyen de pressions face à ses jeunes recrues. Encore un moyen pour leur rappeler la différence qu'il y a entre des recrues d'Ellès et l'élite de la Terre Mère. 
Tout d'abord l'Officier regarda celui qui fit l'appel à la formation, c'était un regard noir si obscur que le sous-officier passa sa main autour de son cou pour vérifier que sa tête était bien encore là.
Puis d'une élégance raffinée, avant de prendre parole, la main du Lieutenant passa avec délicatesse dans ses cheveux argentés afin que les mèches se remettent en arrière. Ce pouvait être un bonheur pour les jeunes femmes présentes mais certains soldats des Ellès eurent un air méprisant à l'égard de l'Officier. L'Armée ne rime pas avec richesse après tout, un noble devrait rester chez soi. Mais cette idée allait très vite disparaître lorsqu'il prit la parole en regardant droit dans les yeux les rookies qui se présentèrent devant lui:
Ma présentation va être courte. Je suis le Lieutenant de l'Armée Impériale d'Ashenwall Flynn Lowel, fils du Général Galahade Lowell. Je suis maintenant, en plus d'un corps d'élite d'Ashenwall, votre responsable. On m'a confié la tâche d'inspecter les troupes impériales des Ellès et de vous diriger au moment décisif. Je suis maintenant tout pour vous, j'ai la garantie de votre survie comme j'ai la garantie de votre mort. Je parle bien à CHACUN d'entre vous. Si je le souhaite vous ne mangez pas ce soir, si je le veux vous ne dormez pas ce soir, si je le réclame vous n'avez plus de tentes et si je le désire vous n'aurez AUCUNE arme sur le champ de bataille. Mes décisions ne seront pas discutées, croyez moi que personne ne viendra remettre en cause mes ordres. PERSONNE, DANS TOUT CE BATAILLON MILITAIRE, NE VIENDRA VOUS PROTEGER DE MES ORDRES, PERSONNE ! Je suis TOUT pour vous, absolument TOUT ! Et c'est simple, si un parmi vous agis mal, son acte aura une répercussion sur tout le groupe ! Si quelqu'un n'est pas d'accord avec  moi c'est encore plus simple, il le payera de sa propre tête et uniquement la sienne et celle-ci sera attachée sur un pic et placé au milieu de votre camp !
D'un mouvement puissant, précis et agile, Flynn pointa l'épée d'entraînement qui créa un vent presque tranchant et qui parcourra tout les rangs de cette formation. Ceci engendra une crainte envers cette Officier présent devant eux, son élégance ne faisait pas de lui quelqu'un de faible, bien au contraire et ça les soldats le comprirent très vite.
Jusqu'à maintenant tout était dit sur un ton guerrier, de quoi calmer n'importe quelle recrue qui souhaitait rabaisser le Lieutenant.
Puis il replaça l'épée près de son corps et marcha le long du premier rang afin d'examiner chaque soldat. Il aperçut une forte présence féminine dans ce bataillon, les Ellès avaient encore du mal à se remettre de la défaite passée face à Ashenwall. Les femmes correspondaient presque à 40% de l'effectif présent, c'était la première approximation faite pas l'Officier.
Il se replaça ensuite en arrière, au niveau de ses gardes, afin d'avoir une vue d'ensemble puis il aperçut la jeune fille de tout à l'heure et lui sourit de quoi faire jalouser ses camarades autour qui la regardèrent d'un air envieux et à la fois colérique. 
Il marcha en direction de cette jeune recrue et lui lança l'épée qu'elle avait utilisé précédemment. Naturellement et sans surprise, elle eut du mal à rattraper l'arme à cause de la fatigue et le surmenage.
Ainsi, Flynn reprit la parole avec sa voix grave et douce à la fois, son ton mielleux qui était prenant et qui chantait dans l'oreille de chacun. Ce ton qu'il prit était la preuve irréfutable qu'il était bien originaire d'Ashenwall et qu'il était d'une très bonne éducation:
Jeunes recrues des Ellès, sachez une chose. Vous êtes des soldats de l'Empire, vous ne valez pas moins que quelqu'un d'autre. Tout comme un soldat d'Ashenwall, vous méritez votre place. Si vous êtes ici, c'est pour que vous puissiez prouver votre bravoure. Aucun soldat ici n'est autorisé à penser qu'il vaut moins qu'un soldat d'Ashenwall et ceci est mon premier ordre ! Vous méritez vous aussi de vous reposer, je vous comprends. La marche a été longue et vous êtes à peine capable de tenir votre arme, vous méritez comme tout le monde un moment de répit. Nous avons besoin de vous, j'ai besoin de vous ! Et j'ai besoin de vous vivants et en formes ! Mort, même un Général ne vaut rien. 

Soldats ! Moi, Flynn Lowell, vous guiderait dans ce champ de bataille et vous ramènerai glorieux ! D'ici là, reposez-vous jusqu'à nouvel ordre ! Rompez !
Pour marquer la fin du discours, les soldats de Flynn frappèrent de nouveau sur leur bouclier en criant:
ALL HAIL ASHENWALL !
L'ordre de rompre la formation fut aussitôt respecté par les soldats.
Flynn parla d'abord à ses soldats, afin de leur donner des ordres puis sermonna le sous-officier pour sa bêtise. Lorsqu'il eut terminer, il alla voir la jeune recrue, d'après le sous-officier elle se nommait Jehny.
Il ne souhaitait qu'une chose, vérifier son état, après tout il l'a pris pour exemple devant tout le monde. 
La formation n'ayant été que récemment rompue, il la trouva là où elle était placée et lui posa une main rassurante sur son épaule.
Se surmener en dégradant son état n'est pas le travail d'un soldat. Est-ce que tout va bien ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jehny Alina

avatar

Messages : 45
Expérience : 128
Age : 21

Feuille de personnage
Écus: 873
Réputation: +1
Rang du personnage: C

MessageSujet: Re: (Flashback) The Lieutenant and the Rookie (Flynn)   Sam 12 Sep - 22:17

« Terrifiant », ce fut le mot qui s’imposa à l’esprit de la jeune recrue lorsque le Lieutenant (le même qui l’avait complimentée !... il faisait quand même peur…) prit la parole. Nul doute que beaucoup eurent exactement la même impression. Un puissant et intimidant lieutenant d’Ashenwall qui les remettait directement à leur place, il y avait bien de quoi rendre nerveux ces recrus facilement impressionnables, Jehny en tête de ligne.

Chaque phrase, chaque mot semblait empreint de sa propre force. Les recrus avaient l’effrayante impression de n’être que des fourmis face à un être gigantesque. Personne ne pipait mot, à peine quelques rapides coups d’œil incertains étaient échangés. Ce Lowell était un tout autre phénomène que les lieutenants qu’ils connaissaient. Était-ce donc ça, Ashenwall ? Ce n’était pas surprenant qu’il soit le centre de l’Empire si c’était le cas.

Comme pour ajouter encore plus de poids à ses paroles, le Lieutenant créa un puissant vent qui balaya les rangées de soldats avec une épée d’entraînement (Jehny était presque persuadée qu’il s‘agissait de celle qu’elle avait utilisée, mais ça avait été difficile de le suivre des yeux de sa position). Le silence s’installa par la suite. Lowell marchait le long du premier rang. Toutes les personnes présentes devaient se demander avec une certaine appréhension ce qui pouvait bien lui passer par la tête. Malheureusement, ils n’auraient sûrement jamais la réponse à cette question.

Flynn Lowell s’arrêta. Jehny attendit plutôt nerveusement la suite jusqu’à ce qu’elle voit son regard en plein dans sa direction. Malgré ses doutes, la jeune fille dut se rendre à l’évidence qu’il la regardait précisément. Pire, il lui sourit ! Le feu montant aux joues et les yeux soudainement écarquillés, Jehny regarda ailleurs sans même réfléchir tout en rentrant légèrement sa tête dans ses épaules. Elle sentit rapidement quelques regards pesants dans sa direction, mais lorsqu’elle se décida à relever les yeux, ils semblaient avoir disparu. À la place, une épée volait dans sa direction.

Sous le coup de la surprise et avec les muscles atrophiés, autant dire que rattraper l’arme ne fut pas une mince affaire. Celle-ci lui échappa à quelques reprises des mains avant que la guerrière n’arrive à agripper la garde. Encore un peu stupéfaite parce qui venait tout juste de se passer, elle lança un regard à la ronde. Bien des yeux étaient tournés dans sa direction, pas qu’on puisse en vouloir aux autres recrus d’avoir regardé. Plus gênée que jamais, Jehny se remit à regarder droit devant elle, la pointe de l’épée contre le sol, comme si rien ne s’était passé.

À son grand soulagement, le Lieutenant se remit à parler, redevenant de ce fait le centre de l’attention. La demoiselle sentit ses muscles se détendre.

Cette fois, son discours était bien différent. Jehny aurait juré que même les représentants d’Ashenwall présents montrèrent une certaine surprise. C’était un discours encourageant, dignifiant pour toutes les recrus des Ellès. Une onde de fierté parcourut les rangs, agrémentée d’une bonne dose de soulagement dès que la possibilité de se reposer fut mise sur la table. Beaucoup ne devaient attendre que ça après tout.

Lorsque le Lieutenant donna l’ordre de rompre, tous saluèrent comme s’ils n’étaient qu’une seule et même personne. Les soldats étaient ragaillardis, fiers, excités par ce qui allaient suivre dans les prochains jours. Jehny, elle, était surtout soulagée.

Ce fut le moment de s’éparpiller, les recrus retournaient à leur tente. La jeune Alina baissa les yeux pour voir l’épée qu’elle tenait toujours. Doucement, elle la leva pour l’observer comme si la lame avait le pouvoir de lui révéler les secrets de l’univers. Bien évidemment, ce n’était pas vraiment le cas.

Bon eh bien… elle allait devoir la remettre à sa place.

C’est exactement ce qu’elle allait faire, mais un certain Lieutenant Lowell s’imposa à son champ de vision. Elle releva timidement les yeux, n’ayant aucune idée ce de qui allait suivre. Disparaître sous terre lui paraissait étrangement attirante comme option.
 

La main qu’il posa sur son épaule la fit presque sursauter.

-Se surmener en dégradant son état n'est pas le travail d'un soldat. Est-ce que tout va bien

Clignement dubitatif des paupières. Il s’inquiétait pour son état ? Il avait bien dit que le repos était important alors qu’elle avait fait fi des signes de fatigue de son corps pour taper sur un mannequin. Ses yeux s’abaissèrent de nouveau, elle en avait un peu honte maintenant qu’elle y pensait. Et si elle s’était effondrée ? En quoi serait-elle utile en piètre condition ?

-O-oui, merci. J’ai jugé l’entraînement plus important que mon état et je le regrette. Je vais faire comme vous avez dit et aller me reposer pour être en forme demain.

Elle déglutit.

-Je-j’ai trouvé… en-enfin, votre discours était vraiment impressionnant ! Ce sera un honneur d’être sous vos ordres, et je suis persuadée que je ne suis pas la seule à le penser !

Oh bon sang. Jehny regretta aussitôt d’avoir trop parlé. Elle n’avait pas à dire ce qu’on ne lui avait pas demandé de dire, et s’il le prenait mal ?

 Elle avait juste envie de prendre ses jambes à son cou.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Flynn Lowell

avatar

Messages : 83
Expérience : 150
Age : 21
Localisation : A la pêche.

Feuille de personnage
Écus: 368
Réputation: -5
Rang du personnage: B

MessageSujet: Re: (Flashback) The Lieutenant and the Rookie (Flynn)   Sam 12 Sep - 23:40

O-oui, merci. J’ai jugé l’entraînement plus important que mon état et je le regrette. Je vais faire comme vous avez dit et aller me reposer pour être en forme demain.

La jeune fille avait donc pris conscience de l'importance de la santé d'un soldat. Cela rassura le Lieutenant qui allait retourner à son travail pour la laisser se reposer mais avec surprise, elle reprit parole pour dire ce qu'elle pensait.
Je-j’ai trouvé… en-enfin, votre discours était vraiment impressionnant ! Ce sera un honneur d’être sous vos ordres, et je suis persuadée que je ne suis pas la seule à le penser !

Elle avait osé, elle venait tout juste de dire ce qu'elle pensait de ce discours, sans que son supérieur ne lui demande quoique ce soit. Au sein de l'Armée, une telle chose est très mal vu, une recrue n'a aucunement droit de prendre parole sans autorisations et ce fut une très grande surprise de trouver une telle attitude ici. 
Il sentit une gêne émaner de la jeune soldate, après tout elle était encore jeune, ce genre d'erreur est fréquent pour les personnes de cette tranche d'âge. Cela rappela les premiers instants de Flynn dans l'Armée. L'admiration que l'on peut éprouver face aux Officiers. Ashenwall est comme une Lumière pour ces jeunes recrues. Cependant, même si cette remarque ne le gênait pas, les autres soldats ne devaient pas l'entendre car ceux-ci pourraient se permettre des choses inacceptables et tenter leur chance pour être familier avec l'Officier d'Ashenwall.
Le Lieutenant regarda à droite puis à gauche pour vérifier si personne n'avait entendu. Il regarda de nouveau la recrue d'un air sérieux en lui disant:
Persuadée ? Je ne suis pas un assez bon Officier pour que vous en soyez sûre ? Répondez !
Il attendit quelques secondes avant de rire avec un léger ton moqueur. Cela lui amusa de voir sa réaction, en plus d'être naïve elle était mignonne dans ses actes et ses réactions. Pour le Lieutenant, elle était destinée à devenir une belle jeune femme et une bonne guerrière mais pour cela il fallait lui guider son coeur vers la vraie voie. Il commençait à douter des intentions de l'Empire mais ça personne ne le savait encore. Il n'était même pas encore sûr de lui, il devait encore creuser et chercher. 
Il sourit agréablement à la rookie tout en la regardant dans les yeux pour la réconforter au mieux, dans ses yeux innocents et naïfs il y voyait un apaisement. Il voulait les remplir d'une flamme inébranlable, une flamme de Justice en la protégeant des potentielles mauvaises intentions de l'Empire. Même si son discours était fort encourageant et offrait une belle promotion aux actes d'Ashenwall, il en restait pas moins perplexe. 
Sa mauvaise blague l'avait sûrement chamboulé, il se replaça droit en croisant ses bras sans lâcher la soldate du regard. Son mouvement net et précis lui fit tomber une ou deux mèches au niveau de son front. Cela pouvait lui donner un certains style, enfin il n'avait pas trop à se soucier de son apparence. Cette dernière était tellement soignée, étant un Noble et Officier, que tout pouvait lui aller. C'était une manière de séduire mais il n'en restait pas moins intimidant. Il reprit parole en souriant:
C'était une mauvaise blague je vous l'accorde. Je tiens à vous remercier pour ce gentil compliment, je fais ce que je peux pour remettre de l'ordre et motiver les troupes.
Mais avant de donner son avis il faut demander la permission de parler en se présentant jeune recrue ! Mais votre supérieur en charge m'a dit que vous vous nommiez Jehny. C'est un joli prénom que vous avez là, cela vous dérangerait-il de passer un peu de ton temps de repos à mes côtés ? Enfin, si la jeune recrue souhaite se reposer je ne la retiendrai pas !
Même si il était un grand Officier, ce fut quand même oser de parler ainsi à une recrue des Ellès. Après tout il était dans un camp militaire avec des règles, en pleine campagne de maintient de l'ordre et du travail pouvait l'attendre. Mais il ne s'en souciait guère, la jeune Jehny avait attisé sa curiosité. Il voulait en apprendre plus sur elle et ça sans attendre.
Afin de conclure son invitation comme il se devait, tel un bon noble, il plia légèrement ses genoux afin de se pencher à hauteur de la personne en guise de respect. Il tourna son regard dans le sien en lui tendant sa main élégamment tout en souriant:
Acceptez-vous donc cette proposition ?
Les gardes de Flynn, toujours présent pour protéger le Lieutenant, regardèrent la scène sans rien dire. A vrai dire, ils avaient la Rose d'Argent devant eux, l'homme qui séduisait bon nombre de femmes. Cela était presque commun pour eux. Même si ces derniers temps leur Officier avait nettement changé d'attitude, il n'eut pas rencontré une seule femme depuis un moment, même pas celle qui lui était promise. Ce changement de position en invitant la rookie des Ellès attisèrent aussi leur curiosité mais ils restaient des gardes et n'irait jamais au-delà de leur limite. Jamais ils n'oseraient dépasser les bornes, Ashenwall possède des règles très strictes et ils savaient très bien que la tête coupée pour manque de respect n'était pas un mythe. Mais eux, leur crainte de Flynn, était plus par respect que par peur de mourir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jehny Alina

avatar

Messages : 45
Expérience : 128
Age : 21

Feuille de personnage
Écus: 873
Réputation: +1
Rang du personnage: C

MessageSujet: Re: (Flashback) The Lieutenant and the Rookie (Flynn)   Lun 14 Sep - 21:26

-Persuadée ? Je ne suis pas un assez bon Officier pour que vous en soyez sûre ? Répondez !

 

Elle eut l’impression de recevoir la plus grosse claque de sa vie. Jehny perdit presque automatiquement tous ses moyens, son visage pâlit alors qu’elle cherchait désespérément quelque chose, n’importe quoi pour se sortir de ce mauvais pas. Que dire, de cette catastrophe ! Malheureusement pour elle, son cerveau refusait totalement d’obéir, comme s’il avait tout simplement décidé d’abandonner le navire qui courait à sa perte de toute façon. Nul doute que si, en désespoir de cause, elle avait tenté de tout de même dire quelque chose, seuls des bredouillements auraient sorti, empirant probablement son cas.

 

Puis, il rit.

 

Le Lieutenant rit.

 

Jehny aurait sans doute été plus à même de comprendre si une chèvre serait tombée du ciel à ce moment précis.

 

Complètement paumée, la jeune fille se contenta de dévisager son supérieur avec les yeux ronds avant de finalement comprendre que ses mots malvenus ne l’avaient pas vraiment insulté. Elle n’était pas dans de beaux draps, tout allait bien. Elle sentit son cœur progressivement reprendre un rythme plus normal.

 

-C'était une mauvaise blague je vous l'accorde. Je tiens à vous remercier pour ce gentil compliment, je fais ce que je peux pour remettre de l'ordre et motiver les troupes.

 

Elle sourit, à la fois de soulagement et de simple bonheur que ce qu’elle avait dit pourtant impoliment ait pu faire plaisir.

 

C’était quand même cent fois mieux que la situation inverse. Au minimum.

 

-Mais avant de donner son avis il faut demander la permission de parler en se présentant jeune recrue ! (vif hochement de tête) Mais votre supérieur en charge m'a dit que vous vous nommiez Jehny (surprise). C'est un joli prénom que vous avez là (surprise en plus de rougissements), cela vous dérangerait-il de passer un peu de ton temps de repos à mes côtés ? (la surprise qui étouffe totalement les rougissements) Enfin, si la jeune recrue souhaite se reposer je ne la retiendrai pas !

 

Pour être surprise, elle était surprise. Avoir l’occasion de parler avec un Lieutenant et même se faire complimenter, c’était une chose (et une grande chose !), mais se faire inviter ainsi était quelque de totalement saugrenu. Était-ce bien plus fréquent qu’elle ne le pensait ? Jehny n’était pas dans l’armée depuis longtemps après tout, mais elle avait cru comprendre que les haut-placés n’avaient affaire que rarement à ceux du bas de l’échelle quand s’agissait d’autres choses que donner des directives ou inspecter. Était-ce seulement légal ? Qu’est-ce qu’elle pensait, bien sûr que c’était légal, ça venait d’un Lieutenant tout de même !

 

Ce Lieutenant Lowell était réellement surprenant, et imprévisible. Rien à voir avec les responsables dont elle avait l’habitude. Comme un chat qui venait de voir quelque chose de suspect, la jeune fille était à la fois craintive et curieuse. Sans parler qu’elle était plus qu’honorée de recevoir tant d’attention. Même en rêve, c’était difficile d’espérer autant en si peu de temps. C’était presque étourdissant.

 

Jehny hésita. Devait-elle accepter l’invitation ? La première qui lui vient en tête fut « oui », évidemment. Comment qui que ce soit pouvait-il laisser passer une telle chance, un tel honneur ? Sauf qu’elle avait un peu peur de commettre une erreur… bien que Lowell semblait compréhensif (et il y avait quand même peu de chance qu’il décide de lui lancer soudainement une épée à la figure dans cette situation). Les autres filles de la tente allaient peut-être se poser des questions sur son absence, mais ce n’était en rien grave.

 

Allez, elle ne pouvait simplement pas refuser. C’était une chance inouïe, il était inacceptable de flancher.

 

Lowell se pencha légèrement en avant pour se retrouver à la hauteur de la jeune guerrière et lui tendit la main. Jehny sentit la gêne doucement repointer.

 

-Acceptez-vous donc cette proposition ?

 

Elle hésita une nouvelle fois. Par contre, ce coup-ci, c’était surtout parce que le Lieutenant avait un air si soigné et élégant comparé à la jeune fille qui… eh bien, ressemblait à une jeune fille venant de faire des kilomètres et des kilomètres à la marche. Elle se sentait presque sale de le toucher ainsi.

 

Néanmoins, c’était lui qui avait posé le geste en premier. Il ne devait donc pas y voir de problème.

 

Avec un sourire, elle posa donc sa propre petite main dans la sienne.

 

-Ce serait un honneur et un plaisir, Lieutenant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Flynn Lowell

avatar

Messages : 83
Expérience : 150
Age : 21
Localisation : A la pêche.

Feuille de personnage
Écus: 368
Réputation: -5
Rang du personnage: B

MessageSujet: Re: (Flashback) The Lieutenant and the Rookie (Flynn)   Mar 15 Sep - 22:13

C'était fait, la jeune recrue venait d'accepter l'invitation malgré cette légère hésitation qu'elle put avoir. Flynn serra la main avec délicatesse et souplesse, il fit un mouvement fluide afin de guider la jeune fille dans sa marche. Malgré la force que pouvait montrer le Lieutenant en tant que soldat, il n'était pas moins délicat et attentionné dans ses mouvements avec Jehny. Dés qu'il la guida en réalisant son geste précis, Jehny eut l'impression qu'un agréable courant d'air la fit avancer vers l'Officier. 

Il n'y avait aucune once de force physique dans ses gestes, uniquement des gestes de gentleman réalisé à la perfection au millimètre près. 
Il l'aida à descendre de ces terrains qui n'étaient pas bien droits, par rapport au terrain d'entraînement, le lieu de formation était un peu en hauteur et fit en sorte de prendre l'épée d'entraînement afin que la demoiselle ne soit pas encombrée par celui-ci. Il fit en sorte que Jehny puisse descendre sans difficulté et l'emmena dans une promenade en tenant l'épée avec une élégance comme si celui-ci était une simple canne que l'on tenait le long du corps. Les gardes du Lieutenant firent leur révérence à la rookie puis les laissèrent passer. Des yeux commencèrent à se tourner vers les deux protagonistes mais les gardes se placèrent en sorte que personne ne puisse les voir. 

Pendant cette petite marche, afin de se placer hors de cette autorité militaire, Flynn plaça la main de Jehny autour de son bras afin qu'elle soit plus à l'aise et prit enfin la parole.

Dites moi Jehny.. Pardonnez moi, puis-je vous appeler par votre prénom ? Que pensez-vous de l'Empire et de ses actes ?

Sa curiosité le poussa à entendre l'avis de la jeune fille, il se tut afin d'écouter et offrir toute son attention à celle qui avait accepter son invitation. Il voulait savoir pourquoi elle admirait tant cette armée alors qu'à sa tête se trouvait celui qui avait détruit son peuple, sûrement de la naïveté ou de l'innocence pure. En tout cas, il se devait de protéger cet être fragile qui se faisait avoir par une propagande incessante. Flynn lui même commençait à croire qu'Ashenwall n'avait plus rien de glorieux. Tout ceci devenait sûrement un jeu pour Galdion, un caprice, un désir... Qui sait.

Pendant qu'elle était susceptible de raconter quelques anecdotes, les gardes s'arrêtèrent et laissèrent leur Lieutenant partir seul avec la rookie.

Ils furent dans un lieu isolé avec de la végétation afin de discuter tranquillement. Il prit de nouveau sa main et la guida près d'un arbre pour qu'elle puisse s'y asseoir ou au moins y prendre appuie. Une personne de son âge n'avait pas encore l'expérience des marches militaires comme lui pouvait avoir.

Par la suite il se posa au sol, en tailleur, non loin d'elle, afin de parler sans être dérangé. Les gardes de Flynn n'étaient pas loin mais suffisamment loin pour ne pas entendre et suffisamment près pour intervenir en cas de soucis. 

Ils étaient situés hors du camp militaire, même si en réalité la législation et les lois militaires s'appliquent sur tout le territoire, le noble décida qu'ici ils pouvaient se parler sans contraintes.

Nous voilà hors du campement militaire, nous pouvons discuter sans soucis oublions un peu cette atmosphère militaire et stricte. Soyons un peu dans la détente.

Il plaça, avec soin, l'épée d'entraînement sur ses genoux.

Il va bientôt faire nuit, profitons de notre moment avant que le devoir nous appelle ! Ah et pas de langue de bois, après tout, la veille d'une intervention il faut toujours être honnête. C'est une vieille histoire de la famille Lowell, celui qui est honnête la veille d'un combat sera chanceux ! 

Il ria légèrement puis la regarda avec un sourire. Tout était fait pour qu'elle puisse se sentir à son aise. Il utilisa même sa voix mielleuse et non stricte pour qu'elle ne se sente ni agressée ni sous la joug d'un ordre donné par son supérieur. Dans ce lieu il n'y avait que deux personnes et non pas un Officier et son soldat. 
Lorsque Flynn devenait curieux, il fit toujours tout pour obtenir les informations qu'il cherchait.

Après un temps de pause il lui demandé, avec un ton respectueux:

Alors dites moi, d'où êtes-vous originaire dans les Ellès ? Et pourquoi rejoindre l'armée ? Pourquoi se battre pour l'Empire ?

Il l'observa sans rien dire, il souhaitait entendre ses paroles tout en espérant qu'elle échangerait avec lui son histoire et peut-être même avoir une discussion détendue. Demain allait être une longue journée, ce n'était pas le moment de s'occuper de la paperasse ou d'être tendu dans sa tente car cela était sûrement la première campagne de cette recrue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jehny Alina

avatar

Messages : 45
Expérience : 128
Age : 21

Feuille de personnage
Écus: 873
Réputation: +1
Rang du personnage: C

MessageSujet: Re: (Flashback) The Lieutenant and the Rookie (Flynn)   Dim 20 Sep - 1:07

Était-ce donc cela, un homme de bonne famille ?
 

Jehny avait l’impression que chaque mouvement, chaque geste du Lieutenant était parfaitement contrôlés, comme s’ils étaient empreints d’une grâce qu’un simple mortel ne devrait pas posséder. L’élégance noble que dégageait l’officier paraissait presque déplacée dans cet emplacement militaire, mais il était difficile de se plaindre. Jehny se surprit à se demander si son style de combat ressemblait à ça aussi, en comparaison aux gestes souvent brutaux des guerriers.
 

Elle suivit donc sans opposer la moindre résistance, saluant timidement d’un hochement de tête les gardes qui firent une révérence. Si ses sens ne lui faisaient pas défaut, ils s’adressaient autant à elle qu’à leur Lieutenant, bien que ce fût assurément la présence de ce dernier qui en était la cause. N’empêche, combien de recrus pouvaient se vanter de recevoir un tel traitement ? Jehny s’imaginait qu’elles ne devaient pas être légions.
 

Pour ne pas améliorer les choses, pas qu’elles étaient mauvaise en fait, la jeune soldate sentit une nouvelle fois la pression des regards. Elle préféra regarder droit devant elle, voire un peu vers le sol, pour ne pas risquer de confirmer son impression. Déjà qu’elle craignait un peu de faire un faux mouvement et ainsi ruiner la perfection de ceux de Lowell, mais heureusement tout semblait aller de ce côté-là.
 

La demoiselle releva les yeux en sentant sa main être déplacée pour se retrouver sur le bras du Lieutenant. Elle n’eut pas vraiment l’occasion de penser trop longtemps au sens de ce geste, car son supérieur reprenait la parole :
 

-Dites moi Jehny.. Pardonnez moi, puis-je vous appeler par votre prénom ? (Elle acquiesça presque par réflexe) Que pensez-vous de l'Empire et de ses actes ?
 

La question la prit au dépourvu. Non pas celle à propos de son prénom… euh, enfin, si en fait, un peu, mais Jehny se s’attendait décidément pas à ce qu’on lui demande son point de vue sur l’Empire (ni qu’un Lieutenant l’invite à se reposer avec lui dans les faits). Ce qui la surprit encore plus, c’est qu’elle n’avait pas de réponse.
 

L’Empire n’était peut-être pas là depuis sa naissance, mais il avait toujours était présent dans sa vie d’aussi loin qu’elle arrivait à se rappeler. Jamais elle n’avait vraiment réfléchi à ce que faire partie du territoire d’un autre royaume impliquait, pourtant il était très facile de remarquer que cette situation n’était pas du goût de tout le monde aux Ellès. Néanmoins, la jeune fille n’y avait jamais vu de problèmes…
 

Hésitante, elle ramena son poing libre contre son menton. C’était exactement le genre de sujet où on avait l’impression que tout nous semblait évident, mais dont se retrouvait totalement incapable d’expliquer notre point de vue.

 
-Je… je l’ignore en fait, Sir, finit-elle par répondre. Je ne me rappelle même pas de l’époque où les Ellès ne faisaient pas partie de l’Empire, j’étais trop jeune alors. Mais je ne crois rien avoir à reprocher à l’Empire si c’est ce qui vous inquiète, je ne serais sûrement pas là à le servir si c’était le cas.
 

Elle repensa un instant à l’incertitude qu’elle avait vu dans les yeux de son père quand il avait su que, justement, sa petite fille allait risquer sa vie pour l’Empire dont il aimait si peu parler même s’il travaillait lui aussi dans l’armée. Y avait-il quelque chose qui lui échappait ? Pourtant, elle n’avait jamais eu à se plaindre de ses conditions de vie…
 

Jehny ouvrit la bouche comme pour ajouter quelque chose mais la referma presque aussitôt, préférant chasser les doutes de son esprit. C’était sans doute tout sauf le moment.
 

Le duo s’éloigna encore un peu du camp, la jeune soldate sentit un certain poids disparaitre de ses épaules, à croire que l’air en tant que tel était plus lourd là-bas. Doucement, elle se laissa glisser contre l’arbre présent pour finir assise au sol avec un soupir de soulagement. Ses jambes étaient satisfaites. La demoiselle tenta de s’étirer les muscles le plus subtilement possible. Les mots de Lowell achevèrent de la détendre.
 

-Il va bientôt faire nuit, profitons de notre moment avant que le devoir nous appelle ! Ah et pas de langue de bois, après tout, la veille d'une intervention il faut toujours être honnête. C'est une vieille histoire de la famille Lowell, celui qui est honnête la veille d'un combat sera chanceux !
 

Un grand sourire s’étira sur les lèvres de la jeune fille, soudainement elle avait plus l’impression de parler à un collègue qu’à une personne des kilomètres plus élevées dans la hiérarchie. C’était agréable comme sensation.
 

-Je vais en prendre bonne note ! dit la recrue en ramenant ses genoux contre sa poitrine pour être plus à l’aise.
 

Elle soupira doucement de nouveau. Le soleil allait effectivement bientôt se coucher, il commençait à faire plus frais pour le plus grand bonheur de la demoiselle. Elle en profita aussi pour défaire les vestiges de sa tresse et se secouer légèrement les cheveux pour les replacer. Du moins, essayer de les replacer.
 

-Alors dites moi, d'où êtes-vous originaire dans les Ellès ? Et pourquoi rejoindre l'armée ? Pourquoi se battre pour l'Empire ?
 

Ah, Flynn Lowell posait des questions sur qui elle était et ses motivations. Rien d’étrange là-dedans, il devait simplement vouloir connaître un peu plus la personne avec qui il discutait, Jehny s’interrogeait aussi de son côté pour tout dire.
 

-Eh bien, je viens de la capitale, j’y ai toujours vécu. Mon père est soldat, vous voyez ? Enfin, plus instructeur maintenant. Je l’admirais beaucoup lorsque j’étais jeune, c’est toujours le cas en fait. On peut dire que j’ai toujours eu dans l’idée de suivre ses traces, toute petite je voulais déjà m’entraîner à l’épée !... Il y a quelques temps, je me suis dit qu’entrer dans l’armée était la meilleure façon de me rendre utile. Il y avait un besoin de recrues en plus. Ici, je peux aider les gens à être en sécurité et les protéger en cas de besoin… Me voilà donc.
 

Elle parlait fièrement, visiblement contente de son parcours même s’il n’y avait rien de vraiment exceptionnel.
 

Espérant que la curiosité de son interlocuteur était au moins un peu satisfaite, la jeune fille ramena ses poings sous son menton en guise d’appui, prête à écouter cette fois. C’était son tour là, non ?
 

-Et vous ? J’ai cru comprendre que c’est aussi une histoire de famille de votre côté. Votre père est capitaine, c’est bien ça ? C’est comment être Lieutenant, ce doit être beaucoup de pression, non ? Oh, et comment est Ashenwall ? C’est vrai qu’il y neige toute l’année ?
 

Malgré le fait qu’elle ait explicitement mentionné la position de celui qui lui faisait face, on pourrait croire que Jehny avait complètement oublié qu’elle parlait avec un Lieutenant. Sa curiosité reprenait le dessus. Ce n’était pas tous les jours qu’on pouvait ainsi discuter avec un haut-gradé d’Ashenwall après tout !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Flynn Lowell

avatar

Messages : 83
Expérience : 150
Age : 21
Localisation : A la pêche.

Feuille de personnage
Écus: 368
Réputation: -5
Rang du personnage: B

MessageSujet: Re: (Flashback) The Lieutenant and the Rookie (Flynn)   Jeu 24 Sep - 21:22

Eh bien, je viens de la capitale, j’y ai toujours vécu. Mon père est soldat, vous voyez ? Enfin, plus instructeur maintenant. Je l’admirais beaucoup lorsque j’étais jeune, c’est toujours le cas en fait. On peut dire que j’ai toujours eu dans l’idée de suivre ses traces, toute petite je voulais déjà m’entraîner à l’épée !... Il y a quelques temps, je me suis dit qu’entrer dans l’armée était la meilleure façon de me rendre utile. Il y avait un besoin de recrues en plus. Ici, je peux aider les gens à être en sécurité et les protéger en cas de besoin… Me voilà donc.


La réponse était forte intéressante. Etait-ce aussi ça la force d'Ashenwall ? Jouer avec les émotions des gens pour les ramener sous leurs drapeaux ? Il y a quelques temps les Ellès combattaient Galdion et aujourd'hui il avait les jeunes, l'avenir, sous son aile. ça en était presque effrayant pour Flynn qui commençait à douter du régime en place. Il fut pris de cours dans sa réflexion lorsque la jeune Jehny continua dans sa lancée.

Et vous ? J’ai cru comprendre que c’est aussi une histoire de famille de votre côté. Votre père est capitaine, c’est bien ça ? C’est comment être Lieutenant, ce doit être beaucoup de pression, non ? Oh, et comment est Ashenwall ? C’est vrai qu’il y neige toute l’année ?

Flynn ria légèrement aux propos de la recrue puis il se décala un peu afin de se retrouver de profil à Jehny en se penchant légèrement vers l'arrière pour prendre appuie sur ses mains en regardant le ciel.
En pensant à son père il eut un léger sourire de fierté.

Oh que non mon père est bien plus qu'un simple Capitaine. C'est un grand Général de l'armée, il est très respecté et réputé. Un fin stratège, j'essaye tant bien que mal de le surpasser mais il mérite bien son nom de "Génie Militaire". A côté j'hérite peu à peu d'un vague surnom "Le Stratège". Mais ce n'est que local, seuls nos hommes le connaissent. J'aimerai un jour être reconnu de tous pour ma stratégie et non pas pour mes talents de combats à l'épée. C'est plutôt mon jeune frère qui essaye d'être le plus grand épéiste, il souhaite à tout pris surpasser tout le monde, même si je maîtrise le combat à l'épée ce n'est vraiment pas ce qui doit me caractériser. Chacun sa passion après tout.

Après une légère pause en pensant à sa famille, Flynn reprit.

C'est une affaire de lignée oui. Les Lowell artisans de la guerre, grande famille militaire. Mon Père a toujours dit que mon oncle Eon était celui qui se rapprochait le plus de la force, de la bravoure et du courage de mon Grand-père. Mon oncle Eon a refusé les titres militaires pour ne conserver que le titre de chevalier, Ser Eon le Chevalier Azur. Il arbore fièrement les couleurs de notre famille, l'azur. Accompagné de son épée à deux mains, la faucheuse, unique en son genre car un diadème bleu est intégré au manche. Un grand combattant.

Il soupira un coup afin de profiter de la brise, le vent devenait de plus en plus frais à chaque instant. Il regarda ensuite Jehny du coin de l'oeil puis s'approcha d'elle afin de lui replacer une mèche qui s'était envolé pendant la brise.

Si tu as froid ou si tout cela t'ennuies n'hésite pas à me le faire savoir !

Il sourit légèrement avant de replacer ses manches et prendre appuie sur ses coudes pour tourner le regard vers l'horizon calme et tranquille. Le regard de Jehny lui rappelait le regard qu'Alban, le petit frère du Lieutenant, possédait dans sa jeunesse. Il n'avait pas réussi à le protéger de la folie de la guerre. Mais rien n'était encore perdu, il pouvait encore se rattraper en tout cas il l'espérait...
Il sortit de ses pensées pour continuer à répondre aux questions de la jeune fille enfin presque répondre...

Bien curieuse la Jehny hein ! ça fait du bien de voir la vraie personnalité des gens tu ne trouves pas ? Ce cadre sérieux peut vite devenir étouffant. Mais en aucun cas ce n'est une pression, plus une excitation. J'aime ce que je fais, je veux grimper encore plus d'échelons. Si mon Père est l'océan infini, mon Oncle Eon le ciel sans limite et Galdion la lune qui survole le tout alors je veux être le soleil qui les éclaire. Je veux dépasser, surpasser tout ces héros de notre temps. Marquer mon nom...le nom de ma famille dans l'Histoire. Flynn Lowell le "Stratège" qui rassembla les peuples derrière une même idéologie. 


Tracassé par ses récentes recherches sur l'Empire et Galdion, Flynn était submergé par ses paroles qu'il en oublia de répondre à la dernière question de Jehny. Au fond delui, il sentait que quelque chose le gênait. Quelque chose allait finir par arriver tôt ou tard, une tragédie touchant sa famille ? Non il ne l'espérait pas. Il savait une chose, il changeait petit à petit rongé par tout ses doutes et ses peurs. Ses craintes l'envahissaient, l'obligeant à ne voir que son devoir, son combat et peut-être même qu'un jour il appellera cela une Croisade. Qui sait ce que l'avenir allait réserver à Flynn Lowell, fils aîné du Général Impérial Galahade Lowell grand Fonctionnaire de l'Empire d'Ashenwall. 

Il s'était légèrement perdu dans sa méditation, lorsqu'il se rappela qu'il était accompagné il eut un léger sursaut pour de nouveau parler à la recrue.

Mille excuses ! Faire attendre une demoiselle est impoli.. Je me suis légèrement laissé emporter.. Donc tu voulais avoir pour.... Ashenwall ? 

Il soupira de joie en pensant à sa terre natale, il se laissa tomber en arrière en croisant ses mains derrière sa tête.

C'est juste magnifique, les flocons sont toujours différents comme si chacun d'entre eux représentaient une sculpture différente ! C'est vrai qu'il neige presque toute l'année mais en été Ashenwall possède des journées dégagées et éclairées comme jamais. Des arc-en-ciels se forment, on a l'impression d'être dans un dôme de couleurs. Les gens rient et s'amusent, c'est la noblesse mais c'est très ennuyant d'être avec ces gens là.. Ils sont souvent très raffinés mais peu francs et sincères. Ashenwall se passerait bien d'eux. Un jour Jehny, je t'y emmènerai. Et tu verras par toi même cet endroit qu'est Ashenwall. 

Il regarda Jehny et parla d'un air presque taquin.

A moins qu'un simple Lieutenant ne soit pas suffisant !

Ce moment était agréable, pourquoi donc les guerres continuaient-elles ? Pourquoi Ashenwall finit par conquérir les autres pays ? Ces deux questions traversèrent l'esprit du Lieutenant, il comptait bien plonger dans la recherche de réponses.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jehny Alina

avatar

Messages : 45
Expérience : 128
Age : 21

Feuille de personnage
Écus: 873
Réputation: +1
Rang du personnage: C

MessageSujet: Re: (Flashback) The Lieutenant and the Rookie (Flynn)   Sam 26 Sep - 21:51

Woaaah, son père était carrément Général. Plus elle écoutait les descriptions du Lieutenant, plus
Jehny écarquillait les yeux d’émerveillement. Les Lowell avaient tout l’air d’être une famille d’exception, elle se demandait comment on pouvait bien se sentir en vivant l’honneur et le poids d’un tel nom. Ces genre de guerriers existaient habituellement dans les contes et légendes, c’était presque grisant d’entendre ainsi parler de certains qui existaient réellement.

La recrue se surprit à essayer de donner des visages aux noms donnés par Flynn, elle allait sans doute essayer de s’informer encore plus sur la famille du Lieutenant une fois de retour à la maison.
Le nom Lowell devait sans doute avoir laissé des traces.

En attendant, le membre de cette fameuse famille qui se tenait à ses côtés la déstabilisa une nouvelle fois (ça allait devenir une habitude si ça continuait) en tendant une main vers elle. Jehny eut un léger mouvement de recul sous la surprise, mais se laissa faire. Doucement, il replaça une mèche de ses cheveux qui avait décidé de fuguer de sa position (en même temps, ce n’était pas comme si ils étaient merveilleusement bien arrangés en ce moment). La jeune fille cligna quelques fois des yeux alors que ses joues se teintaient de rose. Distraitement, elle replaça elle-même d’autres mèches, dont plusieurs qui n’en avaient pas nécessairement besoin.

-Si tu as froid ou si tout cela t'ennuie n'hésite pas à me le faire savoir !

Elle se demanda un instant si elle avait l’air de s’ennuyer, bien que ce ne soit pas le cas. Par contre, il était vrai que le froid commençait doucement à s’installer, mais rien d’insupportable pour l’instant.

-Pas du tout ! Enfin, je veux dire d’accord, mais ce que vous dites est vraiment intéressant !

-Bien curieuse la Jehny hein ! ça fait du bien de voir la vraie personnalité des gens tu ne trouves pas ? Ce cadre sérieux peut vite devenir étouffant.

Autant elle adorait faire partie de l’armée, autant ce qu’il disait était difficile à nier. Il y avait constamment l’impression que le moindre faux pas pouvait mener à un nombre incalculable de problèmes qu’on préférerait éviter. Jehny se surprit à sourire.

Au moins, elle avait maintenant la preuve que leurs supérieurs pouvaient remarquer le trouble de nombreuses recrus. En voilà une bonne chose.

-Mais en aucun cas ce n'est une pression, plus une excitation. J'aime ce que je fais, je veux grimper encore plus d'échelons. Si mon Père est l'océan infini, mon Oncle Eon le ciel sans limite et Galdion la lune qui survole le tout alors je veux être le soleil qui les éclaire. Je veux dépasser, surpasser tout ces héros de notre temps. Marquer mon nom...le nom de ma famille dans l'Histoire. Flynn Lowell le "Stratège" qui rassembla les peuples derrière une même idéologie.

Eh bien, on ne pouvait pas dire qu’il manquait d’ambition. Jehny agita ses pieds dans l’herbe comme signe d’excitation. Lowell avait l’air sûr de lieu, déterminé à atteindre ce but que peu de personnes pouvaient se vanter de pouvoir atteindre. Entrer dans l’Histoire, faire de son nom une légende immortelle… elle soupira rêveusement.

-Ce doit être incroyable d’entrer dans l’Histoire… Je compte devenir une grande guerrière, moi aussi ! Peut-être qu’un jour, le nom Alina sera lui aussi connu ! dit-elle avec un grand sourire.

Il lui faudrait travailler faire pour se faire un nom un de ces jours, mais elle était prête à faire tous les efforts nécessaires pour se démarquer.

Jehny crut remarquer un instant que le Lieutenant était perdu dans ses pensées, mais il revient à la réalité avant qu’elle n’ait pu lui demander si tout allait bien.

-Mille excuses ! Faire attendre une demoiselle est impoli.. Je me suis légèrement laissé emporter.. Donc tu voulais avoir pour.... Ashenwall ?

Elle hocha vivement la tête, la curiosité sur ce lieu enneigé lui faisant oublier la petite absence de son supérieur.

« Enchanteur » ne serait pas suffisant pour qualifier la description que le Lowell faisait de sa terre natale. L’imagination de la recrue se mit à fonctionner à cent à l’heure, imaginant des paysages féeriques, oubliant presque les pourtant magnifiques plaines verdoyantes et les innombrables fleurs de son propre royaume. Par contre, sa tête se pencha sur le côté lors du commentaire de Flynn sur la noblesse. Mais elle n’eut pas l’occasion d’y penser bien longtemps.

-Un jour Jehny, je t'y emmènerai. Et tu verras par toi même cet endroit qu'est Ashenwall.

-Eh !?

Stupéfaction, confusion, excitation… Jehny fixa le Lieutenant avec les yeux ronds.

-V-vraiment !? Ce serait incroyable !

-A moins qu'un simple Lieutenant ne soit pas suffisant !

… il la taquinait encore, c’était bien cela ?

-N-n-non ! Bien sûr que non ! Je pouvais même difficile m’attendre à une telle proposition d’un aussi haut gradé pour tout dire… c’est… woah. Je... merci ?

Elle se gratta la nuque, la tête baissée et un peu mal-à-l’aise. Elle s’imaginait qu’il voulait parler qu’il l’emmènerait un jour en tant que soldate, il n’était pas rare que les soldats se déplaçaient après tout, mais se faire dire cela ainsi, c’était plus que surprenant. Mais en même temps, elle était grandement heureuse à cette idée. Aller à Ashenwall, voir un tout autre royaume, le centre de l’empire… sous les ordres d’un Lieutenant avec qui elle avait l’honneur de discuter en tant personne et non en tant que soldat… c’était presque trop beau pour être vrai…

Si ça se trouvait, on était la nuit avant le départ et elle était en train de rêver de tout cela. Ce serait extrêmement décevant comme retournement de situation, soyons sincères.

Un léger frisson sembla vouloir lui indiquer qu’elle était bien réveillée, mais la nuit était en train de tomber. La jeune fille regarda le ciel qui s’assombrissait, le soleil était presque couché.

-Il commence à se faire tard, murmura-t-elle, Il serait peut-être mieux de retourner au camp…

L’absence d’un Lieutenant pouvait poser problème non ? Il avait sûrement des choses à régler avec les responsables.

Et la fatigue rôdait, Jehny devait l'admettre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Flynn Lowell

avatar

Messages : 83
Expérience : 150
Age : 21
Localisation : A la pêche.

Feuille de personnage
Écus: 368
Réputation: -5
Rang du personnage: B

MessageSujet: Re: (Flashback) The Lieutenant and the Rookie (Flynn)   Sam 26 Sep - 23:04

Flynn regarda la jeune recrue avec passion, il ne s'en lassait pas et un sourire se dessinait sur son visage à chaque fois qu'elle était prise de court par des propos gênants.
Alors qu'elle plaça son regard vers le ciel, Flynn se releva en retirant son haut puis il mit un genou au sol afin de se placer à la hauteur de Jehny et avec douceur et délicatesse il l'entoura avec sa veste. 
L'air devenait de plus en plus frais c'était indéniable. 

Il la regarda ensuite

Je suis sûr que tu deviendras une grande guerrière. Je t'aiderai à accomplir ton rêve, je ferai tout pour que tu deviennes la guerrière la plus juste qu'il puisse y avoir. 

Malgré ses bonnes manières, il ne savait pas comment formuler cette proposition. Voulait-il simplement l'aider ou se sentait-il bien en sa présence ? Qui sait. Une seule chose était sûre, il n'allait pas laisser Jehny tomber entre les griffes des injustices de ce monde.

Repensant à ses erreurs passées, il prit la jeune fille dans ses bras afin de se rassurer. Elle n'était pas comme les aristocrates ou autres femmes désirant être connues, elle possédait un rêve sincère et une innocence abondante. A ses côtés, le Lieutenant sentait que ce mal être, par rapport aux futurs événements qui pouvaient survenir, disparaissait. 
Toutes ses recherches allaient-elles détruire sa famille ? Ses proches ? Ou lui même ? Il ne le savait pas mais lorsqu'il reprit ses esprits il recula afin qu'elle ne soit plus sous la joug de ses bras. Depuis quand obligeait-on une personne à être prise dans les bras ? Ce fut une très mauvaise action de la part du Lieutenant au point de vue étique, à la cour d'Ashenwall il aurait pu être punis pour avoir agit ainsi. 

Par peur d'avoir vexé la jeune fille, il se releva et se pencha afin de présenter ses excuses.

Pardon, ça m'a échappé.. J'espère que cet acte ne t'as en aucun cas offensé..

Il se présentait devant elle sans sa veste. Son plastron en cuir noir était maintenant clairement visible et les seuls éléments présents sur ses bras furent ses avants bras légers. C'était une habitude de s'habiller léger, le plastron qu'il possédait n'était pas lourd et n'affectait en aucun cas son agilité et sa vitesse.

Il repensa ensuite à la phrase que Jehny put dire et lui répondit avec sincérité.

Je ne suis que Lieutenant pour le moment, qui sait cette campagne me fera sûrement ouvrir les portes du grade de Capitaine. Mais les jeunes filles comme toi sont souvent promises aux meilleurs. Commandant, Général et j'en passe. Autant d'élégance présente à Ashenwall en la compagnie d'un simple Lieutenant serait étrange.

La haute aristocratie se basait beaucoup sur l'apparence, que ça soit aux Ellès, à Ravey ou autre part, avoir une bonne apparence était bien un marque de force et de pouvoirs. C'était bien pour ça que les plus belles femmes et les plus élégantes furent promises aux plus hauts placés. Même si le jeune Lieutenant, lorsqu'il était plus jeune, détourna certaines d'entres elles à ses fins personnelles... Tant que cela restait secret, qu'avait-il à craindre ? Et même si cela pouvait s'éveiller aux grands jours, il était aux frontières de l'Empire, les zones les plus instables. Personne n'allait venir le gêner ici. 

Après avoir finit sa dernière phrase, il se releva doucement en espérant que celle-ci ne lui en voulait pas. Qu'elle n'était pas outré ou choqué par un tel acte. Il avait imposé une chose à une femme et dans l'éducation qu'il reçut, c'était intolérable. Mais il reprit aussitôt la parole.

Nous irons à Ashenwall ensemble et je ne compte pas t'y emmener en tant que recrue ou soldate. Ce n'était pas une proposition en tant que Lieutenant. 


Un puissant coup de vent frais passa, des mèches tombèrent au niveau du front de Flynn qui se tenait debout avec une main au niveau du plexus et l'autre au niveau du bas du dos. Il ne déplaça pas ses mains depuis sa précédente révérence. Il avait encore une fois parler sans s'arrêter, sans même prendre le temps d'écouter la jeune fille. Il se tut afin d'écouter ce qu'elle avait à dire. 

Il était conscient que la jeune combattante devait se reposer et Flynn devait méditer comme il le faisait la veille de chaque combat. Toutefois, à la fin de leur discussion il comptait proposer à la jeune fille de pouvoir se laver et ensuite dormir en allant dans la tente privée du Lieutenant. Après tout, il ne rentrait au campement uniquement à l'aube lorsque sa longue méditation se terminait. Sa tente était donc vide, ça permettrait aussi à la combattante de pouvoir s'isoler la veille de son premier vrai combat. Flynn connaissait ce stress du premier combat, la panique que cela pouvait créer et cette atmosphère étouffante que dégageait les tentes communes lorsqu'un combat était proche. La seule chose qu'une personne puisse désirer dans ces moments c'est d'être isolé. Mais avait-il vraiment le droit de faire tout cela ? Etait-ce correct ? Est-ce que tout ceci n'était pas déplacé ? 

Et puis même si c'était le cas, Flynn devait-il la laisser dans les griffes de la propagande ? Non, ce n'était pas une option envisageable. Son Requiem allait commencer maintenant. Avec elle. Elle qui, par sa présence et ses actes, apaisait les doutes, les peurs et les craintes du jeune Lieutenant en quête de réponses, en quête de savoir, de vérité et surtout de Justice. Seul, il commençait à craindre que tout lui échappe. En sa compagnie, il pensait pouvoir fendre les cieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jehny Alina

avatar

Messages : 45
Expérience : 128
Age : 21

Feuille de personnage
Écus: 873
Réputation: +1
Rang du personnage: C

MessageSujet: Re: (Flashback) The Lieutenant and the Rookie (Flynn)   Lun 28 Sep - 23:28

Un léger poids se posa sur ses épaules, non-métaphoriquement pour une fois. Jehny baissa les yeux pour voir que Lowell avait posé son manteau sur ses épaules. Surprise par ce geste bienvenue mais inattendu, elle regarda le Lieutenant avec un air perplexe.
 

-Je suis sûr que tu deviendras une grande guerrière. Je t'aiderai à accomplir ton rêve, je ferai tout pour que tu deviennes la guerrière la plus juste qu'il puisse y avoir.
 

Cette fois, elle le regarda avec les yeux ronds. C’était une situation étrange, très étrange. Dans un sens, la jeune fille ne savait même pas ce qui lui avait mérité tant d’attention de la part d’un Lieutenant venu du cœur de l’empire, mais elle sourit. Un sourire de joie, d’espoir et de reconnaissance. Quelqu’un croyait en elle, et ce quelqu’un promettait de l’aider. Ça faisait chaud au cœur.
 

En un instant, la recrue se retrouva dans une position des plus inattendues. Son cerveau prit un petit moment pour comprendre ce qui se passait. Il faisait soudainement un peu plus chaud, une paire de bras la serrait doucement… Flynn était en train de l’étreindre.
 

-… Lieutenant… souffla-t-elle doucement.
 

Ils ne devraient pas avoir un tel contact, n’est-ce pas ? Elle n’était qu’une jeune recrue d’une famille simple des Ellès, il était un noble haut-gradé d’Ashenwall. Ça allait à l’encontre des règles de l’univers. Et pourtant… elle se sentait bien. Jehny se sentit un instant apaisée, confortable dans les bras du Lieutenant. Il y avait des centaines de questions à se poser, mais son esprit préféré se concentrer sur cette impression de bien-être.
 

Lorsqu’il la relâcha, Jehny baissa les yeux, se demandant s’il était correct d’avoir apprécié le geste. Lowell présenta même ses excuses, depuis quand les Lieutenants présentaient des excuses à quelqu’un comme elle ? Mais il s’excusait pour l’avoir potentiellement offensée. Il s’agissait de sentiments personnels, pas professionnels. Cette idée se frayait doucement un chemin à travers son esprit.
 

-… N-non, ça va… enfin, j’ai juste été un peu prise par surprise disons, murmura-t-elle.
 

Léger euphémisme, mais passons. Ça ne servait à rien de dire qu’elle était un peu tremblante des genoux pour une raison qui lui échappait.
 

-Je ne suis que Lieutenant pour le moment, qui sait cette campagne me fera sûrement ouvrir les portes du grade de Capitaine. Mais les jeunes filles comme toi sont souvent promises aux meilleurs. Commandant, Général et j'en passe. Autant d'élégance présente à Ashenwall en la compagnie d'un simple Lieutenant serait étrange.
 

Eh ? Élégance ? Qu’est-ce qu’il voulait dire par là ? Et qu’est-ce que ça avait à voir avec le grade ?
 

Mais bon, il s’y connaissait bien plus que la demoiselle dans ce domaine, alors elle allait le croire… puis c’était très valorisant qu’il dise cela.
 

-Nous irons à Ashenwall ensemble et je ne compte pas t'y emmener en tant que recrue ou soldate. Ce n'était pas une proposition en tant que Lieutenant.
 

Ses sourcils s’arquèrent. Ah, elle croyait que… bon…
 

Un silence s’installa, Jehny resserra la veste de Flynn contre elle lorsqu’un puissant courant d’air les frappa. Il ne faudrait pas qu’elle attrape un rhume lors de sa première mission, ce serait un comble quand même pour une recrue. Mais ce n’était étrangement pas vraiment dans ses préoccupations du moment. Son attention était focalisé sur le Lieutenant Flynn Lowell.
 

Doucement, presque délicatement, la jeune fille prit une des mains de son supérieur dans les siennes et serra légèrement, comme si cela pouvait transmettre les sentiments qu’elle avait trop de mal à expliquer.
 

-Merci…
 

Sa voix était à peine plus élevée qu’un murmure.
 

Elle avait l’impression que ça voulait tout dire, mais en même temps ne rien dire du tout.
 

Tout ce qu’elle voulait qu’il sache, c’était à quel point elle était reconnaissante de tout ce qu’il avait dit et à quel point elle avait apprécié leur premier échange (premier, car d’autres allaient sûrement suivre). Il l’avait encouragée, fait des promesses, avait fait relâcher la tension chez la jeune recrue perdue dans ce monde hiérarchisée. Jamais elle ne se serait attendu à un tel comportement de la part d’un Lieutenant d’Ashenwall, et pourtant… Flynn lui paraissait maintenant tellement plus humain que l’image que les recrus se faisaient souvent des haut-gradés.
 

Jamais elle n’aurait pu ne serait-ce rêver tomber sur un meilleur superviseur. À croire que la Déesse l’avait placé expressément sur son chemin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: (Flashback) The Lieutenant and the Rookie (Flynn)   

Revenir en haut Aller en bas
 
(Flashback) The Lieutenant and the Rookie (Flynn)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Tiens tiens tiens... Comme on se retrouve... {Flashback} [Ryuuku Gakuen]
» Damlon , lieutenant du Gondor
» [RP Flashback] Entre Nymphomanie et Psychopathie...
» Un article à lire de manière intelligeante ! Martelly lieutenant de Palin en AS
» Un Nouveau Lieutenant !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fire Emblem : L'épopée des héros :: G O R A H :: Autres :: Chroniques-